La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 20 de 21 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Bien-être : placer l’éleveur au cœur du dispositif

Consulter le resumé

Visuels d'intervention présentés par Valérie Courboulay, à Space 2018 (Les Matinales de l'Ifip), le 11-14 septembre 2018, Rennes

PDF icon Visuels de Valérie Courboulay, Matinales au Space IFIP, le 11-14 septembre 2018, Rennes
2018

Accompagner les éleveurs pour une meilleure prise en charge des douleurs animales : le cas de l’écornage des bovins et de la caudectomie des porcs (AccEC).

Consulter le resumé

Béatrice Mounaix et al., Innovations agronomiques (FRA), 2018, volume 63, janvier, p. 87-98

Le projet AccEC, porté par le RMT « Bien-être animal », reposait sur une approche multi-acteurs visant à créer les conditions d’une réflexion collective. Un comité d’échange national et des groupes de discussion régionaux ont ainsi permis l’expression des points de vue et des propositions des différents acteurs concernés. Deux modules expérimentaux ont débouché sur le développement d’outils d’accompagnement des éleveurs pour soulager la douleur durant l’écornage des jeunes veaux et la caudectomie des porcelets, et à minimiser les facteurs de risques associés à la caudophagie chez le porc. En complément de la validation de protocoles de prise en charge de la douleur et de la formalisation de conseils pratiques pour la réalisation des opérations ou la prévention des risques, un module de formation à l’écornage a été conçu puis testé auprès de 40 éleveurs. Sa pertinence et son impact sur les pratiques (observation et entretien avec les éleveurs avant et après formation) ont été évalués. L’originalité de cette formation est d’associer une approche technique et vétérinaire permettant de transmettre les éléments de savoir-faire pratique et de faciliter l’accompagnement vétérinaire pour la réalisation des anesthésies locales. La démarche pédagogique adoptée a été reconnue comme une des réussites du projet.

https://www6.inra.fr/ciag/content/download/6329/46499/file/Vol63-6-Mounaix.pdf

ENG

To assist breeders in handling animals pain when dishorning calves and during piglets docking

The « AccEc » project, carried by RMT “Animal welfare”, was based on a multi-stakeholders’ approach to create good conditions for a collective reflection. A national committee and regional discussion groups allowed the different stakeholders to express their points of view and proposals. Two experimental work-packages resulted in the development of tools to guide breeders in relieving pain when dishorning calves and during piglets docking. In addition to the validation of protocols designed to handle pain and the formalisation of practical pieces of advice to perform the operation or prevent the risks, a dishorning training was created and tested. Its relevance and its impact on practices were assessed by observations and interviews with breeders before and after the training. This training program originality lies in the association of technical and veterinary approaches, allowing for transmission of practical skills and making veterinary support to local anaesthetic easier. The educational approach selected has been recognized as one of the successes of this project.

2018

Evaluation de la prévalence de caudophagie par la notation des carcasses en abattoir

Consulter le resumé

Poster présenté par Valérie Courboulay et Adèle Drouet, aux 50es Journées de la Recherche Porcine, le 6 et 7 février 2018, Paris

La caudophagie est considérée comme un problème majeur en élevage de porcs mais sa fréquence d’apparition est mal connue. Cette étude a pour objectifs d’évaluer l’importance de ce phénomène via la notation de l’état des queues sur les carcasses de porcs et de confronter cette notation aux causes de saisie relevées, pour voir si ces dernières peuvent être un indicateur d’alerte sur la présence de cannibalisme en élevage.

PDF icon Poster de Valérie Courboulay et Adèle Drouet, 50es JRP, le 6 et 7 février 2018, Paris
2018

Arrêter la coupe des queues : une volonté européenne d'avancer

Consulter le resumé

Valérie Courboulay, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 256, février-mars, p. 14-15

La coupe de la queue est une intervention tolérée par la réglementation mais de plus en plus remise en cause. La Commission européenne et de nombreux pays sont très actifs sur le sujet. Tour d 'horizon des démarches engagées.

