La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 12 de 12 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Guide de bonnes pratiques de biosécurité pour le transport

Consulter le resumé

Isabelle Corrégé, Porc Mag (FRA), 2018, n° 534, septembre, p. 63

La première version du guide de bonnes pratiques de biosécurité pour le transport des porcs est maintenant disponible.

2018

Transport de porcs vivants : la biosécurité est essentielle

Consulter le resumé

Isabelle Corrégé, Tech Porc (FRA), 2016, n° 27, janvier-février, p. 29-32

Le transport des porcs vivants est un des principaux risques de transmission de maladies entre pays, régions ou élevages. Or, à l’international, la diarrhée épidémique porcine et la peste porcine africaine sévissent. En France, seule une partie du territoire est indemne de SDRP. Un nombre très important de camions avec des porcs circulent sur notre territoire (transport nationaux et internationaux). Le renforcement des mesures de biosécurité liées à ces transports est nécessaire pour limiter le risque de propagation des maladies.

PDF icon Isabelle Corrégé, Tech Porc (FRA), 2016, n° 27, janvier-février, p. 29-32
2016

Nettoyage-désinfection des camions frigorifiques

Consulter le resumé

En 2003, les contrôles après nettoyage-désinfection des camions ont révélé une situation préoccupante. les deux tiers des prélèvements étaient sales et 15% des sites étaient contaminés en Listeria monocytogenes.

L’étude souhaite d’abord vérifier si l’état sanitaire des camions frigorifiques s’est amélioré depuis 2003. Ensuite, il s’agit de définir et valider un protocole standardisé pour le nettoyage-désinfection des véhicules.
PDF icon Nettoyage-désinfection des camions frigorifiques
2010

Abreuvement des porcs avant embarquement : impact sur le rendement de carcasse, la qualité de la viande et l'aptitude à la transformation.

Consulter le resumé

Le premier objectif de cette étude est de quantifier la consommation d’eau des porcs abreuvés dans le local d’embarquement selon 2 modalités : temps de présence et 2 modes d’alimentation actuellement majoritaires.

Le second objectif est d’évaluer la perte de poids de carcasse des porcs selon qu’ils sont abreuvés ou non, afin de mesurer l’intérêt de l'abreuvement.

Le troisième objectif est de mesurer l’effet de l’abreuvement sur la qualité de la viande.
PDF icon Abreuvement des porcs avant embarquement : impact sur le rendement de carcasse, la qualité de la viande et l'aptitude à la transformation.
2007

Hauteur des compartiments et ventilation lors d'un transport de moins de 8 heures

Consulter le resumé

En période estivale, la hauteur des volets latéraux complètement ouverts permet un fort renouvellement de l’air au transport et limite la dégradation des paramètres d’ambiance à l’arrêt. Le bâchage partiel ou la fermeture des volets du côté gauche permettent de réduire par trois le débit d’air et de limiter les vitesses d’air au niveau des porcs.

La hauteur des compartiments n’est pas le seul critère à prendre en compte pour un renouvellement et une qualité de l’air qui agissent sur le bien-être des porcs.
PDF icon Hauteur des compartiments et ventilation lors d'un transport de moins de 8 heures
2004

Nettoyage-désinfection des camions de transport frigorifique

Consulter le resumé

L’arrêté du 20 juillet 1998 fixe les conditions techniques et hygiéniques applicables au transport des aliments et rend la méthode HACCP obligatoire. L’article 12 indique que « le responsable du transport procède à des contrôles réguliers pour vérifier la conformité des moyens de transport et des opérations effectuées aux dispositions du présent arrêté. Ces contrôles permettent notamment de s’assurer que les méthodes de nettoyage et de désinfection sont efficaces et adaptées ».

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2003

Synthèse de quatre essais relatifs au transport de porcs en double équipage d’une durée de 36 heures incluant 9 heures d’arrêt. Incidence de la surface par porc et du système d’alimentation sur le bien-être des porcs. Recommandations pratiques

Consulter le resumé

Le transport longue durée est régi par la directive européenne 91/625/CE. Si la durée de transport est supérieure à 24 h, le transporteur doit décharger, alimenter et laisser se reposer les porcs 24 h à un point d’arrêt agréé dont les exigences sanitaires viennent d’être renforcées (Règlement CE 1040/2003).

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2003

An experimental pig truck in France: Objectives and first results

Consulter le resumé

PDF icon An experimental pig truck in France: Objectives and first results
2002

Comparaison de trois types de ventilation lors d’un transport de porcs de 10 heures sur l’ambiance dans le véhicule et le bien-être des porcs en période estivale et hivernale

Consulter le resumé

Le règlement 411/98 CE, complémentaire de la Directive 91/628 CE pour le transport de plus de 8 heures, fixe des normes en matière de ventilation dans les transports d’animaux vivants. Le texte stipule que “le système de ventilation mis en place doit être conçu de manière à pouvoir être utilisé à tout moment lorsque les animaux sont dans le véhicule à l’arrêt ou en mouvement et assurer une circulation d’air non vicié.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2002

Influence du type de revêtement et de litière utilisés dans les camions sur le bien-être et le confort des porcs charcutiers lors d’un transport de 16 heures

Consulter le resumé

Le règlement CE 411/98 prévoit que les porcs puissent disposer lors du transport d’une litière appropriée garantissant leur confort et qui permette une évacuation adéquate des déjections. La quantité de litière peut varier en fonction du nombre d’animaux transportés, de la durée du transport et des conditions atmosphériques. A ce jour, seule la sciure est utilisée en France pour des transports de longue distance. La quantité varie selon l’appréciation du chauffeur sans qu’il ne dispose de véritables recommandations fondées sur des études.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2002

Comparaison de différents systèmes d’abreuvement et analyse du comportement des porcs sur un transport de 24h

Consulter le resumé

Aujourd’hui, la présence d’un système d’abreuvement en cours de transport dépend de la durée du trajet. Ainsi, la durée ne doit pas dépasser 8 heures dans un camion non équipé en dispositif d’abreuvement. Cependant, si le lieu de destination est à proximité au terme des 8 heures, la durée du trajet peut être prolongée de 2 heures soit un maximum de 10 heures de temps de transport (Directive 29/95 CE, Arrêté du 5 Novembre 1996, Arrêté du 24 Novembre 1999).

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2002

Contamination en salmonelles des camions de transport de porcs charcutiers et des porcheries d'attente à l'abattoir

Consulter le resumé

La totalité des camions de transport de porcs charcutiers et près de la moitié des travées des porcheries d’attente à l’abattoir sont contaminées en salmonelles après le passage de porcs. Ils sont donc des

sources potentielles de contamination en salmonelles des animaux indemnes.

Des procédures de nettoyage-désinfection des camions, efficaces contre les Salmonelles et compatibles avec l’activité des chauffeurs, ont été définies.

Leur application après toute livraison à l’abattoir permet d’éviter les contaminations

croisées entre lots.
PDF icon Contamination en salmonelles des camions de transport de porcs charcutiers et des porcheries d'attente à l'abattoir
2002