La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 20 de 90 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre décroissant

Organisation et développement de la production porcine en Espagne

Consulter le resumé

38,00 €
1998

Union Européenne : les grands de l'abattage

Consulter le resumé

Un tiers des abattages porcins de l'UE est réalisé par une quinzaine de sociétés. La concentration du secteur est plus développée au nord de l'Europe. L'organisation de l'abattage est différente selon les pays.

La rentabilité des entreprises d'abattage est meilleure dans les bassins exportateurs danois et néerlandais. Mais fusions et rapprochements pourraient changer rapidement ce paysage.
PDF icon Union Européenne : les grands de l'abattage
1998

Les défis de demain pour l'Espagne

Consulter le resumé

1998

Espagne : la production porcine en marche

Consulter le resumé

Avec 30 millions de porcs produits en 1997, l’Espagne se positionne au deuxième rang dans l’Union européenne.

Elle poursuit à marche forcée une croissance entamée en 1986, au moment de son adhésion à la CEE. Face à une consommation qui arrive à saturation, ce développement vise de plus en plus les marchés extérieurs.
PDF icon Espagne : la production porcine en marche
1998

Espagne : croissance et restructuration

Consulter le resumé

Le porc espagnol est de plus en plus présent à l'extérieur, et notamment en France où il couvre 14% de nos importations, dont 70% sous forme de pièces. C'est le résultat d'une croissance continue de la production depuis plus de 30 ans, passée longtemps inaperçue du fait d'un développement similaire de la consommation.

Les événements sanitaires récents entraînent des modifications structurelles, dans le sens d'un accroissement du poids de l'intégration et de grands élevages.
PDF icon Espagne : croissance et restructuration
1998

Forte augmentation de la production porcine en Espagne et aux Etats-Unis

Consulter le resumé

1999

Organisation et développement de la production porcine en Espagne

Consulter le resumé

Au rythme actuel de développement de sa production porcine, l’Espagne accédera à la première place de l’Union européenne dans

moins de cinq ans. Une progression qui n’est pas véritablement nouvelle puisque ce pays tient le record de la croissance depuis son
PDF icon Organisation et développement de la production porcine en Espagne
1999

La cryoconservation des races porcines menacées de disparition : la situation en France, en Allemagne, en Italie et en Espagne

Consulter le resumé

Cet article présente un bilan des actions de conservation des ressources génétiques porcines conduites sur la période 1996-2000 avec le soutien de la Commission Européenne (CE) dans 4 pays de l’Union Européenne. Cette conservation associe le maintien des races locales in situ à des actions complémentaires de conservation par le froid ex situ ou cryoconservation.
PDF icon La cryoconservation des races porcines menacées de disparition : la situation en France, en Allemagne, en Italie et en Espagne
2000

France : bilan porc 99, production stable, demande élevée

Consulter le resumé

La production porcine française a peu augmenté en 1999. Par contre, au-delà des statistiques apparentes, la consommation aurait poursuivi une forte croissance.

Les exportations vers les pays tiers se sont accrues de moitié. Elles ont doublé vers la Russie. Les importations sont restées stables. L'Espagne arrive au premier rang de nos fournisseurs.

PDF icon bp2000n280.pdf
2000

Porc dans l'UE : diversité des prix perçus

Consulter le resumé

Bientôt exprimés dans une monnaie commune, l'euro, le prix de marché du porc publiés dans les pays de l'UE, ne sont pas directement comparables et ne permettent pas de connaître la rémunération. Aussi, l'ITP a réalisé une étude pour situer et comparer les prix réellement perçus dans les principaux bassins de l'UE, proposant un outil permanent d'observation.

Le prix de porc est le résultat de la confrontation de l'offre et de la demande, sur un marché européen, unique, libéral et ouvert aux échanges. Une hiérarchie apparaît toutefois entre les pays.

PDF icon bp2001n290.pdf
2001

France : marché ouvert

Consulter le resumé

Après 15 années de croissance, la crise a imposé en 2000 une réduction de la production porcine française. La consommation a baissé au même rythme, stabilisant le taux d’auto approvisionnement au niveau de 1999. Les volumes d’importations

et exportations n’ont pas changé en 2000 : les principales variations portent sur les destinations et les fournisseurs.
PDF icon France : marché ouvert
2001

L'abattage des porcs en France en 2000, activité en baisse, importations en hausse

Consulter le resumé

Le recul de la production porcine a pesé sur l’activité d’abattage en 2000 en France, fortement dégradée par le choc de la crise bovine.

