La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 121 à 140 de 211 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Performances techniques et économiques des élevages de porcs en France : identifier les clés et les trajectoires de la réussite

Consulter le resumé

Alors que la rentabilité de la production de porcs s’effrite et que des choix d’évolution sont nécessaires pour regagner en compétitivité, la présente étude propose un diagnostic précis de l’excellence technique en élevages de porcs en France en 2010, identifie les facteurs et trajectoires de réussite et évalue son bénéfice économique. Le niveau technique global de chaque élevage naisseur‐engraisseur a été synthétisé en une marge sur coût alimentaire standardisée (valeurs individuelles pour les performances techniques, prix moyens pour l’aliment et le porc).

PDF icon jrp-2013-economie03.pdf
2013

Références sur les élevages de porcs en France

Consulter le resumé

Depuis plus de 40 ans, les bases de données

fournissent des références techniques et économiques aux éleveurs de porcs et à l’ensemble de la filière. Malgré les difficultés des producteurs, la participation aux dispositifs se maintient et la représentativité des références est préservée dans les dispositifs de GTTT et de GTE.



Brigitte BADOUARD
PDF icon Références sur les élevages de porcs en France
2012

Résultats 2011 : les performances techniques restent essentielles

Consulter le resumé

Les données économiques de l'année 2011 confirment la situation difficile dans laquelle se trouvent les éleveurs de porcs depuis quelques années. Toujours déterminant dans l'explication des écarts de résultats économiques entre élevages, le progrès technique(1) accuse une baisse de régime mais se poursuit.





(1) Les résultats présentés sont issus du dispositif national de références de GTTT et GTE
2012

Les résultats des élevages de porcs en France en 2011

Consulter le resumé

Encore un nouveau sommet pour le prix de l’aliment en 2011, et les marges des éleveurs sont entraînées vers le fond. Comment dans ce contexte dégager un résultat suffisant pour réaliser les investissements nécessaires à la pérennité des élevages, ou même seulement dégager un revenu raisonnable ?

PDF icon techporc_aubry_n6_2012.pdf
2012

GTTT 2011 en Bretagne : la marche en avant se poursuit

Consulter le resumé

Avec 28,7 porcelets sevrés par truie productive et par an, les résultats en maternité poursuivent leur progression en Bretagne. L'analyse des résultats GTTT porte sur 267000 truies issues de 1105 élevages, soit environ 46 % des truies présentes en Bretagne.

2012

GTE 2011 en Bretagne : hausse historique de l'aliment porc

Consulter le resumé

Dans les élevages de porcs naisseurs-engraisseurs, l'année 2011 a été marquée par une hausse historique du prix de l'aliment, très partiellement compensée par une augmentation du prix du porc. L'amélioration des performances techniques semble marquer le pas mais ne suffit pas pour dégager un revenu suffisant pour les éleveurs soumis à des charges d'investissement croissantes.

2012

Porcs sur litière : les performances en engraissement

Consulter le resumé

Dossier spécial : porcs sur paille
Les performances des animaux sont inférieures à celles de l'ensemble des naisseurs-engraiseurs français, et très variables entre élevages. Les écarts observés (IC etTMP) pèsent lourdement sur le résultat économique de l'atelier.

PDF icon techporc_badouard_n5_2012.pdf
2012

Quel est l'impact de la longévité des truies sur les performances des élevages ?

Consulter le resumé

Une étude sur la longévité réalisée par l'Ifip en partenariat avec Inzo, a été présentée aux dernières Journées de la recherche porcine. Elle indique que la longévité des truies serait sous-optimale dans près de 20% des élevages français. Une faible longévité est associée à des performances techniques et économiques souvent moindres. Les pratiques de renouvellement extrêmes peuvent avoir une incidence économique importante.

PDF icon techporc_boulot_n5_2012.pdf
2012

Résultats 2011 des élevages : À quand la sortie de crise ?

Consulter le resumé

Le produit dégagé en 2011 aurait pu donner aux éleveurs le souffle qu’ils attendent depuis fin 2007. Mais les prix des matières premières sont restés très hauts toute l’année, accroissant les charges alimentaires des éleveurs. Dans ce contexte difficile pour l’alimentation, les perspectives sont moroses pour les éleveurs de porcs, alors que les besoins d’investissements et de modernisation des élevages sont importants.
PDF icon bp2012n421.pdf
2012

En groupe, les performances de reproduction s’améliorent dans tous les systèmes

Consulter le resumé

Dossier spécial : Bien-être animal : truies en groupe



Les performances des élevages conduits en groupe ont progressé depuis 2008 et sont

actuellement supérieures à celles des autres élevages. Les écarts de résultats entre systèmes se resserrent. Certains points restent sensibles comme l’introduction et la conduite des cochettes, la mise à la reproduction en système Dac et le moment de mise en groupe des truies : toutes les pratiques sont possibles mais certaines sont plus risquées.

PDF icon techporc_courboulay_n4_2011.pdf
2012

Bien gérer le moment de mise en groupe

Consulter le resumé

Dossier spécial : Bien-être animal : truies en groupe



Le moment de mise en groupe des truies a-t-il une influence sur les performances de reproduction ? L’analyse des résultats de gestion technique de 2010 des élevages conduisant leurs truies en groupe montre que oui.

