La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 2 de 2 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Matériaux manipulables pour les porcs : améliorer leur attractivité

Consulter le resumé

Le type et le nombre d’objets, mais également leur emplacement dans la case influent directement sur la manière dont le porc les utilise en engraissement. A l’heure où des discussions sont en cours au niveau européen pour définir plus précisément ce que l’on entend par matériaux manipulables, il paraît important de préciser les conditions d’utilisation.

PDF icon techporc_courboulay_n19_2014.pdf
2014

Intérêt des matériaux manipulables pour les porcs en engraissement : un bilan des travaux réalisés par l’IFIP / Enrichment material for fattening pigs: Summary of IFIP trials

Consulter le resumé

Les Cahiers de l'IFIP, 1(1), 47-56 - La revue R&D de la filière porcine française - numéro 1 en accès libre

Trois essais comparent différents objets d’enrichissement du milieu de vie des porcs à l’engraissement logés sur caillebotis intégral. Les objets sont composés de chaînes, associées ou non à d’autres objets : boule de plastique ou morceaux de bois de taille variable. Ils sont fixés au sol ou disponibles en position basse, à l’exception d’une chaîne fixée à hauteur de groin.

Douze objets sont testés, dont une chaîne placée en position basse présente comme témoin dans chaque essai. Les dispositifs permettent d’étudier les effets de la localisation (en hauteur, emplacement dans la case), du nombre d’objets (1 vs 3), de la nature de l’objet (organique ou non). Les essais sont conduits dans une salle expérimentale comportant 12 cases de 10 animaux sur une bande (Essai 2, 4 objets) ou deux bandes de porcs (essai 1, 4 objets et essai 3, 6 objets remplacés au bout de six semaines).

Des observations directes des animaux sont effectuées à plusieurs reprises au cours de l’engraissement pendant 2h30 et leur état physique relevé. Plus que de la nature de l’objet, le taux d’utilisation des objets dépend de leur propreté, de leur facilité d’accès, de leur possible déformation voire destruction, de leur positionnement à proximité du sol, d’une mobilité réduite. Des objets inorganiques comme des chaînes peuvent satisfaire la plupart de ces critères. 

PDF icon Version française , PDF icon English version
2014