La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 261 à 280 de 304 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Estimation, par utilisation de semence congelée, du progrès génétique réalisé en France entre 1977 et 1998 dans la race porcine Large White : résultats pour quelques caractères de production et de qualité des tissus gras et maigres

Consulter le resumé

Une expérimentation destinée à estimer le progrès génétique réalisé entre 1977 et 1998 (ÄG) dans la race porcine Large White (LW) est en cours dans les unités expérimentales INRA. Des truies LW ont été saillies avec de la semence de verrats LW nés en 1977 (semence congelée) ou en 1998. Parmi les individus produits, environ 15 mâles et 80 femelles ont été accouplés dans chaque groupe expérimental afin de produire une seconde génération d’individus dont on a comparé les performances de croissance, carcasse et qualité des tissus.
PDF icon Estimation, par utilisation de semence congelée, du progrès génétique réalisé en France entre 1977 et 1998 dans la race porcine Large White : résultats pour quelques caractères de production et de qualité des tissus gras et maigres
2004

Analyse de la diversité de quelques races et lignées porcines françaises à l'aide de marqueurs génétiques dans le cadre d'un vaste projet européen

Consulter le resumé

Un échantillon de seize races (et lignées) porcines françaises a été étudié dans le cadre d’un projet européen de diversité génétique financé par l’Union Européenne et portant sur soixante-dix races, avec examen individuel à raison de cinquante individus par race environ. Les races françaises se répartissaient en cinq races locales, quatre variétés des grandes races Large White, Landrace et Piétrain, et enfin sept lignées commerciales de race pure ou synthétiques.
PDF icon Analyse de la diversité de quelques races et lignées porcines françaises à l'aide de marqueurs génétiques dans le cadre d'un vaste projet européen
2004

Verrats Piétrain ou Large-White*Piétrain : comparaison des performances de croissance, carcasse et qualité de viande de porcs charcutiers soumis à diverses durées de jeûne

Consulter le resumé

Cette étude a mis en évidence la grande proximité des deux types génétiques pour la croissance et l’efficacité alimentaire. Elle a confirmé l’avantage significatif des animaux issus de verrats Piétrain au niveau de la qualité de carcasse. Elle a permis de montrer que les deux types génétiques sont également très proches pour la qualité de viande. Les résultats obtenus au cours de la transformation des jambons devraient lever les doutes des opérateurs de l’aval de la filière, cars ils démontrent l’avantage des issus de verrats Piétrain sur le rendement final de fabrication.
PDF icon Verrats Piétrain ou Large-White*Piétrain : comparaison des performances de croissance, carcasse et qualité de viande de porcs charcutiers soumis à diverses durées de jeûne
2003

Les Rencontres de l'ITP - Space 2003

Consulter le resumé

Le SPACE est le rendez-vous annuel des professionnels de la filière porcine. Cette année, l'ITP a profité de cette opportunité pour organiser des "Rencontres". Elles ont vocation à susciter un débat largement ouvert sur une question technique ou économique importante pour la filière porcine.
2003

Résultats du 25ème test de contrôle des produits terminaux issus de différentes combinaisons de types génétiques de truies et de verrats parentaux agréés par le Ministère de l'Agriculture

Consulter le resumé

Le contrôle des produits terminaux a pour but de fournir des références officielles sur les performances de croissance, de carcasse et de qualité de la viande des produits terminaux issus de différentes combinaisons de types génétiques de truies et de verrats parentaux, produits par les Organisations de Sélection Porcine agréées.

Ce vingt-cinquième test met en évidence des différences entre les sept types génétiques

de produits terminaux évalués.
PDF icon Résultats du 25ème test de contrôle des produits terminaux issus de différentes combinaisons de types génétiques de truies et de verrats parentaux agréés par le Ministère de l'Agriculture
2003

Estimation, par utilisation de semence congelée, du progrès génétique réalisé en France entre 1977 et 1998 dans la race porcine Large White : résultats pour quelques caractères de reproduction femelle

Consulter le resumé

Une expérimentation destinée à estimer le progrès génétique réalisé entre 1977 et 1998 en race porcine Large White (LW) est en cours dans les unités expérimentales INRA. Des truies LW ont été saillies avec de la semence de verrats LW nés en 1977 (semence congelée) ou en 1998 (semence fraîche). 30 portées issues de pères de 1977 et 33 portées issues de pères de 1998 (portées A77 et A98, respectivement) ont été produites.
PDF icon Estimation, par utilisation de semence congelée, du progrès génétique réalisé en France entre 1977 et 1998 dans la race porcine Large White : résultats pour quelques caractères de reproduction femelle
2003

Estimation, par utilisation de semence congelée en élevage de sélection, du progrès génétique réalisé entre 1977 et 2000 dans les races Large White et Landrace Français pour les caractères de croissance, de carcasse et de qualité de viande

