La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 641 à 660 de 668 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Incidence d'itinéraires alimentaires de la truie au porc charcutier sur les performances et la qualité des produits de salaisonnerie

Consulter le resumé

Trois types de régimes, "amidon et deux niveaux de fibre + graisse", F1-G1 et F2-G2 contrôlés chez les truies en gestation et lactation, ont été appliqués à leurs porcelets et porcs charcutiers. L'arrière effet résultant de l'alimentation des truies est également étudié avec la distribution d'un aliment unique "amidon" aux porcs.
PDF icon Incidence d'itinéraires alimentaires de la truie au porc charcutier sur les performances et la qualité des produits de salaisonnerie
2000

Influence de la granulométrie sur les performances en post-sevrage et la digestibilité de quatre aliments à base d'orge, de blé, de maïs et de pois

Consulter le resumé

L'incidence de la finesse de mouture des matières premières sur les performances des porcelets en post-sevrage a été étudiée dans cinq essais. Quatre granulométries, réparties de 0,43 à 0,90 mm, ont été comparées : très fine (TF), fine (F), moyenne (M) et grossière (G). Les aliments monocéréales concernés étaient formulés à base d'orge, de blé et de maïs. Le dernier essai a concerné un aliment renfermant 35 % de pois. Les aliments ont été distribués en farine, à volonté, au nourrisseur dans les essais zootechniques.
PDF icon Influence de la granulométrie sur les performances en post-sevrage et la digestibilité de quatre aliments à base d'orge, de blé, de maïs et de pois
2000

Utilisation, par le porc à l'engrais, de la graine de tournesol oléique : incidence sur la qualité des gras

Consulter le resumé

Le tournesol oléique est nettement moins pourvu en acide linoléique que le tournesol classique. Il permettrait de maintenir une meilleure qualité des gras.

Un essai, réalisé sur 160 porcs à l'engrais, a permis de comparer quatre régimes iso-énergétiques et iso-azotés :

TEM : témoin, sans graines de tournesol.

TC4 : avec 4% de tournesol "classique".

TO4 : avec 4% de tournesol oléique.

TO8 : avec 8% de tournesol oléique.
PDF icon Utilisation, par le porc à l'engrais, de la graine de tournesol oléique : incidence sur la qualité des gras
2000

Performances zootechniques et comportement alimentaire de truies en lactation exposées à des températures élevées et fluctuantes au cours de la journée

Consulter le resumé

La température de 24°C est généralement recommandée lorsque les truies en lactation sont élevées sur caillebotis intégral. Cependant, l'exposition de ces animaux à une température ambiante élevée provoque

une dégradation des performances, notamment au-delà de 25°C. Or, selon les caractéristiques du climat, de la saison et des bâtiments, la température varie d'une journée à l'autre ou au cours de la journée, et les truies sont alors presque en permanence exposées aux problèmes posés

par le chaud.
PDF icon Performances zootechniques et comportement alimentaire de truies en lactation exposées à des températures élevées et fluctuantes au cours de la journée
1999

Appréciation de la qualité sanitaire du CORAMI®, co-produit de l'amidonnerie du blé utilisé en alimentation porcine

Consulter le resumé

La présente étude propose une appréciation de la qualité sanitaire (l’ensemble des paramètres caractérisant la qualité de conservation, la contamination chimique et microbiologique) du CORAMI®, co-produit issu de l'amidonnerie du blé provenant de la récolte 1997. Le co-produit est étudié dès son origine (entreprise productrice) jusqu'à sa destination (l'animal) dans le but d’identifier les points critiques de contamination.
PDF icon Appréciation de la qualité sanitaire du CORAMI®, co-produit de l'amidonnerie du blé utilisé en alimentation porcine
1999

Nos aliments changent de siècle : faut-il croire aux produits miracles ?

Consulter le resumé

1999

Principaux facteurs de variation du besoin en acides aminés du porc en croissance

Consulter le resumé

L'aliment distribué au porc en croissance doit à la fois couvrir ses besoins protéiques (acides aminés essentiels et azote "indifférencié") et ses besoins énergétiques avec comme conséquence pratique en formulation la nécessité de définir un rapport entre la valeur protéique et la valeur énergétique de l'aliment. Cet article passe en revue les effets de quelques facteurs de variation (le génotype, le type

sexuel, le poids vif, la conduite alimentaire, l'environnement climatique
PDF icon Principaux facteurs de variation du besoin en acides aminés du porc en croissance
1999

La granulométrie des aliments porcins fabriqués à la ferme

Consulter le resumé

La bonne mouture des matières premières est l'un des principaux critères de la qualité des aliments fabriqués à la ferme. La taille des particules influence l'homogénéité du mélange des différentes matières premières, ainsi que l'assimilation des nutriments par les animaux.

La dimension des particules peut être qualifiée par les mesures de granulométrie.
PDF icon La granulométrie des aliments porcins fabriqués à la ferme
1999

Dans les aliments : acidifier n'est pas jouer

Consulter le resumé

1999

Intérêt du nourrisoupe pour le porc à l'engrais selon le mode de présentation des aliments (granulés ou farine)

Consulter le resumé

Trois essais, chacun sur 128 porcs de 30 à 110 kg, conduits à volonté, ont permis de comparer 4 traitements : NR-G : nourrisseur et granulés — NR-F : nourrisseur et farine — NS-G : nourrisoupe et granulés — NS-F : nourrisoupe et farine.
PDF icon Intérêt du nourrisoupe pour le porc à l'engrais selon le mode de présentation des aliments (granulés ou farine)
1999

Le porc dans les exploitations de grandes cultures Systèmes "Céréales-Oléoprotéagineux-Porcs"

