La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 221 à 240 de 370 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

La certification environnementale ISO 14001 appliquée aux élevages porcins français

Consulter le resumé

Dans une étude financée par l’Agence de l’Eau Seine Normandie, l’IFIP a accompagné deux élevages porcins dans leur démarche vers la certification ISO 14001, jusqu’à son obtention. Une méthode a été éprouvée et des références, sur l’investissement requis et les retombées de la démarche, ont été obtenus, dans l’objectif d’appréhender l’accessibilité de la méthode à différents types d’élevages. Le temps nécessaire à la mise en place de la certification est évalué à une centaine de jours répartis sur deux ans. Le coût total varie, selon le type d’élevage, de 0,007 à 0,034 €/kg de carcasse.
PDF icon La certification environnementale ISO 14001 appliquée aux élevages porcins français
2008

Les déterminants de la consommation de porc en France : effets économiques, attentes et perceptions des consommateurs

Consulter le resumé

L’étude des phénomènes qui influencent la consommation de viande de porc fraîche et transformée est riche et complexe. Elle nécessite de croiser des données de nature différente (quantitatives et qualitatives) issues de disciplines multiples, dont l’interprétation n’est pas toujours aisée.
PDF icon Les déterminants de la consommation de porc en France : effets économiques, attentes et perceptions des consommateurs
2008

L'AUTOFOM : premier appareil automatique de classement autorisé en France

Consulter le resumé

L’Autofom a été développé au Danemark dans les années 1990. L’idée consiste à scanner le dos du porc afin de récupérer l’information sur l’épaisseur de la bardière et la noix de côtelette. Le concept de l’Autofom est basé sur la technologie ultra-son digitale. Le test s’est déroulé en octobre 2005, mais il a été attendu le changement de la réglementation européenne, à la mi-2006, pour prédire le TMP (Taux de Muscle des Pièces). Utilisant 23 variables, l’équation présente une erreur de prédiction de 2 points de TMP, soit 10 % de plus que l’équation CGM.
PDF icon L'AUTOFOM : premier appareil automatique de classement autorisé en France
2008

Evolution des pratiques d’insémination dans les troupeaux de truies français de 2001 à 2006

Consulter le resumé

Poster. L’émergence récente de nouvelles technologies de la reproduction (longue conservation, doses de sperme réduites, …) est susceptible à terme de modifier les pratiques d’insémination porcine (Mermillod et al., 2002 ; Vazquez et al., 2005). Cette étude propose de faire un point sur les pratiques actuelles des éleveurs français et leurs évolutions au cours des 6 dernières années.
PDF icon Evolution des pratiques d’insémination dans les troupeaux de truies français de 2001 à 2006
2008

Actualisation de l'équation CGM pour le classement des porcs en France

Consulter le resumé

Poster. Le CGM (Capteur Gras/Maigre-Sydel) classe plus de 90 % des porcs abattus en France. Les équations en vigueur jusqu’en 2006 étaient basées sur les données de l’essai de dissection réalisé en 1996. Depuis, la percée du verrat terminal Piétrain et un alourdissement des porcs ont conduit à actualiser les équations des méthodes de classement en vigueur en France.

Entre temps, la défi nition européenne du critère de classement a changé. A la TVM (Teneur en Viande Maigre) a succédé le TMP (Taux de Muscle des Pièces).
PDF icon Actualisation de l'équation CGM pour le classement des porcs en France
2008

Taux de muscle des pièces et appréciation de la composition corporelle des carcasses

Consulter le resumé

Suite au projet européen EUPIGCLASS, la définition communautaire du critère de classement a changé. La teneur en viande maigre est désormais définie comme le % de muscle dans les 4 pièces principales, critère appelé TMP (Taux de Muscle des Pièces) en France. Celui-ci a été introduit en décembre 2006 dans les abattoirs français. Néanmoins, il continue d'être prédit à partir des mêmes épaisseurs de gras (G1 et G2) et de muscle (M2) mesurées par le CGM. La nouvelle équation est désormais commune aux 2 sexes, l'apport du sexe ayant été jugé trop faible.
PDF icon Taux de muscle des pièces et appréciation de la composition corporelle des carcasses
2008

Estimation des effets de six QTL affectant les caractères de production dans des populations porcines commerciales françaises : premiers résultats du projet BIOMARK

Consulter le resumé

Poster. The effects of six QTL regions located on pig chromosomes 1 (two regions), 2, 4, 6 and 7 on 30 growth, carcass composition and meat quality traits were investigated in a set of 16 large (50 to 150 offspring) sire families issued from different French commercial populations. Sires and their progeny were genotyped for 2 or 3 microsatellite markers per QTL region (16 markers in total).
PDF icon Estimation des effets de six QTL affectant les caractères de production dans des populations porcines commerciales françaises : premiers résultats du projet BIOMARK
2008

Management of high prolificacy in French herds : can we alleviate side effects on piglet survival ?

