La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 18 de 18 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Administration de médicaments par pompe doseuse : motivations, freins et pratiques d’utilisation

Consulter le resumé

Poster.

La fi abilité des traitements administrés par pompe doseuse implique que les élevages soient équipés d’un matériel adapté et que les éleveurs maîtrisent les bases de son utilisation. Cette étude a pour objectif de dresser un état des lieux de la motivation, des équipements et des pratiques d’utilisation de la pompe doseuse en 2014 dans un échantillon d’élevages équipés. Elle vise aussi à comprendre les freins dans les élevages non équipés.

PDF icon poster ifip d'Anne Hémonic et al., 48es JRP, 2-3 février 2016, Paris
2016

L’administration de médicaments via l’eau de boisson par pompe doseuse : motivations, freins et pratiques d’utilisation

Consulter le resumé

Poster

FR

Les traitements oraux administrés via l’aliment, largement prédominants il y a 15 ans, diminuent régulièrement (36% des traitements antibiotiques chez le porc en 2013 contre 67% en 1999). L’eau de boisson devient la principale voie d’administration orale, avec 51% des traitements antibiotiques sous forme de poudres et solutions orales en 2013 contre 22% en 1999 (Anses-ANMV, 2014). Majoritairement administrés par pompe doseuse, la fiabilité de ces traitements implique que les élevages soient équipés d’un matériel adapté et que les éleveurs maîtrisent les bases de son utilisation (IFIP, 2010). Cette étude a pour objectif de dresser un état des lieux de la motivation, des équipements et des pratiques d’utilisation de la pompe doseuse en 2014 dans un échantillon d’élevages équipés. Elle vise aussi à comprendre les freins dans les élevages non équipés.

ENG

Medication via drinking water by a dosing pump : motivations, restraints and use practices

While treatments administered via the feed were prevalent 15 years ago, drinking water is now the main route of oral administration, with 51% of antibiotics in the form of powders and oral solutions in 2013 as against 22% in 1999 (ANMV, 2014). Mostly administered by dosing pump, the reliability of these treatments requires appropriate equipment and good use practices.
This phone survey aims to compile an inventory of motivations, equipment and practices in the use of the dosing pump in 116 equipped farms located throughout France. It also seeks to understand the restraints in 46 unequipped farms. For 46% of farmers, the main reasons for using a dosing pump were greater efficiency and responsiveness of treatment by water compared to feed. Some practices have improved since 2007: the complete rinsing of the circuit and the presence of an agitator in the tank concerned respectively 90% and 69% of farms in 2014 as against 62% and 52% in 2007. However, improvements are expected particularly in equipment maintenance which is implemented in less than 25% of farms, and on flow adjustment of drinkers, checked in only 47% of farms. For 43% of non-equipped farmers, the main obstacle is the constraint related to equipment: cost, settings, use.
This study underlines the importance of training farmers to optimise the reliability of treatments administered by drinking water.

PDF icon Hémonic et al., 48es Journées de la Recherche Porcine (FRA), 2-3 février 2016, p. 357-358, poster
2016

Evolution of medication costs over a 10 year period from National technical-economic database on French Pig farms

Consulter le resumé

Poster.

The evolution of medication costs over a 10 year period (2004-2014) in French pig farms was analysed.

