La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 20 de 36 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre croissant Année

Usability improvements of the Thermipig model for precision pig farming

Consulter le resumé

K Grausa (Latvia University of Life Sciences and Technologies) et al., Agronomy Research, 2020, volume 18, spécial n° 2, p. 1300-1306

Pig livestock farming systems encounter several economic and environmental challenges, connected with meat price decrease, sanitary norms, emissions etc. To deal with these issues, methods and models to assess the performance of a pig production system have been developed. For instance, Thermipig model represents the pig fattening room and simulates performances of pigs at the batch level, taking into account interactions between the individual variability of pigs, farmer's practices, room characteristics and outdoor climate conditions. The model requires some static basic inputs fulfilled in several spreadsheets (such as rooms, pigs, and dietary characteristics) but also data files for voluminous variable inputs (such as outdoor temperature or climate control box parameters) for further modelling and outcome producing. This leads to challenges in data providing by the farmers and have to be improved. This paper deals with the implementation of the separate modules of the developed data warehouse system for usability improvements of the Thermipig model. The idea is to substitute input from the data files with online data input and automated variable processing by the model using the python script for connection to the remote data warehouse. The data warehouse system is extended with 'Property Sets' section dealing with all the operations that can be performed to a set of input variables. This approach demonstrates the ability of the data warehouse to act as data supplier for the remote model. As well the outcome of the model is also transferable back to the data warehouse for evaluation. This work is done within the Era-Net SuSan PigSys project-Improving pig system performance through a whole system approach.

Source : https://dspace.emu.ee/xmlui/bitstream/handle/10492/5618/AR2020_Vol18SI2_Grausa.pdf?sequence=4&isAllowed=y

2020

Usability improvements of the Thermipig model for precision pig farming

Consulter le resumé

K Grausa (University of Life Sciences and Technologies, Lettonie) et al., poster Pigsys 2020

Pig livestock farming systems encounter several economic and environmental challenges, connected with meat price decrease, sanitary norms, emissions etc.  To deal with  these issues, methods and models to assess the performance of a pig production system have been developed. Pig farms can be found everywhere in Europe, but in each  country different types of building and management rules can be applied. As well climatic conditions vary from country to country. All these factors influence the performance and welfare of the pigs and more generally the multiple performances of the pig fattening unit. Accurate definition of the wide panel of local situations requires collection of precise information on climate, barn characteristics, indoor management rules, type of pigs and feeding strategies. Afterwards a modelling approach can be used to simulate and predict pig growth and behaviour as well as the behaviour of the fattening unit system through a representation of interactions among its components.  There are several models available to simulate the growth performance of the pigs, but none of them deal with the interaction with ambient conditions.

Source : http://pigsys.eu/wp-content/uploads/2020/05/BSE2020_poster_final.pdf

PDF icon K Grausa (University of Life Sciences and Technologies, Lettonie) et al., poster Pigsys 2020
2020

Une niche intelligente en post-sevrage

Consulter le resumé

Avec 30 % des consommations d’énergie d’un élevage naisseur-engraisseur, le post-sevrage est un stade très consommateur en chauffage. Les niches avec système de régulation du chauffage semblent offrir des perspectives intéressantes pour réduire la consommation.
PDF icon Une niche intelligente en post-sevrage
2011

Un oeil affuté pour une gestion de l’ambiance améliorée

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Tech porc (FRA), 2016, n° 32, novembre-décembre, p. 44-45

L’oeil aiguisé de l’éleveur est un outil précieux pour évaluer les conditions de chauffage ou de ventilation dans une salle. Sur quoi faut-il focaliser son attention et quels sont les leviers d’action ? Quelques exemples simples et applicables en élevage.

PDF icon Yvonnick Rousselière, Tech porc (FRA), 2016, n° 32, novembre-décembre, p. 44-45
2016

Toolbox des outils simples et pratiques

Consulter le resumé

Visuels d'intervention présentés par Michel Marcon et Johan Thomas, Space 2019, 10-13 septembre 2019, Rennes (Matinales de l'Ifip), 5 pages

PDF icon Michel Marcon et Johan Thomas, Space 2019, 10-13 septembre 2019, Rennes (Matinales de l'Ifip), 5 pages
2019

Toolbox de l'Ifip audite les bâtiments sur smartphone

Consulter le resumé

Michel Marcon, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2019, n° 271, septembre, p. 50-51

L’application Toolbox mise au point par l’Ifip propose quatre calculettes pour un auto-audit simple et rapide de la ventilation, du chauffage, des équipements et de la conduite.

PDF icon Michel Marcon, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2019, n° 271, septembre, p. 50-51
2019

Test prometteur pour le chauffage à ondes longues

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière et Johan Thomas, Réussir Porc / Tech Porc, 2020, n° 283, novembre, p. 32

Économiser 65 % d’électricité pour chauffer les salles de post-sevrage grâce au chauffage rayonnant à ondes longues.