PDF icon techporc_courboulay_02_n4_2011.pdf
2012

Evolution of medication costs over a 10 years period from national technical-economic database on French pig farms

Consulter le resumé

The evolution of medication costs over a 10 years periods (1999-2009) in French pig farms was analysed.
PDF icon Evolution of medication costs over a 10 years period from national technical-economic database on French pig farms
2012

Le rendement des porcs charcutiers en France aujourd'hui : quelles conséquences sur les résultats de gestion ?

Consulter le resumé

En Gestion Technico-Economique (G.T.E.), un rendement forfaitaire de 76,5% est appliqué au poids froid utilisé pour le paiement aux producteurs, pour approcher le poids vif de sortie d’engraissement. L'utilisation d’un rendement forfaitaire permet la comparaison des performances techniques entre élevages ou entre un élevage et une référence. L'alourdissement des porcs vendus en 10 ans (+ 4,5 kg de carcasse, IFIP-GTE) et les évolutions des types génétiques utilisés en élevage laissent penser que le rendement des animaux s'est amélioré au cours des dernières années.
PDF icon Le rendement des porcs charcutiers en France aujourd'hui : quelles conséquences sur les résultats de gestion ?
2012

Quel est l’impact de la longévité des truies sur les performances techniques et économiques des élevages ?

Consulter le resumé

Poster. La longévité des truies est une composante essentielle de la productivité des élevages. L'objectif de ce travail est d'analyser la variabilité de ce critère selon les élevages et d'évaluer son impact sur les résultats techniques et économiques.
PDF icon Quel est l’impact de la longévité des truies sur les performances techniques et économiques des élevages ?
2012

Quel est l’impact de la longévité des truies sur les performances techniques et économiques des élevages ?

Consulter le resumé

La longévité des truies est une composante essentielle de la productivité et du résultat économique des élevages (Dagorn et Aumaître, 1979 ; Stalder et al., 2003).Il s’agit également d’un bon « marqueur » des troubles liés à la reproduction, à la santé ou au bien&‚08;être, qui intéresse même aujourd’hui les généticiens (Hoge et Bates, 2011). En moyenne, ce critère ne s’est pas dégradé en France (Boulot et Badouard, 2010), mais il a été peu étudié.
PDF icon Quel est l’impact de la longévité des truies sur les performances techniques et économiques des élevages ?
2012

Evolution des dépenses de santé sur 10 ans à partir du dispositif de GTE et facteurs de variation

Consulter le resumé

L’évolution des dépenses de santé des élevages naisseurs‐engraisseurs (n> 1400 élevages) et post‐sevreurs‐engraisseurs (n>330 élevages) est analysée sur 10 ans à partir de la base de Gestion Technico‐Économique (GTE). Les dépenses de santé, totales puis réparties en 4 sous‐catégories, sont étudiées : vaccins, supplémentations par voie orale, antibiotiques et anti‐inflammatoires injectables, produits de conduite d’élevage. Pour les naisseurs-engraisseurs, une analyse particulière est réalisée sur un échantillon d’élevages constant sur toute la période.
PDF icon Evolution des dépenses de santé sur 10 ans à partir du dispositif de GTE et facteurs de variation
2012

Le rendement des porcs charcutiers en France aujourd'hui : quelles conséquences sur les résultats de gestion ?

Consulter le resumé

Poster. Le poids vif des animaux, utilisé dans les résultats de Gestion Technico-Economique, est calculé en appliquant un rendement forfaitaire de 76,5% au poids de carcasse froid, payé aux producteurs. L’alourdissement des porcs vendus au cours de ces dix dernières années et les évolutions des types génétiques utilisés en élevage ont rendu nécessaire la mesure et l’analyse des rendements actuels des porcs charcutiers, pour valider ou non le forfait utilisé en GTE.
PDF icon Le rendement des porcs charcutiers en France aujourd'hui : quelles conséquences sur les résultats de gestion ?
2012

Mise en place d'un réseau environnemental d'éleveurs porcins

Consulter le resumé

Des indicateurs techniques de gestion environnementale des ateliers porcins, testés par une centaine d'éleveurs, sont proposés à la filière, en complément de la Gestion Technico-Economique (GTE) et de la Gestion Technique des Troupeaux de Truies (GTTT).
PDF icon Mise en place d'un réseau environnemental d'éleveurs porcins
2012

Coûts de revient et résultats des élevages de porcs en France

Consulter le resumé

Dans un contexte économique mondial tendu, la filière porcine doit être compétitive et le rester.

Les performances des élevages doivent sans cesse être mesurées et analysées, comme le prix des facteurs de production des élevages.

Les performances technico-économiques des élevages de porcs en France sont calculées à partir du dispositif national de références, géré par l’IFIP.

PDF icon Coûts de revient et résultats des élevages de porcs en France
2011

Evolution des dépenses de santé sur 10 ans et facteurs de variation

Consulter le resumé

La maîtrise des dépenses de santé est un enjeu majeur pour la filière porcine, elle contribue à l’optimisation du coût de production.

Elle doit passer, notamment, par une utilisation raisonnée des médicaments, et tout particulièrement celle des antibiotiques.

La France ne possède pas à l’heure actuelle de réseau fi able et exhaustif informant des usages des médicaments dans la filière porcine, à la différence d’autres pays (Danemark, Pays-Bas, Canada, etc.).

Les données annuelles de l’Agence Nationale du Médicament Vétérinaire présentent 2 limites :
PDF icon Evolution des dépenses de santé sur 10 ans et facteurs de variation
2011

Pages