PDF icon Valérie Courboulay, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 256, février-mars, p. 14-15
2018

Comment la castration et la coupe de la queue influent sur les allaitements

Consulter le resumé

Valérie Courboulay, Tech Porc (FRA), 2017, n° 38, novembre-décembre, p. 22-24

Les pratiques de castration entrent dans une organisation du travail en élevage et sont souvent réalisées à un jour précis dans la semaine et donc un âge défini des porcelets.
Or les premiers jours de vie des animaux sont une période clé sur la mise en place des allaitements et déterminent au sein de la portée l’ordre d’accès aux tétines. Nous avons voulu voir si l’âge auquel sont pratiquées les interventions pouvait perturber les allaitements et avoir des conséquences sur les porcelets.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2017

Facteurs de risque de morsures de queue. Les courants électriques parasites

Consulter le resumé

Valérie Courboulay, Tech Porc (FRA), n° 38, novembre-décembre, p. 1-2

Fiche n° 13

En élevage, deux situations peuvent être à l’origine de courants parasites (ou vagabonds) qui se traduisent par une agitation accrue des animaux pouvant aller jusqu'à des comportements comme la morsure de la queue :
• Un défaut de mise à la terre, c’est-à-dire un raccordement défectueux ou inexistant de tous les équipements électriques et/ou métalliques à la terre de l’exploitation.
• Une montée en charge d’électricité statique suite à des vibrations ou des frottements sur des éléments métalliques non électriques.

PDF icon Valérie Courboulay, Tech Porc (FRA), n° 38, novembre-décembre, p. 1-2
2017

La caudophagie : un trouble du comportement majeur

Consulter le resumé

Valérie Courboulay, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 1-2

Fiche n° 6 : morsure de queue

PDF icon techporc_n37_fche06_2017.pdf
2017

Facteurs de risque de morsures de queue. Les contrôles bâtiment : l’ambiance

Consulter le resumé

Vaérie Courboulay, Tech Porc (FRA), 2017, n° 36, juillet-août, p. 1-2

Fiche n° 09 : morsure de queue

Le porc présente une sensibilité importante aux variations des facteurs d’ambiance (température, humidité, vitesse d’air et concentration en gaz). La ventilation et le chauffage permettent de réguler l’ensemble ces paramètres. Un problème d’ambiance se traduit généralement par la détérioration des performances zootechniques des animaux (croissance, indice de consommation,…) et peut conduire à une dégradation de l’état sanitaire et à l’apparition de déviances comportementales telles que la caudophagie.

PDF icon Tech Porc (FRA), 2017, n° 36, juillet-août, p. 1-2
2017

Evaluation de la fréquence de la caudophagie (morsures des queues) d’après des notations en abattoir

Consulter le resumé

Valérie Courboulay, Bilan 2016, éditions IFIP, mai 2017, p. 101

La caudophagie est un problème de bien-être important en élevage de porc : pour l’animal mordu à cause de la douleur provoquée, à cause du risque d’infection consécutif aux plaies, mais aussi pour l’animal mordeur.

Il n’existe pas de données sur l’importance de ce phénomène en France.

Une façon de le quantifier est d’observer l’état des queues des animaux à l’abattoir ; cela permet d’avoir un instantané de la situation dans de nombreux élevages.

Pour cela, des notations de l’état des queues ont été réalisées dans 2 abattoirs du grand ouest, sur plus de

18 000 carcasses de porcs issus d’élevages conventionnels ou sous label.

Les saisies de carcasses ont également été collectées.

Une enquête par internet a ensuite été réalisée auprès des propriétaires de ces animaux; les 63 questionnaires complétés ont permis à l’IFIP de rechercher les facteurs de risque associés au cannibalisme en créant 2 populations,

« Témoin » et « Cannibalisme », selon le nombre de lésions constatées à l’abattoir et les déclarations des éleveurs.

Parallèlement à ce travail, un bilan a été effectué sur les travaux menés en Europe en vue d’arrêter la coupe de la queue.

PDF icon Valérie Courboulay, Bilan 2016, mai 2017, p. 101, fiche n° 62
2017

Facteurs de risque de morsures de queue : répères ambiance / ventilation

Consulter le resumé

Valérie Courboulay, Tech Porc (FRA), 2017, n° 35, mai-juin, p. 1

Fiche n° 12 : morsure de queue

Cette fiche reprend en détail les recommandations techniques ou les normes réglementaires liées à l’ambiance au sein des bâtiments et au diagnostic de ventilation.

