La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 17 de 17 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Adequacy of insemination protocols with weaning day in pig farms

Consulter le resumé

Labor constraints, are strong determinants of sow herd management (1). Changing weaning day is a frequent option to shift major week-end tasks, from farrowing to insemination (2). The aim of this study was to record recent weaning day choices in pig farms and to assess the adequacy of their insemination practices.

PDF icon boulot-p.668-2014.pdf
2014

Les moments d'ovulation : une variabilité à gérer

Consulter le resumé

Une étude récente confirme l'importante variabilité des moments d'ovulation. Les durées et délais de venues en chaleur expliquent une partie de ces variations, mais pas seulement. Ces résultats ont des conséquences directes sur les protocoles d'insémination.

PDF icon techporc_boulot_n16_2014.pdf
2014

Supplying dextrose before insemination and L-arginine during the last third of pregnancy in sow diets: effects on within-litter variation of piglet birth weight

Consulter le resumé

Pre-weaning piglet mortality is largely attributed to the incidence of low birth weight and birth weight variation within litter. Therefore, developing strategies to increase within-litter uniformity of piglet birth weight is important. This study investigated the effects of different feeding strategies based on specific nutrient supplies in sow diet on the within-litter variation of piglet birth weight (BW0). Four batches of highly prolific crossbred Landrace × Large White sows were used. Three dietary treatments were compared: supplies of dextrose during the week before insemination (190 g/d) and of L-arginine (25.5 g/d) from d 77 of pregnancy until term (DEXA, n = 26), a dietary supplementation of L-arginine only (25.5 g/d), from d 77 of pregnancy until term (ARGI, n = 24), and no supplementation to a standard gestation diet (CTL, n = 23). Total born piglets (TB), i.e., piglets born alive (BA) and stillborn piglets, were numbered and weighed at birth and at weaning. Data were analyzed by ANOVA using the MIXED procedure in a model that included dietary treatment (ARGI, DEXA, and CTL), initial parity (1, 2 and 3, 4 and more) and backfat thickness (below or above the average value at the onset of the experiment: 15.7 mm) as the main effects and batch as random effect. The treatment did not influence (P > 0.10) the number of piglets at birth (on average 15.6 ± 3.8 and 14.2 ± 3.6 for TB and BA, respectively) or piglet BW0 (on average 1.48 ± 0.26 and 1.50 ± 0.26 kg for TB and BA, respectively). The coefficient of variation of piglet BW0 (CVBW0) was less in litters from ARGI sows than in litters from CTL sows, and intermediate in litters from DEXA sows (for TB: 21.4, 23.4, and 25.7%, P = 0.08; for BA: 20.6, 22.5, and 25.4%, P = 0.03, in the ARGI, DEXA, and CTL groups, respectively). Irrespective of diet, CVBW0 was less (P < 0.01) in litters with 16 TB piglets or less than in the largest litters (20.9 vs. 26.5%). Litter growth rate during lactation and litter size at weaning were not influenced (P > 0.10) by dietary treatments. In conclusion, supplementing gestation diet with L-arginine during the last third of pregnancy reduced within-litter variation of piglet birth weight. Combining L-arginine dietary supply with a supplementation of dextrose before insemination provided no additional benefit.

2014

Insémination : les verrats plaident non coupables

Consulter le resumé

Une étude récente conduite dans un réseau d’élevages, confirme la faible contribution du verrat et de la qualité initiale de la semence aux variations de performances de reproduction.

De nombreux facteurs liés à la conduite d’élevage peuvent interférer avec la qualité de la semence livrée.

PDF icon techporc_boulot_n12_2013.pdf
2013

Effet de l'apport de dextrose avant l'insémination et d'arginine pendant le dernier tiers de gestation sur l'hétérogénéité du poids des porcelets

