La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 61 à 80 de 118 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Impact du salage et de la cuisson sur la couleur des jambons et lardons

Consulter le resumé

Cette étude a quantifié l’importance de paramètres technologiques dans le développement de la couleur des charcuteries traitées thermiquement à basse température (étuvage de poitrines à lardons) et à haute température (cuisson de jambons).

Dans les 2 cas, le rôle primordial joué par les températures basses (jusqu’à 55°C) a été mis en évidence.
PDF icon tp5martin10.pdf
2010

Cinétique de réfrigération et qualité de viande de porc : effets sur l'exsudat, la texture et la fréquence des jambons déstructurés

Consulter le resumé

Poster. La cinétique de réfrigération de la carcasse est souvent mentionnée comme un facteur d’influence majeure de la qualité de viande, mais son effet sur le pH ultime et notamment sur la fréquence de jambons déstructurés n’est pas aussi clair. Certains facteurs de risque ont été jusqu’alors clairement identifiés, mais il est possible que le procédé de refroidissement ait une influence significative sur la fréquence d’apparition du défaut. Dans cette étude, deux cinétiques de réfrigérations distinctes et leurs effets sur les critères de qualités de viande ont été suivis.

PDF icon Cinétique de réfrigération et qualité de viande de porc : effets sur l'exsudat, la texture et la fréquence des jambons déstructurés
2010

Cinétique de réfrigération et qualité de viande de porc : effets sur l'exsudat, la texture et la fréquence des jambons déstructurés

Consulter le resumé

La cinétique de réfrigération de la carcasse est souvent mentionnée comme un facteur d’influence majeure de la qualité de viande, mais son effet sur le pH ultime et notamment sur la fréquence de jambons déstructurés n’est pas aussi clair. Certains facteurs de risque ont été jusqu’alors clairement identifiés, mais il est possible que le procédé de refroidissement ait une influence significative sur la fréquence d’apparition du défaut. Dans cette étude, deux cinétiques de réfrigérations distinctes et leurs effets sur les critères de qualités de viande ont été suivis.

PDF icon Cinétique de réfrigération et qualité de viande de porc : effets sur l'exsudat, la texture et la fréquence des jambons déstructurés
2010

Carcass chilling and pork quality : effects on drip loss, texture measurements and « PSE-like zones » hams frequency

Consulter le resumé

Two chilling rates from distinctive slaughterhouses were tested on pork carcasses selected with early ultimate pH determination (TritonX100 treated muscle samples). Meat quality parameters (early pH and ultimate pH) and carcass characteristics (sire genetic, carcass weight) were similar for the two chilling treatments, that made the comparative study possible. When chilling rate is faster, drip Loss is 21% lower and shear force after 2 days of maturation is 21% higher.
PDF icon Carcass chilling and pork quality : effects on drip loss, texture measurements and « PSE-like zones » hams frequency
2010

Les produits de charcuterie en Restauration Hors Foyer : situation et perspectives

Consulter le resumé

La RHF tient une place de plus en plus importante dans l’alimentation des Français. Si le secteur de la restauration traditionnelle souffre de la crise, la restauration rapide tire son épingle du jeu.

L’étude dresse un panorama du secteur de la restauration, ses caractéristiques et évolutions.
PDF icon Les produits de charcuterie en Restauration Hors Foyer : situation et perspectives
2010

Dissection européenne de la carcasse de porc : le jambon

Consulter le resumé

Séparation du jambon

Le filet mignon (m. grand et petit psoas, carré des lombes et iliaque) est levé et détaché par une coupe transversale au ras de l’extrémité crâniale de la symphyse pelvienne.

Puis, le jambon est séparé de la longe et de la poitrine par une coupe à angle droit avec la colonne vertébrale entre l’avant dernière et la dernière vertèbre lombaire (normalement 5e et 6e vertèbres lombaires).