Consulter le resumé

Une expérimentation visant à estimer le progrès génétique réalisé entre 1977 et 2000 dans les races Large White (LW) et Landrace Français (LF) a été réalisée dans 12 élevages de sélection. La descendance de 23 verrats LF et 21 verrats LW nés en 1977, dont la semence avait été congelée et conservée à cet effet, a été comparée à des descendants de verrats contemporains.
PDF icon Estimation, par utilisation de semence congelée en élevage de sélection, du progrès génétique réalisé entre 1977 et 2000 dans les races Large White et Landrace Français pour les caractères de croissance, de carcasse et de qualité de viande
2003

Influences génétiques sur les processus d'adaptation et le comportement alimentaire chez le porc

Consulter le resumé

Pour répondre aux stimulations provoquées par son environnement, l’animal sollicite en permanence ses capacités adaptatives, dans ses composantes comportementales et biologiques. On peut distinguer des aspects spécifiques (comportements alimentaires, sexuels, sociaux par exemple) et des aspects plus généraux regroupés sous le terme de réponses émotionnelles ou stress. Tous ces mécanismes sont influencés par des facteurs génétiques, le plus souvent de nature polygénique, à l’exception notable du syndrome de stress aigu du porc qui résulte d’une mutation autosomale récessive.

Genetic influences on adaptation and feeding behaviour: available data in pigs

behavioural and neuroendocrine mechanisms, with specific components such as feeding, sexual and social behaviours, and more general processes known as emotional or stress responses. Every such mechanism has been shown to be influenced by genetic factors, most often with a polygenic inheritance, with the noticeable exception of the porcine stress syndrome that follows a monogenic autosomal recessive inheritance. Numerous papers document the differences between breeds in general behavioural reactivity, social and feeding behaviours, and adrenocortical axis function. Some information about heritability is also available. Finally, more recent approaches using molecular genetics allow the exploration of molecular mechanisms underlying the genetic influences. These approaches led to the identification of a mutation in the ryanodyne receptor gene, responsible for the porcine stress syndrome. In the near future, QTL studies may provide molecular markers linked to adaptation traits, for animal selection.

 

2002

Performances de croissance, carcasse et qualité de viande de 4 races locales

Consulter le resumé

Cette étude confirme les faibles performances d’engraissement des races locales par rapport aux races améliorées Seul le Porc Blanc de l’Ouest se distingue par des performances zootechniques intermédiaires entre les trois autres races

locales et le Large White.

Cette situation est encore aggravée si l’on considère les performances de reproduction. Le Blanc de l’Ouest confirme sa position intermédiaire.

Pour toutes ces raisons, la valorisation de tels animaux n’est possible qu’en dehors des filières habituelles. La finition extensive
PDF icon Performances de croissance, carcasse et qualité de viande de 4 races locales
2002

Résultats du 24ème test de contrôle des produits terminaux issus de différentes combinaisons de types génétiques de truies et de verrats parentaux agréés par le Ministère de l'Agriculture

Consulter le resumé

Le contrôle des produits terminaux a pour but de fournir des références officielles sur

les performances de croissance, de carcasse et de qualité de la viande des produits terminaux issus de différentes combinaisons

de types génétiques de truies et de verrats parentaux, produits par les Organisations de Sélection Porcine agréées.

Ce vingt quatrième test, qui évaluait quatre types génétiques de produits terminaux, ne met en évidence que des différences très
PDF icon Résultats du 24ème test de contrôle des produits terminaux issus de différentes combinaisons de types génétiques de truies et de verrats parentaux agréés par le Ministère de l'Agriculture
2001

Evolution du nombre de porcelets morts nés selon la taille et le rang de la portée : analyse d'un échantillon de truies nées en 1994 et 1995

Consulter le resumé

Le taux de mortinatalité de cet échantillon (6,9 % des nés totaux) est légèrement plus faible que celui observé sur l’ensemble des

élevages suivis en GTTT en 1999 (7,2 % ITP, 2000). Dans cette étude, 54 % des portées n’ont pas de porcelets morts nés. Entre les

rangs 2 et 10 et plus, le taux de mortinatalité augmente de 4,6 % à 10,6 %. Dans les portées de 20 porcelets et plus, la fréquence de 5 porcelets morts nés et plus
PDF icon Evolution du nombre de porcelets morts nés selon la taille et le rang de la portée : analyse d'un échantillon de truies nées en 1994 et 1995
2001

15 ans d'IA en sélection, quels résultats ?

