La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 201 à 220 de 250 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Le parc des bâtiments d'élevage de porcs en Bretagne : état des lieux, évaluation du besoin d'investissement

Consulter le resumé

2007
Les consommations énergétiques dans les bâtiments porcins

Les consommations énergétiques dans les bâtiments porcins

Consulter le resumé

Brochure gratuite !

Dans un contexte de prix élevé des énergies, cette charge doit être réduite, car ce poste est en augmentation et les coûts devraient progresser dans le futur.

La maîtrise de la consommation énergétique est nécessaire à la réduction de l’impact environnemental de l’élevage et constitue une occasion d’améliorer l’image de l’élevage de porcs. Une enquête a été conduite, sous l’impulsion de l’ADEME, pour la filière porcine afin d’obtenir des références sur les consommations énergétiques des bâtiments.

 

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2007

Densidad y temperatura ambiente : incidencia sobre el rendimiento del cerdo de engorde<br /><br />Densité et température ambiante : incidence sur les performances du porc à l’engrais

Consulter le resumé

Con el fin de determinar el efecto de la temperatura y la densidad sobre el rendimiento y el estado sanitario de los animales, se llevaron a cabo tres ensayos con cerdos de engorde en los que se variaban las condiciones ambientales. Los resultados obtenidos demuestran importantes diferencias en los parametros estudiados por la interactuacion entre la superficie por animal y la temperatura.
2006

Rôle de la photopériode sur la prise alimentaire du porcelet sevré

Consulter le resumé

336 porcelets sevrés à 26 jours d’âge moyen ont été placés dans deux salles. La température ambiante passe de 26°C au début à 24°C à la fin. Pour une salle, la lumière est mise en marche de 8 h à 18 h, alors que l’autre local est éclairé en permanence.

Sur la première semaine, les castrats n’ayant pas de période d’obscurité consomment

6 % d’aliment en plus.

Mais par la suite, cette différence s’atténue et pour l’ensemble des animaux, il n’y a pas de différence significative concernant les performances zootechniques sur l’ensemble de la période de post-sevrage.
PDF icon Rôle de la photopériode sur la prise alimentaire du porcelet sevré
2006

La lumière en élevage, contrainte ou atout

Consulter le resumé

2006

Bâtiments équipés d'extraction d'air centralisée : un bilan technique

Consulter le resumé

En 2005, une enquête conduite auprès de 27 éleveurs équipés de bâtiments à extraction centralisée a été menée par l'Institut Technique du Porc et les Chambres d'agriculture de Bretagne. Pour plus de 90 % des éleveurs, la motivation principale du choix de la centralisation est la possibilité de laver l'air en cas de besoin ou d'obligation. Le bilan technique de ces systèmes met en avant des situations disparates.
2006

Densité et température ambiante : incidence sur les performances du porc à l'engrais

Consulter le resumé

Trois essais portant chacun sur 154 porcs à l’engrais ont été conduits afin de déterminer l’effet de la température et de

la densité sur les performances et l’état de santé des animaux. Quatre densités par porc (0,66 ; 0,84 ; 1,02 et 1,20 m2/porc) ont été mises en place. Les expérimentations se sont déroulées successivement à 20, 24 et 28 °C. Le débit de ventilation (de 15 à 50 m3/h/porc), la température et l’humidité relative ont été identiques pour tous les traitements.
PDF icon Densité et température ambiante : incidence sur les performances du porc à l'engrais
2006

Système centralisé d'extraction d'air : bilan technique

Consulter le resumé

C’est depuis la fin des années 1990 qu’ont été construits en France la plupart des bâtiments porcins équipés d’extraction centralisée. Une enquête menée auprès de 27 éleveurs a permis de mettre en évidence plusieurs points techniques permettant une meilleure compréhension de ces systèmes. Des avantages sont clairement identifiés par les éleveurs : réduction du bruit dans les salles, couloir de service plus tempéré, possibilité de lavage d’air et de récupération de chaleur, …
PDF icon Système centralisé d'extraction d'air : bilan technique
2006

Teneur en cuivre et zinc des lisiers et des fumiers de porcs charcutiers après réduction de leur concentration dans les aliments

Consulter le resumé

Cette étude a évalué l’efficacité d’un système de racloir en «V», dont l’objectif est de séparer les fèces et l’urine sous le caillebotis. Sur une période de 15 semaines, les essais ont été réalisés dans 2 salles d’engraissement de 144 porcs chacune. Chaque salle était équipée de 4 dalots munis de racloirs en « V » afin d’évacuer les déjections. Les essais ont caractérisé la composition des fractions solides et liquides.
PDF icon Teneur en cuivre et zinc des lisiers et des fumiers de porcs charcutiers après réduction de leur concentration dans les aliments
2005

Qui sont les éleveurs Cochons d'Or ?

