La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 20 de 43 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre décroissant Année

Adaptation des cochettes : retour d’expériences

Consulter le resumé

L’une des thématiques du congrès de l’AFMVP était les modalités d’introduction des cochettes de renouvellement de haut statut sanitaire (indemnes de SDRP et de Mycoplasme) dans des élevages à statut sanitaire conventionnel.

L’expérience d’une structure canadienne de 30 000 truies a été présentée, notamment les modalités permettant d’éviter les relances SDRP chez les reproducteurs et de produire des porcelets indemnes de SDRP.

Pour permettre une introduction optimale des cochettes, les conditions de quarantaine doivent être optimisées : durée, confort, adaptation...
PDF icon Adaptation des cochettes : retour d’expériences
2009

Analyse des modalités de mise à la reproduction des cochettes dans les élevages français. Conséquences sur les carrières des truies

Consulter le resumé

Les incidences de l’âge à la première mise bas et de l’intervalle entrée-fécondation sur la carrière des truies ont été analysées sur 35 631 truies croisées Large White x Landrace français, nées en 1990 et réparties dans 976 élevages français. Ces élevages suivis en Gestion Technique des Troupeaux de Truies (GTTT) ont été répartis en trois groupes selon l’estimation de leur politique de renouvellement : mise à la reproduction précoce, moyenne ou tardive.
PDF icon Analyse des modalités de mise à la reproduction des cochettes dans les élevages français. Conséquences sur les carrières des truies
1997

Analyse des stéroïdes dans la salive de cochettes pour identifier des biomarqueurs de la période de réceptivité à l'effet mâle

Consulter le resumé

Poster présenté par Ghylène Goudet (INRA) et al., aux 51es Journées de la Recherche Porcine, 5 et 6 février 2019

En élevage porcin,la conduite en bandes présente des avantages pour la gestion des animaux et l'organistion de l'élevage. Pour synchroniser les cycles des cochettes et les intégrer dans les bandes, la majorité des éleveurs administre un agoniste de synthèse de la progestérone. Afin de limiter le recours aux traitements hormonaux, notre objectif à long terme est de développer des alternatives à l'utilisation des hormones.  Avant la puberté, les cochettes  atteignent un stade de pré-puberté au cours duquel une exposition au verrat (effet mâle) favoriserait le déclenchement et la synchronisation de la première ovulation.  L'objectif de cette étude est d'améliorer le repérage des femelles à exposer au verrat en identifiant dans la la salive des biomarqueurs de la phase de pré-puberté.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2019

Analyse des stéroïdes dans la salive de cochettes pour identifier des biomarqueurs de la période de réceptivité à l’effet mâle

Consulter le resumé

51es Journées de la Recherche Porcine, 5 et 6 février 2019, Paris, p. 43-44, par Ghylène Goudet (INRA) et al., poster

Poster. 

L’élevage porcin conventionnel se caractérise par une conduite en bandes qui présente de nombreux avantages pour la gestion des animaux (inséminations, surveillance des mises-bas, ajustement de la taille des portées, soins aux porcelets), l’organisation de l’élevage (utilisation optimale des bâtiments, nettoyage des locaux entre bandes) et la production de lots de porcelets homogènes pour l’engraissement et l’abattage. La conduite en bandes nécessite la synchronisation des cycles des femelles, réalisée par administration d’agonistes de synthèse de la progestérone chez une majorité d’éleveurs. Les effets négatifs des résidus hormonaux sur la santé humaine et l’environnement conduisent à mettre en place de nouvelles pratiques d’élevage. Notre objectif à long terme est de développer des alternatives aux traitements hormonaux pour la synchronisation des oestrus des cochettes, notamment lors de l’entrée dans la première bande. Avant la puberté, les cochettes atteignent une phase de pré-puberté au cours de laquelle une stimulation externe peut déclencher la première ovulation (Prunier, 1989). L’exposition au verrat (appelée effet mâle) pourrait favoriser le déclenchement et la synchronisation de la première ovulation si elle est appliquée pendant cette phase de pré-puberté. Notre objectif est d’améliorer le repérage des femelles à stimuler en identifiant des biomarqueurs de la phase de pré-puberté. Ces biomarqueurs sont recherchés dans la salive des cochettes car les prélèvements de salive sont non-invasifs.

