La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 20 de 103 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre décroissant Année

Abats rouges de porc (foie, coeur, langue) : la qualité bactériologique passe par l'hygiène

Consulter le resumé

La qualité bactériologique des abats rouges pose des problèmes. Son amélioration passe par la maîtrise des manipulations, de la collecte à l'expédition, par la rapidité de la réfrigération et par la rigueur du nettoyage-désinfection.
PDF icon Abats rouges de porc (foie, coeur, langue) : la qualité bactériologique passe par l'hygiène
1998

Abats rouges de porc (foie, coeur, langue) : la qualité bactériologique passe par l'hygiène

Consulter le resumé

La qualité bactériologique des abats rouges pose des problèmes. Son amélioration passe par la maîtrise des manipulations, de la collecte à l'expédition, par la rapidité de la réfrigération et par la rigueur du nettoyage-désinfection.
PDF icon Abats rouges de porc (foie, coeur, langue) : la qualité bactériologique passe par l'hygiène
1998

Alternatives aux produits chimiques utilisés pour le nettoyage et la désinfection dans les ateliers de transformation

Consulter le resumé

Fiche n° 025 : maîtrise des qualités sanitaires des produits

Les opérations de nettoyage et désinfection sont un prérequis indispensable au plan de maîtrise sanitaire de chaque établissement. Leur mission est de garantir la mise à disposition d’outils et d’équipements propres et sains pour garantir la sécurité sanitaire et la salubrité des produits mis sur le marché.
Ces opérations sont d’importantes consommatrices d’eau et font appel le plus souvent à l’usage d’agents chimiques plus ou moins toxiques pour le
personnel et l’environnement. Les industriels ont aujourd’hui l’obligation d’optimiser leur processus de nettoyage et désinfection pour évoluer d’un processus efficace vers un processus efficient tant d’un point de vue économique qu’écologique. En parallèle, la mise en place ces dernières années de la réglementation communautaire concernant les détergents et les biocides les pousse à se tourner rapidement vers des technologies plus « vertes ».
Aussi, le développement de techniques alternatives, sans utilisation d’agents chimiques et/ou permettant une réduction de la consommation en eau est en plein développement. Leur application et leur efficacité en conditions industrielles restent cependant à mesurer.
Ce travail avait pour objectif de recenser les technologies alternatives ou complémentaires à l’utilisation de produits chimiques pour la réalisation
 des opérations de nettoyage et désinfection dans l’industrie agroalimentaire, et notamment en filière viande.

PDF icon fiche_bilan2015_025.pdf
2016

Alternatives aux stérilisateurs à 82°C : recensement et validation de méthodes

Consulter le resumé

L’utilisation de l’eau à 82°C, pendant un temps non précisé, est une obligation réglementaire universelle en abattoir et en découpe pour la désinfection des outils depuis des décennies ; il est toutefois possible d’utiliser « un autre système ayant un eff et équivalent » (Règlement CE 853/2004).

La présente étude a pour objectif d’identifier et d’établir l’équivalence de performance de méthodes alternatives aux stérilisateurs à 82°C, car ces derniers posent depuis de nombreuses années des problèmes de maintenance, de coût et de sécurité aux industriels des fi lières viandes.
PDF icon Alternatives aux stérilisateurs à 82°C : recensement et validation de méthodes
2012

Alternatives aux stérilisateurs à 82°C : recensement et validation de méthodes

Consulter le resumé

Pour garantir la qualité hygiénique des produits issus des filières viande, les démarches impliquant le respect des règles d'hygiène de base, appelées aussi BPH, sont essentielles. En matière de maitrise de l' hygiène des couteaux el du petit matériel en cours d'activité, l'immersion dans de l'eau à 82°C, pendant un temps non précisé, est la méthode de référence de la règlementation européenne mais aussi internationale depuis des décennies.
PDF icon Alternatives aux stérilisateurs à 82°C : recensement et validation de méthodes
2012

Amélioration des conditions de travail par utilisation de moyenne pression (40 bars) lors du lavage en élevage

Consulter le resumé

Le nettoyage avec une buse moyenne pression (buse Fitjet®, 40 bars) a été comparé à un nettoyage classique à la haute pression avec une buse rotative (160 bars), en utilisant les critères temps de travail, consommation d’eau, coût, pénibilité du travail et efficacité du nettoyage.

