La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 21 à 40 de 99 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre décroissant Année

Gérer l'hyperprolificité : quelle rentabilité ?

Consulter le resumé

2003

Gestion des cadavres de porcs en France : volumes, organisation et collecte, stockage et traitement

Consulter le resumé

Cet article fait le point sur les volumes d’animaux morts en élevage à collecter en France, l’organisation et les voies d’optimisation de la collecte, les systèmes de conservation par le froid et les alternatives de traitement en élevage. En France, le volume de cadavres représente 96 kg par truie en système naisseur-engraisseur, soit près de 300 kg à collecter par semaine dans un élevage de 160 truies.
PDF icon Gestion des cadavres de porcs en France : volumes, organisation et collecte, stockage et traitement
2005

GT-Direct, nouvel outil Web proposé par l’IFIP - Focus sur le calculateur : Calculer l’incidence économique de variations de performances

Consulter le resumé

L'Ifip propose de nouveaux services aux éleveurs, aux techniciens et aux partenaires de la filière :

  • En s’appuyant sur les informations déjà connues dans les bases de données (résultats d’élevages, références)
  • via le Web c'est à dire accessibles de partout et à tout moment
  • pour Renforcer l’utilisation des références
  • les rendre Plus accessibles, plus nombreuses
  • il est Simple à utiliser

A suivre : … vers l'analyse de la reproduction, …

PDF icon un nouvel outil web de l'Ifip pour les élevages de porcs, PDF icon calculateur-gestion-technico-economique-outilwebifip.pdf
2014

GTTT 1er semestre 2000 : 24,9 sevrés/truie productive

Consulter le resumé

2001

GTTT 2010 en Bretagne : près d'un élevage sur cinq au-délà de 30 porcelets sevrés

Consulter le resumé

Avec 28,6 porcelets sevrés par truie productive et par an, les résultats en maternité poursuivent leur progression en Bretagne. Et ce n'est pas fini ! De nouvelles avancées sont prévisibles pour les cinq années à venir.
2011

GTTT 2011 en Bretagne : la marche en avant se poursuit

Consulter le resumé

Avec 28,7 porcelets sevrés par truie productive et par an, les résultats en maternité poursuivent leur progression en Bretagne. L'analyse des résultats GTTT porte sur 267000 truies issues de 1105 élevages, soit environ 46 % des truies présentes en Bretagne.

2012

GTTT 2013 : augmentation de la productivité, effet conduite et taille d'élevage

Consulter le resumé

L'année 2013 a été marquée par une amélioration des résultats de productivité numérique : + 0,3 porcelet sevré/truie productive/an. Celle-ci est due à une augmentation des nés et des sevrés par portée, mais elle est aussi liée à la diminution de l'âge au sevrage des porcelets.

2014

GTTT : votre élevage a-t-il le bon profil ?

Consulter le resumé

1998

GTTT-GTE : des performances toujours en progrès

Consulter le resumé

1998

GTTT-GTE : des progrès techniques mais des résultats économiques qui ne décollent pas

Consulter le resumé

En 2014, la marge chez les naisseurs-engraisseurs avoisine 1000 €/truie/an. Les performances techniques se sont améliorées et le prix de l’aliment a diminué, mais la chute du prix du porc a annulé l’effet de ces améliorations. Ces résultats n’ont pas permis aux producteurs d’améliorer leur situation financière.

PDF icon techporc_badouard_n25_2015.pdf
2015

GTTT-GTE : les résultats observés au 1er semestre 2014

Consulter le resumé

Les références du 1er semestre 2014 montrent la poursuite de l’amélioration des indices de consommation dans les élevages. La productivité progresse, mais demeure pénalisée par un léger accroissement des taux de pertes après le sevrage. Le prix d’aliment inférieur à celui de 2013 a peut-être encouragé les éleveurs à alourdir leurs carcasses. La marge chez les naisseurs-engraisseurs reste proche de 1000 €/truie/an.

PDF icon techporc_badouard_n22_2015.pdf
2015

Gvet : Gestion des traitements VETérinaires à l'élevage

Consulter le resumé

Anne Hémonic, Tech Porc (FRA), 2017, n° 35, mai-juin, p. 28-30

Dossier : l'élevage connecté : une réalité à moyen terme ?

La Gestion des traitements VETérinaires en élevage est la finalité de la démarche GVET, entreprise par l’Ifip, l’Anses et Isagri, financée par le Plan Ecoantibio2017. Cette démarche répond à deux enjeux complémentaires : la modernisation du registre des traitements en élevage et la mesure standardisée des usages d’antibiotiques en élevage.