Consulter le resumé

~~Le 1er objectif de cette étude est d’identifier et de caractériser les différents types d’exploitations céréales-oléoprotéagineux-porcs. Le 2nd porte sur la recherche de solutions compétitives pour ces exploitations.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1999

Effet du rapport lysine / énergie sur les performances du porcelet. Incidence d'une distribution de l'aliment post-sevrage jusqu'à 40 kg

Consulter le resumé

Trois cent soixante porcelets sevrés, d'un poids moyen de 7,5 kg, sont mis en lots pour déterminer le rapport lysine digestible/énergie nette (lys. d/EN) optimum. Quatre traitements sont comparés dans un essai factoriel 2 x 2 : deux niveaux d'énergie nette 2300 et 2200 kcal/kg x 2 niveaux de lys. d./EN, 4,9 et 5,3 g. Les régimes sont à base de maïs, blé, orge et tourteau de soja. La consommation d'aliment n'est influencée ni par l'énergie ni par le taux de lysine.
PDF icon Effet du rapport lysine / énergie sur les performances du porcelet. Incidence d'une distribution de l'aliment post-sevrage jusqu'à 40 kg
1999

Caractérisation des effets de l'augmentation de la température ambiante sur les performances des truies en lactation

Consulter le resumé

Les effets de la température ambiante (T) et de la teneur en protéines de l'aliment sont étudiés chez 63 truies multipares Large White. Les animaux sont répartis entre cinq traitements thermiques (18, 22, 25, 27 ou 29°C) et deux aliments ayant des teneurs en protéines de 14 ou 17%; les teneurs en acides aminés essentiels sont identiques dans les deux aliments.

La photopériode est de 14 h de jour. Les truies sont alimentées à volonté entre le 7ième et le 19ième jour de lactation.
PDF icon Caractérisation des effets de l'augmentation de la température ambiante sur les performances des truies en lactation
1999

Le porc dans les exploitations de grandes cultures systèmes "céréales-oléoprotéagineux-porcs

Consulter le resumé

Onésime Teffène, rapport d'études, février 1999, 49 pages

Le 1er objectif de cette étude est d’identifier et de caractériser les différents types d’exploitations céréales-oléoprotéagineux-porcs. Le 2nd porte sur la recherche de solutions compétitives pour ces exploitations.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1999

Prix et consommation de matières premières en alimentation porcine : le poids des céréales

Consulter le resumé

La baisse du prix de l'aliment en 1998 n'a pas pu enrayer la chute du revenu des producteurs de porcs, confrontés à un prix de vente désastreux.

Les niveaux de l'aliment d'engraissement sont pourtant proches aujourd'hui de ceux constatés il y a presque vingt ans. Le rôle du marché céréalier a été central dans l'évolution des dernières années, avec des fortes répercussions sur les cours et les consommations en alimentation animale. La nouvelle baisse attendue du prix des céréales

(Agenda 2000) nous incite également à un examen rétrospectif.
PDF icon Prix et consommation de matières premières en alimentation porcine : le poids des céréales
1999

Utilisation des déchets de restauration collective dans l'alimentation du porc : moyenne et variabilité de la composition chimique du co-produit

Consulter le resumé

Utilisation des déchets de restauration collective dans l’alimentation du porc : moyenne et variabilité de la composition chimique du co-produit.

Moyennant dérogation préfectorale, les déchets de restauration collective

stérilisés peuvent être utilisés dans l’alimentation des porcins.

Leur composition chimique reste cependant peu connue.

Cette courte note descriptive présente, dans un premier temps, les principales caractéristiques du co-produit, issues de l’analyse de 18 échantillons prélevés sur une année entière, permettant de tester
PDF icon Utilisation des déchets de restauration collective dans l'alimentation du porc : moyenne et variabilité de la composition chimique du co-produit
1998

Approvisionnement en alimentation porcine : conséquences de la réforme de la PAC aux Pays Bas et au Danemark

Consulter le resumé

La réforme de la PAC, à partir de 1993/94 a fortement augmenté l’utilisation des céréales dans l’Union européenne.

Aux Pays-Bas, la compétivité des produits de substitution s’est affaiblie.

La consommation de manioc a fortement reculé. Ainsi, le nouveau contexte des marchés a apporté un relèvement des taux d’incorporation des céréales dans les aliments porcs mais leur niveau reste modeste par rapport aux autres bassins de production européens.
PDF icon Approvisionnement en alimentation porcine : conséquences de la réforme de la PAC aux Pays Bas et au Danemark
1998

Gagne-t-on à rationner les mâles castrés ?

Consulter le resumé

1998

Influence des températures élevées sur les performances et le comportement alimentaire de la truie en lactation

Consulter le resumé

Les effets de la température ambiante (T) et de la teneur en protéines de l'aliment (CP) sont étudiés chez 24 truies multipares Large White. Les animaux sont répartis entre deux traitements thermiques et deux aliments suivant un dispositif factoriel 2x2. La température est maintenue constamment à 25°C ou varie au cours de la journée de ±4°C autour de 25°C. La teneur en protéines est de 14 ou 17%, les teneurs en acides aminés essentiels étant identiques dans les deux aliments. La photopériode est de 14 h de jour et 10 h d'obscurité. Le comportement alimentaire de 11 truies est mesuré.
PDF icon Influence des températures élevées sur les performances et le comportement alimentaire de la truie en lactation
1998

Systèmes d'approvisionnement en alimentation porcine aux Pays-Bas et au Danemark : conséquences de la réforme de la PAC

Consulter le resumé

La réforme de la PAC, à partir de 1993/94 a fortement accru l'utilisation des céréales en alimentation animale dans l'union européenne.
PDF icon Systèmes d'approvisionnement en alimentation porcine aux Pays-Bas et au Danemark : conséquences de la réforme de la PAC
1998

Pages