La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 21 à 27 de 27 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Comment limiter la douleur liée à la castration ?

Consulter le resumé

Deux techniques simples permettent de limiter la douleur liée à la castration : l'utilisation d'un anesthétique local ou celle d'un analgésique de type AINS (anti inflammatoire non stéroïdien). La réglementation interdisant l'utilisation d'un anesthésique par les éleveurs, le choix s'est porté en France sur l'analgésie. Cet article illustre les avantages et inconvénients de ces deux techniques au regard de la problématique.

PDF icon techporc_courboulay_n5_2012.pdf
2012

Prendre en compte la douleur lors de la castration

Consulter le resumé

La révision 9 du cahier des charges VPF diffusée dès janvier 2011 avait introduit l'utiisation d'un analgésique lors de la castration afin de réduire la douleur chez le porcelet. Cette mesure est entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2012. Une décision assumée par la profession. Henri de Thoré, éleveur chargé du bien-être animal pour les organisations professionnelles porcines (UGPVB, FNP, Inaporc, Coop de France), s'en explique.

PDF icon techporc_courboulay01_n5_2012.pdf
2012

Prévention de la douleur lors de la castration

Consulter le resumé

Les porcelets mâles sont castrés afin d’éviter le risque d’apparition d’odeurs désagréables dans la viande (« odeur de mâle entier »). Cette castration peut être effectuée à vif lorsque les porcelets ont moins de 7 jours.

Cette pratique est néanmoins remise en cause du fait de la douleur causée à l’animal.
PDF icon Prévention de la douleur lors de la castration
2010

Castration under analgesia or local anesthesia: impact on pain and labour demand

Consulter le resumé

PDF icon Castration under analgesia or local anesthesia: impact on pain and labour demand
2010

Castration avec anesthésie locale ou traitement anti‐inflammatoire : quel impact sur la douleur des porcelets et quelles conséquences sur le travail en élevage ?

Consulter le resumé

Une première expérimentation compare, intra‐portée, l’effet de quatre traitements sur la douleur des porcelets lors de la castration : castration à vif (V), simulation de castration (S), castration sous traitement anti‐inflammatoire au kétoprofène (K), castration sous anesthésie locale à la lidocaïne. Des paramètres comportementaux et physiologiques sont mesurés respectivement sur 24 et 18 blocs de porcelets, au moment de la castration, dans l'heure suivante et au bout de 24 h pendant 1 h.
PDF icon Castration avec anesthésie locale ou traitement anti‐inflammatoire : quel impact sur la douleur des porcelets et quelles conséquences sur le travail en élevage ?
2010

Comparaison des effets d’une anesthésie locale (1ml de lidocaïne 1%) ou d’un traitement anti‐inflammatoire sur la douleur due à la castration

Consulter le resumé

Poster. La castration des porcelets est une opération douloureuse pour l’animal. L’injection de lidocaïne préalablement à la castration des porcelets a été testée dans diverses expérimentations à des concentrations variant de 0,5% à 2%, le seuil toxique pour les porcelets étant estimé à 6-10 mg/kg (EFSA 2004). Les anti-inflammatoires non stéroïdiens pourraient également atténuer la douleur lors de la castration.
PDF icon Comparaison des effets d’une anesthésie locale (1ml de lidocaïne 1%) ou d’un traitement anti‐inflammatoire sur la douleur due à la castration
2010

L'anesthésie des porcs

Consulter le resumé

L'étourdissement des porcs implique trois types de problèmes. Le premier concerne la sécurité du personnel lors des phases d'étourdissement et de saignée. Le second humanitaire requiert une inconscience instantanée et complète jusqu'à la mort. La directive européenne 93/119/CE notifie que toute excitation, douleur ou souffrance évitable doit être épargnée aux animaux lors des opérations d'abattage. Le décret n°80-791 du 1er Octobre 1980 rend obligatoire
PDF icon L'anesthésie des porcs
1998

Pages