Consulter le resumé

Le contrôle des produits terminaux a pour but de fournir des références officielles sur

les performances de croissance, de carcasse et de qualité de la viande des produits terminaux issus de différentes combinaisons

de types génétiques de truies et de verrats parentaux, produits par les Organisations de Sélection Porcine agréées.
PDF icon 15 ans d'IA en sélection, quels résultats ?
2001

Estimation, par utilisation de semence congelée, du progrès génétique réalisé en France dans la race porcine Large White entre 1977 et 1998 : dispositif expérimental et premiers résultats

Consulter le resumé

Une expérimentation destinée à estimer le progrès génétique réalisé entre 1977 et 1998 en race porcine Large White est en cours dans les unités expérimentales INRA. Des truies Large White ont été saillies avec de la semence congelée de verrats nés en 1977 et de la semence fraîche de verrats nés en 1998 : 30 portées issues de pères de 1977 et 33 portées issues de pères de 1998 (portées A77 et A98, respectivement) ont été produites.
PDF icon Estimation, par utilisation de semence congelée, du progrès génétique réalisé en France dans la race porcine Large White entre 1977 et 1998 : dispositif expérimental et premiers résultats
2001

Sensibilité à l'halothane : un effet négatif sur les qualités sensorielles

Consulter le resumé

Quarante-huit porcs mâles castrés issus d’une F2 Large White x Piétrain ont été répartis selon un plan d’expérience factoriel (3 x 2) afin d’étudier les effets interactifs du génotype pour la sensibilité à l’halothane (NN, Nn et nn) et des conditions de pré-abattage ("Stress minimal" et "Stress normal") sur les qualités de la viande. Le traitement ‘Stress normal’ est censé se rapprocher des conditions commerciales : transport court avec mélange d’animaux non familiers, abattage immédiatement après le transport.
PDF icon Sensibilité à l'halothane : un effet négatif sur les qualités sensorielles
2001

Evolution de la taille de portée selon l'âge à la mise bas pour les truies de race pure et les truies parentales

Consulter le resumé

Cette étude est basée sur l’analyse de plus d’un million de portées extraites de la base de données nationale de Gestion Technique des Troupeaux de Truies (GTTT). L’évolution de la taille de portée en fonction de l’âge à la mise bas a été modélisée par une équation de régression polynômiale du troisième degré, établie à partir de portées de truies de race pure (Large White femelle -LW, Landrace Français -LF, Piétrain -P), et de truies parentales, sevrées entre 1996 et 1999.

Cette étude réactualise les coefficients obtenus sur des portées nées en 1983/84.
PDF icon Evolution de la taille de portée selon l'âge à la mise bas pour les truies de race pure et les truies parentales
2001

Analyse de la variabilité génétique des races porcines collectives et des races locales en conservation à partir de l'information généalogique

Consulter le resumé

L’analyse généalogique de quatre races porcines en sélection (Large White lignée femelle, Large White lignée mâle, Landrace français et Piétrain) et de cinq races locales en conservation (Basque, Gascon, Blanc de l’Ouest, Limousin et Bayeux) a été réalisée à partir de l’étude des pédigrees.
PDF icon Analyse de la variabilité génétique des races porcines collectives et des races locales en conservation à partir de l'information généalogique
2001

Bilan d'activité 1999 des CIA porcins

Consulter le resumé

PDF icon Bilan d'activité 1999 des CIA porcins
2000

Résultats du 23ème test de contrôle des produits terminaux issus de différentes combinaisons de types génétiques de truies et de verrats parentaux agréés par le Ministère de l'Agriculture

Consulter le resumé

Le vingt troisième test met en évidence

des différences importantes de mérite économique global entre les produits terminaux des sept maîtres d'oeuvre mis en comparaison.

Ces différences sont particulièrement

élevées pour les indices de croissance et surtout de carcasse. Des écarts statistiquement significatifs sont observés

entre les maîtres d'oeuvre extrêmes pour la totalité des indices économiques, y compris
PDF icon Résultats du 23ème test de contrôle des produits terminaux issus de différentes combinaisons de types génétiques de truies et de verrats parentaux agréés par le Ministère de l'Agriculture
2000

La détection de verrats porteurs d'anomalies chromosomiques - Utilisation du système d'information BLUP

Consulter le resumé

Une anomalie chromosomique portée par un verrat peut potentiellement induire une

baisse de prolificité importante chez ses conjointes. La détection de tels verrats, qualifiés d’hypoprolifiques, se basait historiquement sur l’analyse des données du programme GTTT.

Une nouvelle stratégie consistant à exploiter le système d’information développé dans le cadre de l’évaluation génétique

BLUP – modèle animal a été mise en place en complément du dispositif existant.
PDF icon La détection de verrats porteurs d'anomalies chromosomiques - Utilisation du système d'information BLUP
2000

Hyperprolificité des truies... Situation actuelle et perspectives

Consulter le resumé

Le terme d’hyperprolificité a été employé pour la première fois par C. Legault,

en 1973 : il s’agissait d’augmenter la prolificité en diffusant les gênes de truies

exceptionnelles. En fait, cette technique n’est que l’une de celles utilisées à partir

de 1990, pour améliorer la taille de portée, et qui sont :

•l’utilisation de la voie hyperprolifique au sens strict, dans les élevages de sélection

Large White et Landrace Français des groupements de producteurs, essentiellement

entre 1989 et 1994.
PDF icon Hyperprolificité des truies... Situation actuelle et perspectives
2000

Pages