La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 8 de 8 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

De la graine de lin dans les aliments pour porcs charcutiers

Consulter le resumé

Fiche n° 076 : facteurs de productivité des élevages 

La graine de lin extrudée est une matière première utilisée dans l’aliment pour porc charcutier dans l’objectif d’enrichir les produits en acides gras oméga 3. Il est alors recommandé d’incorporer des antioxydants dans l’aliment pour prévenir la péroxydation de ces acides gras.
Ce sujet a fait l’objet d’une étude avec différents antioxydants, dont les résultats ont été présentés dans le compte-rendu 2014 de l’Ifip.
La présente fiche apporte des résultats sur les performances zootechniques obtenues sans ou avec de la graine de lin extrudée dans l’aliment, et incorporation d’antioxydants réalisée en routine lors de l’étude : 24 ppm de vitamine E et 0.3 ppm de sélénium sous forme minérale.
La graine de lin extrudée est apportée en mélange (70%) avec du son de blé (30%), à hauteur de 3% de ce mélange dans l’aliment fini.
Les caractéristiques nutritionnelles de ce mélange sont établies à partir des données disponibles sous Evapig (www.evapig.com).
La formulation des aliments est réalisée ensuite sur la base d’une même teneur en énergie nette (9,50 MJ/kg), et d’une même teneur en acides aminés digestibles pour les aliments avec ou sans graine de lin extrudée (Tableau 1).

Dans la station du GIE Grand Sud, à Villefranche de Rouergue, 40 porcs, logés à 5 par case, et alimentés de façon libérale avec de la farine humidifiée à l’auge ont été étudiés.

PDF icon fiche_bilan2014_076.pdf
2015

Viande aux oméga-3 : Quel intérêt pour le sélénium organique ?

Consulter le resumé

2015

Effet d'une complémentation en sélénium organique sur la qualité de viande

Consulter le resumé

Fiche n° 43 : Amélioration des qualités technologiques des viandes

Un des aspects de la qualité de viande pouvant générer certains défauts lors sa transformation (cuisson ménagère, cuisson industrielle, séchage) concerne la stabilité des acides gras. En effet, certains process de transformation favorisent la peroxydation des acides gras polyinsaturés.

Dans une problématique d’enrichissement en acides gras oméga 3, le maintien jusqu’au produit consommé du niveau des acides gras oméga 3 dans la viande de porc supplémentée (issue de la filière lin, par exemple) et donc la prévention de leur dégradation par l’oxydation de l’atmosphère ou de la cuisson, constitue une priorité pour les opérateurs faisant appel à une allégation nutritionnelle. Ce type de communication doit en effet se référer à la denrée alimentaire prête à être consommée selon les instructions du fabricant (règlement CE 1924/2006) et donc après stockage et cuisson.

Il existe toutefois des solutions pour prévenir cette peroxydation et l’alternative la plus étudiée consiste en la supplémentation d’antioxydants de synthèse (principalement la vitamine E) dans la ration en fin d’engraissement.

Cependant, la complémentation en vitamine E présente un surcoût important. Il est donc nécessaire d’envisager l’utilisation d’autres antioxydants moins onéreux. Le Sélénium est un oligo-élément connu pour ses vertus antioxydantes.

S’il est généralement présent sous forme minérale dans l’alimentation des porcs (Sélénite de

Sodium), les formes organiques semblent être mieux absorbées notamment au niveau musculaire. De plus, le sélénium organique pourrait avoir des effets bénéfiques sur la qualité de la viande.

L’objectif de l’étude est donc de tester les effets antioxydants du sélénium organique par rapport au sélénium minéral classiquement introduit dans la ration mais aussi par rapport à la vitamine E. Ceci sera réalisé sur des animaux soumis à un régime classique ou à un régime contenant de la graine de lin extrudée (riche en oméga 3). Le dispositif inclut aussi des mesures de qualité de viande et 2 essais de transformation en jambon cuit.

