La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 20 de 88 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

La démédication, une prise de risque payante

Consulter le resumé

Alexandre Poissonnet, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 291, septembre, p. 54-55

Accompagnés de leur vétérinaire et de leur technicien, six éleveurs du groupement Agrial ont réduit leur utilisation d’antibiotiques. Résultats : des performances technico-économiques stables voire en hausse et un sentiment de réussite.

PDF icon Alexandre Poissonnet, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 291, septembre, p. 54-55
2021

Biosécurité et Fièvre Porcine Africaine

Consulter le resumé

Isabelle Corrégé, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 97

Bien que la Belgique ait retrouvé son statut indemne, la fièvre porcine africaine continue de se répandre en Europe et en Asie. L’Allemagne a déclaré la maladie sur sanglier en septembre 2020 et depuis le nombre de cas augmente et la zone infectée à l’est de l’Allemagne s’étends. Le nombre de cas en Europe sur sangliers a fortement augmenté en 2020, avec 11338 cas et 1434 cas en élevage.
L’Ifip a mis en oeuvre et participé à différentes actions pour aider les acteurs à répondre aux exigences de biosécurité, en élevage et lors du transport des porcs.

PDF icon Isabelle Corrégé, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 97
2021

Nettoyage & désinfection : formation aux bonnes pratiques de biosécurité

Consulter le resumé

Isabelle Corrégé, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 65

La biosécurité et les bonnes pratiques de conduite d’élevage ont un impact positif sur le statut sanitaire et donc sur l’usage des antibiotiques. Les audits biosécurité réalisés par l’Ifip dans le cadre du pan Ecoantibio ont montré que les marges de progrès sont encore importantes concernant l’observance par les éleveurs des mesures de biosécurité. Les précédentes formations pratiques Ifip réalisées dans le cadre du plan Ecoantibio (audit biosécurité et audit de la qualité d’eau d’abreuvement) ont montré que les conseillers d’élevage sont demandeurs de ce type d’accompagnement pour se former et améliorer leurs pratiques. Par ailleurs, il est ressorti lors de ces formations que l’encadrement technique maitrisait mal les aspects liés au nettoyage-désinfection. Coté éleveurs la marge de progrès est encore importante pour optimiser les opérations de nettoyage-désinfection.

PDF icon Isabelle Corrégé, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 65
2021

Nettoyage-désinfection : en progrès mais peut mieux faire

Consulter le resumé

Isabelle Corrégé, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 289, juin, p. 32-33

L’Ifip a évalué les pratiques de nettoyage-désinfection des éleveurs à partir des données disponibles dans l’application Porcprotect.

PDF icon Isabelle Corrégé, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 289, juin, p. 32-33
2021
GBP de biosécurité pour le transport des porcs

GBP de biosécurité pour le transport des porcs

Consulter le resumé

Les données scientifiques actuelles ne permettent pas d’établir de manière certaine les procédures et les équipements nécessaires pour assurer l’efficacité des opérations de nettoyage-désinfection des véhicules de transport de porcs vivants en particulier sur les.

PDF icon GBP de biosécurité pour le transport des porcs
2021

Fiche technique San€co'Sim : le coût de la biosécurité

Consulter le resumé

San€co’Sim est une application web qui concrétise les projets liés à la biosécurité en :
➲➲Recensant des coûts liés à la mises en place de mesures de biosécurité ;
➲➲Permettant de choisir plusieurs mesures à mettre en place dans son élevage, d’adapter les quantités en fonction de ses besoins, d’estimer ses annuités en cas d’investissement lourds ;
➲➲Calculant automatiquement les dépenses annuelles liées à la mise en place de ces mesures.
Cette fiche technique présente les montants de mesures de biosécurité recensés dans San€co’Sim par chapitre.

PDF icon Fiche technique San€co'Sim
2021

Une application basée sur un quizz visuel

Consulter le resumé

 

Yvonnick Rousselière, Réussir Porc / Tech Porc (FRA), n° 285, janvier, p. 27

L'outil PorciSanté se décompose...

PDF icon Yvonnick Rousselière, Réussir Porc / Tech Porc (FRA), n° 285, janvier, p. 27
2021

Romillé, un outil pour une R & D d'excellence

Consulter le resumé

Michel Marcon, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 281, septembre, p. 23

Dossier : stations expérimentales

Bien-être, numérique, biosécurité… La station expérimentale de l’Ifip évolue pour répondre aux nouveaux enjeux de la filièreporcine.

