La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 81 à 89 de 89 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre décroissant

Un calculateur pour les chantiers d'épandage

Consulter le resumé

Pascal Levasseur, Porc Mag (FRA), 2019, n° 540, avril, p. 27

L'Ifip et le réseau des Cuma Ouest proposent aux éleveurs un calculateur des coûts et durée des chantiers d'épandage. Présentation.

2019

Evaluation des performances d'un procédé de séparation de phases du lisier constitué d'un tamis vibrant et dun séparateur à disques

Consulter le resumé

Pascal Levasseur, Bilan 2018, éditions IFIP, avril 2019, p. 76

Pour une bonne valorisation agronomique des effluents d’élevage, certaines situations d’excédent en éléments fertilisants requièrent un processus de traitement approprié. C’est dans ce contexte que l’entreprise Concept Rolland Développement (CRD) a sollicité l’IFIP-Institut du Porc pour évaluer la performance épuratoire, sur lisier de porc, de son procédé constitué de deux séparateurs de phases en série : un tamis vibrant suivi d’un séparateur à disques. Le dispositif de traitement a été mis en place dans un élevage naisseur-engraisseur. L’essai a porté sur environ 7 m3 de lisier brut.

PDF icon Pascal Levasseur, Bilan 2018, éditions IFIP, avril 2019, p. 76
2019

Combiner amélioration de la qualité de l’air et expression des comportements d’investigation chez le porc en croissance

Consulter le resumé

Valérie Couboulay, Colloque RMT Bien-être animal, Strasbourg, 1-2 juillet 2019, poster

Progresser sur la question du bien-être en élevage de porcs, dans une approche One-Welfare, est l’enjeu de cette expérimentation. Il s’agit d’améliorer la qualité de l’air au bénéfice de l’homme et des animaux par la technique du lisier flottant, tout en favorisant l’expression des comportements d’investigation des porcs : la mise en place d’une couche d’eau en fond de préfosse favorise la solubilisation de l’ammoniac et augmente le volume d’effluents ce qui pourrait permettre une bonne évacuation de la paille distribuée en brins courts, favorisant ainsi son utilisation en élevage.

PDF icon Valérie Couboulay, Colloque RMT Bien-être animal, Strasbourg, 1-2 juillet 2019, poster
2019

La méthanisation améliore le bilan environnemental des élevages

Consulter le resumé

Sandrine Espagnol, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2019, n° 273, novembre 2019, p. 36-37

Une étude de l’Ifip confirme le statut d’énergie renouvelable de la méthanisation, et sa synergie avec les élevages de porc. Mais elle rappelle que la production de biogaz ne résorbe pas l’azote.

PDF icon Sandrine Espagnol, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2019, n° 273, novembre 2019, p. 36-37
2019
Pratiques d’élevage et environnement: Mesurer, évaluer, agir

Définition et valorisation des effluents d’élevage

Consulter le resumé

Richard Trochard (Arvalis) et al., in : chapitre 2, "Pratiques d’élevage et environnement: Mesurer, évaluer, agir", éditions QUAE, décembre 2019, 376 pages

Cet ouvrage traite des défis et solutions pour concilier l’élevage et la protection de l’environnement. Avec une approche multicritère, il apporte des bases scientifiques, techniques et méthodologiques pour appréhender les systèmes d’élevage et leurs évolutions.

Il est construit autour de trois étapes essentielles :

- « mesurer » les flux environnementaux liés aux élevages ;

- « évaluer » les dommages et les bénéfices environnementaux ;

- « agir » pour améliorer le bilan environnemental des élevages.

Les chapitres s’organisent de manière complémentaire. Certains à visée introductive soulignent les enjeux, d’autres synthétisent les connaissances actuelles en présentant les outils opérationnels mobilisables, et enfin des focus sont réalisés sur des questions méthodologiques ou des sujets émergents.

L’objectif de l’ouvrage est de mieux comprendre les enjeux environnementaux des élevages et de proposer des voies d’amélioration.