11,00 €
2010

Pig myology dissection atlas: potential tool for image labeling

Consulter le resumé

Contextual image analysis is a powerful tool, but it requires anatomical knowledge. Atlases have been developed in different species: human, beef, pig, red deer, etc. Most of them are based on cross-sections on which are identified the different structures (bones, muscles,…). In pig, for instance, the University of Nebraska has published such an atlas for a fatty slaughterpig. Nevertheless, both the 2D views and no information about variability limit the understanding of the carcass characteristics.
PDF icon Pig myology dissection atlas: potential tool for image labeling
2010

Comparaison entre la tomographie à rayons X et la dissection pour mesurer la teneur en muscle des pièces des carcasses de porc

Consulter le resumé

L’imagerie médicale et notamment la tomographie aux rayons X (RX) est utilisée depuis le début des années 1980 chez l’animal (Skerjvold et al., 1981). La mesure de la composition corporelle, notamment, est une des applications principales de cette technologie.
PDF icon Comparaison entre la tomographie à rayons X et la dissection pour mesurer la teneur en muscle des pièces des carcasses de porc
2010

Variabilité inter-races des poids des pièces de carcasse et corrélations génétiques avec les critères de qualité de la viande chez le porc

Consulter le resumé

Les poids de longe, jambon, poitrine, épaule et bardière ont été enregistrés sur les demi‐carcasses d’animaux contrôlés en stations publiques entre 1999 et 2008. Les données concernent 10 759 animaux Large White femelle (LWF), 6 293 Landrace Français (LF), 2 429 Large White mâle (LWM) et 2 253 Piétrain (PP). Le Piétrain se distingue nettement des autres races avec, en particulier, un poids de bardière inférieur et un poids de jambon supérieur.
PDF icon Variabilité inter-races des poids des pièces de carcasse et corrélations génétiques avec les critères de qualité de la viande chez le porc
2010

Prix et marges dans la filière porcine : premiers résultats de l’Observatoire

Consulter le resumé

Face aux interrogations sur le partage des résultats à l’aval de la filière porcine, un Observatoire a été mis en place voilà quelques mois par le gouvernement. Il a identifié les sources de prix les plus représentatives et estimé la répartition des marges brutes pour le porc frais et le jambon. Il conclut toutefois qu’il faut améliorer l’information sur les prix pour se rapprocher de la réalité. De plus, l’évolution des marges brutes ne peut s’apprécier qu’en comparaison aux charges qu’elles doivent rémunérer. Là aussi, beaucoup reste à faire.
PDF icon Prix et marges dans la filière porcine : premiers résultats de l’Observatoire
2009

Cartographie des flux à l’aval de la filière porcine de la sortie des abattoirs à la mise à disposition du consommateur final

Consulter le resumé

Entre l’abattage et la mise à disposition du consommateur final, la viande de porc transite par différents opérateurs industriels et commerciaux, suivant de nombreux circuits, pour se retrouver sous forme de produits finis frais et transformés dans les circuits de vente au détail.

PDF icon Cartographie des flux à l’aval de la filière porcine de la sortie des abattoirs à la mise à disposition du consommateur final
2009

Quels paramètres mesurer pour prédire les viandes déstructurées ?

Consulter le resumé

2420 jambons provenant de 4 abattoirs ont été suivi : mesure du pH1 et du pH ultime sur le Semimembranosus, mesure de la couleur sur le Gluteus Medius après la découpe primaire. La notation « viande déstructurée » a été réalisée sur jambons désossés à 48 h post-mortem. Deux modèles de régression logistique ont été développés : le pH ultime est le premier facteur explicatif du modèle opérationnel (84,1 % de concordance de prédiction) suivi par la mesure du M2 et G2.

PDF icon Quels paramètres mesurer pour prédire les viandes déstructurées ?
2008

Prediction level of meat quality criteria on 'pse-like zones' defect of pork's ham

Consulter le resumé

A major concern in French cooked ham production is a structural “PSE-like zones” defect of muscles. The aim of this study was to estimate the predicting reliability of meat quality measurements from accessible sites to assess the defect in its deep internal location. Meat quality of 2420 hams was measured in four slaughterhouses. All controlled pigs were Large White × Piétrain sire crossbreed: 30 minutes pH and ultimate pH were taken on Semimembranosus, meat colour (L*, a*, b*) was measured on Gluteus Medius as from the primary cutting, and carcass characteristics were registered.

PDF icon Prediction level of meat quality criteria on 'pse-like zones' defect of pork's ham
2008

La visionique désormais autorisée en France pour le classement des carcasses : avec le VCS 2000

Consulter le resumé

Le VCS 2000 est un appareil automatique de classement des porcs, qui a été développé par la firme allemande E+V, qui avait déjà mis au point la machine à classer bovine VBS 2000. Le VCS est équipé de trois caméras. A la première station, une caméra prend une image de la face externe du jambon. A la seconde station deux caméras prennent des images de la fente. A partir des images sont extraites une centaine de variables brutes, constituées essentiellement d'épaisseurs, de largeurs, de longueurs et de superficies. Le test de calibrage s'est déroulé en décembre 2006 sur 150 carcasses environ.

