La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 301 à 320 de 370 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Typologie d'élevages porcins français obtenant de faibles coûts de production

Consulter le resumé

En France, la disparité des coûts en production porcine reste importante. Les 20 % des élevages ayant les coûts de production les plus faibles, parmi les naisseurs-engraisseurs du Tableau de Bord, ont été analysés en 2000. Ils ont un coût de production moyen de 1,09 €/kg carcasse, contre 1,26 € pour la moyenne nationale, une taille moyenne de 138 truies. Ils se situent géographiquement surtout dans le Grand-ouest et le Nord. Ils fabriquent leurs aliments un peu plus souvent que l’ensemble des élevages et ont une SAU/truie de 0,65 ha.
PDF icon Typologie d'élevages porcins français obtenant de faibles coûts de production
2003

Le cheptel porcin en France : 1988 - 2000, d'un recensement à l'autre

Consulter le resumé

Le dernier recensement agricole (RA 2000) a dénombré près de 15 millions de porcs en France, répartis dans 59 500 exploitations. Il permet de mesurer l’évolution de la production au cours des dix dernières années.
PDF icon Le cheptel porcin en France : 1988 - 2000, d'un recensement à l'autre
2003

Installation et fonctionnement des élevages de porcs face aux contraintes environnementales en France, Danemark, Pays-Bas et Espagne

Consulter le resumé

Bilan des contraintes et réglementations ayant trait à l’environnement, s’appliquant aux élevages de porcs dans les pays de l’UE, conditions pratiques de création et développement des élevages. Conséquences économiques, délais de réalisation et coût induits.

150 pages + annexes

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2002

An experimental pig truck in France: Objectives and first results

Consulter le resumé

PDF icon An experimental pig truck in France: Objectives and first results
2002

Produire du porc à coûts faibles : dans quelles conditions ? Situation en France, comparaisons internationales, perspectives

Consulter le resumé

Identification et caractérisation des élevages français à coûts de production faibles et conditions de leur obtention. Coût français par rapport aux bassins concurrentiels. Voies d’abaissement du coût.

135 pages

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2002

Produire en France à faible coût ?

Consulter le resumé

En production porcine, la compétition est européenne depuis quarante ans et prend des dimensions mondiales. Une étude de l'ITP analyse la position de la France. Malgré les évolutions, la disparité des coûts entre élevages y reste importante. Les coûts les plus faibles résultent de causes et conditions multiples, plus ou moins reproductibles.

Mais en moyenne, les élevages espagnols et américains sont mieux placés. D'autres concurrents performants apparaissent, et aussi des charges nouvelles. La recherche d'économies des coûts français reste nécessaire.

PDF icon bp2002n309.pdf
2002

L'abattage des porcs en France en 2001 : nouveau recul

Consulter le resumé

La baisse de la production porcine française a réduit à nouveau les abattages en 2001. Elle affecte aussi l’activité des régions de l’ouest. Les difficultés sanitaires (fièvre aphteuse, peste porcine) ont perturbé les échanges. Un petit nombre de groupes et d’entreprises dominent le secteur. La situation française doit toutefois être appréciée en regard de la forte concentration du secteur dans l’Union

Européenne.
PDF icon L'abattage des porcs en France en 2001 : nouveau recul
2002

Production porcine dans l'UE : les évolutions se compensent

Consulter le resumé

Après la crise de 1998/99, la production porcine de l'UE s'est un peu repliée, tout en restant à un niveau élevé. L'amélioration de la conjoncture qui a suivi en 2000 et 2001 ne l'a pas relancée : les mesures de protection de l'environnement et les exigences de la société freinent son développement.

PDF icon bp2002n308.pdf
2002

Le porc dans la consommation des français : les vingt dernières années

Consulter le resumé

La consommation carnée a été fortement perturbée ces dernières années par les crises alimentaires, en premier lieu celle de l'ESB. Le retour progressif du bœuf dans les assiettes appelle une rétrospective de l'évolution structurelle de la consommation des viandes. Leur place dans la consommation alimentaire et le budget des ménages ont fortement évolué durant les vingt dernières années. Si le porc détient toujours la première place, il doit aussi compter sur la concurrence d'une offre diversifiée de produits animaux, bruts et transformés (viandes, poissons, produits laitiers).

PDF icon bp2002n307.pdf
2002

Recensement agricole 2000 : la production bouge

Consulter le resumé

La production porcine a considérablement évolué au cours des trente dernières années, et plus encore sur la période récente. La Recensement Agricole 2000 fournit une vision exhaustive des structures, de la répartition du cheptel et de l’insertion du porc au sein des exploitations. La production porcine, comme les autres secteurs de l’agriculture ou de l’économie s’est fortement professionalisée. Une nécessité pour produire les garanties que la société exige.

