La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 241 à 260 de 458 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Référentiel environnemental et socio-économique des systèmes porcins conventionnels français

Consulter le resumé

Cette étude vise à produire pour différents types d’élevages porcins, représentatifs des systèmes dominants en France, des bilans environnementaux multicritères (par Analyse de Cycle de Vie, ACV) associés à des indicateurs socio-économiques. Huit élevages types sont ainsi évalués, se différenciant par leur taille, degré de spécialisation et localisation, stratégie de gestion des effluents et stratégie d’alimentation des porcs.
PDF icon Référentiel environnemental et socio-économique des systèmes porcins conventionnels français
2012

Mise en place d'un réseau environnemental d'éleveurs porcins

Consulter le resumé

Des indicateurs techniques de gestion environnementale des ateliers porcins, testés par une centaine d'éleveurs, sont proposés à la filière, en complément de la Gestion Technico-Economique (GTE) et de la Gestion Technique des Troupeaux de Truies (GTTT).
PDF icon Mise en place d'un réseau environnemental d'éleveurs porcins
2012

Participation au réseau environnemental des élevages porcins

Consulter le resumé

Loïc Dupont est technicien environnement au sein d’Aveltis. Il a accompagné un groupe de sept éleveurs porcins dans la mise en place du réseau environnemental et témoigne de son expérience
PDF icon Participation au réseau environnemental des élevages porcins
2012

Réduire la quantité de paille en engraissement

Consulter le resumé

La litière utilisée en élevage a pour rôle principal d’assurer le confort des animaux par l’isolation thermique, l’absorption de l’humidité et la prévention des pathologies.

Elle intervient également sur le comportement animal (fouissage, grattage,…).

De plus, la qualité de la litière et sa composition jouent un rôle important sur les performances des animaux, la qualité de l’air dans le bâtiment et le travail de l’éleveur.
PDF icon Réduire la quantité de paille en engraissement
2011

Evaluation des impacts environnementaux des élevages porcins

Consulter le resumé

La directive nitrates, la conditionnalité des aides publiques au respect des règles environnementales, l’émergence de préoccupations environnementales (gaz à effet de serre, utilisation de l’énergie et de l’eau...) pèsent sur les productions animales.

L’affichage environnemental renforce la pression en mettant à disposition des consommateurs des bilans environnementaux des produits. Ce contexte a conduit l’Ifp à évaluer l’impact environnemental de systèmes porcins existants et optimisés.
PDF icon Evaluation des impacts environnementaux des élevages porcins
2011

Méthanisation à la ferme et évacuation du lisier frais

Consulter le resumé

La Commission Européenne a fixé un objectif de réduction de 20 % des émissions de gaz à effet de serre en 2020 par rapport aux émissions de 1990. Or, si l’on souhaite réduire massivement les émissions de méthane, premier GES produit par les élevages, la méthanisation agricole constitue un possible levier d’action.
PDF icon Méthanisation à la ferme et évacuation du lisier frais
2011

Gérer autrement les lisiers pour réduire les émissions d’ammoniac et de Gaz à Effet de Serre

Consulter le resumé

Au niveau européen, la directive 2001/81/CE encore appelée directive NEC (National Emission Ceilings) est en cours de révision pour fixer en 2020 des plafonds d’émissions par Etat Membre, pour 4 gaz dont l’ammoniac. La mise en œuvre des Meilleures Techniques Disponibles (MTD voir fi che révision du BREF Elevages) doit permettre de réduire l’impact environnemental des élevages de porcs, particulièrement pour les émissions d’ammoniac.
PDF icon Gérer autrement les lisiers pour réduire les émissions d’ammoniac et de Gaz à Effet de Serre
2011

Indicateurs de performances environnementales pour les élevages porcins

Consulter le resumé

La production porcine est fortement exposée sur la question environnementale.

Pour mieux intégrer la prise en compte de cette question dans les pratiques de gestion, un outil (une « GT Environnementale ») est proposé aux acteurs de la filière et expérimenté avec eux, déclinant un ensemble d’indicateurs de suivi des performances environnementales. Ces derniers sont utiles à l’échelle des éleveurs et de la filière maillée par des organisations collectives tels les groupements de producteurs.

PDF icon Indicateurs de performances environnementales<br /><br />pour les élevages porcins
2011

Affichage environnemental sur les produits du porc

Consulter le resumé

Impulsée par le Grenelle de l’Environnement organisé par l’Etat Français, une volonté politique forte pousse le Ministère du Développement Durable à initier des travaux pour afficher des caractéristiques environnementales des produits de consommation dont celles des viandes et produits carnés.

Cet affichage vise à informer le consommateur de l’impact du produit sur l’environnement au travers de critères dont celui du réchauffement climatique.

PDF icon Affichage environnemental sur les produits du porc
2011

Conception d'un calculateur de la composition des effluents animaux

Consulter le resumé

La fertilisation des cultures avec un fumier ou un lisier de porc nécessite de bien connaître leur composition.

Il est possible de s’appuyer sur les références disponibles proposées par l’IFIP (Composition des effluents porcins, ITP, 2005).

