La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 13 de 13 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Projet d’amélioration de la recyclabilité des emballages de charcuterie : Picarec

Consulter le resumé

Arnaud Bozec, bilan 2017, éditions IFIP, mai 2018, p. 88

Les industriels de la charcuterie se mobilisent avec la Fict et l’Ifip pour rendre leurs emballages plus recyclables. Dans le cadre d’un appel à projets de l’organisme Eco-emballages, de nouveaux films en PET ont été étudiés pour remplacer les films constituant les barquettes et les opercules et pouvoir intégrer une filière de recyclage des plastiques. Ces emballages de jambons ou de pâtés ont été testés, avec la collaboration de cinq fabricants de charcuteries.

PDF icon Arnaud Bozec, bilan 2017, éditions IFIP, mai 2018, p. 88, fiche n° 48
2018

Projet Innovant et Collaboratif d’Amélioration de la Recyclabilité des Emballages de Charcuterie : PICAREC

Consulter le resumé

Arnaud Bozec, Bilan 2016, éditions IFIP, mai 2017, p. 92

A l’heure actuelle, les emballages de charcuterie ne sont pas intégrés dans une filière de recyclage.

C’est un manque à gagner certain dans un objectif national de massifier les flux post-consommateur d’emballages alimentaires en plastique vers les filières de recyclage existantes. Les professionnels du secteur sont motivés pour identifier des solutions permettant de rendre leurs emballages plus recyclables.

OBJECTIF 1

Développer des solutions concrètes afin d’améliorer la recyclabilité des barquettes de charcuterie et travailler plus particulièrement sur :

Le film inférieur : lever les freins techniques pour permettre la massification du déploiement du film MonoAPET inférieur

Le film supérieur : développer un film supérieur soudable sur du monoAPET, facilement et totalement pelable par le consommateur afin de ne pas perturber le recyclage du film inférieur en Mono APET

Le film supérieur : développer un film supérieur en monoAPET soudable sur du monoAPET et qui ne perturbe pas le recyclage en fin de vie de l’emballage.

PDF icon Arnaud Bozec, Bilan 2016, mai 2017, p. 92, fiche n° 53
2017

Retrospective on proficiency tests for nutrient components in meat products (1995-2014)

Consulter le resumé

Poster.

For some nutrients (protein, total fat, carbohydrate, sugars, salt) and some cooked meat products (corned-beef, liver pate, ham pate), standard deviations for proficiency assessment were estimated from a retrospective of 1995–2014 proficiency tests. The results of proficiency tests are also compared to DGSANCO’s tolerances for nutrition labeling.

PDF icon icomst_carlier.pdf
2015

Retrospective on proficiency tests for nutrient components in meat products (1995-2014)

Consulter le resumé

For some nutrients (protein, total fat, carbohydrate, sugars, salt), and some cooked meat products (corned-beef, liver pate, ham pate), standard deviation for proficiency assessment were estimate from a retrospective of 1995–2014 proficiency tests. The results of proficiency tests are also compared to DGSANCO’s tolerances for nutrition labeling.

PDF icon carlier2015-icomst.pdf
2015

Valorisation du gras de porcs non castrés à différents niveaux d’odeurs dans des saucisses fumées et pâté / Value-recovery from non-castrated boar fat at different levels of boar taint odour via smoked sausage and pâté

Consulter le resumé

Les Cahiers de l'IFIP, 1(1), 75-82 - La revue R&D de la filière porcine française - numéro 1 en accès libre

L’étude visait à évaluer l’acceptabilité de la saucisse type Strasbourg fumée et du pâté de campagne par un panel de consommateurs sélectionnés comme sensibles aux odeurs de verrat. Du gras de bardière issu de carcasses de mâles non castrés identifiées comme odorantes à l’abattoir par analyse chimique des taux de scatol et d’androsténone a été sélectionné. 9 mêlées de niveaux croissants en androsténone et scatol ont été réalisées ainsi qu’une mêlée témoin à partir de gras de femelles.

L’appréciation globale du pâté fabriqué avec les lots faiblement chargés en androsténone (valeur en androsténone inférieure à 1 µg/g de gras) est équivalente au lot témoin. A partir d’une valeur en androsténone de 1,5 µg associée à des valeurs en scatol supérieures à 0,15 µg dans le gras, on observe une chute nette de l’appréciation générale du produit. Concernant la saucisse de Strasbourg fumée, l’IFIP a mis en évidence que la concentration en androsténone et scatol n’a pas d’effet sur l’appréciation globale par le consommateur. La recette de la saucisse de Strasbourg fumée élaborée à partir du gras de bardière bénéficiant d’une cuisson en salaison ainsi qu’un trempage des saucisses dans de la fumée liquide, semble influer fortement sur l’odeur et le goût, et masquer l’odeur de verrat. 

