La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 581 à 600 de 624 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Teneurs en éléments-trace métalliques des aliments et des lisiers de porcs à l'engrais, de truies et de porcelets

Consulter le resumé

L’objectif de cette étude est de caractériser la composition des aliments et des lisiers de porc par stade physiologique pour 15 éléments-trace. Des bacs en inox disposés sous caillebotis nous permettent de collecter intégralement les lisiers pour leur caractérisation.
PDF icon Teneurs en éléments-trace métalliques des aliments et des lisiers de porcs à l'engrais, de truies et de porcelets
2001

Incidence du taux de tourteau de colza sur les performances de post-sevrage et d'engraissement

Consulter le resumé

Deux essais ont été réalisés avec des taux croissants de tourteau de colza à faible teneur en glucosinolates :

- l’un en post-sevrage, avec des taux de 0, 5, 10 et 15 %,

- l’autre en engraissement, avec des taux de 0, 6, 12 et 18 %.

Les aliments, dans les 2 cas, à base de blé, de pois et de tourteau de soja, ont été formulés en énergie nette et en acides aminés digestibles pour tenir compte en particulier de la moindre digestibilité des acides aminés du colza comparés au soja..
PDF icon Incidence du taux de tourteau de colza sur les performances de post-sevrage et d'engraissement
2001

Effet de la consommation d'aliment 1er âge sur les performances du porcelet en post-sevrage

Consulter le resumé

Cet essai conduit à la station de Romillé a eu pour but de comparer les performances

zootechniques en post-sevrage, de porcelets recevant des quantités variables d’aliment

premier âge. On constate une amélioration de la croissance des porcelets avec l’augmentation de la quantité d’aliment

premier âge distribuée.

L’homogénéité des porcelets paraît améliorée ainsi que l’indice de consommation.

L’intérêt économique est discuté mais il est essentiellement lié à la façon dont se répercute en fin d’engraissement, le gain de
PDF icon Effet de la consommation d'aliment 1er âge sur les performances du porcelet en post-sevrage
2001

Influence de la température ambiante et de la concentration en nutriments de l'aliment sur les performances de lactation des truies selon le rang de portée

Consulter le resumé

Les effets, sur les truies et leur portée, de la température ambiante et de la concentration en nutriments de l’aliment sont étudiés au cours des trois premières lactations. Les animaux sont répartis entre deux salles différant par la température ambiante (20 vs. 26°C) et entre deux régimes différant par leur teneur en énergie nette (EN) et en acides aminés essentiels (régime B : 9,7 MJ et 8,5 g de lysine par kg ; régime H : 10,5 MJ et 9,1 g de lysine par kg). Le même traitement est appliqué pour chaque truie au cours des trois lactations.
PDF icon Influence de la température ambiante et de la concentration en nutriments de l'aliment sur les performances de lactation des truies selon le rang de portée
2001

Impact d'une restriction de l'usage des facteurs de croissance antibiotiques sur le coût de production du porc

Consulter le resumé

Les antibiotiques facteurs de croissance utilisés dans l’alimentation animale ont apporté une contribution importante au développement et à l’économie des élevages porcins intensifs, par une amélioration de l’état sanitaire, de la vitesse de croissance et de l’efficacité alimentaire.

Accusée de favoriser l’apparition chez l’homme d’antibiorésistances, cette utilisation est aujourd’hui remise en cause. La réglementation européenne a prohibé en septembre 1999 l’emploi des six principaux antibiotiques utilisés dans l’alimentation des porcs.
PDF icon Impact d'une restriction de l'usage des facteurs de croissance antibiotiques sur le coût de production du porc
2001
Atlas des filières porcines des régions de France

Atlas des filières porcines des régions de France

Consulter le resumé

Les caractéristiques de la filière porcine dans chacune des régions françaises

Des chiffres et descriptifs de l’activité des différents maillons.

Des listes d’entreprises. Les relations commerciales et structurelles entre les principales entreprises ainsi que les démarches visant à améliorer la valorisation des produits.

Synthèse de la situation régionale.



Édition 2000 - 176 pages - 21 X 29.7

23,00 €
2000

Suppression des farines et graisses animales : les enjeux

Consulter le resumé

Conséquence de la crise de l'ESB, l'Union européenne vient de suspendre l'utilisation des farines animales pour l'ensemble des animaux d'élevage pendant 6 mois. Les farines de poisson sont toujours autorisées. Importations et exportations sont suspendues à partir du 1er janvier 2001. Cette mesure fait suite à l'interdiction de la plupart des produits d'origine animale en France.

