La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 20 de 195 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre décroissant

Les déchets de l'industrie de la charcuterie - salaison. 1ère partie : la caractérisation des graisses des effluents.

Consulter le resumé

PDF icon Les déchets de l'industrie de la charcuterie - salaison. 1ère partie : la caractérisation des graisses des effluents.
1998

Les déchets de l'industrie de la charcuterie-salaison - Traitement et valorisation des déchets gras - 2ème partie : les techniques de prétraitement des effluents

Consulter le resumé

Les différentes étapes de prétraitement nécessaires ou recommandées pour respecter les valeurs limites des rejets et diminuer encore la facture de l'agence de l'eau sont passées en revue. Les installations sont décrites : bassin tampon, dégrilleur, tamis, dégraisseur ou flottateur. Les résultats du traitement du flottat sont présentés.
PDF icon Les déchets de l'industrie de la charcuterie-salaison - Traitement et valorisation des déchets gras - 2ème partie : les techniques de prétraitement des effluents
1998

L'acide érythorbique et son emploi dans les produits de charcuterie.

Consulter le resumé

PDF icon L'acide érythorbique et son emploi dans les produits de charcuterie.
1998

La cuisson

Consulter le resumé

Introduction

Points à maîtriser : stabilisation microbiologique

Développement et stabilisation de la couleur

Développement de la flaveur

Maîtrise des risques de surcuisson

Moyens de maîtrise

Paramètres de définition des barèmes
1999

Contrôles sur la chaîne de fabrication

Consulter le resumé

Contrôle du matériel

Traçabilité, notion de lot

Contrôle des lots

Contrôle des matières premières, additifs, ingrédients

Contrôles sur la ligne de fabrication
1999

Valeur nutritionnelle

Consulter le resumé

Composition globable et valeur énergétique

Consommation des charcuteries et équilibre alimentaire

Protéines

Lipides

Glucides

Sel

Fer

Vitamines

Minéraux et oligoéléments

Cholestérol
1999

Acides gras alimentaires et TVM : quel impact sur la qualité de la bardière du porc ?

Consulter le resumé

La teneur en C18:2 et en C18:3 de la bardière de porc peuvent être prédites à partir des quantités de ces deux acides gras dans l'aliment et de l'épaisseur de la bardière. Dans les conditions expérimentées, l'apport en acide linoléique et en acide linolénique jusqu'à un niveau de 15 g/kg et de 1,93 g/kg n'a pas d'incidence négative sur la qualité des tissus adipeux des porcs, y compris chez les animaux à fort taux de viande maigre.
PDF icon Acides gras alimentaires et TVM : quel impact sur la qualité de la bardière du porc ?
1999

La gestion des dechets gras. 1ère partie : l'enquête auprès des industriels

Consulter le resumé

Bilan d'une enquête sur la gestion des déchets gras réalisée auprès d'industriels de la charcuterie-salaison. Les graisses à traiter sont classées en quatre catégories (andouilles et andouillettes, charcuteries cuites, productions mixtes, salaisons). La gestion des déchets gras, les rejets des matières grasses dans les effluents, les dégraisseurs et les graisses récupérées dans ceux-ci, et les mode d'élimination ou de valorisation des graisses d'effluents sont considérés.
PDF icon La gestion des dechets gras. 1ère partie : l'enquête auprès des industriels
1999

La charcuterie salaison en mouvement, en 1998

Consulter le resumé

70% de la carcasse de porc est transformée. La charcuterie salaison est une activité de valeur ajoutée, dont la rentabilité a été longtemps attractive. Cependant, la concentration de la grande distribution et les exigences nouvelles des consommateurs obligent les transformateurs à réaliser des efforts renouvelés pour mettre au point des produits nouveaux, maîtriser la qualité de leurs matières premières, la fiabilité de leurs fabrications, dans un contexte de plus en plus concurrentiel.

Un secteur qui évolue, au niveau de son activité, de ses produits et de ses structures
PDF icon La charcuterie salaison en mouvement, en 1998
1999

Fabrication traditionnelle : Effet sur les propriétés sensorielles et l'appréciation des consommateurs. Application au pâté de campagne.<br /><br /><br />Traditional process : Influence on sensory properties and on consumers' expectation and liking. Application to "pâté de campagne".

Consulter le resumé

Sensory profiling of eight ‘pâtés de campagne’, of which four were produced according to a traditional process and four produced according to a non traditional process, was performed by a trained panel. Results revealed some sensory particularities of each process but also sensory differences among the eight products which were not related to the process. Expectations created by two labels, one evoking a traditional and one evoking a non traditional process for ‘pâté de campagne’, were determined for 125 consumers.
2000
Atlas des filières porcines des régions de France

Atlas des filières porcines des régions de France

Consulter le resumé

Les caractéristiques de la filière porcine dans chacune des régions françaises

Des chiffres et descriptifs de l’activité des différents maillons.

Des listes d’entreprises. Les relations commerciales et structurelles entre les principales entreprises ainsi que les démarches visant à améliorer la valorisation des produits.

Synthèse de la situation régionale.