Abstract 

Introduction: The control of the medication costs is a major challenge in pig industry to optimize production costs and meets the national plan of reduction of the antibiotic use in veterinary medicine. Medication costs are collected in the National technical-economic database (GTE). This is an indirect annual monitoring of antibiotic use from a large network of farms national distribution. In this paper, the evolution of medication costs over the last 10 years (2004- 2014) in French Pig farms is analysed. 
Materials and Methods: Medication costs are analysed from results collected in GTE database in two types of herds: farrow‐to‐finish herds (n> 1475 farms) and fattening herds (n> 339 farms). Several medication costs were considered: total costs, preventive costs with 2 sub-categories, vaccines and livestock management products, curative cost with the orally-administered medication and antibiotic and anti-inflammatory injections. 
Results: In farrow‐to‐finish herds, the total medication costs decreased significantly by 0.76 €/100 kg carcass (-12%) between 2004 and 2014, in relation to the decrease in orally-administered medication (- 0.65 €/100 kg carcass, -40%), in antibiotic and anti-inflammatory injections (- 0.47 €/100kg carcass, - 42%) and also in livestock management products (- 0.26 €/100 kg per carcass, -18%). During the same period vaccination, costs increased (+ 0.28 €/100 kg carcass, +11%). Over those 10 years, the levels of curative medication decreased by 41% and were lower than those of preventive medication (- 2.27 €/100 kg carcass in 2014). Medication costs for fattening herds also decreased significantly by 0.72 €/100 kg carcass (-24%) between 2004 and 2014, in relation to the decrease of orally-administered medication (- 0.65 €/100kg carcass, -42%) and antibiotic and anti-inflammatory injections (- 0.33 €/100 kg carcass, -63%). However, livestock management products and vaccines remained stable for this category of farms. Over the 10 years, the level of curative medication decreased by 47%. In 2014 the preventive medication costs were higher than those of curative medication (+ 0.11 €/100 kg carcass). 
Conclusion: The decrease in medication costs associated with a decreased use of curative treatments and an increased use of vaccines, meets the expectations of Human and Animal Health Authorities and society. This is due to improvement in the health status of farms in connection with the development of vaccinations and biosecurity practices contributing to the success of the actions to reduce antibiotic use.

PDF icon Poster IFIP de Isabelle Corrégé, 24th International pig veterinary society congress, 7-10 juin 2016, Dublin (Irlande)
2016

Water medication with a dosing pump : motivations, obstacles and use practices

Consulter le resumé

Poster.

The reliability of water medication with a dosing pump requires appropriate equipment and good use practices. This study aims to assess the situation in 2014 in terms of motivations and use practices of the dosing pump in a sample of equipped farms. It also aims to understand the obstacles in nonequipped farms.

Abstract.

Introduction: While antimicrobial treatments administered via the feed were largely predominant in France 15 years ago, drinking water is becoming the main administration route, as 51% of treatments are found as oral solutions and powders in 2013 against 22% in 1999. Mostly administered by dosing pump, the reliability of these treatments requires adapted material and correct use practices. This study has for objective to describe the motivation and use practices of the dosing pump in a sample of equipped farms in 2014. It also aims to understand the obstacles for non-equipped farms.

Materials and Methods: A phone survey was conducted in a sample of 109 French farms equipped with a dosing pump and 46 farms which were non-equipped.

Results: One of the main reasons cited by 46% of farmers for acquiring a dosing pump is the higher efficiency and the shorter implementation of treatment administered through water over feed. Regarding the use practices, the best applied recommendations are the preparation of the tank solution for a use up to 24 hours (91% of farms) and the complete water rinsing of the circuit at the end of the treatment (90% of farms). In 26% of farms, calculation of the amounts of water drunk by pigs under treatment is relied on the animals’ real level of water consumption based on the reading of the water meter or the graduations on the tank. Other farmers (40%) give an estimate of water drunk from theoretical values (10% of the live weight of animals to treat), which is more approximate because based on a constant set for healthy pigs. And 30% of farmers did not explain how they do the calculation for they work “from habit”. Other recommendations are seldom followed by the surveyed farmers whereas they can prevent treatment under-dosing and clogging of troughs and pipes. Indeed, throughout the past year, the trough flow was never controlled in 53% of farms. Occasional solubilisation problems of the treatment, which occurred in 41% of farms, can be explained by some risky practices: the absence of a mixing tank in 31% of farms, no solubility test for new drugs with water from the farm in 59% of cases, mixing of two drugs in 18 % of farms. Finally, improvements are expected in equipment maintenance which is implemented in less than 25% of farms. For 43% of non-equipped farmers, the main obstacle is the constraint related to equipment: cost, set up, use. Only 11% of non-equipped farmers plan to purchase a dosing pump in the short-term.

Conclusion: This survey helps to better target communication routes to optimise the reliability of treatments administered by a dosing pump, as well as to assist the non-equipped farmers through the acquiring process. 

