La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 7 de 7 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Effet de l’apport de dextrose et d’arginine dans le régime de la truie sur l’hétérogénéité du poids des porcelets à la naissance

Consulter le resumé

L’arginine est efficace pour réduire l’hétérogénéité des porcelets à la naissance. Il n’y a pas d’intérêt particulier à y adjoindre un apport de dextrose avant l’insémination.

PDF icon techporc_roy_n13.pdf
2013

Hétérogénéité des porcs : prédire le poids en sortie de post-sevrage

Consulter le resumé

Le poids vif d'une bande de porcs charcutiers peut-être très hétérogène depuis la naissance jusqu'au départ pour l'abattoir avec des conséquences économiques importantes. En voici les principaux facteurs explicatifs.

2013

Hétérogénéité des porcs : prédire le poids en sortie de post-sevrage

Consulter le resumé

Le poids vif d'une bande de porcs charcutiers peut-être très hétérogène depuis la naissance jusqu'au départ pour l'abattoir avec des conséquences économiques importantes. En voici les principaux facteurs explicatifs.
2013

Conséquences d'un rationnement après sevrage sur les performances, le score fécal et l'hétérogénéité des porcs

Consulter le resumé

Parmi les techniques alimentaires permettant de réduire l'usage de l'antibiothérapie préventive à visée digestive au sevrage, la pratique du rationnement est quelques fois mentionnée (Mémento de l'éleveur de porcs, 1987). Elle est parfois appliquée en élevages, par exemple en cas d’échec récurrent de l’antibiothérapie ou parce que l’éleveur souhaite s’affranchir, au moins au sevrage, de celle-ci.
Il existe peu de références sur les conséquences zootechniques d’un rationnement au cours des premières semaines de post-sevrage.
L'évaluation de l'incidence d’un rationnement au cours des 2 premières semaines de post-sevrage sur des porcelets sevrés après 4 semaines d’allaitement est ici réalisée dans deux conditions d’élevages distinctes en termes de pression sanitaire.

PDF icon jrp-2013-alimentation16.pdf
2013

Effet de l'apport de dextrose avant l'insémination et d'arginine pendant le dernier tiers de gestation sur l'hétérogénéité du poids des porcelets

Consulter le resumé

La mortalité des porcelets avant le sevrage est en partie liée à l'hétérogénéité du poids de naissance intra-portée. Notre étude évalue l'effet de stratégies alimentaires portant sur le dextrose et la L-arginine sur l'hétérogénéité de la portée à la naissance. Dans l'essai 1, trois traitements ont été comparés qui consistaient en une supplémentation de 190 g/j de dextrose pendant la semaine précédant l'insémination et de 25,5 g/j de L-arginine du 77ème jour de gestation jusqu’à la mise bas (lot DEXA, n = 26), une supplémentation de L-arginine en fin de gestation (lot ARGI, n = 24), ou aucune supplémentation (lot TEM, n = 23). Les traitements n'influencent ni le nombre ni le poids des porcelets nés totaux (NT) ou nés vivants (NV). Le coefficient de variation (CVPV) du poids de naissance intra-portée est réduit dans les lots ARGI et DEXA comparativement au lot TEM (respectivement sur NT : 21,7, 23,1 et 25,9%, P = 0,06 ; sur NV : 21,0, 22,2 et 25,6%, P = 0,03). Les performances des porcelets pendant la lactation ne diffèrent pas entre traitements. Dans l'essai 2, conduit dans un autre élevage expérimental avec différents modes de logements, seuls les traitements TEM et ARGI ont été comparés. L'effet positif de l'apport de L-arginine n’a pas été observé (CVPV de 20,7 et 21,8% respectivement pour ARGI, n = 16, et TEM, n = 13). L'impact de la supplémentation en L-arginine sur l’hétérogénéité des portées à la naissance pourrait dépendre des élevages et de la conduite des truies.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2013

Hétérogénéité des porcelets issus de l'hyperprolificité

Consulter le resumé

Depuis 2002, un programme est mis en place à l’IFIP dont l’objectif est, dans un premier temps, d’identifier des facteurs explicatifs de l’hétérogénéité des poids de porcelets à la naissance et, dans un deuxième temps, d’étudier dans quelle mesure une modification de la conduite alimentaire des truies pourrait améliorer les chances de survie des porcelets en maternité.

Cet article se propose de réaliser une synthèse des résultats acquis dans le 1er volet de ce programme.
PDF icon tp2quiniou10.pdf
2010

Hétérogénéité des portées - Les petits porcelets ne sont pas les seuls responsables

Consulter le resumé

2004