PDF icon bp2002n305.pdf
2002

France 2001 : exportations en difficulté vers les pays tiers

Consulter le resumé

Les deux cas de fièvre aphteuse pèsent très lourd sur nos échanges. En effet, les

exportations vers les pays tiers ont été divisées par deux par rapport à 2000.

Néanmoins, les entreprises ont su développer les parts de marché dans l’Union

européenne, limitant ainsi l’effondrement des ventes.

A l’importation, les volumes diminuent aussi. L’Espagne a maintenu ses ventes et

a augmenté sa part de marché. Le Danemark s’est aussi renforcé. En revanche, les

Pays-Bas et la Belgique étaient moins présents en 2001 qu’en 2000.
PDF icon France 2001 : exportations en difficulté vers les pays tiers
2002

France : bilan 2001, export réduit

Consulter le resumé

La croissance est terminée : pour la 4ème année consécutive, la production porcine française s'est stabilisée à 2,3 millions de tonnes en 2001. Le taux de couverture des besoins intérieurs s'est détérioré, d'autant plus que la crise du bœuf a relancé la demande en viande porcine.

Les exportations ont reculé, divisées par deux vers les pays-tiers sous l'effet de la fièvre aphteuse, accrues vers nos partenaires de l'UE. L'Espagne s'installe de manière durable comme premier fournisseur de la France.

PDF icon bp2002n304.pdf
2002

L'euro : nouvelle monnaie, nouveaux repères

Consulter le resumé

De nombreux changements accompagnent le passage à l'euro : nouvelles expressions des quantités pour conserver la précision des cotations, grilles de paiement, dans tous les pays... Attention cependant, pour comparer, à la définition des produits !

PDF icon bp2002n301.pdf
2002

La consommation de viande de porc des français : situation en 2000 et évolutions récentes

Consulter le resumé

La consommation de viandes a durement subi l’influence des crises alimentaires

ces dernières années.

Quel a été le comportement de la viande porcine ? Comment le porc est-il consommé en France ?
PDF icon La consommation de viande de porc des français : situation en 2000 et évolutions récentes
2001

L'abattage des porcs en France en 2000, activité en baisse, importations en hausse

Consulter le resumé

Le recul de la production porcine a pesé sur l’activité d’abattage en 2000 en France, fortement dégradée par le choc de la crise bovine.

Le paysage sectoriel des abattoirs de porcins a peu évolué. Au coeur des enjeux cruciaux de la segmentation des marchés, de la traçabilité, de la sécurité sanitaire et alimentaire, l’abattage fait face aux contraintes du développement de la production porcine. Il devra aussi défendre ses positions commerciales au sein d’une industrie européenne en pleine évolution.
PDF icon L'abattage des porcs en France en 2000, activité en baisse, importations en hausse
2001

Compétitivité de la production porcine : coûts, prix et contraintes

Consulter le resumé

Dans un marché concurrentiel et peu soutenu, la dynamique de la production porcine dépend de sa compétitivité. Celle-ci repose sur les coûts de production et sur la valorisation du porc payé au producteur. Mais de plus en plus d'éléments externes, réglementaires notamment, exercent maintenant une influence déterminante. Un tour d'horizon de la compétitivité de la production porcine européenne avec l'édition 2001 de l'Observatoire de l'ITP.

PDF icon bp2001n296.pdf
2001

France : marché ouvert

Consulter le resumé

Après 15 années de croissance, la crise a imposé en 2000 une réduction de la production porcine française. La consommation a baissé au même rythme, stabilisant le taux d’auto approvisionnement au niveau de 1999. Les volumes d’importations

et exportations n’ont pas changé en 2000 : les principales variations portent sur les destinations et les fournisseurs.
PDF icon France : marché ouvert
2001

France : marché ouvert

Consulter le resumé

Après 15 années de croissance, la crise a imposé en 2000 une réduction de la production porcine française. La consommation a baissé au même rythme, stabilisant le taux d’auto approvisionnement au niveau de 1999. Les volumes d’importations

et exportations n’ont pas changé en 2000 : les principales variations portent sur les destinations et les fournisseurs.
PDF icon France : marché ouvert
2001

Classification of pig carcasses in France and Europe

Consulter le resumé

2001

Les signes officiels de qualité en France et dans l'Union Européenne

Consulter le resumé

Les démarches de qualité et d’origine sont toutes de type collectif, ce qui garantit l’implication de tous les acteurs de la

filière et renforce leur crédibilité face aux consommateurs.

Le recensement général de l’agriculture (RGA), de l’automne 2000, va permettre de

mieux connaître le nombre et la localisation des éleveurs produisant sous signe de qualité.

Ces observations seront importantes pour savoir, dans quelle mesure, la politique de qualité contribue au maintien des agriculteurs, en particulier, dans les zones à faible densité porcine.
PDF icon Les signes officiels de qualité en France et dans l'Union Européenne
2001

Pages