PDF icon fiche_bilan2013_43.pdf
2014

Effets de l'incorporation d'extrait de thé vert ou de vitamine E dans l'aliment finition sur la qualité de viande et les performances de croissance de porcs nourris avec ou sans graine de lin extrudée

Consulter le resumé

Dans l'objectif d’augmenter la teneur en acides gras (AG) de type ω3 de la viande de porc, le maintien du niveau des acides gras polyinsaturés jusqu’au produit consommé est une priorité pour les opérateurs faisant appel à une allégation nutritionnelle (règlement CE 1924/2006).
Cela implique de prévenir leur peroxydation lors du stockage et de la cuisson. L’incorporation dans l’alimentation du porc d’extraits naturels de plantes aux propriétés antioxydantes tel

PDF icon jrp-2013-qualite09.pdf
2013

Consequence of extruded linseed incorporation in sows and/or pigs’ diets on performance

Consulter le resumé

Extruded linseed (exLIN) is used most often in pigs' diets in order to improve the ratio between ω6 and ω3 PUFA in pork meat. The aim of this trial was to investigate the effect of exLIN incorporation in sows' and/or pigs' diets on both performance of sows and their progeny. At each physiological stage, different diets were formulated on the same net energy bases (gestation: 9.3, lactation: 9.6, growing/ finishing periods: 9.3 MJ/kg) and amino acid bases (5.0, 8.5, 8.3 and 7.4 g digestible lysine, respectively).
PDF icon Consequence of extruded linseed incorporation in sows and/or pigs’ diets on performance
2010

Effets sur la truie et sa portée d'un enrichissement en lipides des aliments par incorporation d'huile de palme ou de graines de lin

Consulter le resumé

Trois bandes de 24 truies croisées LWxLD sont utilisées pour étudier les effets de l’incorporation des lipides sous la forme de 1,4% d’huile de palme, riche en gras saturés et monoinsaturés ou de graine de lin extrudée, riche en acides gras polyinsaturés, en particulier C18: 3 n-3. Les truies reçoivent l’un des 3 traitements : régimes sans huile ni graine ; incorporation de 1,4% d’huile de palme, ou 3,5% de graine de lin extrudée. L’énergie nette de la ration est respectivement de 9,3 et 9,6 MJ / kg pendant la gestation et la lactation.
PDF icon tp3quiniou10.pdf
2010

Effets de l'incorporation de graine de lin extrudée dans les aliments truies et/ou porcs sur les performances de croissance et la qualité de carcasse

Consulter le resumé

Poster. Le profil en acides gras (AG) de la viande de porc est étroitement lié au profil en AG de l'aliment que l'animal ingère (Mourot et Hermier, 2001). L'AFSSA recommande d'accroître l'apport en AG polyinsaturés afin que le rapport ω6/ω3 tende vers 5 en nutrition humaine. Ainsi, l'incorporation de graine de lin, source végétale la plus riche en C18:3n‐3 précurseur de la famille des AGn‐3, dans les régimes porcins est l'une des voies explorées. La teneur en énergie nette (EN) de cette matière première est variable selon le procédé technologique appliqué (Noblet et al., 2008).
PDF icon Effets de l'incorporation de graine de lin extrudée dans les aliments truies et/ou porcs sur les performances de croissance et la qualité de carcasse
2010

Effet de l'enrichissement des aliments de gestation-lactation avec 1,4% en lipides provenant d'huile de palme ou de graine de lin extrudée sur le déroulement des mises bas et la survie des porcelets

Consulter le resumé

Poster. L’apport de lipides dans l’aliment alloué à la truie pendant la gestation peut contribuer à améliorer la vitalité des porcelets issus de l’hyperprolificité (Quiniou et al., 2008), de façon plus ou moins marquée selon le profil en acides gras (AG).
PDF icon Effet de l'enrichissement des aliments de gestation-lactation avec 1,4% en lipides provenant d'huile de palme ou de graine de lin extrudée sur le déroulement des mises bas et la survie des porcelets
2010