PDF icon Michel Marcon, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 281, septembre, p. 23
2020

Démédication : élevage 5

Consulter le resumé

Fiche pratique EVALPORC 5/6 : évaluation rétrospective de plan d’intervention de réduction de l’usage des antibiotiques – Appel à Projet 2018 du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation pour Plan Ecoantibio 2

PDF icon evalporc_demedication_05.pdf
2020

Démédication : élevage 3

Consulter le resumé

Fiche pratique EVALPORC 3/6 : évaluation rétrospective de plan d’intervention de réduction de l’usage des antibiotiques – Appel à Projet 2018 du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation pour Plan Ecoantibio 2

PDF icon evalporc_demedication_03.pdf
2020

Démédication : élevage 1

Consulter le resumé

Fiche pratique EVALPORC 1/6 : évaluation rétrospective de plan d’intervention de réduction de l’usage des antibiotiques – Appel à Projet 2018 du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation pour Plan Ecoantibio 2

PDF icon evalporc_demedication_01.pdf
2020

Démédication : élevage 6

Consulter le resumé

Fiche pratique EVALPORC 6/6 : évaluation rétrospective de plan d’intervention de réduction de l’usage des antibiotiques – Appel à Projet 2018 du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation pour Plan Ecoantibio 2

PDF icon evalporc_demedication_06.pdf
2020

Démédication : élevage 4

Consulter le resumé

Fiche pratique EVALPORC 4/6 : évaluation rétrospective de plan d’intervention de réduction de l’usage des antibiotiques – Appel à Projet 2018 du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation pour Plan Ecoantibio 2

PDF icon evalporc_demedication_04.pdf
2020

Démédication : élevage 2

Consulter le resumé

Fiche pratique EVALPORC 2/6 : évaluation rétrospective de plan d’intervention de réduction de l’usage des antibiotiques – Appel à Projet 2018 du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation pour Plan Ecoantibio 2

PDF icon evalporc_demedication_02.pdf
2020

Biosécurité et prévention contre la Fièvre Porcine Africaine

Consulter le resumé

Isabelle Corrégé, Bilan 2019, éditions IFIP, mai 2020, p. 101

Bien que la situation en Belgique soit plutôt rassurante, la fièvre porcine africaine continue de se répandre en Europe et en Asie. Le nombre de cas en Europe a encore augmenté en 2019, avec 6557 cas sur sangliers et 2055 en élevage. De nouveaux cas sont apparus à l’Ouest de la Pologne, à proximité immédiate de la frontière allemande. L’Ifip a mis en oeuvre différentes actions pour aider les acteurs à répondre aux exigences de biosécurité, en élevage et lors du transport des porcs.

PDF icon Isabelle Corrégé, Bilan 2019, éditions IFIP, mai 2020, p. 101
2020

Des règles strictes pour transporter les animaux

Consulter le resumé

Isabelle Corrégé, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 279, juin, p. 20

L’administration a fixé des règles de biosécurité concernant le transport de porcs réalisé par les éleveurs, qui représente un risque de propagation de maladies entre élevages.

PDF icon Isabelle Corrégé, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 279, juin, p. 20
2020

Quand prévention rime avec formations

Consulter le resumé

Isabelle Corrégé, Porc Mag (FRA), 2020, n° 551, avril, p. 23

Face aux nouvelles exigences en matière de biosécurité, l'Ifip accompagne les différents maillons de la filière en proposant des formations sur notamment les mesures de prévention lors du transport des porcs et sur le nettoyage-désinfection des élevages pour les vétérinaires et les techniciens.

2020

Des outils numériques pour prévenir les maladies

Consulter le resumé

Anne Hémonic, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 276, février-mars, p. 19

La prévention des maladies est aujourd’hui facilitée par des outils numériques disponibles sur le web et les smartphones. Ils évaluent la biosécurité de l’élevage, mais aussi les mouvements de personnes.

PDF icon Anne Hémonic, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 276, février-mars, p. 19
2020

Validation d'indicateurs de mesure du biofilm dans les circuits d’eau en élevage porcin et comparaison de différents protocoles de décapage

Consulter le resumé

Anne Hémonic et al., 52e Journées de la Recherche Porcine (FRA), 4 et 5 février 2020, Paris, p. 313-314, poster

Poster.

L’entretien régulier des canalisations d’eau d’abreuvement est une étape clé pour limiter le développement de biofilm, préserver la qualité bactériologique de l’eau, la santé des animaux et l’état d’encrassement des équipements. Le biofilm peut avoir un rôle de réservoir et de diffusion d’antibiorésistance (Schwartz et al., 2003) et d’agents pathogènes du porc comme les virus SDRP, PCV2 (Jacques et al., 2015) ou Actinobacillus pleuropneumoniae (Loera-Muro et al., 2013). Or, comparés aux éleveurs de volailles de chair, les éleveurs de porcs appliquent très peu de protocoles de décapage de biofilm (Brilland et al., 2015). Cette étude vise à comparer des indicateurs facilement applicables en élevage porcin pour objectiver la présence d’un biofilm et évaluer l’efficacité de différents protocoles de décapage.

ENG

Validation of biofilm measurement indicators in water lines on pig farms and comparison of different pipe-cleaning protocols

Poster.

