La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 6 de 6 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Appui aux éleveurs fabriquant leur aliment à la ferme (AIRFAF)

Consulter le resumé

Laurent Alibert, Bilan 2018, éditions IFIP, avril 2019, p. 123

L’IFIP apporte un appui technique auprès des 8 associations régionales AIRFAF et de leur fédération nationale. L’objectif de ces associations est d’apporter aux éleveurs adhérents une information technique et économique et de contribuer à la maîtrise de la qualité de l’aliment et du coût alimentaire Les Conseils d’Administration de chaque association établissent chaque année un programme d’activités, mis en oeuvre par un comité technique. Celui-ci est composé de techniciens des structures techniques et économiques des régions (unions régionales, groupements de producteurs, EDE-Chambres d’agriculture, ARVALIS, Terre Innovia, IFIP…), et présidé par des éleveurs spécialisés. Certaines actions sont également engagées par le bureau de la fédération nationale. L’IFIP apporte un appui méthodologique dans la conduite des différentes actions et réalise des interventions dans des contextes régionaux et sur des thèmes variés, concernant les matières premières, la conjoncture, la formulation, la technologie, les protocoles d’essai de validation sur le terrain… AIRFAF est un lieu d’échanges permanent pour les éleveurs, les techniciens des structures et les fournisseurs (de minéraux et de complémentaires, de matières premières ou de matériels de fabrication). Les préoccupations des éleveurs et de leurs partenaires peuvent ainsi être abordées de manière concertée et prises en compte rapidement.

PDF icon Laurent Alibert, Bilan 2018, éditions IFIP, avril 2019, p. 123
2019

Conservation des ressources génétiques : Cryobanque Nationale et appui aux races locales

Consulter le resumé

Herveline Lenoir, bilan 2017, éditions IFIP, mai 2018, p. 54-55

Dans le cadre du suivi de la gestion des ressources génétiques, l’IFIP veille à la mise en place et à la réalisation du programme de conservation des 6 races locales porcines : le Porc Pie Noir du Pays Basque, le Porc de Bayeux, le Porc Gascon, le Porc Cul Noir Limousin, le Porc Blanc de l’Ouest et le Porc Nustrale.
Ce programme est axé sur la gestion des animaux vivants mais possède également une orientation ex situ avec l’adhésion au GIS Cryobanque Nationale. Par ailleurs, l’IFIP apporte sa contribution pour évaluer la gestion de la variabilité génétique intra-race des populations et calculer l’augmentation du taux de consanguinité des populations porcines en conservation et en sélection.

L’IFIP anime le Ligéral qui est l’association des livres généalogiques collectifs des races locales de porcs. Le Ligéral est l’organisme de sélection porcine qui a été agréé par le Ministère en charge de l’Agriculture pour tenir les livres généalogiques des six races locales porcines.

PDF icon Herveline Lenoir, bilan 2017, éditions IFIP, mai 2018, p. 54-55, fiche n° 25
2018

Appui aux éleveurs fabriquant leur aliment à la ferme : associations AIRFAF

Consulter le resumé

Laurent Alibert, bilan 2017, éditions IFIP, mai 2018, p. 52

L’IFIP apporte un appui technique aux 8 associations régionales AIRFAF et à leur fédération nationale. L’objectif de ces associations est d’apporter à leurs adhérents éleveurs une information technique et économique et de contribuer à la maîtrise de la qualité de l’aliment et du coût alimentaire.
Les conseils d’administration de chaque association établissent chaque année un programme d’activité, mis en oeuvre par un comité technique. Celui-ci est composé de techniciens des structures techniques et économiques présentes dans les régions (unions régionales, groupements de producteurs, EDE-Chambres d’agriculture, Arvalis, Terres Innovia, IFIP…), et est présidé par des éleveurs spécialisés.
Certaines actions sont également engagées à l’initiative du bureau de la fédération nationale.
L’IFIP apporte un appui méthodologique dans la conduite des différentes actions et réalise des interventions dans des contextes régionaux variés, sur des thèmes variés, concernant les matières premières, la conjoncture, la formulation, la technologie, les protocoles d’essais de validation à mettre en oeuvre sur le terrain…

AIRFAF est un lieu d’échanges permanent pour les éleveurs, les techniciens des structures, et les fournisseurs (minéraux et complémentaires, matières premières, matériel de fabrication). Les préoccupations des éleveurs et de leurs partenaires peuvent ainsi être discutées de manière concertée et prises en compte rapidement.