PDF icon Version française , PDF icon English version
2014

Réduction du chlorure de sodium dans les charcuteries hachées cuites

Consulter le resumé

Fiche n° 74 : Contribution aux politiques publiques

Ce projet répond à la demande du Plan National Nutrition Santé (PNNS) visant à réduire la teneur en sodium des produits.
L’influence des teneurs en chlorure de sodium sur les caractéristiques technologiques de la saucisse à pâte fine et du pâté de campagne a été étudiée.
Les teneurs réduites en NaCl étaient 16, 15 et 13 g/kg, soit des réductions de 10 à 35% en fonction de la référence de 20 ou 18 g/kg.
Différentes solutions de formulation ont été étudiées à l’aide de composants apportant une fonctionnalité comparable ou complémentaire à celle du chlorure de sodium.
Les effets des combinaisons ont été étudiés par rapport au rendement technologique (RT en %) et la fermeté (exprimée par la force de compression F en N).

PDF icon fiche_bilan2013_74.pdf
2014

Impact des nitrites et de traitement thermique sur la couleur des produits hachés cuits

Consulter le resumé

Fiche n° 73 : Contribution aux politiqus publiques

L’influence de différentes teneurs en nitrite sur le développement de la couleur du pâté de campagne et de la saucisse à pâte fine ont été étudiés.
L’objectif est de déterminer les teneurs minimales permettant d’obtenir une couleur satisfaisante dans du pâté de campagne (petit calibre, 350g, pour l’étude) et des saucisses à pâte fine (Francfort).
La couleur est évaluée par des mesures avec un spectrocolorimètre. L’intensité de la couleur rouge est proportionnelle à l’angle de teinte rouge H*.

PDF icon fiche_bilan2013_73.pdf
2014

Réduction du chlorure de sodium dans différents produits de charcuterie hachés cuits

Consulter le resumé

Cette étude a pour but d’étudier l’influence de différentes teneurs en chlorure de sodium sur des produits à plusieurs composants (maigre, foie, gras), agglomérés (saucissons et pâtés à grain grossier) ou émulsifiés (saucisses pâte fine, pâtés émulsifiés). Elle doit permettre aux fabricants d’assurer les meilleurs résultats possibles dans des conditions les mieux maîtrisées possible (rendements de fabrication, présentation des produits finis, stabilité microbiologique).

Pour ce faire, différentes solutions sont étudiées, sur la formulation (substitution partielle du chlorure de sodium par du chlorure de potassium, utilisation de polyphosphates, citrates, transglutaminase…) ou utilisation d’ingrédients fonctionnels comme des émulsifiants…) ou sur le processus de fabrication (mode opératoire de cutterage, barème de traitement thermique…).

L’étude a permis de mettre en évidence la possibilité de réduire significativement la teneur en NaCl dans les saucisses à pâte fine et le pâté de campagne, jusqu’à des niveaux permettant une allégation nutritionnelle, avec une réduction d’au moins 25% : à 15 g/kg par rapport à 20 g/kg et à 13 g/kg par rapport à 18 g/kg. Cette remarque concerne particulièrement les saucisses à pâte fine puisque, en ce qui concerne le pâté de campagne, il est possible de diminuer la teneur en NaCl au moins jusqu’à 10 g/kg.

Des combinaisons de teneur en NaCl réduite avec différents ingrédients apportant directement une fonctionnalité (rétention d’eau, liaison, texture…) sont possibles. Deux ont été testées et ont donné des résultats relativement satisfaisants : plasma sanguin de porc dans les saucisses à pâte fine, farine de pois dans le pâté de campagne. Cet apport de fonctionnalité est bien connu et est directement dépendant de la dose d’emploi, dans les produits dans lesquels ces 49 ingrédients sont autorisés. D’autres auraient pu être testés : caséinate de sodium, protéines de pois, protéines de pomme de terre, amidons…

Les combinaisons de NaCl avec des ingrédients dont le mode d’action concerne plus directement la fonctionnalité des protéines musculaires ont permis d’aller plus loin dans la connaissance de leur efficacité réelle.

Ainsi la proximité de KCl avec NaCl en terme de fonctionnalité a été mise en évidence, tant au niveau technologique que microbiologique : à une teneur permettant le maintien de la force ionique, il donne des résultats proches de ceux des références NaCl. Il semble même envisageable de l’utiliser à une teneur inférieure, sans diminuer sensiblement le niveau des résultats et permettre de réduire son impact négatif sur le goût des produits.