PDF icon Poster IFIP de Anne Hémonic, 24th International pig veterinary society congress, 7-10 juin 2016, Dublin (Irlande)
2016

L’élevage de précision et la maîtrise de l’administration du médicament

Consulter le resumé

L’élevage de précision peut apporter des solutions pour maîtriser l’administration du médicament en élevage et renforcer le trio éleveur-vétérinaire-technicien : suivi plus précis et individualisé des animaux, outil d’épidémiologie, d’établissement de références collectives. Ce sont des outils encore expérimentaux à adapter pour une transposition sur le terrain et à valider : résultats, alertes générées, modèles d’aide à la décision...

PDF icon présentation de Anne Hémonic au Space 2015
2015

Quantifier les antibiotiques utilisés en élevage : méthode et résultats

Consulter le resumé

Dossier spécial : antibiotiques
Connaître les usages d'antibiotiques en élevage est essentiel dans le cadre d'une politique de maîtrise de l'antibiorésistance. Différents outils complémentaires existent en France : le suivi des ventes d'antibiotiques, le suivi des dépenses de santé et les enquêtes ponctuelles en élevage. Depuis 2011, le panel Inaporc renforce ce dispositif. A l'échelle européenne, différents systèmes de suivi coexistent, spécifiques à chaque pays.

PDF icon techporc_do_hemonic_n10_2013.pdf
2013

Les bonnes pratiques d’injection intramusculaire

Consulter le resumé

Les injections intramusculaires sur les porcs sont une pratique relativement courante en élevage pour administrer des médicaments vétérinaires : des vaccins surtout mais aussi ponctuellement des antibiotiques ou des anti-inflammatoires par exemple. Une injection de bonne qualité doit répondre à plusieurs critères : sécurité de l’éleveur, de l’animal et aussi du consommateur de viande de porc, prise en compte de la douleur de l’animal et bien sûr réussite du traitement administré.
PDF icon Les bonnes pratiques d’injection intramusculaire
2012

Evolution des dépenses de santé sur 10 ans et facteurs de variation

Consulter le resumé

La maîtrise des dépenses de santé est un enjeu majeur pour la filière porcine, elle contribue à l’optimisation du coût de production.

Elle doit passer, notamment, par une utilisation raisonnée des médicaments, et tout particulièrement celle des antibiotiques.

La France ne possède pas à l’heure actuelle de réseau fi able et exhaustif informant des usages des médicaments dans la filière porcine, à la différence d’autres pays (Danemark, Pays-Bas, Canada, etc.).

Les données annuelles de l’Agence Nationale du Médicament Vétérinaire présentent 2 limites :
PDF icon Evolution des dépenses de santé sur 10 ans et facteurs de variation
2011

Résidus de médicaments vétérinaires et antibiorésistance liés à la consommation de viande de porc. Etat des connaissances

Consulter le resumé

La résistance aux antimicrobiens est une préoccupation majeure de la Santé Publique à travers le monde et l’utilisation d’antibiotiques en production primaire est fréquemment mise en cause. Plus récemment, la question de la contribution des aliments, et en particulier des viandes, comme vecteur ou source chez l’homme de bactéries résistantes aux antimicrobiens, ou de gènes de résistance aux antimicrobiens portés par les bactéries, a été également posée.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2010

Ganado porcino : ¿ qué práticas de bioseguridad e higiene se llevan a cabo en Francia ? (y II) Quelles sont les pratiques de biosécurité et d’hygiène en élevages de porcs ?

Consulter le resumé

En la segunda parte de este artículo se expone el resto de resultados de la rencuesta realizada por el IFIP sobre las medidas de bioseguridad que implantan los ganaderos de porcino de algunas regiones francesas.

2010
Utilisation des pompes doseuses en élevage de porcs : recommandations pratiques

Utilisation des pompes doseuses en élevage de porcs : recommandations pratiques

Consulter le resumé

Cette brochure apporte aux prescripteurs et éleveurs des informations sur une utilisation optimale du médicament et du matériel lors de traitement via l'eau de boisson par pompe doseuse.

Etapes chronologiques de la préparation d'un traitement médicamenteux via l'eau de boisson - Prix indicatifs de matériels et pratiques recommandées - Fiches techniques des étapes en images du traitement par pompe doseuse et de l'entretien du matériel.