PDF icon Anne Hémonic, Tech Porc (FRA), 2017, n° 35, mai-juin, p. 28-30
2017

Gvet enregistre et valorise les traitements vétérinaires

Consulter le resumé

Anne Hémonic, Réussir Porc-Tech Porc (FRA), 2018, n° 261, septembre, p. 67

GVET est une démarche d’enregistrement et de valorisation des traitements vétérinaires en élevage.

PDF icon Anne Hémonic, Réussir Porc-Tech Porc (FRA), 2018, n° 261, septembre, p. 67
2018

Identificación electrónica del ganado porcino. Identification électronique des porcins, application à la réalisation de la GTTT en élevage.

Consulter le resumé

Actualmente el uso de la identificación electrónica en ganado porcino es limitado pero puede convertirse en una herramienta que facilitará mucho el trabajo del ganadero, sobre todo a partir del año 2013, momento a partir del cual las cerdas gestantes deberán alojarse en grupos.



Actuellement, l'usage de l'identification électronique dans un élevage porcin est limité mais il peut se convertir en outil qui facilitera beaucoup le travail de l'éleveur, surtout à partir du 2013, le moment où les truies gestantes devront se loger aux groupes.

2008

Identification électronique des porcins : application à la réalisation de la GTTT en élevage

Consulter le resumé

Sous le pilotage de l’Institut de l’Élevage et en partenariat avec les Chambres d’Agriculture de Bretagne, l’IFIP a conduit en 2005 et 2006 un projet visant à analyser l’intérêt de l’identification électronique en élevage porcin.

L’objectif est de faciliter le travail de l’éleveur et de fiabiliser l’information recueillie, en évitant les saisies manuelles de données.

PDF icon Identification électronique des porcins : application à la réalisation de la GTTT en élevage
2007

Importance des avortements dans les troupeaux français

Consulter le resumé

Cette analyse porte sur les données extraites de la base nationale de GTTT. Le taux moyen d'avortements (nombre d'avortements / nombre de truies diagnostiquées gestantes) a été calculé sur les 3000 élevages de la base. Sur cette population, 58% ont connu un avortement en 2004. Rapporté au nombre de truies, cela représente une prévalence globale de 0,64% et une prévalence sur les élevages ayant connu au moins un avortement de 1,10%. Celle-ci est stable sur les 5 dernières années.
2005

Importance des avortements dans les troupeaux porcins français

Consulter le resumé

Des avortements ne sont rapportés que par 60 % des éleveurs alimentant la base nationale de gestion technique.

Dans ces ateliers, la prévalence annuelle était faible en 2004, environ 1% des gestations interrompues. Ce chiffre peut masquer des fréquences instantanées plus élevées pendant des périodes courtes. Plus de

10 % des élevages dépassent le seuil d’alerte annuel de 2 %.

Les avortements se produisent tardivement (85 j de gestation en moyenne) et la proportion de truies ayant avorté et remises
PDF icon Importance des avortements dans les troupeaux porcins français
2006

Importance et origine des porcelets morts nés : truies nées en 1994 et 1995 suivies en Gestion Technique des Troupeaux de Truies et observations en stations expérimentales

Consulter le resumé

La mortinatalité concerne chaque année plus de 2,5 millions de porcelets en France, correspondant à un manque à gagner estimé à 300 millions de FF. L’introduction de truies hyperprolifiques et sino-européennes dans les élevages risque d’amplifier encore ce phénomène.
PDF icon Importance et origine des porcelets morts nés : truies nées en 1994 et 1995 suivies en Gestion Technique des Troupeaux de Truies et observations en stations expérimentales
2001

Indicateurs de performances environnementales pour les élevages porcins

Consulter le resumé

La production porcine est fortement exposée sur la question environnementale.

Pour mieux intégrer la prise en compte de cette question dans les pratiques de gestion, un outil (une « GT Environnementale ») est proposé aux acteurs de la filière et expérimenté avec eux, déclinant un ensemble d’indicateurs de suivi des performances environnementales. Ces derniers sont utiles à l’échelle des éleveurs et de la filière maillée par des organisations collectives tels les groupements de producteurs.

PDF icon Indicateurs de performances environnementales<br /><br />pour les élevages porcins
2011

Influence des réserves corporelles de la jeune truie sur sa carrière future

Consulter le resumé

Des mesures de composition corporelle (poids, épaisseur de lard dorsal) sont réalisées sur 829 jeunes truies, dans 15 exploitations, à leur livraison (110 kg), leur sortie de quarantaine et leurs premières mise bas et sevrage. Leur carrière est analysée à partir des résultats enregistrés en Gestion Technique des Troupeaux de Truies (GTTT). Le niveau de réserves corporelles à la livraison a peu d’effet sur la carrière de l’animal.
PDF icon Influence des réserves corporelles de la jeune truie sur sa carrière future
2004

Pages