La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 261 à 280 de 370 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Overview of the genetic variability in French selected livestock populations and management approaches

Consulter le resumé

Some results from pedigree analyses of French livestock breeds are reported. Results on both probabilities of gene origin and rates of inbreeding show that ‘large’ breeds may be small populations from a genetical point of view. Different management methods for selected populations are presented and the efficiency of optimized procedures is illustrated on cases of dairy cattle and pigs breeds. The easiness of application of such methods is discussed.
PDF icon Overview of the genetic variability in French selected livestock populations and management approaches
2005

La valorisation des races locales porcines du sud de la France continentale

Consulter le resumé

Les logiques de valorisation en produits typiques influencent la gestion des races locales menacées.

De nouveaux partenaires sont associés au processus de reconnaissance et de mise en valeur des produits. Est-ce toujours compatible avec la conservation ?
2005

La production porcine française en quête d'une nouvelle compétitivité

Consulter le resumé

La production porcine française est confrontée à des défis importants : la consommation intérieure stagne, la compétition internationale s'accroît, les effets de la réforme de la Politique Agricole Commune sont encore difficiles à cerner, l'élargissement de l'Union européenne a ouvert des marchés, mais elle peut aussi faire surgir de nouvelles concurrences.

Cet article dresse un état des lieux et envisage les perspectives de la filière porcine française.
2005

Regards sur l'élevage porcin français

Consulter le resumé

La production porcine n'évoque à certains que des crises répétées, d'autres la considèrent même comme indésirable ; en revanche et fort heureusement, d'aucuns reconnaissent les emplois directs et induits qu'elle engendre - beaucoup dans la filière en font une passion - et les consommateurs plébiscitent la qualité et la diversité de ses produits qui permettent à la viande de porc de tenir la première place parmi les viandes, aussi bien en France qu'en Europe et dans le monde.
2005

Gestion pharmacologique de la reproduction : le point sur les pratiques des éleveurs

Consulter le resumé

Une enquête a été conduite en 2004 auprès de 200 troupeaux français, afin de préciser les pratiques en matière de gestion pharmacologique de la reproduction. Ces élevages avaient un niveau d’efficacité technico-économique global élevé.
PDF icon Gestion pharmacologique de la reproduction : le point sur les pratiques des éleveurs
2005

Canada organisé pour exporter

Consulter le resumé

Avec une production porcine comparable à celle de la France, le Canada vise explicitement l'exportation : 6 porcs sur 10 sont vendus à l’extérieur. Producteur de céréales, de pois et de colza, son bas coût alimentaire le situe en bonne place dans la compétition internationale.

A l'aval, l’organisation de la commercialisation permet à ses entreprises d'aller chercher la valeur ajoutée. Un exemple, qu'une étude récente de l’ITP analyse en détail.
PDF icon Canada organisé pour exporter
2005

Exportations de porc dans l'UE entre carcasses et pièces

Consulter le resumé

L'intégration des nouveaux membres a peu modifié les échanges de porcs de l'Union européenne qui ont atteint en 2004 un niveau record. Un tiers de la viande de porc produite n'est pas consommée dans son pays d'origine. Les échanges sont élevés et contribuent à l'unification du marché. Par contre, les circuits sont devenus plus complexes : plus spécialisés du fait d'une élaboration croissante, ils traduisent aussi la délocalisation de la découpe pratiquée par des entreprises transnationales.
PDF icon Exportations de porc dans l'UE entre carcasses et pièces
2005

Gestion des cadavres de porcs en France : volumes, organisation et collecte, stockage et traitement

Consulter le resumé

Cet article fait le point sur les volumes d’animaux morts en élevage à collecter en France, l’organisation et les voies d’optimisation de la collecte, les systèmes de conservation par le froid et les alternatives de traitement en élevage. En France, le volume de cadavres représente 96 kg par truie en système naisseur-engraisseur, soit près de 300 kg à collecter par semaine dans un élevage de 160 truies.
PDF icon Gestion des cadavres de porcs en France : volumes, organisation et collecte, stockage et traitement
2005

Gestion des cadavres de porcs en France : volumes, organisation et collecte, stockage et traitement

Consulter le resumé

Cet article fait le point sur les volumes d’animaux morts en élevage à collecter en France, l’organisation et les voies d’optimisation de la collecte, les systèmes de conservation par le froid et les alternatives de traitement en élevage. En France, le volume de cadavres représente 96 kg par truie en système naisseur-engraisseur, soit près de 300 kg à collecter par semaine dans un élevage de 160 truies.
PDF icon Gestion des cadavres de porcs en France : volumes, organisation et collecte, stockage et traitement
2005

Technical-economic evaluation of manure management in different types of pig farms

Consulter le resumé

The good practices and, in certain situations European and French regulations, compel animal producers to limit manure spreading on agricultural lands.

