La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 61 à 80 de 97 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Truies en groupes : premiers résultats GTTT Bretagne 2009

Consulter le resumé

PDF icon Truies en groupes : premiers résultats GTTT Bretagne 2009
2010

Truies en groupes : Premiers résultats GTTT Bretagne 2009

Consulter le resumé

PDF icon Truies en groupes : Premiers résultats GTTT Bretagne 2009
2010

Résultats 2009 des élevages : de nouveau insuffisants

Consulter le resumé

Malgré la réduction du coût alimentaire, les résultats économiques des élevages de porcs ne suffisent pas en moyenne à couvrir la totalité des charges en 2009. Le prix du porc a aussi baissé. Si les marges sont revenues à leur niveau d’évolution de long terme, elles doivent aujourd’hui couvrir des charges fixes plus élevées. De plus, les pertes s’ajoutent à celles des deux années précédentes. Une bonne partie des élevages français de porcs reste en situation financière difficile. Et beaucoup sont dans l’impossibilité d’investir, alors que les besoins sont importants en la matière.
PDF icon bp2010n399.pdf
2010

L’hyperprolificité a-t-elle des conséquences défavorables sur les résultats techniques et économiques des troupeaux de truies français ?

Consulter le resumé

Poster. L’augmentation de la prolificité a entraîné une hausse de la mortalité périnatale. Les poids à la naissance faibles et hétérogènes et les besoins élevés des truies peuvent également avoir des impacts ultérieurs.

L’objectif de ce travail est d’évaluer l’ensemble des conséquences des prolificités élevées sur les performances techniques et économiques des élevages de production français.
PDF icon L’hyperprolificité a-t-elle des conséquences défavorables sur les résultats techniques et économiques des troupeaux de truies français ?
2010

Logement en groupe des truies gestantes : analyse des résultats GTTT

Consulter le resumé

En 2009, un questionnaire a permis de collecter des informations techniques sur les élevages conduisant les truies en groupe. Les enquêtes ont référencé près de 600 élevages ayant au moins 80 % des gestantes confirmées en groupe sur plus de 4 000 élevages avec truies de la base IFIP (soit 14 % d’élevages conduisant les truies en groupe).

Les systèmes dominants utilisent une alimentation à l’auge, avec ou sans bat-flanc ou au réfectoire.
PDF icon Logement en groupe des truies gestantes : analyse des résultats GTTT
2009

L’hyperprolificité a-t-elle des conséquences défavorables sur les résultats techniques et économiques des troupeaux de truies français ?<br /><br />Reproduction results and economic performance in sow herds of constrasting prolificacy levels.

Consulter le resumé

L’augmentation de la prolificité a entraîné une hausse de la mortalité périnatale. Les poids à la naissance faibles et hétérogènes et les besoins élevés des truies peuvent également avoir des impacts ultérieurs.

L’objectif de ce travail est d’évaluer l’ensemble des conséquences des prolificités élevées sur les performances techniques et économiques des élevages de production français.

The development of hyperprolific sows has been associated with a dramatic increase in perinatal mortality.
PDF icon L’hyperprolificité a-t-elle des conséquences défavorables sur les résultats techniques et économiques des troupeaux de truies français ?<br /><br />Reproduction results and economic performance in sow herds of constrasting prolificacy levels.
2009

Managing highly prolific sows

Consulter le resumé

Hyperprolific sows are the main characteristic of French swine breeding herds and has been/is always the object of research and reflection, as well as the object of criticism and controversy (these extreme and opposing positions are voiced even within one country such as France). That the debate is controversial forces us to question ourselves. One way to refrain from doing so would be to reject the question of hyperprolificacy, claiming that it is not part of one's culture and practices. In the face of such criticisms, the best we can do is to attempt to analyze them.
PDF icon Managing highly prolific sows
2009

Caractériser la conduite à partir des données de Gestion Technique des Troupeaux de Truies pour comparer les performances des troupeaux : méthode, résultats et perspectives

Consulter le resumé

Poster. Il existe une grande diversité de conduites des troupeaux de truies (durée de lactation et nombre de bandes) dont les modalités de fonctionnement ont déjà été décrites (Caugant, 2002).
PDF icon Caractériser la conduite à partir des données de Gestion Technique des Troupeaux de Truies pour comparer les performances des troupeaux : méthode, résultats et perspectives
2009

Conduites en bandes en Bretagne : ça bouge.

Consulter le resumé

La conduite en 7 bandes avec un sevrage à 28 jours reste majoritaire. Elle concerne 60% des élevages. Cependant, les conduites en 4, 5, 10 et 20 bandes gagnent du terrain, notamment avec un sevrage à 21 jours.
2009

Identificación electrónica del ganado porcino. Identification électronique des porcins, application à la réalisation de la GTTT en élevage.

Consulter le resumé

Actualmente el uso de la identificación electrónica en ganado porcino es limitado pero puede convertirse en una herramienta que facilitará mucho el trabajo del ganadero, sobre todo a partir del año 2013, momento a partir del cual las cerdas gestantes deberán alojarse en grupos.



