La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 8 de 8 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Impact du rang de portée et de la vaccination des truies sur la prévalence et la sévérité des lésions de rhinite

Consulter le resumé

Poster.

Comparer la prévalence et la sévérité des lésions de rhinite atrophique des porcs selon le statut vaccinal et le rang de portée de leur mère.

PDF icon jrp2015-sante_animale-correge-poster-1.pdf
2015

Impact du rang de portée et de la vaccination des truies sur la prévalence et la sévérité des lésions de rhinite

Consulter le resumé

Poster.

La rhinite atrophique peut entraîner une baisse des performances de croissance des porcs. Elle favorise également les pathologies pulmonaires et la capacité de filtration des agents pathogènes et des poussières en raison d'une muqueuse nasale réduite. La vaccination des truies contre la rhinite atrophique vise à protéger les porcelets par une immunité passive transmise par le colostrum. La prévalence et la sévérité des lésions de rhinite atrophique sont généralement évaluées par la notation de l’intensité des déformations des cavités nasales sur coupe transversale des groins (Rolland et al., 2012). L'objectif de cette étude est de comparer la prévalence et la sévérité des lésions de rhinite atrophique des porcs selon le statut vaccinal et le rang de portée de leur mère.

Impact of parity and vaccination of sows against Atrophic Rhinitis on the lesion score observed on the snouts of pigs

Vaccination of sows against Atrophic Rhinitis aims to protect piglets by passive immunity transmitted via the colostrum. The prevalence and intensity of Atrophic Rhinitis is often assessed by scoring nasal lesions. The objective of this study was to compare the rhinitis lesions scored on the snouts of pigs according to vaccine status and parity of their mother (primiparous and multiparous; vaccinated or unvaccinated). A total of 283 pigs from one experimental farrow‐to‐finish farm were used. The farm has been vaccinating against Atrophic Rhinitis for many years, and has a level of rhinitis lesions in the low to medium range. Four groups of pigs were defined according to the vaccine status of the sows / gilts: pigs born from unvaccinated gilts, pigs born from unvaccinated sows, pigs born from vaccinated gilts, pigs born from vaccinated sows. The average lesion scores of pigs born from unvaccinated sows or gilts were higher than those born from vaccinated sows or gilts. There was no difference between the lesion scores of pigs born from vaccinated gilts and those of pigs born from vaccinated sows. The average lesion scores of pigs born from unvaccinated gilts are significantly higher than those born from unvaccinated sows. This underlines the need to complete vaccination courses for maximal protection.

PDF icon Poster JRP de Isabelle Corrégé et al.
2015

Immunité des porcelets : importance du colostrum

Consulter le resumé

Le porcelet naît sans protection immunitaire. Il est donc primordial qu'il acquière très rapidement une immunité via la prise colostrale. La protection acquise par le porcelet dépend de la quantité d'anticorps présents dans le colostrum et de sa capacité à l'absorber.

PDF icon techporc_do_correge_n9_2013.pdf
2013

Vitalité des porcelets issus de l'hyperprolificité

Consulter le resumé

Cet article propose une synthèse des résultats acquis ces dernières années, notamment à la station expérimentale de Romillé.

L’arrivée des lignées hyperprolifiques s’est accompagnée d’une remise en question des programmes alimentaires en place dans les élevages, notamment pendant la gestation. Cela concerne à la fois les plans d’alimentation, l’individualisation des rations et les types de nutriments apportés à la truie gestante.
PDF icon tp4quiniou10.pdf
2010

Farrowing progress (chronopart) and enzootic neonatal diarrhoea : observational study in nine commercial herds

Consulter le resumé

PDF icon Farrowing progress (chronopart) and enzootic neonatal diarrhoea : observational study in nine commercial herds
2010

L’induction de la mise bas affecte-t-elle la production de colostrum chez la truie ?

Consulter le resumé

L’influence de l’induction de la mise bas par un analogue de la prostaglandine F2α (alfaprostol) à 113 jours de gestation sur la production de colostrum est étudiée sur 47 truies Landrace × Large White au cours de deux expériences. L’expérience 1 comporte 27 truies, et l’expérience 2, 20 truies équipées d’un cathéter veineux. Dans l’expérience 2, des prélèvements de sang et de colostrum permettent aussi d’étudier les changements hormonaux des truies ainsi que la composition de leur colostrum.
PDF icon L’induction de la mise bas affecte-t-elle la production de colostrum chez la truie ?
2010

Peut-on établir une relation entre les caractéristiques de la truie et de sa portée et l'apparition de diarrhées néonatales ? Proposition de réponse à partir de mesures réalisées en élevage de production

Consulter le resumé

Les diarrhées néonatales touchent près d'un élevage sur cinq dans certains bassins de production. L'objectif de cette étude est d'évaluer l'influence de certains critères zootechniques sur l'apparition des diarrhées néonatales, notamment en relation avec les paramètres du colostrum. Dans neuf élevages, sont mesurés l'épaisseur de lard de la truie à l'entrée en maternité, les chronoparts (suivi des heures de naissance de chaque porcelet), et les poids individuels à la naissance et à 24 h d'âge afin d'estimer la production de colostrum.
PDF icon Peut-on établir une relation entre les caractéristiques de la truie et de sa portée et l'apparition de diarrhées néonatales ? Proposition de réponse à partir de mesures réalisées en élevage de production
2009

Comparaison de cinq suppléments nutritionnels commerciaux administrés aux porcelets nouveau-nés dans des conditions de terrain

Consulter le resumé

Poster. Une consommation rapide de colostrum après la naissance est essentielle pour la survie du porcelet, tant du point de vue de l’apport énergétique indispensable au maintien de sa température corporelle (Le Dividich et al., 1998) que de l’ingestion d’immunoglobulines assurant la protection immunitaire passive du porcelet pendant les premiers jours de vie. Ainsi, une consommation insuffisante
PDF icon Comparaison de cinq suppléments nutritionnels commerciaux administrés aux porcelets nouveau-nés dans des conditions de terrain
2009