Le temps de travail, la consommation d’eau et le coût de la moyenne pression avec la buse Fitjet® sont quasiment équivalents à ceux générés par la haute pression avec la rotabuse pour une même efficacité du lavage.
PDF icon tp1correge11.pdf
2011

Analyse descriptive du niveau d'hygiène microbiologique de la machine à soupe dans neuf élevages. 1. Influence des différents maillons du circuit

Consulter le resumé

L’hygiène des machines à soupe (MAS) apparaît une composante importante de l’hygiène générale de l’élevage porcin. Afin de mieux comprendre la nature et les évolutions de la contamination des différents maillons de l’installation : soupière, canalisations principales, descentes, une étude a été réalisée sur les MAS de cinq élevages à problèmes associés au syndrome «entérotoxémies» en engraissement et quatre élevages sans problème.

Le degré d’hygiène microbiologique pré- et post-nettoyage-désinfection de la MAS a été évalué sur l’eau mise en contact avec chacun des maillons.
2004

Analyse descriptive du niveau d'hygiène microbiologique de la machine à soupe dans neuf élevages. 2. Influence des soupes résiduelles et des aliments

Consulter le resumé

Depuis plusieurs années, les machines à soupe permettent une séparation des menus par bouchon ou par eau, ce qui limite les quantités de soupes résiduelles du fonds de cuve ou de la canalisation principale. Entre les repas, celle-ci est remplie d’eau de séparation. La présente investigation porte sur l’influence des eaux de séparation et/ou des soupes résiduelles sur la contamination microbiologique finale ainsi que sur le rôle éventuel de l’eau et des aliments.
2005

Audit des Bonnes Pratiques d'Hygiène en élevage : la démarche préventive de Cirhyo

Consulter le resumé

La coopérative Cirhyo se mobilise fortement pour aider ses adhérents à se conformer au Paquet Hygiène et à améliorer la biosécurité générale de leur élevage. A l’initiative de l’équipe technico-sanitaire du groupement, un audit des Bonnes Pratiques d’Hygiène est ainsi proposé à tous les éleveurs. Cette mission est en grande partie confiée à Aurélien Foltier, apprenti chez Cirhyo dans le cadre d’une licence professionnelle « production animale ».
PDF icon Audit des Bonnes Pratiques d'Hygiène en élevage : la démarche préventive de Cirhyo
2011

Baromètre Pathogènes - Indicateurs avancés pour la transformation

Consulter le resumé

Les résultats d’auto-contrôles microbiologiques des professionnels de l’abattage-découpe leur permettent d’assurer la maîtrise de l’hygiène dans leur entreprise. Cependant, ces résultats sont souvent décalés de la commercialisation des produits finis.

Définir des indicatifs précoces pour chaque famille de produits devrait permettre aux industriels d’assurer la sécurité sanitaire sur tout le procédé de fabrication.
PDF icon Baromètre Pathogènes - Indicateurs avancés pour la transformation
2010

Biosécurité : les mesures ont un coût mais sont rentables

Consulter le resumé

Contraignantes parfois, les mesures de biosécurité représentent un investissement durable et rentable. L'Ifip s'est attaché à en mesurer les effets.
2011

Biosécurité et hygiène en élevage de porcs : état des lieux et impact sur les performances technico-économiques

Consulter le resumé

La biosécurité et les bonnes pratiques d’hygiène en élevage de porcs, préconisées depuis de longues années, sont aujourd’hui primordiales pour répondre aux évolutions réglementaires (Guide de Bonnes Pratiques d’Hygiène), pour maîtriser la santé et donc permettre une diminution des traitements, en particulier antibiotiques et pour optimiser les performances technico-économiques (Corrégé et al., 2011).
PDF icon Biosécurité et hygiène en élevage de porcs : état des lieux et impact sur les performances technico-économiques
2012

Biosécurité, maîtrise sanitaire, conception et conduite d'élevage : quel impact sur les performances technico-économiques ?

Consulter le resumé

L’étude analyse dans 166 élevages naisseurs-engraisseurs les relations entre les performances technico-économiques et les pratiques en termes de biosécurité, de conception et de conduite. Des questionnaires ont permis de collecter les pratiques d’élevage.
PDF icon tp1correge11a.pdf
2011

Bioseguridad y control sanitario en ganadería, ¿cuál es el impacto sobre los rendimientos socio-económicos? Biosécurité, maîtrise sanitaire, conception et conduite d'élevage : quel impact sur les performances technico-économiques ?

Consulter le resumé

Las medidas relativas a bioseguridad, higiene y manejo pueden parecer, en contextos económicos como el actual, obligaciones adicionales que requieren inversiones y no implican mejoría de los resultados técnico-económicos de las explotaciones. Por ello, conviene determinar la repercusión de determinadas práticas en los índices productivos y económicos.