48 pages couleurs

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2010

Homogénéité d'une solution d'oxytétracycline administrée via l'eau de boisson par pompe doseuse.

Consulter le resumé

Poster.
PDF icon Homogénéité d'une solution d'oxytétracycline administrée via l'eau de boisson par pompe doseuse.
2010

Homogénéité d'une solution d’oxytétracycline administrée via l’eau de boisson par pompe doseuse

Consulter le resumé

Poster. En élevage porcin, les traitements collectifs peuvent être réalisés via l’eau de boisson par des pompes doseuses. Un facteur clé de la réussite thérapeutique est l’homogénéité de la solution médicamenteuse disponible à l’abreuvoir, qui garantit que des animaux consommant la même quantité d’eau reçoivent la même posologie.
PDF icon Homogénéité d'une solution d’oxytétracycline administrée via l’eau de boisson par pompe doseuse
2010

Etude de la réponse immunitaire des porcs français de race Large White et analyse conjointe du transcriptome des leucocytes du sang périphérique

Consulter le resumé

L’espèce porcine a bénéficié depuis 20 ans d’un programme de sélection génétique qui a ciblé des caractères de production et cette sélection, accompagnée du respect de règles sanitaires strictes incluant vaccination et antibiothérapie préventive, a permis une nette amélioration des performances zootechniques. Or, dans une perspective de respect accru du bien-être animal et de la sécurité du consommateur, les normes européennes visent une réduction des mesures prophylactiques médicamenteuses.
PDF icon Etude de la réponse immunitaire des porcs français de race Large White et analyse conjointe du transcriptome des leucocytes du sang périphérique
2008

Quelles sont les pratiques d'utilisation des pompes doseuses en élevages de porcs ?

Consulter le resumé

Parmi les différentes voies d'administration des médicaments, l'administration par voie orale via l'eau de boisson permet de traiter précocement et efficacement une pathologie dès l'apparition des premiers symptômes. Cependant, elle nécessite que les élevages soient équipés d'un matériel adapté et que les éleveurs maîtrisent les bases de l'utilisation et de l'entretien de ce matériel. Afin de faire un premier bilan de la situation deux enquêtes ont été menées dans des élevages équipés de pompe doseuse. Le modèle de pompe le plus répandu est la pompe hydraulique.
PDF icon Quelles sont les pratiques d'utilisation des pompes doseuses en élevages de porcs ?
2008

Résidus dans la viande de porc : résultats des plans français de 2001 à 2004

Consulter le resumé

Dans toute denrée alimentaire végétale ou animale, diverses substances chimiques ou résidus sont susceptibles de se retrouver en quantité infime. Ces quantités infimes, appelées résidus peuvent avoir pour origine les médicaments vétérinaires, les substances interdites et les contaminants de l'environnement. Le dépistage des résidus dans les denrées d'origine animale est réglementé au niveau européen par la Directive 96/23/CE du 29 avril 1996. La diffusion de ces résultat est assurée par la DGAL (Direction générale de l'alimentation) qui réalise un bilan annuel destiné à la CE.
PDF icon Résidus dans la viande de porc : résultats des plans français de 2001 à 2004
2006

Résidus dans la viande de porc - Résultats des plans français de 2001 à 2003

Consulter le resumé

Etant donné le haut niveau souhaité de protection de la santé des consommateurs, la mise en place de contrôles de résidus dans les denrées d’origine animale est réglementée au niveau européen par une directive, surnommée « directive résidus ».
PDF icon Résidus dans la viande de porc - Résultats des plans français de 2001 à 2003
2005

Résidus dans la viande de porc : résultats stables en 2000

Consulter le resumé

Ce plan de contrôle ciblé confirme les résultats des années précédentes, à savoir pas d’utilisation frauduleuse d’anabolisants

et une contamination minime par les antibiotiques.

Néanmoins, la mise en évidence de substances

médicamenteuses qui ne sont plus autorisées en élevage reste à déplorer.
PDF icon Résidus dans la viande de porc : résultats stables en 2000
2002