La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 281 à 300 de 462 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Moins de tourteau de soja dans les aliments porcs

Consulter le resumé

Le tourteau de soja est resté longtemps la source de protéines la plus utilisée dans les aliments porcs.

Or, le recours à cette matière première est remis en question depuis quelque temps en raison de la forte augmentation de son prix sur le marché des matières premières.
PDF icon Moins de tourteau de soja dans les aliments porcs
2010

Compostage de boues issues du traitement biologique des lisiers sur lits de roseaux

Consulter le resumé

La durabilité des procédés de traitement des effluents porcins suppose de prendre en charge tous les éléments minéraux produits. C’est pourquoi, dans la station de Villefranche de Rouergue (140 truies naisseur-engraisseur), en aval de l’unité de traitement biologique par nitrification/dénitrification et d’une fosse de décantation, les boues sont épandues sur un massif filtrant planté de roseaux. Cette séparation de phases permet la capture de 90% du phosphore et de l’azote résiduel.
PDF icon Compostage de boues issues du traitement biologique des lisiers sur lits de roseaux
2010

Maîtrise de la consommation d’eau dans les élevages

Consulter le resumé

L’objectif du projet est la construction d’un référentiel sur la consommation d’eau en élevage, s’appuyant sur :

- la connaissance des niveaux de consommation en élevage et de leurs facteurs de variation

- des enquêtes en élevage et un suivi dans les stations expérimentales des partenaires du projet, pour quantifier les consommations d’eau.

- Une identification des techniques, équipements et pratiques en place pour la gestion du poste eau.

- La détermination des moyens d’action à développer pour économiser l’eau et valoriser de nouvelles ressources.
PDF icon Maîtrise de la consommation d’eau dans les élevages
2010

Références pour l’affichage environnemental

Consulter le resumé

Dans le cadre des groupes de travail en cours issus des lois Grenelle 1 et Grenelle 2, la filière dans son ensemble travaille à la mise en œuvre de l’affichage environnemental des produits issu du porc. Certains produits de charcuteries feront l’objet dès juillet 2011 d’une expérimentation concernant l’affichage de leur impact environnemental à partir de trois indicateurs. Cet affichage positionnera nos produits face aux autres familles de produits alimentaires et il est important pour la filière de construire une méthodologie de mesure qui réponde aux critères suivants :

PDF icon Références pour l’affichage environnemental
2010

Gérer autrement les lisiers pour réduire les émissions d’ammoniac et de GES

Consulter le resumé

Au niveau européen, la directive 2001/81/CE encore appelée directive NEC (National Emission Ceilings) est en cours de révision pour fixer en 2020 les plafonds d’émission par Etat-Membre pour quatre gaz dont l’ammoniac. La mise en œuvre des Meilleures Techniques Disponibles (MTD – cf fiche révision du BREF Elevages) doit permettre de réduire l’impact environnemental des élevages de porcs, particulièrement en ce qui concerne les émissions d’ammoniac.
PDF icon Gérer autrement les lisiers pour réduire les émissions d’ammoniac et de GES
2010

Méthanisation et incinération des issues de cadavres d’animaux

Consulter le resumé

La filière porcine française est confrontée à la question d’optimiser la gestion des cadavres de porcs. Des procédés alternatifs au transport ont été testés : ainsi des biodigesteurs ont ainsi été expérimentés à la station expérimentale de Romillé (voir thématique correspondante) avec des difficultés de gestion et notamment d’hygiénisation des hydrolysats issus de ces biodigesteurs.

Par ailleurs, la méthanisation agricole poursuit son essor, favorisé par la hausse des tarifs d’achat de l’électricité obtenue en 2006 et les nouveaux tarifs en préparation.
PDF icon Méthanisation et incinération des issues de cadavres d’animaux
2010

Animation du réseau mixte technologique (RMT) « élevages et environnement »

Consulter le resumé

Les RMT (Réseaux Mixtes Technologiques) représentent une modalité de partenariat introduite par la loi d’orientation agricole n°2006-11 du 5 janvier 2006 et mise en application par le décret n°2006-1154 du 15 septembre 2006. Il s’agit de développer des relations de travail approfondies entre acteurs de la recherche, de la formation et du développement.

Le RMT “élevages et environnement” propose des outils et des références pour l’évaluation, la maîtrise et la valorisation des impacts des élevages sur l’environnement.
PDF icon Animation du réseau mixte technologique (RMT) « élevages et environnement »
2010

Suivi d’un réseau d’élevages porcins basé sur des indicateurs de performance environnementale

Consulter le resumé

La production porcine est fortement attendue sur la question environnementale.

Une réelle prise en compte suppose de s’appuyer sur le gestionnaire lui-même, en lui proposant des outils de gestion des aspects environnementaux de son élevage.

Des indicateurs de suivi des performances environnementales, valorisés dans un réseau, co-construits avec les acteurs, permettent ainsi de guider la gestion de chaque élevage et constituent une base pour l’appui technique apporté aux éleveurs, pour analyser la situation française et contribuer à son amélioration.
PDF icon Suivi d’un réseau d’élevages porcins basé sur des indicateurs de performance environnementale
2010

Séchage en vue de son exportation du digestat issu de la méthanisation

Consulter le resumé

La nouvelle tarification concernant le rachat de l’électricité issue de la méthanisation agricole renforce l’intérêt de cette technique.