PDF icon La visionique désormais autorisée en France pour le classement des carcasses : avec le VCS 2000
2008

Cinétique de chute du pH entre 18 et 72 h post-mortem : comportement des jambons bruts et désossés

Consulter le resumé

Cette étude a permis de donner des indications précises de l'évolution du pH sur une période qui intéresse particulièrement les opérateurs industriels: la période de 18 à 72 heures post-mortem.

PDF icon Cinétique de chute du pH entre 18 et 72 h post-mortem : comportement des jambons bruts et désossés
2008

Actualisation de l'équation CGM pour le classement des porcs en France

Consulter le resumé

Poster. Le CGM (Capteur Gras/Maigre-Sydel) classe plus de 90 % des porcs abattus en France. Les équations en vigueur jusqu’en 2006 étaient basées sur les données de l’essai de dissection réalisé en 1996. Depuis, la percée du verrat terminal Piétrain et un alourdissement des porcs ont conduit à actualiser les équations des méthodes de classement en vigueur en France.

Entre temps, la défi nition européenne du critère de classement a changé. A la TVM (Teneur en Viande Maigre) a succédé le TMP (Taux de Muscle des Pièces).
PDF icon Actualisation de l'équation CGM pour le classement des porcs en France
2008

Mise en place d'un tri qualité par vision pour jambon et jambon dépiécé dit 5D

Consulter le resumé

Le contrôle de la qualité de la matière première qu'est le jambon est une nécessité pour le salaisonnier. La prédiction du comportement en transformation lui assure une maîtrise de son rendement technologique, paramètre qui peut évoluer de 10 % entre les jambons ayant un bon comportement en transformation et ceux ayant un mauvais comportement. Mais la prédiction du comportement s'exprime surtout vis-à-vis du rendement de tranchage où ces écarts sont encore accentués.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2007

Mise en place d'un tri qualité par vision pour jambon 4D et jambon dépiécé dit 5D

Consulter le resumé

Le contrôle de la qualité du jambon est nécessaire pour le salaisonnier. Prédire son comportement à la transformation permet de maîtriser son rendement technologique. Cette prédiction s’exprime vis à vis du rendement de tranchage. L’évolution de l’approvisionnement des salaisonniers du jambon brut au jambon 4D, puis 5D impose une autre méthode que le tri pH à réception difficile sur jambon 4D et surtout 5D. Le tri en ligne par vision permet une évaluation de la qualité des jambons 4D. L’équation fait intervenir 4 variables (rouge, vert, bleue, L).

PDF icon Mise en place d'un tri qualité par vision pour jambon 4D et jambon dépiécé dit 5D
2007

Qualité du jambon frais : mise en place d'un tri qualité par vision pour jambon 4D et jambon dépiécé dit 5D.

Consulter le resumé

Le jambon cuit supérieur est le produit phare en valeur et en tonnage des industries de transformation de la viande ; ce tonnage augmente encore régulièrement notamment avec l’arrivée dans les années 80 d’un nouveau produit, le jambon cuit supérieur, prétranché, préemballé. Le salaisonnier, pour répondre à cette production, a donc augmenté ses critères de qualité vis-à-vis de la matière première. Prédire le comportement du jambon lors de sa transformation permet de maîtriser son rendement technologique. Cette prédiction s'exprime vis-à-vis du rendement de tranchage.

PDF icon Qualité du jambon frais : mise en place d'un tri qualité par vision pour jambon 4D et jambon dépiécé dit 5D.
2007

La production porcine en Espagne. Structures, coûts et résultats

Consulter le resumé

Vingt ans après l'entrée de l'Espagne dans la Communauté économique européenne, la production porcine espagnole a doublé et le pays est devenu un acteur important sur le marché européen de la viande porcine.

Depuis 2004 toutefois, des changements se sont produits, année à partir de laquelle la production s'est stabilisée, tandis que la consommation manifeste des signes de faiblesse.

Dans le même temps, les coûts de revient du porc à la production se sont renchéris. Proches de 1 euro par kg vif en moyenne, ils sont devenus du même ordre de grandeur qu'en France.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2006

Pages