Quelle seront les conséquences économiques pour la production porcine ?

PDF icon bp2000n288.pdf
2000

Le biphase en alimentation porcine, une pratique d’élevage doublement intéressante

Consulter le resumé

Plus de 40 % des porcs charcutiers et plus de 60 % des truies reproductrices reçoivent une alimentation biphase dans les élevages français. Cette technique permet de mieux ajuster les apports nutritionnels aux besoins réels de l’animal, en distinguant deux phases, et donc deux aliments successifs, dans le processus d’élevage : «croissance» puis «finition» pour le porc à l’engrais, «gestation» puis «allaitement» pour la truie.
2000

Effect of diurnally fluctuating high temperatures on performance and feeding behaviour of multiparous lactating sows

Consulter le resumé

Forty-two multiparous Large White sows were used to investigate the effect of diurnally fluctuating temperature (T) on lactation performance and feeding behaviour. The animals were allocated to one of the four thermic treatments: constant T at 25°C (25C) and 29°C (29C) or equal-mean diurnal cyclic T varying from 21 to 29°C (25V) and from 25 to 33°C (29V). Photoperiod was fixed to 14 h of light. The sows were given food ad libitum between the 7th and the 19th day post partum. Lactation performance was measured for all sows whereas the feeding behaviour was recorded only on 28 sows.
2000

Diurnally variation of ambient temperature around 24 or 28°C : influence on performance and feeding behaviour of growing pigs

Consulter le resumé

The influence of variation of ambient temperature (T) on growth performance was studied in three successive experiments, involving each 192 crossbred gilts and barrows. The T was either kept constant or fluctuated over the day by ± 1.5, ± 3 or ± 4.5°C around 24 or 28°C. Artificial light was provided between 0700 and 1900. Growth performance were lower at 28 than at 24°C whichever the range of variation of T. At the mean T of 24°C, the highest average daily gain (ADG) was obtained when the diurnally variation of T was ± 1.5°C (903 vs.
2000

Agenda 2000 : des céréales au porc

Consulter le resumé

Après la réforme de 1992, l'Agenda 2000, introduit au 1er juillet, marque une nouvelle étape importante de l'évolution de la PAC. Elle doit ouvrir la voie à d'autres rendez-vous importants : nouvelles négociations à l'OMC (Millenium Round), élargissement à l'Europe centrale. Quel impact potentiel ces deux prochaines années auront-elles sur les marchés de l'alimentation animale ? Quels enjeux pour le porc ?

PDF icon bp2000n285.pdf
2000

L'alimentation des porcs : l'industrie de la nutrition animale en 1999

Consulter le resumé

En 1999, la production française d'aliments composés est en recul, pour la

première fois depuis plus de 20 ans. Outre la difficulté du marché des porcs

et volailles ces deux dernières années, le secteur de l'alimentation animale est aussi

confronté à de multiples défis : contraintes d'environnement sur les élevages,

sécurité alimentaire et traçabilité, segmentation de l'offre de produits carnés…
PDF icon L'alimentation des porcs : l'industrie de la nutrition animale en 1999
2000

Conséquences d'un retrait éventuel des farines et graisses animales de l'alimentation animale

Consulter le resumé

2000

Les analyses de granulométrie des aliments pour porcs fabriqués à la ferme

Consulter le resumé

La fabrication des aliments porcins nécessite une maîtrise complète de chaque

étape du process, de la conception de l'aliment à la réalisation et même à sa

distribution. La qualité de l'opération de broyage peut être évaluée à partir des

analyses de granulométrie. Il est utile de savoir interpréter les mesures de la

taille des différentes particules composant l'aliment, en particulier pour les éleveurs

fabriquant leurs propres aliments à la ferme.
PDF icon Les analyses de granulométrie des aliments pour porcs fabriqués à la ferme
2000

Intérêt comparé du cuivre, du zinc et d'un facteur de croissance en post-sevrage - Impact sur les performances de croissance et les rejets

Consulter le resumé

Deux essais ont été mis en place à la station de Villefranche de Rouergue pour

tester l’additivité des effets du cuivre et d’un facteur de croissance et pour comparer,

sur les performances et les rejets, les effets d’une supplémentation en zinc par

rapport à celle en cuivre sur des porcelets en post-sevrage.