Analysis of steroids in gilt saliva to identify biomarkers of the period of receptivity to the boar effect

Our objective was to develop alternatives to hormonal treatments to synchronize oestrus of gilts. Before puberty, gilts experience a pre-puberty period during which boar exposure could induce and synchronize the first ovulation. To develop practical non-invasive tools to identify this period and improve detection of the gilts to stimulate, we searched for salivary biomarkers of the pre-puberty period. Saliva samples were collected from 30 Large-White x Landrace crossbred gilts from 140 to 175 days of age. Gilts were exposed to a boar twice a day and subjected to oestrus detection from 150 to 175 days of age. They were then slaughtered to ascertain puberty. Among the 30 gilts, 10 were detected in oestrus 4 to 7 days after introduction of the boar and were considered receptive to the boar effect, 14 were detected in oestrus more than 8 days after boar introduction, six did not show oestrus before slaughter and were considered non-receptive. Salivary steroidome analysis was performed for six receptive and six non-receptive gilts using gas chromatography coupled to tandem mass spectrometry. Four saliva samples per gilt were analysed: 26 days and 11 days before boar introduction (day0-26 and day0-11), the day of boar introduction (day0), 3 days later for receptive gilts (day0+3) or 7 days later for non-receptive gilts (day0+7). Saliva analysis detected 30 steroids. The concentrations of six of them were higher (P < 0.05) in receptive gilts than in non-receptive gilts at day0-26 (progesterone), day0-11 (3520-hexahydroprogesterone, 3520-hexahydroprogesterone, dehydroepiandrosterone, androstenediol) and day0 (35-tetrahydroprogesterone). Their low and variable concentrations in saliva require expensive analysis and limit their use in pig farms. However, progesterone could be an interesting biomarker of the pre-puberty period.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2019

Bien gérer le moment de mise en groupe

Consulter le resumé

Dossier spécial : Bien-être animal : truies en groupe



Le moment de mise en groupe des truies a-t-il une influence sur les performances de reproduction ? L’analyse des résultats de gestion technique de 2010 des élevages conduisant leurs truies en groupe montre que oui.

PDF icon techporc_courboulay_02_n4_2011.pdf
2012

Caractérisation du statut salmonelles des cochettes et rôle épidémiologique

Consulter le resumé

Les statuts salmonelles de cochettes prises individuellement et de lots de cochettes en

début de quarantaine ainsi que l’évolution de ces statuts au cours de la phase de quarantaine, sont étudiés à l’aide d’isolement des salmonelles sur fèces et de recherche d’anticorps par sérologie ELISA sur

sérum.

Les résultats de ces deux types d’analyses sont souvent discordants ce qui rend difficile le choix d’une méthode pour

caractériser le statut salmonelles d’un lot d’animaux et a fortiori d’un individu.
PDF icon Caractérisation du statut salmonelles des cochettes et rôle épidémiologique
2002

Conditions de mise en oeuvre et intérêt du contrôle échographique de puberté en élevage porcin

Consulter le resumé

L’intérêt du contrôle échographique de puberté est évalué pour la 1ère fois dans des conditions d’élevage et avec du matériel de qualité standard. Les mesures ont été réalisées par voie externe, sur 63 cochettes âgées de 180 à 200 jours. L’exactitude des contrôles effectué, avec un appareil portable équipé d’une sonde linéaire, est comparable à celle obtenue avec des appareils de qualité médicale.
PDF icon Conditions de mise en oeuvre et intérêt du contrôle échographique de puberté en élevage porcin
2006

Conditions de mise en oeuvre et intérêt du contrôle échographique de puberté en élevage porcin

Consulter le resumé

L’intérêt du contrôle échographique de puberté est évalué pour la première fois dans des conditions d’élevage et avec
PDF icon Conditions de mise en oeuvre et intérêt du contrôle échographique de puberté en élevage porcin
2006

Dietary intake during early pregnancy does not influence embryonic survival and variability in gilts

Consulter le resumé

A high level of feeding during early pregnancy has been associated with a reduction in embryonic survival in some studies, which may result in reduced litter size in moderately prolific sows. In highly prolific sows, embryonic survival is generally not a limiting factor for litter size. Furthermore, high embryonic survival reported in hyperprolific sows results in uterine crowding and an increased risk of intrauterine growth retardation. Moreover, a good embryonic survival rate has been associated with greater variability in embryo development.
PDF icon Dietary intake during early pregnancy does not influence embryonic survival and variability in gilts
2009

Effets du niveau d'alimentation sur la concentration plasmatique de progestérone et sur la mortalité embryonnaire chez la cochette