Consulter le resumé

In general the development of hyper prolific sows has been associated with a dramatic increase in perinatal mortality. Analysis of the performance of French sows herds (IFIP, 2007) indicates that total number of piglets born per litter increased from 11.9 in 1996 to 13.8 in 2006.
PDF icon Management of high prolificacy in French herds : can we alleviate side effects on piglet survival ?
2008

De 2000 à 2005, comment ont évolué les exploitations porcines françaises

Consulter le resumé

La diversité des exploitations porcines françaises est illustrée au travers d’une typologie identifiant 4 systèmes d’exploitations principaux où le porc est associé aux grandes cultures ou aux bovins.

Elaborée à partir de données du RA 2000, cette typologie est actualisée grâce aux données plus récentes de l’enquêtes sur la structure des exploitations de 2005.

Cette mise à jour souligne la diminution du nombre d’exploitations dans les différents systèmes alors que le cheptel s’y maintient.
PDF icon De 2000 à 2005, comment ont évolué les exploitations porcines françaises
2007

Bâtiments porcins en France : nécessité de réinvestir

Consulter le resumé

Le maintien de la compétitivité de la production porcine française nécessite d’améliorer les coûts de revient, notamment par le progrès des performances. Les bâtiments d’élevage permettent-ils de tirer pleinement parti des progrès génétiques et techniques ? En 2006, l'IFIP a évalué les bâtiments porcins en France. Certains ont besoin d'être rénovés, d'autres d'être reconstruits. Des mises aux normes sont nécessaires. Le coût total est évalué entre 2,5 et 2,9 milliards d'euros.
PDF icon Bâtiments porcins en France : nécessité de réinvestir
2007

Le parc des élevages de porcs en France : état des lieux, évaluation du besoin d'investissement

Consulter le resumé

La présente étude dresse un état des lieux précis de l’âge, de l’état et de la cohérence des bâtiments d’élevages de porcs en France en 2006. Le retard d’investissement est mesuré par rapport aux préconisations techniques et réglementaires et est traduit en une évaluation de l’effort financier de modernisation nécessaire.

Une enquête postale auprès de nombreux éleveurs a permis de recueillir des données sur les caractéristiques de leurs bâtiments. Des diagnostics des bâtiments ont été réalisés en élevages. Les données économiques et financières ont été analysées.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2007

Les tendances de la consommation et de la distribution de viande porcine en France

Consulter le resumé

Le présent rapport a pour vocation de mettre en avant les grandes tendances de la distribution et de la consommation et de soulever des interrogations, qui concernent directement la filière porcine, susceptibles de faire l’objet d’approfondissements et de travaux complémentaires.

Une première partie fait un point méthodologique sur les principales sources de données utilisées.

Le deuxième chapitre est consacré à la consommation. Il aborde les évolutions quantitatives

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2007

Qualité de la viande de porc : comparaison de différentes méthodes de mesure du caractère exsudatif de la viande fraîche dans les populations porcines françaises et canadiennes.

Consulter le resumé

La viande de porc est la viande la plus consommée par les Français et la troisième par les Canadiens – respectivement 37 et 20 kg par an et par habitant. Le pouvoir de rétention d’eau fait partie, avec le pH et la couleur, des indicateurs de la qualité de la viande. Le caractère exsudatif intéresse l’aval de la filière porcine mais également l’amont par la prise en compte de critères de qualité de viande en tant qu’objectifs de sélection génétique.
PDF icon Qualité de la viande de porc : comparaison de différentes méthodes de mesure du caractère exsudatif de la viande fraîche dans les populations porcines françaises et canadiennes.
2007

France : bilan 2006. Bis repetita

Consulter le resumé

Le bilan porcin français continue de se stabiliser. Le commerce en vif se développe et se diversifie.