Au-delà des perspectives ainsi ouvertes de rentabilisation de l’exploitation de ce procédé, son intérêt pour la filière porcine est renforcé par sa possible contribution à la résorption d’excédents minéraux dans les zones à forte densité porcine.
PDF icon Séchage en vue de son exportation du digestat issu de la méthanisation
2010

Exploitations porcines : État des lieux des bâtiments

Consulter le resumé

L’enquête de novembre 2008 du SSP a réalisé un état des lieux de l’état du parc des bâtiments porcins, des équipements et des pratiques. Elle mesure l’évolution qui s’est produite depuis 2001. Elle confirme la concentration et la spécialisation des exploitations porcines, le vieillissement des bâtiments et de la pyramide des âges des éleveurs. Certains aspects de mise aux normes sont bien engagés (environnement).
PDF icon bp2010n403.pdf
2010

Déshydratation des digestats de méthanisation : analyse économique de 4 procédés

Consulter le resumé

La méthanisation n’est pas, à proprement parler, une solution de traitement. Mais la filière co-génération peut toutefois y contribuer par la déshydratationd’une partie du digestaten vu de son exportation.

Nous avons ainsi mené une analyse économique de 4 procédés de déshydratation couplés à une unité de méthanisation.

Les scénarios ont été construits autour de 2 quantités de digestat à déshydrater (3000 et10000 m3/an) et 3 niveaux d’excédent (20, 50 et 80 %).
PDF icon tp5levasseur10.pdf
2010

Bonnes pratiques environnementales en productions avicole, bovine et porcine

Consulter le resumé

Les bonnes pratiques environnementales d'élevage (BPEE) regroupent l'ensemble des techniques et des équipements qui peuvent contribuer à réduire l'impact environnemental des élevages de porcs, volailles et bovins. Les auteurs ont voulu regrouper dans un texte de synthèse, agrémenté de tableaux récapitulatifs, les principaux éléments techniques disponibles permettant au lecteur d'avoir une vision globable des moyens susceptibles d'être mis en oeuvre dans un contexte réglementaire européen et national en pleine évolution.
2010

RMT "élevages & environnement" : Bienvenue aux journées du RMT « élevages et environnement »

Consulter le resumé

PDF icon RMT "élevages & environnement" : Bienvenue aux journées du RMT « élevages et environnement »
2010

RMT "élevages & environnement" : Bonnes pratiques environnementales d'élevages (BPEE) en productions avicole, bovine et porcine

Consulter le resumé

PDF icon RMT "élevages & environnement" : Bonnes pratiques environnementales d'élevages (BPEE) en productions avicole, bovine et porcine
2010

Gestion des impacts environnementaux des élevages porcins (spécialisés ou mixtes) : construction d'un référentiel pour le pilotage de l'évolution des systèmes de production. Projet 2009-2011.

Consulter le resumé

PDF icon Gestion des impacts environnementaux des élevages porcins (spécialisés ou mixtes) : construction d'un référentiel pour le pilotage de l'évolution des systèmes de production. Projet 2009-2011.
2010

RMT élevages & environnement : Construction, avec des experts, de modèles d’élevages porcins de demain, optimisés sur le plan de l’environnement et réalistes du point de vue socio-économique

Consulter le resumé

PDF icon RMT élevages & environnement : Construction, avec des experts, de modèles d’élevages porcins de demain, optimisés sur le plan de l’environnement et réalistes du point de vue socio-économique
2010

Energie et gaz à effet de serre liés à la construction des bâtiments d'élevage

Consulter le resumé

Dans le cadre du projet de recherche "Eco-construction et bâtiments d’élevage", l’impact environnemental de la construction de différents types de bâtiments d’élevage a été calculé pour les filières de production animale (ruminants, porcs, volailles). Le cœur de l’étude a consisté à agréger les impacts de l’ensemble des matériaux de construction pour exprimer celui du bâtiment sur la totalité de sa durée de vie.


2010

A simplified method to assess greenhouse gas and ammonia emission factors of fattening pigs reared on fully slatted floor

Consulter le resumé

Measurements of greenhouse gases and ammonia emissions can be performed by measuring continuously concentrations in rooms during the whole rearing period. Nevertheless, time and cost relative to this method limit the application to a large number of facilities and is not appropriate to assess the variability of emissions in relation to housing systems, farmer practices and climate. In order to border this variability and to identify mitigation strategies, simplified methods have to be developed.
PDF icon A simplified method to assess greenhouse gas and ammonia emission factors of fattening pigs reared on fully slatted floor
2010

Comparison of ammonia and greenhouse gas emissions from fattening pigs kept either on partially slatted floor in cold conditions or on fully slatted floor in thermoneutral conditions

Consulter le resumé

Continuous measurements of ammonia and greenhouses gases were achieved on exhaust air from two fattening rooms differing by the type of floor (totally slatted floor vs. partially slatted floor) and the ambient temperature. Temperature was regulated at 18°C in the room with partially slatted floor (room PSF18) and 24°C in the room with fully slatted floor (FSF24). Pigs were fed ad libitum. Daily feed intake, growth rate and carcass backfat thickness were significantly higher for PSF18 pigs than for FSF24 ones, corresponding to a higher feed conversion ratio for PSF18 pigs.
PDF icon Comparison of ammonia and greenhouse gas emissions from fattening pigs kept either on partially slatted floor in cold conditions or on fully slatted floor in thermoneutral conditions
2010

Modelling of manure production by pigs and NH3, N2O and CH4 emissions. Part I: animal excretion and enteric CH4, effect of feeding and performance

Consulter le resumé

A mathematical model was developed from literature data to predict the volume and composition of pig’s excreta (dry and organic matter, C, N, P, K, Cu and Zn contents), and the emission of greenhouse gases (CH4 and CO2) though respiration and from the intestinal tract, for each physiological stage (post-weaning and fattening pigs and lactating and gestating sows). The main sources of variation considered in the model are related to animal performances (feed efficiency, prolificacy, body weight gain, etc.), to water and nutrient intakes and to housing conditions (ambient temperature).
2010

Pages