Le paysage sectoriel des abattoirs de porcins a peu évolué. Au coeur des enjeux cruciaux de la segmentation des marchés, de la traçabilité, de la sécurité sanitaire et alimentaire, l’abattage fait face aux contraintes du développement de la production porcine. Il devra aussi défendre ses positions commerciales au sein d’une industrie européenne en pleine évolution.
PDF icon L'abattage des porcs en France en 2000, activité en baisse, importations en hausse
2001

France : bilan 2001, export réduit

Consulter le resumé

La croissance est terminée : pour la 4ème année consécutive, la production porcine française s'est stabilisée à 2,3 millions de tonnes en 2001. Le taux de couverture des besoins intérieurs s'est détérioré, d'autant plus que la crise du bœuf a relancé la demande en viande porcine.

Les exportations ont reculé, divisées par deux vers les pays-tiers sous l'effet de la fièvre aphteuse, accrues vers nos partenaires de l'UE. L'Espagne s'installe de manière durable comme premier fournisseur de la France.

PDF icon bp2002n304.pdf
2002

France 2001 : exportations en difficulté vers les pays tiers

Consulter le resumé

Les deux cas de fièvre aphteuse pèsent très lourd sur nos échanges. En effet, les

exportations vers les pays tiers ont été divisées par deux par rapport à 2000.

Néanmoins, les entreprises ont su développer les parts de marché dans l’Union

européenne, limitant ainsi l’effondrement des ventes.

A l’importation, les volumes diminuent aussi. L’Espagne a maintenu ses ventes et

a augmenté sa part de marché. Le Danemark s’est aussi renforcé. En revanche, les

Pays-Bas et la Belgique étaient moins présents en 2001 qu’en 2000.
PDF icon France 2001 : exportations en difficulté vers les pays tiers
2002

Production porcine dans l'UE : les évolutions se compensent

Consulter le resumé

Après la crise de 1998/99, la production porcine de l'UE s'est un peu repliée, tout en restant à un niveau élevé. L'amélioration de la conjoncture qui a suivi en 2000 et 2001 ne l'a pas relancée : les mesures de protection de l'environnement et les exigences de la société freinent son développement.

PDF icon bp2002n308.pdf
2002

Produire en France à faible coût ?

Consulter le resumé

En production porcine, la compétition est européenne depuis quarante ans et prend des dimensions mondiales. Une étude de l'ITP analyse la position de la France. Malgré les évolutions, la disparité des coûts entre élevages y reste importante. Les coûts les plus faibles résultent de causes et conditions multiples, plus ou moins reproductibles.

Mais en moyenne, les élevages espagnols et américains sont mieux placés. D'autres concurrents performants apparaissent, et aussi des charges nouvelles. La recherche d'économies des coûts français reste nécessaire.

PDF icon bp2002n309.pdf
2002

Installation et fonctionnement des élevages de porcs face aux contraintes environnementales en France, Danemark, Pays-Bas et Espagne

Consulter le resumé

Bilan des contraintes et réglementations ayant trait à l’environnement, s’appliquant aux élevages de porcs dans les pays de l’UE, conditions pratiques de création et développement des élevages. Conséquences économiques, délais de réalisation et coût induits.

150 pages + annexes

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2002

Installations classées : disparités dans l'UE

Consulter le resumé

En France, il faut une autorisation à partir de 450 porcs à l’engrais, ou leur équivalent si le projet comporte des truies et des porcelets sevrés (législation sur les installations classées pour la protection de l’environnement, ICPE).

PDF icon bp2002n312.pdf
2002

Union Européenne : bilan d'approvisionnement 2001

Consulter le resumé

La production de l’UE a progressé régulièrement au cours de la dernière décennie, mais elle est assez stable ces dernières années. Cependant, on observe des

évolutions très diverses selon les pays : croissance de production en Espagne et au Danemark, fortes baisses aux Pays-Bas, en Belgique et au Royaume-Uni. Dans chaque pays, la consommation par habitant évolue peu. Les échanges entre les pays dépendent fortement de ces tendances.
PDF icon Union Européenne : bilan d'approvisionnement 2001
2002

Conditions de développement des élevages de porcs en France - Analyse de 611 projets déposés entre 1997 et 2001

Consulter le resumé

La présente étude s’inscrit dans une approche plus globale destinée à apprécier les effets des contraintes d'environnement sur l'installation et le développement des élevages de porcs dans quelques bassins de production de l'Union européenne, et notamment en France, Espagne, Danemark et Pays-Bas.

Ce rapport constitue la partie française du travail. Il s’appuie sur les résultats d’une enquête menée en 2001 auprès de 23 groupements de producteurs de porcs. 611 dossiers d’investissements, menés entre 1997 et 2001, ont ainsi été traités avec le logiciel SPHINX 2000.
PDF icon Conditions de développement des élevages de porcs en France - Analyse de 611 projets déposés entre 1997 et 2001
2003

Pages