Les pièces restent prépondérantes dans les échanges. En 2006, l’Espagne a conforté sa place de principal fournisseur du marché français. A l’exportation, deux tiers des débouchés sont dans l’UE, mais les ventes à la Russie et en Corée du sud se sont développées.
PDF icon France : bilan 2006. Bis repetita
2007

Importancia del tamano del dispositivo sobre la eficacia del esquema nacional de selccion de porcino en Francia : control de rendimientos en condiciones experimentales.<br /><br /><br /><br /><br />Impact de la taille du dispositif de contrôle de performances en station sur l'efficacité du schéma national de sélection en France

Consulter le resumé

Los resultados de este estudio muestran el interés de las estaciones experimentales en el control de rendimientos en el esquema de selccion francés. Ademas de su importancia al permitir las conexiones entre ganaderias, su papel principal es facilitar la medicion de caracteres dificiles o imposibles de evaluar en condiciones de explotacion. Una disminucion de la capacidad de control en estas estaciones experimentales reduciria, de forma no despreciable, la eficacia genetica, lo que se traduciria en una perdida de competitividad.
2007

Production porcine : structures des élevages

Consulter le resumé

Les résultats de l’enquête sur la structure des exploitations, réalisée en 2005, permettent de faire le point sur la situation de la production porcine française. Ils confirment la poursuite de la baisse du nombre des exploitations ayant des porcs. Les effectifs porcins totaux et la production restant stables, les ateliers sont de plus grande dimension, pour s'adapter à l'évolution du contexte qui, la concurrence aidant, demande toujours plus d’efficacité productive.
PDF icon Production porcine : structures des élevages
2007

Les exploitations agricoles avec porcins en France face à la réforme de la PAC

Consulter le resumé

La réforme de la PAC de 2003, qui se caractérise essentiellement par la mise en oeuvre du découplage, l’instauration de la modulation des paiements directs, le renforcement de la conditionnalité et la modification de l’Organisation Commune

de Marché (OCM) du lait, modifie le contexte économique des exploitations agricoles. Quelles seront les conséquences de cette réforme pour les exploitations productrices des porcs (y compris pour les unités diversifiées) ?
PDF icon Les exploitations agricoles avec porcins en France face à la réforme de la PAC
2007

Comparaison de différentes méthodes de mesure du caractère exsudatif de la viande fraîche dans les populations porcines françaises et canadiennes

Consulter le resumé

Le pouvoir de rétention d’eau de la viande de porc est un caractère variable inter et intra races. Le caractère exsudatif de la viande fraîche de 654 porcs issus de sept races pures sélectionnées en France et au Canada a été évalué selon quatre méthodes de mesure. Les corrélations obtenues sur le Longissimus dorsi avec la méthode de référence décrite par Honikel en 1987 et 1) la méthode EZ drip loss appliquée à des échantillons prélevés sur la 5ème ou 13ème vertèbre thoracique et 2) la méthode de la mise en barquette sont supérieures à 0,67.
PDF icon Comparaison de différentes méthodes de mesure du caractère exsudatif de la viande fraîche dans les populations porcines françaises et canadiennes
2007

Les performances des élevages français de porcs vis-à-vis de leurs concurrents

Consulter le resumé

La présente fiche synthétique donne à voir la comparaison de données disponibles et publiées par les différents pays. Elles sont issues d’échantillons d’élevages de tailles très différentes. Un travail plus approfondi est à conduire pour comparer des résultats d’élevages de même taille ou correspondant à la frange la plus dynamique de la production nationale dans les différents pays. Il permettrait en particulier de mieux situer les tendances de la productivité numérique des truies dans les différents pays.
PDF icon Les performances des élevages français de porcs vis-à-vis de leurs concurrents
2006

La production porcine face aux règles environnementales, dans quelques pays de l'Union européenne

Consulter le resumé

L'organisation commune du marché du porc (OCM) dans le cadre de la Politique agricole commune (PAC), est très légère. Cette production ne béneficie ni d'un prix garanti, ni d'aides publiques. Sa production n'est pas contingentée, ni régulée par un dispositif public de gestion. Le soutien apporté au marché de porc par le budget européen est très faible. A l'exception de mécanisme de protection vis-à-vis des pays tiers, le marché commun du porc est donc entièrement soumis à la loi de l'offre et de la demande.
PDF icon La production porcine face aux règles environnementales, dans quelques pays de l'Union européenne
2006

Pages