PDF icon Valérie Courboulay, Tech Porc (FRA), 2017, n° 35, mai-juin, p. 1 (fiche n° 12)
2017

Facteurs de risque de morsures de queue: les animaux

Consulter le resumé

Tech Porc (FRA), 2017, n° 34, mars-avril, par Valérie Courboulay

Fiche 15 : morsure de queue

Il n'est pas possible actuellement de prévoir quel porc rique d'être mordeur et quel porc risque d'être mordu. L'état de santé des animaux, mais également la composition du groupe et certains facteurs individuels seraient des facteurs de risque potentiels.

PDF icon techporc_fiche_n34_2017.pdf
2017

La caudophagie : un trouble de comportement majeur

Consulter le resumé

Tech Porc (FRA), 2017, n° 33, janvier-février, p. 18-20, par Valérie Courboulay

La maîtrise de la caudophagie relève de nombreux facteurs : bâtiment, ambiance, alimentation…
Pour éviter de dégrader le bien-être et les performances, il importe de détecter tôt les éventuels épisodes, et de bien les gérer.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2017

Facteurs de risque de morsures de queue. La conception de la case

Consulter le resumé

Tech Porc (FRA), 2017, n° 33, janvier-février, p. 1-2 (fin de page)

Fiche n° 08 : morsure de queue

Le logement et la densité des porcs dans les cases sont deux éléments importants qui jouent sur l’agitation, la frustration, l’état de santé des animaux et donc indirectement sur les morsures de queue. Les détails des recommandations techniques relatives au logement des animaux sont présentés sur au verso de cette fiche.

PDF icon techporc_fiche08_n33_2017.pdf
2017

Caudectomie et cannibalisme : une question aigüe

Consulter le resumé

visuel d'intervention présenté par Anne Hémonic et Valérie Courboulay, aux 3es Journées Tech Porc, « Actualités de la recherche-développement pour l’élevage porcin »,  session : élevage et société, Quessoy, le 22 novembre 2016, 5 pages.

PDF icon Anne Hémonic et Valérie Courboulay, 3es Journées Tech Porc, Quessoy (France), le 22 novembre 2016, 3 pages
2017

La frustration du comportement exploratoire peut-elle déclencher du cannibalisme ?

Consulter le resumé

Poster.

Le cannibalisme en élevage est un phénomène diffi cile à étudier; les facteurs de risques d’apparition sont connus mais le phénomène reste aléatoire et difficilement reproductible. L’enrichissement du milieu de vie est considéré comme un des facteurs de risque principaux (EFSA 2007). L’objectif de l’étude est de tester un modèle de déclenchement du cannibalisme reposant sur l’apport de matériaux d’enrichissement à un stade précoce, en post-sevrage (expérience), et la frustration générée par le retrait de ces matériaux pendant la phase d’engraissement.

PDF icon poster ifip de Valérie Courboulay et al., 48es JRP, 2-3 février 2016, Paris
2016

La frustration du comportement exploratoire peut-elle déclencher du cannibalisme ?

Consulter le resumé

Poster.

FR

Le phénomène de cannibalisme s’exprime de manière épisodique, en fin de post-sevrage ou pendant la phase d’engraissement. Son caractère aléatoire le rend difficile à étudier (Edwards, 2006). La mise au point d’un modèle de déclenchement de cannibalisme permettrait de mieux connaître son déterminisme et d’étudier des moyens de gérer ce problème.
Le cannibalisme traduit un déficit d’adaptation du porc aux conditions de vie, lors de situations dégradées en termes de logement, d’ambiance, d’alimentation et/ou de santé.
Un des principaux facteurs de risque est l’absence ou le déficit de matériaux d’investigation (EFSA, 2007).
L’objectif de l’étude est de tester un modèle de déclenchement du cannibalisme reposant sur l’apport de matériaux d’enrichissement à un stade précoce, en post-sevrage (expérience), et la frustration générée par le retrait de ces matériaux pendant la phase d’engraissement.
L’hypothèse est que l’expérience acquise va conditionner l’expression du comportement exploratoire du porc et induire des comportements redirigés vers les congénères en particulier sous forme de caudophagie.
L’étude est réalisée dans deux stations expérimentales (essai 1 - INRA St-Gilles ; essai 2 - IFIP Romillé) afin de tester des matériaux d’attractivité variée.