Cependant, il est possible de prendre en compte la spécificité de chaque élevage pour élaborer une valeur de référence plus précise.
PDF icon Conception d'un calculateur de la composition des effluents animaux
2011

GES’TIM – des apports pour l’évaluation environnementale des activités agricoles

Consulter le resumé

Dans un contexte de forte préoccupation concernant le changement climatique et l’impact des activités humaines sur l’environnement, les instituts techniques agricoles animaux (Institut de l’élevage, IFIP, ITAVI) et végétaux (ARVALIS Institut du Végétal, CETIOM, ITB) ont souhaité fournir les moyens méthodologiques pour préciser la contribution de l’agriculture à l’effet de serre.
PDF icon GES’TIM – des apports pour l’évaluation environnementale des activités agricoles
2011

Développement d’un calculateur pour déterminer l’intérêt technico-économique de la méthanisation dans les différents systèmes de productions animales : Méthasim

Consulter le resumé

Dans le contexte d’un intérêt croissant de l’agriculture pour les énergies renouvelables et notamment pour la méthanisation, les études de projet soulignent souvent la difficulté d’atteindre l’équilibre économique, en raison des tarifs français d’achat de l’électricité issue du biogaz agricole qui demeuraient jusqu’à présent peu élevés.
PDF icon Développement d’un calculateur pour déterminer l’intérêt technico-économique de la méthanisation dans les différents systèmes de productions animales : Méthasim
2011

Le phosphore d’origine agricole : diagnostics et solutions pour limiter les transferts vers le milieu aquatique

Consulter le resumé

Un projet multipartenarial de plus de 3 ans a été conduit sur les «diagnostics et solutions pour limiter les transferts de phosphore agricole vers le milieu aquatique ». Des bilans agronomiques de phosphore ont été calculés au niveau départemental, puis cantonal en Bretagne où les sols continuent de s’enrichir en phosphore. A l’échelle des exploitations d’élevage, deux principaux leviers de réduction des excédents sont pertinents : maîtrise de la fertilisation minérale et amélioration de l’alimentation (en diminuant le phosphore dans la complémentation minérale et en utilisant des phytases).
PDF icon Le phosphore d’origine agricole : diagnostics et solutions pour limiter les transferts vers le milieu aquatique
2011

Caillebotis partiel, le retour ?

Consulter le resumé

En France, le caillebotis partiel pourrait faire son retour dans nos élevages, particulièrement pour les porcs à l’engraissement. Plusieurs textes européens pourraient se combiner pour favoriser la mise en place de ce type de sol, pourtant générateur de problèmes de gestion d’ambiance et de propreté des animaux.
PDF icon Caillebotis partiel, le retour ?
2011

Pays-Bas : croissance de la production dans un environnement sous contraintes

Consulter le resumé

Avec 41 520 km², les Pays-Bas sont un des plus petits pays de l’UE. Ils réalisent 8% de la production porcine européenne en 2009. Après une croissance très rapide dans les années 60 à 80, la production s’est stabilisée sous l’effet des mesures environnementales. La diminution, brutalement enclenchée par la peste porcine de 1997, s’est poursuivie jusqu’en 2003.
Le cheptel porcin est, depuis, reparti à la hausse.

PDF icon bp2011n414.pdf
2011

Tour du monde de la recherche porcine : les enjeux convergent !

Consulter le resumé

L'Ifip a récemment fait un point sur les travaux en matière de recherche porcine mondiale. Cela permet d'apprécier les questions d'actualité en regard de la compétitivité, des évolutions réglementaires ou encore de l'image de la filière porcine.
2011

Réglementation environnementale : le BREF élevages en dix points

Consulter le resumé

BREF, IPPC, IED, MTD… voici dix points pour faire le point sur l’évolution de la réglementation européenne concernant les élevages de porcs.
PDF icon Réglementation environnementale : le BREF élevages en dix points
2011

Bilan de fonctionnement de la filière de traitement du lisier de porc avec séparation de phases par lits de séchage plantés de roseaux et compostage

Consulter le resumé

L’élevage du GIE Villefranche Grand Sud (naisseur-engraisseur de 140 truies présentes) est équipé de 1200 m² de lits plantés de roseaux pour la déshydratation de boues issues du traitement biologique de lisier de porc.

La mise en place grandeur réelle, de la séparation de phases sur lits de roseaux a permis de montrer que cette technique est bien maîtrisée.

Les boues issues de ces lits (19 % de MS) sont ensuite compostées soit avec des déchets verts broyés soit avec du fumier de bovin peu pailleux.

A titre expérimental, plusieurs andains de concentrations différentes ont été réalisés.

Pour qu’il y ait compostage, il est nécessaire d’avoir un apport de déchets verts supérieur à 30 %.

Le fumier de bovin peu pailleux ne s’est pas avéré être un bon co-substrat.

Des études complémentaires sont nécessaires afin d’obtenir un compost répondant à la norme NFU 44051.

L’utilisation d’autres co-substrats doit être également étudiée.

PDF icon tp4lebas11.pdf
2011

Elevages porcins de demain : vision d'experts

Consulter le resumé

2011

Impact carbone du maillon abattage-découpe sur la filière porcine

Consulter le resumé

Les lois Grenelle imposent un droit au consommateur de disposer d’une information environnementale sur les produits de consommation. Cette information porte sur trois critères : impact carbone, consommation des ressources, impact sur les milieux naturels.

L’étude mesure l’impact carbone du maillon abattage-découpe.
PDF icon Impact carbone du maillon abattage-découpe sur la filière porcine
2011

Pages