A pipe-cleaning protocol is essential to limit development of biofilm and preserve animal health. However, pig farmers generally do not apply a protocol because they need to be convinced that it is efficient and useful. This study aimed to validate biofilm measurement indicators in water pipes on pig farms and compare different cleaning protocols. The trial was conducted in postweaning rooms on 30 farms. Several indicators were compared: presence or absence of color in the water collected, visual level of cleanliness inside pipes recorded by endoscopy, results of bacteriological analysis of the water (colony count at 22°C and 37°C) and measurement of ATPmetry on the internal surface of the pipe. Three cleaning protocols were tested: FLUSHPIPE® (injection of water and air under pressure), HYDROCARE® (silver chelate stabilized hydrogen peroxide) and a sequence of base and acid with ALCANET® (alkaline detergent) and CID2000® (hydrogen peroxide and peracetic acid). All of the indicators tested were relevant because their results decreased significantly after applying the protocols. No protocol was significantly better than the others, but the base-acid protocol seemed to have a higher rate of success. Even though the protocols were successful, indicators often revealed the presence of a persistent biofilm, likely because a single application of a protocol was not enough to remove biofilm in pipes that had rarely or never been cleaned before. Finally, this study showed that several indicators could be used to raise farmers’ awareness of the presence of a biofilm and to convince them to apply a cleaning protocol.

PDF icon Anne Hémonic et al., 52e Journées de la Recherche Porcine (FRA), 4 et 5 février 2020, Paris, p. 313-314, poster
2020

Impact de la désinfection de l’eau d’abreuvement des porcs, des volailles et des lapins sur la stabilité des antibiotiques

Consulter le resumé

Anne Hémonic et al., 52e Journées de la Recherche Porcine (FRA), 4 et 5 février 2020, Paris, p. 243-248

En élevage, l’eau d’abreuvement est fréquemment traitée par un biocide désinfectant pour améliorer sa qualité bactériologique. Cette eau peut également servir de vecteur de médicaments pour le traitement collectif des animaux. Or, la vérification de la compatibilité entre les biocides et les médicaments n’est pas exigée dans les dossiers d’Autorisation de Mise sur le Marché. Cette étude vise à évaluer l’impact des biocides sur la stabilité des antibiotiques. Dix spécialités vétérinaires (SV) de doxycycline, amoxicilline, sulfamides-triméthoprime, tiamuline et colistine ont été testées avec deux biocides (peroxyde d’hydrogène à 50 ppm et hypochlorite de sodium à 0,5 ppm de chlore actif) dans des eaux standardisées douce (6°f, pH=6) et dure (35°f, pH=8). Puis l’amoxicilline, la tiamuline et la doxycycline ont été diluées avec du H2O2 dans une eau de puits riche en fer et en manganèse. Les antibiotiques ont été dosés par Chromatographie Liquide-UV à plusieurs échéances dans une solution-mère concentrée et dans une solution diluée au vingtième pour simuler une administration par pompe doseuse ou par bac. Pour chaque analyse, la stabilité d’une substance était considérée insuffisante si sa concentration moyenne était inférieure de plus de 10 % à celle de l’échantillon témoin sans biocide et si la différence était significative (Ttest, p<0,05). Le peroxyde d’hydrogène a impacté la stabilité des deux SV d’amoxicilline en eau dure, d’une SV d’amoxicilline en eau douce et d’une SV de doxycyline dans l’eau de puits. Le chlore a dégradé la colistine en eau douce et toutes les SV sauf les sulfamides en eau dure. Cette étude confirme l’impact des désinfectants sur la stabilité de certains antibiotiques dans l’eau et démontre le caractère multifactoriel et complexe de cette stabilité.

ENG 

Impact of disinfection of water for pigs, poultry and rabbits on the stability of antibiotics

On farms, drinking water is frequently treated with a disinfectant to improve its bacteriological quality. This water can also be used to administer collective treatments for animals. However, verifying the compatibility between biocides and medicines is not required for marketing authorization. This study aimed to evaluate the impact of biocides on the stability of antibiotics. Ten veterinary medicinal products (MP) containing doxycycline, amoxicillin, sulfonamides-trimethoprim, tiamulin or colistin were tested with two biocides (hydrogen peroxide at 50 ppm and sodium hypochlorite at 0.5 ppm of active chlorine) in two standardized water: soft (6°f, pH = 6) and hard (35°f, pH = 8). Then, amoxicillin, tiamulin and doxycycline were diluted with H2O2 in well water rich in iron and manganese. Antibiotics were dosed by UV-liquid chromatography at different defined times in a stock solution and in a 1:20 diluted solution to simulate administration by a dosing pump or a tank. For each analysis, a substance was considered insufficiently stable if its mean concentration was more than 10% lower than that of the control sample without biocide and if the difference was significant (T-test, p <0.05). Hydrogen peroxide impacted the stability of both amoxicillin MPs in hard water, only one amoxicillin MP in soft water and one doxycycline MP in the well water. Chlorine degraded colistin in soft water and all MPs except sulfonamides in hard water. This study confirms the impact of disinfectants on the stability of some antibiotics in water and demonstrates the multifactorial and complex nature of this stability.

PDF icon Isabelle Corrégé et al., 52e Journées de la Recherche Porcine (FRA), 4 et 5 février 2020, Paris, p. 277-278, poster
2020

Pages