ENG

Does frustration of exploratory behaviour lead to an outbreak of cannibalism?

The objective of this study was to build a model of cannibalism based on the frustration of exploratory behaviour. The study was conducted on two experimental sites, INRA (trial 1) and IFIP (trial 2), using a similar protocol conducted on two batches of piglets. For each batch, piglets were submitted during the post weaning phase (PS) to two levels of enrichment. In trial 1, the animals were raised on slatted floors with a progressive supply of objects such as chain, plastic pipe or rope (E-), changed every 2 weeks or without objects (A). In trial 2, the animals were raised either on straw bedding (E+) or on slatted floor with the same progressive enrichment as E-. During the fattening phase in both trials, pigs had no access to enrichment materials (A) or had ropes and plastic pipes for four days (OBJ). Twelve pens of eight (trial 1) or 10 (trial 2) pigs were allocated per treatment. Tail and ear injuries were scored three times in PS and daily for the first two weeks in the fattening period. The behavioural activity was recorded three times by direct observation during the PS phase (scan sampling). During the fattening phase, investigative behaviour and social activity were continuously scored for a period of two hours, from video recording, at D4 (before removal of objects) and D7. The occurrence of tail and ear lesions was scarce in both trials in PS phase, and only three pens of fattening pigs were affected by cannibalism in trial 2. The cannibalism model was not validated in any trials but responses confirmed the role of novelty and attractiveness on investigative behaviour.

PDF icon Courboulay et al., 48es Journées de la Recherche Porcine (FRA), 2-3 févirer 2016, Paris, p. 231-232
2016

Mise au point d’un « modèle » expérimental de génération de cannibalisme en élevage

Consulter le resumé

Fiche n° 074 : préservation du bien-être animal

Le cannibalisme est un problème majeur en élevage de porc qui affecte le bien-être des animaux, dégrade les conditions de travail de l’éleveur et
impacte le résultat économique. C’est un phénomène qui se déclare de façon souvent aléatoire ce qui, additionné à son caractère multifactoriel, le
rend difficile à étudier. L’objectif poursuivi dans ce projet est de mettre au point un « modèle » de déclenchement d’épisodes de caudophagie, qui permettrait à terme d’étudier les moyens d’interrompre son évolution vers du cannibalisme.

PDF icon fiche_bilan2015_074.pdf
2016
le dossier bien être du porc

Prévenir la douleur chez le porc :

Consulter le resumé

L’objectif de ce dossier composé de 16 fiches pratiques, est de prévenir la douleur chez le porc pouvant survenir lors de la coupe de la queue (caudectomie) ou de morsures de la queue (caudophagie).

PDF icon dossier prévention de la douelur chez le porc (coupe et morsure des queues)
2016

Évaluation du bien-être des porcs : comparaison d'élevages sur litière ou sur caillebotis

Consulter le resumé

Cet article présente une méthode d’évaluation du bien-être utilisant des critères liés à l’animal. Une liste d’indicateurs est établie en prenant en compte l’analyse de la bibliographie mais également le point de vue des consommateurs et des éleveurs : comportement, état général, santé, relation homme/animal.
PDF icon Évaluation du bien-être des porcs : comparaison d'élevages sur litière ou sur caillebotis
2008

Objets neutres ou attractifs : que choisir en post sevrage et en engraissement ?

Consulter le resumé

Poster. L’obligation de mettre à disposition de tous les animaux élevés en groupe des matériaux manipulables conduit à proposer des objets pour les phases successives d’engraissement. Faut-il maintenir le même objet au cours du temps ou en changer ?

Quelles sont les répercussions d’un changement sur le bien-être des animaux ?
PDF icon Objets neutres ou attractifs : que choisir en post sevrage et en engraissement ?
2008

Pages