Consulter le resumé

La mortalité des porcelets avant le sevrage est en partie liée à l'hétérogénéité du poids de naissance intra-portée. Notre étude évalue l'effet de stratégies alimentaires portant sur le dextrose et la L-arginine sur l'hétérogénéité de la portée à la naissance. Dans l'essai 1, trois traitements ont été comparés qui consistaient en une supplémentation de 190 g/j de dextrose pendant la semaine précédant l'insémination et de 25,5 g/j de L-arginine du 77ème jour de gestation jusqu’à la mise bas (lot DEXA, n = 26), une supplémentation de L-arginine en fin de gestation (lot ARGI, n = 24), ou aucune supplémentation (lot TEM, n = 23). Les traitements n'influencent ni le nombre ni le poids des porcelets nés totaux (NT) ou nés vivants (NV). Le coefficient de variation (CVPV) du poids de naissance intra-portée est réduit dans les lots ARGI et DEXA comparativement au lot TEM (respectivement sur NT : 21,7, 23,1 et 25,9%, P = 0,06 ; sur NV : 21,0, 22,2 et 25,6%, P = 0,03). Les performances des porcelets pendant la lactation ne diffèrent pas entre traitements. Dans l'essai 2, conduit dans un autre élevage expérimental avec différents modes de logements, seuls les traitements TEM et ARGI ont été comparés. L'effet positif de l'apport de L-arginine n’a pas été observé (CVPV de 20,7 et 21,8% respectivement pour ARGI, n = 16, et TEM, n = 13). L'impact de la supplémentation en L-arginine sur l’hétérogénéité des portées à la naissance pourrait dépendre des élevages et de la conduite des truies.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2013

Post-insemination level of feeding does not influence embryonic survival and growth in highly prolific gilts

Consulter le resumé

This study was designed to investigate the influence of a high level of feeding during early gestation on embryonic survival and variability of embryonic development in hyperprolific LW gilts. During the 7 days after the first insemination, gilts were fed either 4 or 2 kg daily of a gestation diet (groups High, n = 15, and Control, n = 13, respectively).

Gilts were slaughtered at 27.0 ± 0.1 days of pregnancy. Embryonic survival was 85.4 ± 1.0% and the number of surviving embryos averaged 17.5 ± 0.6.
2010

Logement en groupe des truies gestantes : analyse des résultats GTTT

Consulter le resumé

En 2009, un questionnaire a permis de collecter des informations techniques sur les élevages conduisant les truies en groupe. Les enquêtes ont référencé près de 600 élevages ayant au moins 80 % des gestantes confirmées en groupe sur plus de 4 000 élevages avec truies de la base IFIP (soit 14 % d’élevages conduisant les truies en groupe).

Les systèmes dominants utilisent une alimentation à l’auge, avec ou sans bat-flanc ou au réfectoire.
PDF icon Logement en groupe des truies gestantes : analyse des résultats GTTT
2009

Les problèmes de venue en chaleur après sevrage : fréquence et typologie des manifestations dans les troupeaux de truies

Consulter le resumé

L’ISS1 moyen présente des variations non négligeables intra-élevages avec des écarts entre primipares et truies de parité 2 à 6 .

Plus de 90 % des éleveurs inséminent au moins 80 % des truies dans les 6 jours suivant le sevrage.

La classification a permis d’identifier 4 groupes d’élevages ayant des profils différents.

Cette étude réactualise les données françaises sur l’oestrus post-sevrage, et confirme la persistance d’une variabilité intra et inter élevages non négligeable.
PDF icon Les problèmes de venue en chaleur après sevrage : fréquence et typologie des manifestations dans les troupeaux de truies
2009

Evolution des pratiques d’insémination dans les troupeaux de truies français de 2001 à 2006

Consulter le resumé

Poster. L’émergence récente de nouvelles technologies de la reproduction (longue conservation, doses de sperme réduites, …) est susceptible à terme de modifier les pratiques d’insémination porcine (Mermillod et al., 2002 ; Vazquez et al., 2005). Cette étude propose de faire un point sur les pratiques actuelles des éleveurs français et leurs évolutions au cours des 6 dernières années.
PDF icon Evolution des pratiques d’insémination dans les troupeaux de truies français de 2001 à 2006
2008

Les problèmes de venue en chaleur après sevrage : fréquence et typologie des manifestations dans les troupeaux de truies

Consulter le resumé

Poster. L’allongement de l’intervalle sevrage-1ère insémination (ISS1) peut dégrader la fertilité et la prolificité et perturber la conduite en bande. Cette étude fournit une évaluation récente de l’importance des chaleurs décalées dans les troupeaux français.
PDF icon Les problèmes de venue en chaleur après sevrage : fréquence et typologie des manifestations dans les troupeaux de truies
2008

Première expérience d'utilisation de semence de la Cryobanque Nationale comme outil de gestion de la variabilité génétique en race locale porcine

Consulter le resumé

Le maintien de la variabilité génétique des races locales porcines repose sur une gestion rigoureuse des accouplements. Le stock de semences conservées dans la Cryobanque Nationale constitue une sauvegarde du patrimoine destiné à permettre la reconstitution d'une race en cas d'extinction. L’expérience concerne l’utilisation des stocks de la Cryobanque Nationale pour gérer la variabilité en élevage, montrant ainsi la complémentarité des outils de conservation in situ et ex situ.
PDF icon Première expérience d'utilisation de semence de la Cryobanque Nationale comme outil de gestion de la variabilité génétique en race locale porcine
2008