In areas with high density of herds, treatment techniques, whose target is to reduce the nutrients charge per acre (mainly nitrogen), can also be necessary. Those practices of manure management lead to different costs levels depending on real herds situations (setting up place, herd size, land surface,...).
PDF icon Technical-economic evaluation of manure management in different types of pig farms
2005

La production porcine française face à ses défis

Consulter le resumé

La production porcine française fait face à des enjeux importants : la compétition internationale s’accroît, les effets de la réforme de la PAC sont difficiles à cerner, l’élargissement de l’Union européenne a ouvert des marchés mais peut faire surgir de nouvelles concurrences...

Dans ce contexte d'incertitude, les élevages français resteront-ils compétitifs par rapport à leurs principaux concurrents européens ? L’analyse des structures de production constitue un préalable indispensable pour répondre à cette question, sous l'éclairage récent des dernières données de 2003.
PDF icon La production porcine française face à ses défis
2005

France : bilan 2004, l'exportation en soutien

Consulter le resumé

Le bilan porcin français poursuit en 2004 les tendances des dernières années : le ressort de la production paraît durablement cassé tandis que la consommation a baissé de façon significative. Par contre, le dynamisme des exportations a permis d'absorber l'excédent de l'offre.
PDF icon France : bilan 2004, l'exportation en soutien
2005

Etablissement d'un profil sensoriel du jambon français noir de bigorre. Establecimiento de un perfil sensorial del jamon francés noir de bigorre

Consulter le resumé

PDF icon III Congreso 18-19 mai 2005, Teruel, Espagne, par Tovar et al.
2005

Empleo de coproductos y subproductos en cerdos de engorde.<br /><br />The use of by-products in pig fattening.

Consulter le resumé

Las alimentacion liquida està muy extendida en varios paises europeos particularmente en Francia, donde se utiliza en dos terceras partes de las plazas de engorde. Esta situacion se explica, al menos parcialmente, por el interés economico del empleo de productos ricos en agua, como los coproductos liquidos suministrados por las industrias agroalimentarias.
2005

L'élevage de porcs en France : pas de modèle unique mais une diversité de systèmes

Consulter le resumé

Le traitement repose sur les 20 000 exploitations détenant au moins 5 truies ou 20 porcs. La répartition en 4 types propose une séparation simple et pédagogique des exploitations ayant des porcs, dans laquelle la production porcine est associée ou non aux grandes cultures et aux bovins, dans des structures de dimension économique : type 4.1 = exploitations céréalières avec des ateliers porcins ; type 4.2 = exploitations spécialisées en production porcine ; type 4.3 = petites exploitations détenant des porcs et type 4.4 = exploitations en polyélevage bovin lait et porc.
PDF icon L'élevage de porcs en France : pas de modèle unique mais une diversité de systèmes
2004

Comparison of different pig euthanasia methods available to the farmers

Consulter le resumé

Pig farmers are interested to learn euthanasia methods that are authorised in France and Europe and which they could adapt to their farms. The ITP has conducted a study aimed at evaluating the various methods legally authorised under European regulations (Directive 93/119/EC on the protection of animals at the time of slaughter or killing) for four categories of animal: sucking piglets, piglets from 8 to 25 kg, grower pigs, and sows.
PDF icon Comparison of different pig euthanasia methods available to the farmers
2004

Impact of EU regulations on pig production in France

Consulter le resumé

PDF icon Impact of EU regulations on pig production in France
2004

Jambons livrés en salaison : des disparités nationales

Consulter le resumé

Les cahiers des charges mis en place par les salaisonniers pour maîtriser la qualité de la matière première prennent en considération des critères technologiques mais aussi microbiologiques.
PDF icon Jambons livrés en salaison : des disparités nationales
2004

Le commerce de la viande de porc issue de la découpe en France

Consulter le resumé

Flux et connaissance du commerce de la viande, des marché et des opérateurs. Commerce des pièces, évolutions passées et avenir en matière de produits, débouchés, commercialisation. Densité de l’aval. Morceaux issus de la découpe d’une carcasse. Circuits de commercialisation des produits issus de la découpe. Négociations commerciales et relations entre abatteurs-découpeurs ou découpeurs et leurs clients.

101 pages

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2004

France : bilan 2003, la croissance est cassée

Consulter le resumé

Le bilan porcin français 2003 ressemble à celui de l'année précédente : stabilité de la production, de la consommation, légère croissance de l'exportation.

Il confirme cependant des tendances engagées : dépendance accrue vis-à-vis de l'extérieur, baisse du solde en valeur.

PDF icon bp2004n328.pdf
2004

Pages