PDF icon Yvonnick Rousselière et Johan Thomas, Réussir Porc / Tech Porc, 2020, n° 283, novembre, p. 32
2020

Séchage des salles et vide sanitaire

Consulter le resumé

Le chauffage est apparu comme un facteur d’optimisation de l’efficacité de la décontamination, plus particulièrement en période hivernale, où il permet d’obtenir un séchage rapide des surfaces.

Un séchage rapide des locaux, pendant une durée minimale de 48 heures, est préférable à la réalisation d’un vide sanitaire.
PDF icon Séchage des salles et vide sanitaire
2002

Relation entre maîtrise de l'ambiance et performances en post sevrage et engraissement - Résultats d'une enquête de terrain

Consulter le resumé

Deux séries d’enquêtes ont été menées auprès d’éleveurs par la Chambre d’Agriculture du Lot. Les performances techniques ont été mises en relation avec différentes mesures concernant la maîtrise de l’ambiance. Pour chaque élevage, outre les éléments concernant l’aire de vie, il a été fait un relevé de la qualité de l’isolation, des puissances de chauffage et du diamètre des ventilateurs.

En engraissement, comme en post sevrage, les meilleures performances sont associées, en premier lieu, au maintien d’une température ambiante correcte.
PDF icon Relation entre maîtrise de l'ambiance et performances en post sevrage et engraissement - Résultats d'une enquête de terrain
2004

Réduire les consommations de chauffage en post-sevrage et en maternité : évaluation d’une « niche intelligente »

Consulter le resumé

Poster.

Dans un contexte de renchérissement du coût de l’énergie lié à la raréfaction des ressources et face aux enjeux environnementaux croissants, il apparaît nécessaire de maîtriser la facture énergétique des élevages. En 2006, des références de consommations d’énergie en élevage porcin ont été établies dans le cadre d’une étude financée par l’ADEME nationale (étude URE, ADEME). Cette étude a permis d’établir qu’en moyenne la consommation énergétique d’une truie et sa suite s’élevait à 983 kWh/truie présente/an hors fabrication de l'aliment et traitement des effluents. En 2012, cela représente près de 70 €/truie présente/an. Le poste le plus énergivore est le chauffage qui constitue à lui seul 46% de cette consommation. Parmi les stades physiologiques chauffés, le post-sevrage devance la maternité avec respectivement 36% et 22% du total des consommations d’énergie dans un élevage naisseur-engraisseur. Les leviers d’actions sont multiples pour maîtriser les consommations de chauffage en post-sevrage et en maternité. Ainsi la gestion optimisée du couple chauffage-ventilation et le respect des débits minimaux recommandés constituent une première étape dans la réduction de la facture énergétique. A côté de ces pratiques peu coûteuses à mettre en place dans les exploitations, les fournisseurs proposent un ensemble d’équipements permettant de réduire les consommations d’énergie et notamment de chauffage. Parmi ceux-ci, la société danoise Veng-System a développé une « niche intelligente » en post-sevrage et en maternité. Les économies d’énergie permises par cette technologie ont été évaluées dans les salles de post-sevrage de deux élevages bretons, ainsi que dans une maternité de la station expérimentale de Guernévez.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2013

Quelques réflexions sur la conduite de la cuisson : valeur cuisatrice

Consulter le resumé

Rappel des bases relatives au concept de la valeur cuisatrice qui permet de façon relative la quantification des effets du traitement thermique sur les caractéristiques sensorielles, nutritionnelles et technologiques des produits. Le calcul de cette valeur est simple mais le choix des paramètres à prendre en compte est difficile du fait des diverses caractéristiques. Il constitue néanmoins un indicateur de chauffage. Une comparaison des différents barèmes de traitement thermique de jambon cuit à l'aide des valeurs pasteurisatrice et cuisatrice est réalisée.
PDF icon Quelques réflexions sur la conduite de la cuisson : valeur cuisatrice
2002

Protocole de nettoyage-désinfection et méthodes de contrôle

Consulter le resumé

Chacune des étapes des opérations de nettoyage-désinfection-vide sanitaire a fait l’objet d’essais consistant à comparer différentes modalités de mise en œuvre. Plusieurs méthodes de contrôle (ATPmétrie, bactériologie de surface, granulométrie de l’air,…) et des relevés de temps de travail et de consommation d’eau et de produit permettent d’évaluer l’efficacité technique et les coûts de chaque procédé.
PDF icon Protocole de nettoyage-désinfection et méthodes de contrôle
2006

Prérefroidissement à chaud des produits de charcuterie et réduction de l’énergie consommée lors du chauffage

Consulter le resumé

Fiche n° 035 : réduction des impacts environnementaux et des consommations d'énergie

Il est important de pouvoir réduire la consommation énergétique tout en conservant les effets technologiques et microbiologiques de la cuisson.
L’Ifip a comparé trois modes de refroidissement des produits de charcuterie en fonction de leur influence sur la consommation énergétique lors de la phase de chauffage.
Les conditions de traitement thermique ont été revisitées afin de trouver les conditions permettant de concilier les exigences de développement des caractéristiques des produits et de destruction thermique des cuissons.