2012
Bonnes pratiques d’hygiène et conduite d’élevage

Bonnes pratiques d’hygiène et conduite d’élevage

Consulter le resumé

Dossier complet de 4 plaquettes : Mesures de prévention et d’hygiène appliquées à l’élevage pour améliorer la santé du troupeau, abaisser le niveau de contamination par les salmonelles et préserver de bonnes conditions sanitaires dans un élevage de porcs.
Dossier comprenant : un dépliant sur la protection sanitaire en élevage de porcs (6 pages) ; un dépliant sur le nettoyage désinfection en élevage porcin (6 pages) ; une fiche pratique sur les mesures d’hygiène en élevage (recto/verso) ; un dépliant sur le logement et la conduite d’élevage : recommandations pratiques (4 pages).
Édition 2006 - Ifip-Inaporc - Dossier de 4 plaquettes 21 X 29.7

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2006

Campylobacter et viande de porc : respecter les règles d'hygiène et maîtriser la chaîne du froid

Consulter le resumé

Le genre Campylobacter est un germe très présent au niveau de l'intestin des porcs. Ce germe est fortement retrouvé dans les prélèvements de fèces, en élevage ou à l'abattoir. Les carcasses, la viande et les produits transformés sont peu contaminés, notamment en raison de la fragilité des Campylobacter à la dessication, au froid et à la cuisson. Cependant, le pouvoir pathogène de Campylobacter peut s'exprimer par l'absorption d'une dose infectieuse faible, ce qui justifie l'importance des mesures préventives mises en oeuvre au cours de l'abattage.
PDF icon Campylobacter et viande de porc : respecter les règles d'hygiène et maîtriser la chaîne du froid
2000

Conditions d'élevage associées à la séroprévalence salmonelles des porcs en fin d'engraissement

Consulter le resumé

L’objectif de cette étude est de préciser les conditions d’élevage associées à la séroprévalence salmonelles des porcs en élevages naisseurs-engraisseurs et engraisseurs. Le statut sérologique « salmonelles » a été établi à partir de « jus de viande » avec le coffret sérologique IDEXX. Des questionnaires ont permis de collecter les informations relatives aux facteurs de risque potentiels. L’analyse statistique a été effectuée par régression logistique pour les deux types d’élevages.
2009

Dangers chimiques et physiques : prise en compte dans le système HACCP et les bonnes pratiques d’hygiène

Consulter le resumé

L’objectif de cette étude est de réaliser pour la filière une analyse exhaustive des risques associés à la présence de résidus d’origine chimique ou physique. Ceci devrait permettre de fournir aux industriels des éléments objectifs de l'appréciation du risque, et le cas échéant des recommandations, critères et de moyens de surveillance, pour que les dangers physiques et chimiques, soient correctement pris en compte.
Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2007

De meilleurs résultats économiques avec une biosécurité renforcée

Consulter le resumé

Isabelle Corrégé, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 257, avril, p. 36-37

Plusieurs études, dont deux de l’Ifip, montrent un lien entre le niveau de biosécurité et les usages d’antibiotiques. Elles mettent aussi en lumière l’intérêt technico-économique des mesures mises en place.

PDF icon Isabelle Corrégé, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 257, avril, p. 36-37
2018

Décontamination des carcasses et pièces : évaluation et optimisation des traitements thermiques par caméra infrarouge

Consulter le resumé

Fiche n° 044 : maîtrise de l'hygiène des produits

La maîtrise de l’hygiène à l’abattoir est essentielle pour assurer la salubrité des carcasses et des produits qui en sont issus. Le flambage, simple ou double, a un effet décontaminant.
Par ailleurs, des traitements thermiques localisés sont réalisés à l’abattoir et en découpe comme action correctrice après un défaut de maîtrise du process (carcasses ou pièces tombées au sol, présence de matières fécales ou d’abcès) afin de ramener la contamination à un niveau acceptable.
L’utilisation d’une caméra thermique permettrait d’évaluer l’uniformité des températures en surface pendant le traitement, mais également d’obtenir des données sur les températures atteintes lors de ces traitements thermiques. Une amélioration de la maîtrise du flambage permettrait de diminuer le nombre et la fréquence des non-conformités, lourdes économiques et en termes d’image, et vraisemblablement d’allonger les durées de vie microbiologiques des produits.
En termes de maîtrise plus spécifique des salmonelles, qui constitue un enjeu majeur pour la filière, ces traitements thermiques font partie des mesures d’intervention pratiquées ou possibles que la filière doit être capable d’évaluer, en prenant en compte leur efficacité et leur coût.

PDF icon fiche_bilan2014_044.pdf
2015

Pages