Consulter le resumé

L’augmentation du niveau alimentaire avant l’ovulation permet d’accroître le taux d’ovulation alors que le rationnement après l’ovulation est susceptible de réduire la mortalité embryonnaire. Ces effets pourraient être dus à une modification de la clairance métabolique de la progestérone par le niveau alimentaire. Deux expériences sont réalisées pour tester cette hypothèse. Dans l’expérience 1, 10 cochettes dont la puberté est induite par une injection de gonadotropines à J0, sont cathétérisées à J10. La lutéolyse est induite par une injection d’un analogue de la prostanglandine F2á à J18.
PDF icon Effets du niveau d'alimentation sur la concentration plasmatique de progestérone et sur la mortalité embryonnaire chez la cochette
1999

Effets d’un ajout de fibres végétales au régime alimentaire des cochettes sur le comportement, le rythme cardiaque et les concentrations sanguines de glucose et d’insuline au moment du repas

Consulter le resumé

Cette étude visait à déterminer si les régimes fibreux réduisent la faim et la motivation alimentaire des cochettes. Trente cochettes ont été nourries avec l’un des trois régimes suivants: maïs-soya (RC); son de blé (RF1); écailles d’avoine (RF2). Les régimes étaient isoprotéiques et isoénergétiques sur une base quotidienne. Le temps d’alimentation était plus long et la vitesse d’ingestion plus lente chez les cochettes RF1 et RF2 que chez les cochettes RC.

PDF icon Effets d’un ajout de fibres végétales au régime alimentaire des cochettes sur le comportement, le rythme cardiaque et les concentrations sanguines de glucose et d’insuline au moment du repas
1997

En groupe, les performances de reproduction s’améliorent dans tous les systèmes

Consulter le resumé

Dossier spécial : Bien-être animal : truies en groupe



Les performances des élevages conduits en groupe ont progressé depuis 2008 et sont

actuellement supérieures à celles des autres élevages. Les écarts de résultats entre systèmes se resserrent. Certains points restent sensibles comme l’introduction et la conduite des cochettes, la mise à la reproduction en système Dac et le moment de mise en groupe des truies : toutes les pratiques sont possibles mais certaines sont plus risquées.

PDF icon techporc_courboulay_n4_2011.pdf
2012

Etude de l'évolution des tétines d'apparence douteuse chez la cochette au cours de sa carrière

Consulter le resumé

L’objectif de cette étude était d’estimer le risque lié à la commercialisation de cochettes présentant des tétines douteuses.
PDF icon Etude de l'évolution des tétines d'apparence douteuse chez la cochette au cours de sa carrière
2001

Evaluation of steroid concentrations in the saliva of pre-pubertal gilts for the identification of biomarkers of the pubertal stage of maturity

Consulter le resumé

Ghylène Goudet et al., ESDAR, 24-26 août 2017, Bern, Suisse, abstract

Estrus synchronization is important for optimal management of gilt reproduction in farms. Synthetic progestagens are used for this purpose, but there is growing demand for non-hormonal alternatives. Before puberty, gilts exhibit a “waiting period”, related to ovarian development and gonadotrophin secretions, during which external stimulations, such as boar exposure, could induce and synchronize first ovulation. Practical non-invasive tools for identification of this period in farms are lacking. During this period, urinary estrone levels are high, but urine sampling is difficult in group-housed females. Our aim was to search for steroidal biomarkers of this “waiting period” from immature to pubertal gilts through saliva monitoring.
Six 140-day-old Large White gilts were subjected to ultrasound puberty diagnosis 3 times a week for 5 weeks until first ovulation. Urine and saliva samples were collected at the same frequency for estrone assay and steroidome analysis respectively. Urinary estrone concentration significantly increased 2 weeks before puberty (detected at 182-192 days). Steroidome analysis quantified 28 steroids in saliva. Significant variations were detected within 2 weeks before puberty for dehydroepiandrosterone (decrease) and estradiol-17&a538; (increase). These steroids could be biomarkers of the “waiting period”.
These results confirm that non-invasive salivary sampling could allow the identification of the physiological status of the gilts and presumably the optimal time for application of the boar effect.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2017

Evolution des tétines d'apparence douteuse chez la cochette au cours de sa carrière

Consulter le resumé

L’objectif de cette étude est d’estimer le risque lié à la commercialisation de cochettes présentant des tétines douteuses.