PDF icon fiche_bilan2014_035.pdf
2015

Pourquoi les porcelets ont besoin de chauffage

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 288, mai, p. 29

Les porcs produisent beaucoup de chaleur corporelle et ce phénomène est d’autant plus important que les animaux sont lourds.

PDF icon Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 288, mai, p. 29
2021

Niches intelligentes en post-sevrage

Consulter le resumé

Dans un contexte où le prix du pétrole atteint des records et où le prix du kWh électrique continue son ascension, les acteurs de la filière doivent plus que par le passé intégrer la problématique de l’énergie comme nouveau facteur de compétitivité.

Dans ce contexte, les équipementiers proposent des innovations pour diminuer la facture énergétique des élevages et des solutions diversement prometteuses sont proposées aux éleveurs.
PDF icon Niches intelligentes en post-sevrage
2011

Niches en post-sevrage : réduire sa consommation énergétique

Consulter le resumé

Avec 36% de la consommation énergétique totale d'un élevage NE, dont 79% rueb qu'en chauffage, le post-sevrage est un stade clé dans la maîtrise de l'énergie. Les niches permettent de réduire la facture.
2013

Modélisation des flux d'énergie directe et indirecte pour les bâtiments des filières porcine et avicole

Consulter le resumé

Michel Marcon et al., Innovations Agronomiques (FRA), 2017, volume 55, février,  p. 55-70

Dans les élevages de porcs et de volailles dits « hors-sol », les consommations d’énergies directes sont, par nature, dépendantes des échanges thermiques entre les bâtiments et leur environnement, eux-mêmes conditionnés par la gestion de l’ambiance. L’impact de ces conditions d’ambiance sur les performances est par ailleurs bien connu au travers de nombreuses publications au cours des vingt dernières années. Il est donc apparu possible et pertinent de réaliser un outil d’aide au conseil basé sur un modèle dynamique (MEDIBATE). L’objectif de ce modèle est de prédire les consommations d’énergie occasionnées par le chauffage et la ventilation des bâtiments porcins et avicole, en relation avec des variables d’action comme les caractéristiques de la salle (isolation…), les équipements (chauffage, ventilation), la gestion de l’ambiance (températures de consigne…) et les animaux (type, nombre, stade). Les flux d’énergie indirects sont estimés à partir de la prédiction de la consommation moyenne journalière d’aliments, en tenant compte du poids vif des animaux et de la température ambiante. L’intégration future d’un bilan économique dans ce modèle permettra d’évaluer le résultat de la mise en oeuvre de différents choix techniques.

ENG

Dynamic model of direct and indirect energy exchanges in pig and poultry barns for fiels decision support

In pig and poultry farms, direct consumption of energy depends on thermal exchanges between indoor and outdoor, which are related to the rules of air parameters management in the rooms. Besides, the impact of indoor conditions is well known through an extensive literature over the last twenty years.
Therefore, it appeared possible and consistent to support field advice by designing a tool based on a dynamic model (called MEDIBATE). This model represents and predicts at barn room level the energy balance impacted by ‘action levers’ such as room characteristics (insulation) and equipment (heating, ventilation), climate control management (temperature driving) and animals (number, status). Indirect energy is calculated through the prediction of daily feed intake, considering the effect of both the live weight and ambient temperature. Finally, economic calculations will be included into the model to allow the comparison of different housing designs and management strategies.

2017
Manuel de chauffage et de ventilation pour les bâtiments d’élevage

Manuel de chauffage et de ventilation pour les bâtiments d’élevage

Consulter le resumé

Connaissances nécessaires à une bonne maîtrise du chauffage et de la ventilation des bâtiments d’élevage porcin(fonctionnement, systèmes de contrôle…).

À destination des techniciens et conseillers en élevage.

Production et pertes de chaleur, émissions de gaz, maîtrise des paramètres climatiques, débits de ventilation, maîtrise de la température par la ventilation, le chauffage et la lutte contre la chaleur, filtration.



Édition 2006 - 56 pages 21 X 29.7

PDF icon manuel de chauffage et ventilation pour les élevages porcins
2006

Limiter le gaspillage d'énergie : gestion du couple chauffage-ventilation

Consulter le resumé

Fiche  bâtiment n° 2

PDF icon Fiche bâtiment n° 2, par Kergourlay et al.
2015

Les techniques de récupération d'énergie : les pompes à chaleur

Consulter le resumé

Systèmes composés de deux échangeurs thermiques et d'un liquide caloporteur permettant de puiser l'énergie dans une source de chaleur (sol, laveur d'air, réacteur biologique) pour la restituer ensuite dans le bâtiment. La chaleur récupérée peut, selon les cas, produire de l'eau chaude sanitaire, alimenter un circuit de chauffage ou encore assurer le chauffage des bâtiments grâce à des ventilo-convecteurs. La mise en place de pompes à chaleur sur eaux de lavage d'air n'est possible que lorsque le bâtiment permet de stocker une grande quantité d'eaux de lavage.
PDF icon Les techniques de récupération d'énergie : les pompes à chaleur
2008

Pages