PDF icon Laurent Alibert, bilan 2017, éditions IFIP, mai 2018, p. 52, fiche n° 23
2018

Une pompe doseuse, oui ou non ?

Consulter le resumé

Anne Hémonic, Tech Porc (FRA), 2016, n° 30, juillet-août, p. 40-42

La pompe doseuse est un matériel incontournable en élevage. Simple d’utilisation, elle implique quand même une bonne maîtrise de la qualité de l’eau, du matériel et de la préparation de la solution mère. Les éleveurs équipés sont satisfaits. Les autres expriment des réticences qui peuvent être levées par un accompagnement et un appui technique.

PDF icon Anne Hémonic, Tech Porc (FRA), 2016, n° 30, juillet-août, p. 40-42
2016

Appui aux éleveurs fabriquant l’aliment à la ferme

Consulter le resumé

Fiche n° 063 : animation de réseaux partenariaux

L’IFIP participe à l’appui technique auprès des 8 associations régionales AIRFAF et de leur fédération nationale. L’objectif de ces associations est
d’apporter aux éleveurs adhérents une information technique et économique et de contribuer à la maîtrise de la qualité de l’aliment et du coût alimentaire. Les conseils d’administration de chaque association établissent chaque année un programme d’activité mis en oeuvre par un comité technique. Celui-ci est composé de techniciens des structures techniques et économiques des régions (unions régionales, groupements de producteurs, Chambres d’agriculture, ARVALIS, UNIP, IFIP…) et présidé par des éleveurs spécialisés.
Certaines actions sont également engagées par le bureau de la fédération nationale.
L’IFIP apporte un appui méthodologique dans la conduite de ces différentes actions et réalise des interventions dans des contextes régionaux variés et sur des thèmes concernant les matières premières, la conjoncture, la formulation, la technologie, les protocoles d’essais de validation sur le terrain…AIRFAF est un lieu d’échanges permanent pour les éleveurs, les techniciens des structures et les fournisseurs sur divers sujets (minéraux et complémentaires, matières premières, matériel de fabrication …). Les préoccupations des éleveurs et de leurs partenaires peuvent ainsi être abordées de manière concertée et prises en compte rapidement.

PDF icon fiche_bilan2015_063.pdf
2016

Appui technique auprès des éleveurs fabriquant leur aliment à la ferme (AIRFAF)

Consulter le resumé

Fiche n° 079 : facteurs de productivité des élevages

L’IFIP participe à l’appui technique auprès des éleveurs fabriquant leur aliment à la ferme, via les 8 associations régionales AIRFAF et leur fédération nationale.
L’objectif est d’apporter aux éleveurs fabriquant leur aliment à la ferme, une information technique et économique et de contribuer à la maîtrise de la qualité de l’aliment et du coût alimentaire
Chaque année, un programme d’activités proposé par les professionnels, est mis en oeuvre par des techniciens des structures techniques et économiques régionales : unions régionales, groupements de producteurs, EDE-Chambres d’agriculture, ARVALIS, UNIP, IFIP…
L’IFIP apporte un appui méthodologique dans la conduite de différentes études et, dans des contextes régionaux variés, et réalise des interventions relatives aux matières premières, à la conjoncture, à la formulation, à la technologie, aux protocoles d’essai et de validation sur le terrain…
Ces associations AIRFAF sont des lieux d’échange permanent pour les éleveurs, les techniciens des structures, et les fournisseurs (minéraux et complémentaires, matières premières, matériel de fabrication).
Les préoccupations des éleveurs et de leurs partenaires peuvent ainsi être abordées de manière concertée et prises en compte rapidement.

PDF icon fiche_bilan2014_079.pdf
2015