La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 4 de 4 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Débats de société sur l’élevage : arguments et actions des groupements de producteurs

Consulter le resumé

Poster.

La filière porcine française doit faire face à de nombreuses remises en cause par la société. Une enquête réalisée en 2013 met en lumière la vision des groupements de producteurs sur ces débats. L’environnement est perçu comme la première préoccupation de la société, devant le bien-être animal. Une stratégie collective de réponse aux attentes sociétales ne semble pas se dessiner contrairement à ce qui s’observe dans d’autres pays.

PDF icon jrp2015-economie-sociologie-roguet-poster-1.pdf
2015

Perception et prise en compte des demandes de la société envers l’élevage de porcs par des responsables de groupements de producteurs

Consulter le resumé

Poster.

Confrontée à des défis techniques et socioéconomiques, la filière porcine française doit aussi faire face à de nombreuses remises en cause par la société. Elles concernent notamment le mode de production qui s’est imposé (bâtiment, caillebotis, faible lien au sol, concentration géographique et structurelle) et ses conséquences sur l’environnement, les conditions de vie des animaux et la gestion sanitaire (Delanoue et al., 2014). Au-delà, le débat actuel sur le statut juridique de l’animal traduit une évolution de la société, lourde dans sa signification et ses conséquences potentielles sur les élevages (Lesage, 2013). Dans ce contexte, l’IFIP a confié à quatre étudiants d’AGROCAMPUS‐Ouest la réalisation d’une enquête pour éclairer les deux questions suivantes : (1) Comment les acteurs économiques de la filière porcine perçoivent‐ils les remises en cause de la production par la société ? (2) Quelles actions ou stratégies mettent‐ils en oeuvre pour y répondre ?

Perception and taking into account of societal demands regarding pig production by leaders of producer groups

In a context of social questioning of pig production methods, four AGROCAMPUS‐Ouest students conducted interviews with leaders of seven producer groups representing 70% of national pig production, and who were invited to answer two questions: i) How do economic actors perceive the questioning of pig production by society? ii) What actions are they taking to address them? The environment was cited by 10 of the 11 leaders interviewed as being society’s primary concern, before animal welfare; the third concern of society was the reduction in antibiotic use. Social representation of associations that support these claims is disputed. Faced with these demands, the profession highlights its compliance with regulations, developing innovations to reduce the environmental impact or the use of antibiotics, or to improve animal welfare. Communication is considered to be strategic. The questioning of intensive production is not considered, nor the expansion of differentiated products. A proactive and collective strategy to respond to societal demands is not mentioned, although this route has been selected in some other countries.

PDF icon Poster JRP de Christine Roguet et al.
2015

Les groupements s'organisent

Consulter le resumé

Le nombre des groupements de producteurs de porcs s'est considérablement réduit depuis le milieu des années 80. En 2002, 87 groupements ayant une existence juridique ont commercialisé 92 % de la production porcine française. La réalité est plus concentrée, au-travers des unions de services ou des GIE de commercialisation qui se sont mis en place durant les derniers mois. Mais quelle que soit la façon de les comptabiliser, le peloton de tête des groupements reste très resserré, sans qu'émerge un véritable leader.

PDF icon bp2003n324.pdf
2003

Approche typologique du fonctionnement, de l'organisation et des orientations des groupements de producteurs de porcs dans l'ouest de la France

Consulter le resumé

Les groupements de producteurs de porcs, créés sur l'initiative des Pouvoirs Publics dans les années 60 en France, ont pris une grande importance, surtout dans l'ouest du pays. En Bretagne, la part de la production des adhérents des groupements dépasse 95 % du total. Elle équivaut à la moyenne nationale, soit 90 %, en Pays-de-la-Loire.
PDF icon Approche typologique du fonctionnement, de l'organisation et des orientations des groupements de producteurs de porcs dans l'ouest de la France
1998