La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 10 de 10 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Méthodes rapides pour la recherche ou le dénombrement des bactéries pathogènes

Consulter le resumé

Les professionnels de l’agroalimentaire ont besoin d’obtenir rapidement un résultat d’analyse microbiologique. L’étude fait le point sur la normalisation et le processus de validation des méthodes d’analyse alternatives.
PDF icon Méthodes rapides pour la recherche ou le dénombrement des bactéries pathogènes
2010

Virus et produits carnés : Le point sur la transmission de virus à l'homme par consommation de viandes.

Consulter le resumé

Quels que soient les pays, les virus les plus impliqués dans les cas de toxiinfections alimentaires transmises par ingestion d’aliments contaminés sont l’hépatite A, les norovirus et les rotavirus. Le principal risque reste la consommation de produits crus ou mal cuits manipulés sans précautions d’hygiène par une personne infectée.

Le principal virus à risque en filière porcine reste le virus de l’hépatite E pour lequel une transmission directe du porc à l’homme a été démontrée.

PDF icon Virus et produits carnés : Le point sur la transmission de virus à l'homme par consommation de viandes.
2010

Apport d'un milieu chromogène à la détection de Yersinia enterocolitica sur matrice porcine

Consulter le resumé

Yersinia enterocolitica est reconnu responsable de nombreuses diarrhées aiguës dans les pays tempérés et froids. Dans de nombreux pays, le porc est identifié comme un réservoir majeur de la bactérie. Le but de cette étude est de contribuer à l’évaluation de la prévalence en Y. enterocolitica en France dans le porc à l’abattoir en utilisant des méthodes de détection optimisées. Des échantillons d’amygdales et de fèces sont prélevés pendant 11 mois consécutifs de janvier à novembre 2009 sur les mêmes 12 à 20 porcs par lot au niveau d’un même abattoir.
2010

Le point sur la transmission de virus à l'homme par consommation de viandes

Consulter le resumé

Quels que soient les pays, les virus les plus impliqués dans les cas de toxiinfections alimentaires transmises par ingestion d’aliments contaminés sont l’hépatite A, les norovirus et les rotavirus. Le principal risque reste la consommation de produits crus ou mal cuits manipulés sans précautions d’hygiène par une personne infectée.

Le principal virus à risque en filière porcine reste le virus de l’hépatite E pour lequel une transmission directe du porc à l’homme a été démontrée.
PDF icon Le point sur la transmission de virus à l'homme par consommation de viandes
2009

Prediction of the evolution of the contamination of Listeria monocytogenes during the manufacturing and the storage of delicatessen : combined modelling of heat tranfer and bacterial behaviour

Consulter le resumé

PDF icon Prediction of the evolution of the contamination of Listeria monocytogenes during the manufacturing and the storage of delicatessen : combined modelling of heat tranfer and bacterial behaviour
2007

Modes d'élevage des porcs et prévalence de E. coli résistants aux antimicrobiens

Consulter le resumé

24 élevages porcins ont fait l’objet de prélèvements fécaux en fin d’engraissement afin d’estimer les pourcentages de Escherichia coli résistants vis-à-vis de 16 antimicrobiens. Ces élevages ont été choisis selon différents critères zootechniques et d’utilisation des antibiotiques dont les conséquences sur les taux de bactéries résistantes ont pu être observées.
PDF icon Modes d'élevage des porcs et prévalence de E. coli résistants aux antimicrobiens
2004

Le contrôle microbiologique de surfaces de travail

Consulter le resumé

La durée de vie des aliments dépend, pour une part, de leur charge microbienne au moment du conditionnemnet. Une réalité qui fait de la maîtrise bactériologique des surfaces de travail un enjeu sanitaire important.

Si les industriels effectuent régulièrement des opérations de désinfection, il est essentiel de mettre à leur disposition des techniques de contrôle.

2000

Recommandations pratiques pour la revivification de micro-organismes stressés en vue de leur détection et de leur numération : Programme ACTIA 96-16

Consulter le resumé

Les traitements technologiques conduisent le plus fréquemment à une destruction incomplète des micro-organismes. Les cellules survivantes, viables mais stressées ne sont pas détectables par les techniques classiques de dénombrement. L'objectif de ce travail, réalisé dans le cadre d'un projet ACTIA, est donc de développer des méthodes analytiques en vue de la détection et de la numération des germes stressés.
PDF icon Recommandations pratiques pour la revivification de micro-organismes stressés en vue de leur détection et de leur numération : Programme ACTIA 96-16
2000

L’isolement d’Actinobacillus pleuropneumoniae en France

Consulter le resumé

La pleuropneumonie porcine est devenue, depuis ces 15 dernières années, une des principales maladies d’origine bactérienne en production porcine. Actinobacillus pleuropneumoniae, l’agent étiologique de la pleuropneumonie porcine, est une bactérie Gram-négative de la famille des Pasteurellaceae, qui comporte deux biovars et 12 serovars. 1158 isolements d’A. pleuropneumoniae, réalisés dans 13 laboratoires d’analyses vétérinaires français, ont été identifiés depuis 1989. 89% de ces isolements ont été réalisés à partir de porcs bretons.
PDF icon L’isolement d’Actinobacillus pleuropneumoniae en France
1997

Stratégies métaphylactiques par voie orale chez le porc en croissance. Méta-analyse et modélisation appliquées aux tétracyclines

Consulter le resumé

Les stratégies de prévention de plusieurs maladies bactériennes du porc reposent souvent sur l’utilisation d’aliments médicamentés à la chlortétracycline (CTC) ou à l’oxytétracycline (OTC). Les caractéristiques pharmacocinétiques et pharmacodynamiques des antibiotiques permettent de comprendre l’inconsistance de l’efficacité de ces stratégies de métaphylaxie.

PDF icon Stratégies métaphylactiques par voie orale<br /><br /><br />chez le porc en croissance. Méta-analyse et modélisation appliquées aux tétracyclines
1997