Les problèmes de venue en chaleur après sevrage : fréquence et typologie des manifestations dans les troupeaux de truies

Consulter le resumé

L’allongement de l’intervalle sevrage-1ère insémination (ISS1) peut dégrader la fertilité et la prolificité et perturber la conduite en bande. Cette étude fournit une évaluation récente de l’importance des chaleurs décalées dans les troupeaux français.
PDF icon Les problèmes de venue en chaleur après sevrage : fréquence et typologie des manifestations dans les troupeaux de truies
2007

Semence de verrat et insémination : les horizons de l'actualité mondiale

Consulter le resumé

L'IFIP était présent au 6e congrès international sur la semence de verrat qui s'est tenu au Canada du 12 au 15 août dernier à Alliston (Ontario). L'occasion de passer en revue l'actualité mondiale sur le sujet.
2007

Semence de verrat et insémination : l'actualité mondiale

Consulter le resumé

Cet article fait la synthèse de plus de 30 communications présentées au Canada en août dernier, lors de la 6 ème conférence internationale sur le sperme de verrat et l’insémination (ICBSPC). Au cours de 6 demi-journées, les scientifiques ont pu échanger avec des acteurs techniques et économiques des secteurs de l’insémination artificielle et de la génétique porcine. Les aspects pratiques liés à la production, à la conservation et à l’évaluation de la semence constituent toujours le cœur des préoccupations.
PDF icon Semence de verrat et insémination : l'actualité mondiale
2007

Les variations saisonnières des performances de reproduction chez la truie

Consulter le resumé

Bien que la truie ne connaisse pas d’anoestrus saisonnier, une diminution des performances de reproduction est observée en été et au début de l’automne dans de nombreux pays. La proportion de truies qui tardent à revenir en oestrus après le tarissement augmente tandis que la proportion de truies inséminées qui mettent bas baisse de 5 à 15 %. Ces échecs de gestation sont liés, pour une grande part, à des avortements.

Cette baisse des performances peut s’accompagner d’un taux de réforme accru, notamment chez les jeunes femelles.
2005

Dossier "Génétique" : L’organisation de l’amélioration génétique porcine en France + Le dispositif collectif + Les races porcines françaises + Les races locales

Consulter le resumé

L’organisation de l’amélioration génétique porcine en France

Le schéma français, les élevages de sélection-multiplication, le cadre législatif, les organisations de sélection porcine, les centres d’insémination artificielle, les structures d’appui, les populations sélectionnées, les objectifs de sélection, les méthodes d’amélioration génétique, les plans de croisement et les hybrides, les références officielles.

Édition 2003 - Dépliant 8 pages



Le dispositif collectif français d’évaluation génétique

Le Blup, les populations, les objectifs de sélection et les performances mesurées, le contrôle des performances, la circulation de l’information dans le cadre du programme national, l’évaluation génétique, quelques chiffres, l’utilisation des résultats.

Édition 1998 - Dépliant 4 pages.



Les races porcines françaises

Les grandes races : le programme national de sélection, les races Large White, Landrace Français, Piétrain (caractéristiques,

performances, sélection et utilisation). Les races locales.

Édition 1999 - Dépliant 4 pages



Les races locales porcines françaises

Le programme national de conservation, le livre généalogique, les races locales porcines françaises, la cryoconservation. À qui s’adresser ?

Édition 1998 - Dépliant 4 pages


Les quatre dépliants : l’organisation de l’amélioration génétique porcine

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1998

Étude des moments d’ovulation et d’insémination chez la truie et de leurs conséquences sur la taille de la portée en élevages

Consulter le resumé

L’expérience avait pour but de dater le moment d’ovulation dans des élevages et de préciser les conséquences des moments d’ovulation et d’insémination sur la taille de la portée. L’étude a porté sur 222 truies croisées dans 5 élevages conduits en bandes toutes les 3 semaines. De une à trois bandes par élevage sont suivies. Une bande est constituée de truies taries, de cochettes et de truies détectées vides à l’échographie. La détection des chaleurs est réalisée à l’aide d’un verrat, trois fois par jour; les femelles sont inséminées de 2 à 5 fois au cours de l’œstrus .

PDF icon Étude des moments d’ovulation et d’insémination chez la truie et de leurs conséquences sur la taille de la portée en élevages
1997