Édition 2000 - 176 pages - 21 X 29.7

23,00 €
2000

Les signes de qualité se développent

Consulter le resumé

Plus de 80% des porcs sont aujourd'hui produits sous signes de qualité. Mais contrairement aux autres espèces, les labels de qualité supérieure n'ont pas véritablement décollé pour la viande fraîche de porc. Ils ne sont pas jugés assez différents d'une production standard qui a beaucoup progressé depuis 30 ans. Tous les signes de qualité attestent au moins de l'origine du produit et de sa traçabilité. Certains vont plus loin pour garantir un mode de production.

PDF icon bp2001n298.pdf
2001

Rapport final programme AQS 1999-2001. Etude de l'écologie de Salmonella et de Listeria monocytogenes dans la filière porcine : mise au point d'un dispositif d'épidémiosurveillance de l'abattage à la transformation

Consulter le resumé

2002

Prévalence Salmonella. Influence des conditions de refroidissement et d'entreposage des carcasses et produits de découpe de porc sur la prévalence de Salmonella, de la fin de l'éviscération à la réception en ateliers de fabrication de charcuteries-salaisons. Rapport final des travaux.

Consulter le resumé

2002

Le sel en question...

Consulter le resumé

Le sel est un ingrédient technologique important dans la fabrication des charcuteries et des salaisons. Or, l'AFSSA a rendu un avis le 13 juin 2000 visant à diminuer les apports en sel dans l'alimentation, connaître la consommation réelle individuelle de sel, analyser la teneur réelle en sel des aliments, et faire un point des connaissances scientifiques des relations entre sel et santé. Dans ce contexte, les fonctionnalités du sel pour la transformation des viandes sont rappelées, et des recommandations sont données aux professionnels de ce secteur.

PDF icon Le sel en question...
2002

La congélation des produits modifie-t-elle les résultats d'analyses microbiologiques ?

Consulter le resumé

Les effets de la congélation sur différents microorganismes (flore naturelle ou de contamination) sont étudiés sur du jambon cuit et de la mêlée de saucisse. Les résultats révèlent que Listeria est insensible au froid positif ou négatif, que Salmonella est stressée par la congélation et que Escherichia coli est stressée à 4°C et en partie détruite à -20°C. La flore lactique ne semble pas affectée par la congélation, tandis qu'une diminution des Pseudomonas est observée à -20°C.
PDF icon La congélation des produits modifie-t-elle les résultats d'analyses microbiologiques ?
2002

Sel et technologie en charcuterie-salaison

Consulter le resumé

Le sel (chlorure de sodium) est le principal ingrédient technologique et le plus anciennement utilisé dans les viandes transformées. Il joue un rôle primordial dans les produits de charcuterie, non seulement au niveau du goût salé (effet gustatif), mais surtout pour son action sur les propriétés de la viande (effets technologiques) et sur les micro-organismes (effet bactériostatique).
PDF icon Sel et technologie en charcuterie-salaison
2003

Récupération des graisses à la source : le témoignage d'un industriel sur la technique par centrifugation

Consulter le resumé

Les effluents des entreprises de charcuterie-salaison ont la particularité de contenir des graisses en quantité assez élevée, compte tenu de la nature des matières premières mises en oeuvre, de leurs activités de production et des contraintes de nettoyage. La loi sur l'eau, la création des agences de l'eau et le durcissement des seuils de rejets de pollution des eaux usées ont eu pour effet l'accélération de la mise en place d'équipements de prétraitement, et notamment de dégraisseurs, au sein de la plupart des entreprises de charcuterie-salaison.
PDF icon Récupération des graisses à la source : le témoignage d'un industriel sur la technique par centrifugation
2003

Résultats de l'enquête nationale sur les gisements de graisses solides, cuites et de déchets gras issus des activités de charcuterie-salaison - Partie I

Consulter le resumé

Cet article est constitué de deux parties distinctes. La première partie, plus descriptive que la seconde, évoque les différentes opérations unitaires génératrices de graisses et les types de graisses associées, dans les entreprises de charcuterie-salaison. Elle examine aussi la représentativité du groupe d'entreprises qui ont participé à l'enquête par rapport à la profession. La seconde partie traitera des résultats pour chaque type de graisses identifiées.
PDF icon Résultats de l'enquête nationale sur les gisements de graisses solides, cuites et de déchets gras issus des activités de charcuterie-salaison - Partie I
2003

Maîtrise de la technologie de la fumée liquide. Partie II : étape 3, comparaison du fumage traditionnel et du fumage par atomisation de fumée liquide

Consulter le resumé

Cet article est la suite de celui paru dans le Bulletin de liaison du CTSCCV, vol. 12, n° 5, septembre-octobre 2002 (pp. 3-14). Il rend compte des résultats de la troisième étape de l'étude : comparaison du fumage traditionnel et du fumage par atomisation de fumée liquide. L'objectif de cette étape est de comparer les deux modes de fumage dans les conditions suivantes : - mise en oeuvre des barèmes de fumage équivalents, qui permettent d'obtenir une même couleur de surface (voir partie I : Bulletin de liaison du CTSCCV, vol.
PDF icon Maîtrise de la technologie de la fumée liquide. Partie II : étape 3, comparaison du fumage traditionnel et du fumage par atomisation de fumée liquide
2003

Pages