Dans les 2 essais, il est retrouvé l’effet facteur de croissance du cuivre, avec une certaine synergie du cuivre et du facteur de croissance.

Dans nos conditions, le zinc a eu peu d’effet sur les performances de croissance et
PDF icon Intérêt comparé du cuivre, du zinc et d'un facteur de croissance en post-sevrage - Impact sur les performances de croissance et les rejets
2000

Incidence d'itinéraires alimentaires de la truie au porc charcutier sur les performances et la qualité des produits de salaisonnerie

Consulter le resumé

Trois types de régimes, "amidon et deux niveaux de fibre + graisse", F1-G1 et F2-G2 contrôlés chez les truies en gestation et lactation, ont été appliqués à leurs porcelets et porcs charcutiers. L'arrière effet résultant de l'alimentation des truies est également étudié avec la distribution d'un aliment unique "amidon" aux porcs.
PDF icon Incidence d'itinéraires alimentaires de la truie au porc charcutier sur les performances et la qualité des produits de salaisonnerie
2000

Influence de la granulométrie sur les performances en post-sevrage et la digestibilité de quatre aliments à base d'orge, de blé, de maïs et de pois

Consulter le resumé

L'incidence de la finesse de mouture des matières premières sur les performances des porcelets en post-sevrage a été étudiée dans cinq essais. Quatre granulométries, réparties de 0,43 à 0,90 mm, ont été comparées : très fine (TF), fine (F), moyenne (M) et grossière (G). Les aliments monocéréales concernés étaient formulés à base d'orge, de blé et de maïs. Le dernier essai a concerné un aliment renfermant 35 % de pois. Les aliments ont été distribués en farine, à volonté, au nourrisseur dans les essais zootechniques.
PDF icon Influence de la granulométrie sur les performances en post-sevrage et la digestibilité de quatre aliments à base d'orge, de blé, de maïs et de pois
2000

Utilisation, par le porc à l'engrais, de la graine de tournesol oléique : incidence sur la qualité des gras

Consulter le resumé

Le tournesol oléique est nettement moins pourvu en acide linoléique que le tournesol classique. Il permettrait de maintenir une meilleure qualité des gras.

Un essai, réalisé sur 160 porcs à l'engrais, a permis de comparer quatre régimes iso-énergétiques et iso-azotés :

TEM : témoin, sans graines de tournesol.

TC4 : avec 4% de tournesol "classique".

TO4 : avec 4% de tournesol oléique.

TO8 : avec 8% de tournesol oléique.
PDF icon Utilisation, par le porc à l'engrais, de la graine de tournesol oléique : incidence sur la qualité des gras
2000

Influence de la température ambiante et de la concentration en nutriments de l'aliment sur les performances de lactation de truies primipares

Consulter le resumé

Les effets de la température ambiante et de la concentration en nutriments de l'aliment sont étudiés chez 187 truies primipares Large White x Landrace. Les animaux sont répartis entre deux salles différant par la température ambiante (20 vs. 26°C) et entre deux régimes différant par leur teneur en énergie digestible (ED) et en acides aminés essentiels (Lot B: 13,5 MJ ED et 8,5 g de lysine par kg; Lot H: 14,4 MJ ED et 9,1 g de lysine par kg). Les truies sont alimentées à volonté entre le 5ième et le 26ième jour de lactation.
PDF icon Influence de la température ambiante et de la concentration en nutriments de l'aliment sur les performances de lactation de truies primipares
2000

Performances zootechniques et comportement alimentaire de truies en lactation exposées à des températures élevées et fluctuantes au cours de la journée

Consulter le resumé

La température de 24°C est généralement recommandée lorsque les truies en lactation sont élevées sur caillebotis intégral. Cependant, l'exposition de ces animaux à une température ambiante élevée provoque

une dégradation des performances, notamment au-delà de 25°C. Or, selon les caractéristiques du climat, de la saison et des bâtiments, la température varie d'une journée à l'autre ou au cours de la journée, et les truies sont alors presque en permanence exposées aux problèmes posés

par le chaud.
PDF icon Performances zootechniques et comportement alimentaire de truies en lactation exposées à des températures élevées et fluctuantes au cours de la journée
1999

Pages