Actuellement, l'usage de l'identification électronique dans un élevage porcin est limité mais il peut se convertir en outil qui facilitera beaucoup le travail de l'éleveur, surtout à partir du 2013, le moment où les truies gestantes devront se loger aux groupes.

2008

Evolution des pratiques d'insémination dans les troupeaux de truies français de 2001 à 2006

Consulter le resumé

Cette étude fait le point sur les évolutions des pratiques d'insémination dans les troupeaux de truies français de 2001 à 2006. Elle a mis en évidence :- un fort taux d'achat de semence, - la persistance du prélèvement à la ferme,- la réalisation fréquente de 3 inséminations par truie ainsi que l'utilisation progressive de nouvelles technologies :- insémination post-cervicale, - auto-insémination .
PDF icon Evolution des pratiques d'insémination dans les troupeaux de truies français de 2001 à 2006
2008

Identification électronique des porcins : application à la réalisation de la GTTT en élevage

Consulter le resumé

Sous le pilotage de l’Institut de l’Élevage et en partenariat avec les Chambres d’Agriculture de Bretagne, l’IFIP a conduit en 2005 et 2006 un projet visant à analyser l’intérêt de l’identification électronique en élevage porcin.

L’objectif est de faciliter le travail de l’éleveur et de fiabiliser l’information recueillie, en évitant les saisies manuelles de données.

PDF icon Identification électronique des porcins : application à la réalisation de la GTTT en élevage
2007

Application de l'identification électronique à la réalisation de la GTTT en élevage

Consulter le resumé

2007

Le renouvellement des truies - Résultats d'enquêtes et simulations

Consulter le resumé

L'augmentation de la taille des ateliers porcins, l'environnement sanitaire des élevages et la volonté de réduire les coûts de revient amènent les éleveurs et techniciens à s'interroger sur les différentes pratiques de renouvellement des troupeaux de truies. Cette étude vise à identifier l'importance des différents modes de renouvellement, décrire les pratiques, apprécier les résultats techniques et chiffrer les coûts de production.
PDF icon Le renouvellement des truies - Résultats d'enquêtes et simulations
2007

Valorisation de l'identification électronique par la filière porcine. Application à la réalisation de la GTTT en élevage

Consulter le resumé

2007

Importance des avortements dans les troupeaux porcins français

Consulter le resumé

Des avortements ne sont rapportés que par 60 % des éleveurs alimentant la base nationale de gestion technique.

Dans ces ateliers, la prévalence annuelle était faible en 2004, environ 1% des gestations interrompues. Ce chiffre peut masquer des fréquences instantanées plus élevées pendant des périodes courtes. Plus de

10 % des élevages dépassent le seuil d’alerte annuel de 2 %.

Les avortements se produisent tardivement (85 j de gestation en moyenne) et la proportion de truies ayant avorté et remises
PDF icon Importance des avortements dans les troupeaux porcins français
2006

Importance des avortements dans les troupeaux français

Consulter le resumé

Cette analyse porte sur les données extraites de la base nationale de GTTT. Le taux moyen d'avortements (nombre d'avortements / nombre de truies diagnostiquées gestantes) a été calculé sur les 3000 élevages de la base. Sur cette population, 58% ont connu un avortement en 2004. Rapporté au nombre de truies, cela représente une prévalence globale de 0,64% et une prévalence sur les élevages ayant connu au moins un avortement de 1,10%. Celle-ci est stable sur les 5 dernières années.
2005

Gestion des cadavres de porcs en France : volumes, organisation et collecte, stockage et traitement

Consulter le resumé

Cet article fait le point sur les volumes d’animaux morts en élevage à collecter en France, l’organisation et les voies d’optimisation de la collecte, les systèmes de conservation par le froid et les alternatives de traitement en élevage. En France, le volume de cadavres représente 96 kg par truie en système naisseur-engraisseur, soit près de 300 kg à collecter par semaine dans un élevage de 160 truies.
PDF icon Gestion des cadavres de porcs en France : volumes, organisation et collecte, stockage et traitement
2005

Comment analyser les écarts de résultats entre élevages ?

Consulter le resumé

Les performances techniques des élevages de porcs ont considérablement progressé : au cours des 20 dernières années, le nombre de porcelets sevrés par truie productive et par an a augmenté de 5,4 porcelets, l’indice de consommation global a baissé de 0,67 point.
PDF icon Comment analyser les écarts de résultats entre élevages ?
2005

Influence des réserves corporelles de la jeune truie sur sa carrière future

Consulter le resumé

Des mesures de composition corporelle (poids, épaisseur de lard dorsal) sont réalisées sur 829 jeunes truies, dans 15 exploitations, à leur livraison (110 kg), leur sortie de quarantaine et leurs premières mise bas et sevrage. Leur carrière est analysée à partir des résultats enregistrés en Gestion Technique des Troupeaux de Truies (GTTT). Le niveau de réserves corporelles à la livraison a peu d’effet sur la carrière de l’animal.
PDF icon Influence des réserves corporelles de la jeune truie sur sa carrière future
2004

Pages