La notation des tétines a été réalisée sur 252 cochettes à 25 kg, 70 kg, 100 kg et à la

saillie. Parmi celles-ci, 166 primipares ont été suivies au cours de leur première lactation avec notation des tétines à la mise-bas, 7 jours après, 14 jours après et le jour du sevrage. Le stade 25 kg apparaît

beaucoup trop précoce pour juger convenablement les tétines fonctionnelles. En
PDF icon Evolution des tétines d'apparence douteuse chez la cochette au cours de sa carrière
2001

Evolution of steroid concentrations in saliva from immature to pubertal gilts for the identification of biomarkers of gilts receptivity to boar effect

Consulter le resumé

Gylène Goudet et al., Livestock science, 2019 volume 228, octobre, p. 5-17

Estrus synchronization is necessary for management of gilt reproduction in pig farms. It is usually achieved by using synthetic progestagens, but there is increasing demand for non-hormonal alternative tools with the prospect of sustainability of livestock production. Moreover, in organic farms, synthetic hormones are not allowed. Before reaching puberty, gilts exhibit a “waiting period” during which external stimulations, such as boar exposure, could trigger and synchronize the first ovulation. However, practical non-invasive tools for detection of the “waiting period” in pig farms are lacking. During this period, estrone levels in urine are high, but urine sampling is difficult in group-housed females. Our objective was to identify among steroids potential biomarkers of this “waiting period” through saliva monitoring from immature to pubertal gilts using gas chromatography coupled to tandem mass spectrometry.

Starting between 144 to 147 days of age, six Large White gilts were submitted to ultrasound puberty diagnosis 3 times a week until first ovulation. Urine and saliva samples were collected to analyze weekly estrone and steroidome respectively, until puberty. Urinary estrone concentration significantly increased 2 weeks before first ovulation occurring between 182 and 192 days of age. The period with increasing estrone levels was considered as the “waiting period”. Steroidome analysis allowed identifying and quantifying 28 steroids in 500 µl of gilts saliva. Significant decrease of dehydroepiandrosterone and significant increase of 5α-dihydroprogesterone and 17β-estradiol were detected 2 weeks before puberty, suggesting that these steroids could be potential biomarkers of the “waiting period”.

These results show that painless sampling of saliva could be a non-invasive welfare-friendly tool for the identification of the physiological hormonal status of the gilts and possibly the optimal time for application of the boar effect, a solution to synchronize puberty without exogenous hormones.

2019

Faire évoluer les outils de sélection pour préparer l'avenir

Consulter le resumé

Tech Porc (FRA), 2017, n° 34, mars-avril, p. 43-45, par Joël Bidanel

Les organismes de sélection vont toujours plus loin dans l'optimisation de leurs outils, à l'exemple de Nucléus, qui consolide sa pyramide de sélection en investissant dans un élevage de 170 truies Landrace. Les index génomiques ont permis de choisir les meilleurs reproducteurs issus de trois élevages d'un très haut statut sanitaire. Cet outil permettra de tester des nouvelles méthodes de sélection pour répondre aux attentes des éleveurs.

PDF icon Tech Porc (FRA), 2017, n° 34, mars-avril, p. 43-45, par Joël Bidanel
2017

Gestion pharmacologique de la reproduction : le point sur les pratiques des éleveurs

Consulter le resumé

Une enquête a été conduite en 2004 auprès de 200 troupeaux français, afin de préciser les pratiques en matière de gestion pharmacologique de la reproduction.

Ces élevages avaient un niveau d’efficacité technico-économique global élevé.

82 % des éleveurs pratiquent la synchronisation hormonale des cochettes lors de leur introduction, mais sans contrôle préalable de la puberté pour 40 % d’entre eux. Plus de 45 % des éleveurs utilisent occasionnellement des traitements hormonaux en cas de non venue en chaleur des cochettes ou truies sevrées.
2004

Gestion pharmacologique de la reproduction : le point sur les pratiques des éleveurs

Consulter le resumé

Une enquête a été conduite en 2004 auprès de 200 troupeaux français, afin de préciser les pratiques en matière de gestion pharmacologique de la reproduction. Ces élevages avaient un niveau d’efficacité technico-économique global élevé.
PDF icon Gestion pharmacologique de la reproduction : le point sur les pratiques des éleveurs
2005

Impact de la longévité des truies sur la rentabilité

Consulter le resumé

La viande de truies de réforme est utilisée en frais, par les salaisonniers et en cuit, par les transformateurs. 2 lots de 15 truies de réforme de rang de portée < 2 et > 6 ont fait l’objet de mesures.
PDF icon Impact de la longévité des truies sur la rentabilité
2005

Pages