Il s’adresse aux enseignants, agents de développement, conseillers, instances publiques, décideurs et professionnels qui s’intéressent aux systèmes de production animale et à leurs performances environnementales.

voir 1 lien sur l'ouvrage : https://books.google.fr/books/about/Pratiques_d_%C3%A9levage_et_environnement.html?id=ORu_DwAAQBAJ&printsec=frontcover&source=kp_read_button&redir_esc=y#v=onepage&q&f=false

voir 1 extrait de l'ouvrage : https://www.quae.com/extract/3123

2019
Pratiques d’élevage et environnement: Mesurer, évaluer, agir

Importance du recyclage des éléments dans l'efficience environementale des systèmes d'élevage

Consulter le resumé

Jean-Yves Dourmad (Inrae/ Agrocampus Ouest) et al., in : chapitre 1 de l’ouvrage "Pratiques d’élevage et environnement: Mesurer, évaluer, agir", éditions QUAE, décembre 2019, 376 pages

Cet ouvrage traite des défis et solutions pour concilier l’élevage et la protection de l’environnement. Avec une approche multicritère, il apporte des bases scientifiques, techniques et méthodologiques pour appréhender les systèmes d’élevage et leurs évolutions.

voir 1 extrait de l'ouvrage : https://www.quae.com/extract/3123

2019

Valorisation du lisier de porc dans les zones herbagères du Massif central

Consulter le resumé

Pascal Levasseur, Bilan 2019, éditions IFIP, mai 2020, p. 82

L’élevage porcin du Massif central concerne 1000 éleveurs plutôt disséminés dans le territoire et il est très souvent associé à l’élevage bovin. Le maintien ou le renouvellement des ateliers porcins est de moins en moins assuré pour des raisons sociales, économiques, environnementales et territoriales. Le programme de recherche APORTHE a été engagé afin de développer la connaissance sur la complémentarité des ateliers porcins et
bovins dans les élevages du Massif central. Il a pour objectifs (1) de promouvoir la résilience des systèmes mixtes porcins-bovins et (2) d’améliorer la valorisation des effluents porcins en zone herbagère d’altitude, en complément des déjections bovines. Sur ce second point, une étude bibliographique, objet de cette fiche, a été réalisée sur les pratiques de fertilisation organique dans le Massif central.

PDF icon Pascal Levasseur, Bilan 2019, éditions IFIP, mai 2020, p. 82
2020

Valoriser la complémentarité des porcins et des bovins dans le Massif Central

Consulter le resumé

Christine Roguet, Bilan 2019, éditions IFIP, mai 2020, p. 83

Au début du XXe siècle, le Massif Central était le premier bassin de production porcine de France. Aujourd’hui, il produit moins de 5% des porcs du pays et a perdu 71% de ses élevages et 24% de ses effectifs de porcs entre les recensements de 2000 et 2010. Lancé en 2018 pour deux ans et financé par le Commissariat Général à l’Egalité des Territoires, le programme de recherche APORTHE vise à acquérir des connaissances inédites sur la complémentarité des ateliers porcins et bovins dans les élevages du Massif-Central. Il comprend deux volets sur :
● la gestion des effluents pour améliorer la valorisation des effluents porcins en zone herbagère d’altitude, en complément des fumures bovines ;
● la résilience des systèmes mixtes porcins-bovins dans la diversité des situations territoriales du Massif, pour de faciliter leur transmission, leur modernisation et leur contribution à l’économie locale. Sur le second volet, 2019 a été consacrée à 4 étapes : i) entretiens avec 14 acteurs de la filière porcine du Massif Central pour préciser ses enjeux, ii) analyse des données de BDPORC pour caractériser le « maillage porcin », iii) enquête postale auprès des 1 250 sites porcins du Massif pour quantifier et décrire les systèmes mixtes et spécialisés, iv) entretiens avec 22 éleveurs pour préciser les motivations, trajectoires et fonctionnement.

PDF icon Christine Roguet, Bilan 2019, éditions IFIP, mai 2020, p. 83
2020

Mieux valoriser les effluents d'élevage

Consulter le resumé

Pascal Levasseur, Réussir Porc/ Tech Porc, 2020, n° 281, septembre, p. 55

Les instituts techniques (Ifip, Idele, Itavi et Arvalis) ont produit un document de référence composé de 32 fiches couvrant les déjections
de l’ensemble des productions animales : porcs, bovins, ovins, caprins, volailles et lapins.

PDF icon Pascal Levasseur, Réussir Porc/ Tech Porc, 2020, n° 281, septembre, p. 55
2020

Pages