L’utilisation de polyphosphate potassique est également envisageable et apporte une fonctionnalité dans les saucisses à pâte fine en particulier.. Leur impact microbiologique constaté dans cette étude doit être pris en compte. Il est d’ailleurs discuté, d’une part du fait que les phosphates conduisent généralement à des produits à teneur en eau plus élevée (ce qui n’est pas forcément le cas ici, à cause de la diminution de la teneur en NaCl). D’autre part ils sont sensé bloquer les ions qui servent d’éléments nutritifs aux microorganismes.

L’utilisation de la transglutaminase semble être une piste intéressante. Auxiliaire technologique dans les produits cuits (elle est détruite par la chaleur,) elle joue un rôle tout à fait notable sur la texture des produits. Sont impact sur le rendement technologique n’est pas aussi positif que que sur la fermeté de la pâte. Son impact microbiologique demande également à être contrôlé d’un effet non négligeable sur la croissance bactérienne constaté dans cette étude.

La combinaison de la transglutaminase et du citrate de potassium peut constituer une solution intéressante pour réduire le taux de sodium dans les produits. Le citrate a en effet donné des résultats intéressants, bien qu’inférieurs à ceux obtenus avec le polyphosphate potassique. De même son impact microbiologique reste à vérifier, en relation également avec son impact sur la croissance bactérienne mis en évidence dans ce projet. Mais il conviendrait de vérifier s’il peut avoir un effet synergique avec la transglutaminase.

49 pages   

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2013

Essais interlaboratoires : Composition chimique de produits à base de viandes - rapport IC_2011_2

Consulter le resumé

L’ifip a organisé en octobre - décembre 2011 le circuit d'intercomparaison IC_2011_2 sur la composition chimique de produits à base de viandes. 73 laboratoires dans 4 pays ont participé à ce circuit. Les activités sous-traitées sont la fourniture des échantillons pour essais et la vérification des critères d’homogénéité sur des résultats d’analyses accréditées qui sont confiées à un laboratoire.
PDF icon Essais interlaboratoires : Composition chimique de produits à base de viandes - rapport IC_2011_2
2011

Essais interlaboratoires : composition chimique de produits à base de viandes - Rapport n° IC_2010_2

Consulter le resumé

L’ifip (institut de la filière porcine) a organisé en septembre - novembre 2010 le circuit d'intercomparaison n° IC_2010_2, sur la composition chimique de produits à base de viandes.73 laboratoires dans 3 pays ont participé à ce circuit. La coordination du présent essai d’aptitude est assurée par Martine Carlier. Les activités sous-traitées pour cet essai d’aptitude sont la fourniture des échantillons pour essais et la vérification des critères d’homogénéité sur des résultats d’analyses accrédités qui sont confiées à un laboratoire.
PDF icon Essais interlaboratoires : composition chimique de produits à base de viandes - Rapport n° IC_2010_2
2010

Quantification des effets de facteurs lors de la réalisation de tests de croissance aliments sur l’estimation du taux de croissance de Listeria monocytogenes

Consulter le resumé

Le test de croissance (ou challenge-test) permet d’évaluer le comportement de bactéries pathogènes inoculées artificiellement dans les aliments dans des conditions définies. Il permet également de valider les modèles de microbiologie prévisionnelle. Le protocole de mise en oeuvre du test de croissance est déterminé en fonction de son objectif. Cependant, différents facteurs influencent les résultats de ces tests, en particulier pour des aliments complexes, tels que des sandwiches ou des salades mélangées.

PDF icon Quantification des effets de facteurs lors de la réalisation de tests de croissance aliments sur l’estimation du taux de croissance de Listeria monocytogenes
2010

Quantification of the effect of factors involved in challenge-test assays on the growth rate estimation of Listeria monocytogenes.<br /><br /><br /><br /><br />Quantification des effets de facteurs lors de la réalisation de tests de croissance aliments sur l’estimation du taux de croissance de Listeria monocytogenes.

Consulter le resumé

Direct evaluation of growth of artificially inoculated bacterial pathogens in foods using challenge-tests is an interesting tool for the management of food safety.

However, an issue is their an issue is their ability to describe the growth of a foodborne pathogen in conditions as similar as possible to a naturally contamined and routinely produced food.
PDF icon Quantification of the effect of factors involved in challenge-test assays on the growth rate estimation of Listeria monocytogenes.<br /><br /><br /><br /><br />Quantification des effets de facteurs lors de la réalisation de tests de croissance aliments sur l’estimation du taux de croissance de Listeria monocytogenes.
2010

Essais interlaboratoires. Composition chimique des produits à base de viandes

Consulter le resumé

PDF icon Essais interlaboratoires. Composition chimique des produits à base de viandes
1998