La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 7 de 7 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Programmes de recherche en biologie moléculaire et en génomique

Consulter le resumé

Fiche n° 057 : progrès génétiques

La sélection des animaux s’appuie de plus en plus sur des données moléculaires et de génomique.
C’est pourquoi l’IFIP anime l’association BIOPORC dont l’objectif est de conduire des programmes de recherche en génomique répondant aux attentes des organisations de sélection porcine (OSP).
Les OSP ADN, CHOICE GENETICS FRANCE, GENE+ et NUCLEUS et l’IFIP sont membres de BIOPORC.
L’action est prioritairement conduite auprès des OSP, mais les thématiques abordées dans ces programmes répondent à des préoccupations sociétales et des éleveurs (odeur de mâle entier, sensibilité au sevrage …), et des attentes de l’aval de la filière (qualité des viandes).

PDF icon fiche_bilan2014_057.pdf
2015

Biologie moléculaire et génomique : de nouveaux outils pour la sélection

Consulter le resumé

Les programmes de sélection animale reposent de plus en plus sur des données d’analyses moléculaires.

L’IFIP gère ces informations pour les organisations de sélection partenaires.

Il coordonne et assure le suivi de projets de recherche en génomique, à l’interface entre les professionnels de la sélection regroupés au sein de BIOPORC et les organismes de recherche.

PDF icon Biologie moléculaire et génomique : de nouveaux outils pour la sélection
2011

Sélection génomique : quelles perspectives réalistes chez le porc ?

Consulter le resumé

Méthode de sélection basée exclusivement sur des données moléculaires, la sélection génomique révolutionne actuellement la sélection laitière. Pour adapter cette méthode aux spécificités de la production porcine, un ambitieux programme de recherche, appelé Utopige, vient d’être lancé par Bioporc* et l’Inra. Ce programme intègre des mesures originales (comme l’analyse aux rayons X des carcasses) et surtout, tient compte de la production d’animaux issus de croisements entre différentes races.

* Bioporc regroupe ADN, Gène +, Nucléus, Pen Ar Lan, et l’Ifip.
PDF icon Sélection génomique : quelles perspectives réalistes chez le porc ?
2011

Recherche de causes génétiques des anomalies congénitales majeures chez le porc

Consulter le resumé

Bien que la fréquence des anomalies congénitales soit relativement faible (environ 1%), leur impact en production porcine est significatif. Elles provoquent le plus souvent un mal‐être des animaux et une dépréciation des carcasses à l’abattoir induisant des pertes économiques. Les anomalies les plus courantes chez le porc sont les hernies inguinales/scrotales, la cryptorchidie et l’intersexualité.
PDF icon Recherche de causes génétiques des anomalies congénitales majeures chez le porc
2011

Développement des outils de la sélection génomique

Consulter le resumé

L’IFIP coordonne et assure le suivi de projets de recherche sur le thème de la génomique, à l’interface entre les professionnels de la sélection regroupés au sein de BIOPORC et les organismes de recherche.

L’action est prioritairement conduite auprès des opérateurs responsables de la diffusion du progrès génétique, mais l’acquisition de nouvelles connaissances sur le génome de l’espèce porcine et le développement d’outils de sélection grâce à la génomique présentent un intérêt pour l’ensemble de la filière.
PDF icon Développement des outils de la sélection génomique
2010

Les anomalies congénitales porcines : la génétique au service d'une préoccupation de la filière

Consulter le resumé

Les anomalies congénitales sont induites par une modification de la conformation d’un tissu ou organe à la naissance. Les plus souvent observées en élevage porcin sont les hernies ombilicales ou scrotales/inguinales, la cryptorchidie et l’intersexualité. Elles peuvent avoir une cause génétique mais leur déterminisme n’est pas toujours établi. Des facteurs de milieu, infectieux ou nutritionnels peuvent être impliqués. Elles ont une incidence sur le bien-être des animaux et un impact économique potentiellement important.
PDF icon Les anomalies congénitales porcines : la génétique au service d'une préoccupation de la filière
2007

Diversité génétique des populations porcines françaises dans les régions chromosomiques soumises à la sélection : projet DIVQTL

Consulter le resumé

Le projet DIVQTL avait pour but d'analyser la diversité génétique de la quasi-totalité des populations porcines françaises présente au sein de 8 régions du génome contenant des QTL ou des gènes majeurs. Une première phase a été réalisée sur 1 000 animaux avec 10 marqueurs microsatellites, suivie d'une deuxième phase où une sélection de 300 individus représentatifs des différentes races a été analysée sur 27 microsatellites complémentaires ainsi qu'un premier jeu de 29 SNP.
2006