Consulter le resumé

Les naisseurs-engraisseurs représentent 62 % des dossiers. 46% des élevages nominés se situent en Bretagne, 13% en Pays de la Loire. En moyenne, 1,8 personne travaille sur l’atelier porc. Chez les naisseurs-engraisseurs, le nombre de truies par UTH est en moyenne de 92,5. Le plus souvent, l’atelier porc est inséré dans une exploitation dont la surface moyenne est de 65 ha. Les 2/3 produisent des céréales. 92 % des éleveurs sont engagés dans la démarche VPF ; 89% le sont aussi dans une autre démarche « qualité ». Près de 40 % des 180 maternités enquêtées ont été rénovées.
PDF icon Qui sont les éleveurs Cochons d'Or ?
2005

Influence of adding 0.5 or 1% of benzoic acid to the feed of growing-finishing pigs on ammonia emission and performance

Consulter le resumé

Recent evolution of French regulation obliges pig breeders to annually declare ammonia emitted by their activities. In the calculation of emission, some techniques like scrubber, covers or additives are identified leading to the application of abatement factor. In a global program of studies concerning reduction of ammonia, ITP conducted an experiment concerning benzoic acid and the effects on ammonia and pig performance.
PDF icon Influence of adding 0.5 or 1% of benzoic acid to the feed of growing-finishing pigs on ammonia emission and performance
2005

Efficacité de la séparation fèces-urine sous caillebotis, bilan et sous-produits

Consulter le resumé

Cette étude a évalué l’efficacité d’un système de racloir en «V», dont l’objectif est de séparer les fèces et l’urine sous le caillebotis. Sur une période de 15 semaines, les essais ont été réalisés dans 2 salles d’engraissement de 144 porcs chacune. Chaque salle était équipée de 4 dalots munis de racloirs en « V » afin d’évacuer les déjections. Les essais ont caractérisé la composition des fractions solides et liquides.
PDF icon Efficacité de la séparation fèces-urine sous caillebotis, bilan et sous-produits
2005

Abreuvoirs économiseurs d'eau utilisés au Québec : comparaison des performances en engraissement

Consulter le resumé

Dans cette étude, la consommation d’eau et les performances des porcs en engraissement ont été analysées en comparant les quatre types d’abreuvoirs.

Il n’y avait pas de différence significative pour le gain moyen quotidien entre les abreuvoirs. La réduction de l’utilisation d’eau avec le bol avec couvercle correspond à une réduction du gaspillage d’eau et des volumes de lisiers dans la fosse.
PDF icon Abreuvoirs économiseurs d'eau utilisés au Québec : comparaison des performances en engraissement
2005

Abreuvoirs économiseurs d'eau utilisés au Québec : comparaison des performances en engraissement

Consulter le resumé

Dans cette étude, la consommation d’eau et les performances des porcs en engraissement ont été analysées en comparant les quatre types d’abreuvoirs.

Il n’y avait pas de différence significative pour le gain moyen quotidien entre les abreuvoirs. La réduction de l’utilisation d’eau avec le bol avec couvercle correspond à une réduction du gaspillage d’eau et des volumes de lisiers dans la fosse.
PDF icon Abreuvoirs économiseurs d'eau utilisés au Québec : comparaison des performances en engraissement
2005

Echangeur thermique de type air-sol : efficacité en période estivale

Consulter le resumé

Un échangeur thermique de type tuyaux enterrés dans le sol a été créé à la station expérimentale porcine de l'ITP à Romillé. Il permet de rafraîchir l'air de deux salles d'engraissement de 48 places. En été, lorsque la température extérieure est à plus de 20°C, la température de l'air neuf est abaissée de près de 5°C en moyenne.
2005

Régulation thermique chez le porc : mécanismes et limites

Consulter le resumé

Rappel sur la physiologie du porc et conseils pour réguler la chaleur dans la porcherie.
2005

Performances d'un échangeur thermique de type air-sol

Consulter le resumé

Un échangeur thermique de type tuyaux enterrés dans le sol a été créé à la station expérimentale porcine de l’ITP à Romillé. Depuis l’été 2003, un total de 70 000 données a été relevé au cours de 112 jours d’enregistrement.

L’analyse des résultats met en évidence un réchauffement proche de 10°C lorsque la température hivernale est de -2°C et un refroidissement en été maximal de 13,4°C lorsque la température extérieure avoisine les 32°C.
PDF icon Performances d'un échangeur thermique de type air-sol
2005

Post-sevrage et engraissement sur litière paillée accumulée : 6 années d'expérience à la station porcine des Trinottières

Consulter le resumé

La gestion de la litière nécessite une adaptation des pratiques pour favoriser le confort des porcs (niche et pied de cuve).

En terme de performances, les croissances sont similaires entre les systèmes caillebotis et paille, en post sevrage comme en engraissement.

La dégradation de l’indice de consommation apparaît, surtout en hiver, du fait de besoins d’entretien élevés.

Les TVM baissent également en hiver (dépôt de gras). La qualité hygiénique des carcasses est identique. En hiver, le pH24 est plus bas d’où des rendements inférieurs en jambons cuits.
PDF icon Post-sevrage et engraissement sur litière paillée accumulée : 6 années d'expérience à la station porcine des Trinottières
2005

Performance of an earth-tube heat exchanger in swine buildings

Consulter le resumé

PDF icon Performance of an earth-tube heat exchanger in swine buildings
2005

Type de sol et taux de renouvellement de l'air : effets sur l'ambiance et sur les performances du porc à l'engrais

Consulter le resumé

Deux essais portant chacun sur 192 porcs à l’engrais ont été conduits afin de déterminer l’effet du type de caillebotis et du taux de renouvellement sur les performances et l’état de santé des animaux. Un caillebotis fil métallique (CF) a été comparé à un caillebotis béton (CB) et deux débits d’air neuf (minimum et optimum) ont été mis en place selon un dispositif factoriel 2x2. Le débit minimum (DM) passe de 8 à 19 m3/h/porc entre 30 et 110 kg de poids vif. Le débit optimum (DO) évolue entre 15 et 50 m3/h/porc.
PDF icon Type de sol et taux de renouvellement de l'air : effets sur l'ambiance et sur les performances du porc à l'engrais
2005

Pages