La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 61 à 80 de 88 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Variabilité inter-races des poids des pièces de carcasse et corrélations génétiques avec les critères de qualité de la viande chez le porc

Consulter le resumé

Les poids de longe, jambon, poitrine, épaule et bardière ont été enregistrés sur les demi‐carcasses d’animaux contrôlés en stations publiques entre 1999 et 2008. Les données concernent 10 759 animaux Large White femelle (LWF), 6 293 Landrace Français (LF), 2 429 Large White mâle (LWM) et 2 253 Piétrain (PP). Le Piétrain se distingue nettement des autres races avec, en particulier, un poids de bardière inférieur et un poids de jambon supérieur.
PDF icon Variabilité inter-races des poids des pièces de carcasse et corrélations génétiques avec les critères de qualité de la viande chez le porc
2010

Effet du génotype halothane sur les performances de croissance, qualités de carcasse et de viande

Consulter le resumé

L’allèle de sensibilité à l’halothane n’est en ségrégation dans la population collective française Piétrain. Les données relatives à 1557 femelles Piétrain contrôlées en stations publiques ont été analysées. Les performances de production, de qualités de carcasse et de viande des trois génotypes (128 NN, 334 Nn et 1 095 nn) ont été comparées. Les animaux nn présentent des carcasses plus conformées mais pour lesquelles les indicateurs de qualité de viande sont fortement affectés. Cette étude confirme l’impact négatif majeur de l’allèle n sur la capacité de rétention en eau de la viande.
PDF icon Effet du génotype halothane sur les performances de croissance, qualités de carcasse et de viande
2009

Effect of the halothane genotype on growth performances, carcase and meat quality traits in the Piétrain breed of the French national pig breeding program

Consulter le resumé

The halothane allele (n) is segregating in the French national Pietrain breed. Records from the three French central test stations were available for 1,557 Pietrain pigs of known halothane gene status (128 NN, 334 Nn and 1,095 nn). Production traits, carcase composition and meat quality measurements were studied to compare the three genotypes and assess the allele effects.
PDF icon Effect of the halothane genotype on growth performances, carcase and meat quality traits in the Piétrain breed of the French national pig breeding program
2009

Qualité des poitrines : facteurs de variation

Consulter le resumé

Plusieurs industriels ont constaté une augmentation de la proportion de poitrines grasses et ce, malgré l'augmentation moyenne de la TVM des carcasses ces dernières années et du TMP plus récemment. Mais la poitrine est la pièce dont la qualité de prédiction de l’état d’engraissement par la TVM ou le TMP de la carcasse est la plus faible.

Si certains marchés d’export permettent une bonne valorisation des poitrines lourdes et grasses, tous les opérateurs du marché n’ont pas accès à ces débouchés, et toutes ces poitrines ne satisfont pas ces attentes.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2009

Qualité sensorielle de la viande de porc : incidence de l'âge à l'abattage et de l'utilisation de Duroc pour la production Label Rouge ou porcs lourds. Intérêt d'une maturation de la longe

Consulter le resumé

Cette étude évalue l'influence combinée d'une augmentation de l'âge à l'abattage et d'une modification du type génétique, sur la qualité technologique et sensorielle, sur la composition chimique et la tendreté de la viande fraîche ainsi que sur l'aptitude à la transformation en jambons cuits label rouge et secs de qualité. Une approche des coûts de production selon l'âge à l'abattage complète cette étude. D'un point de vue de l'amélioration de la qualité sensorielle de la viande fraîche, les porcs issus d'un verrat Duroc sont intéressants pour un produit démarqué et un public averti.
PDF icon Qualité sensorielle de la viande de porc : incidence de l'âge à l'abattage et de l'utilisation de Duroc pour la production Label Rouge ou porcs lourds. Intérêt d'une maturation de la longe
2009

Analyse de la variabilité génétique de populations porcines espagnoles et françaises à partir de données de contrôle de filiation

Consulter le resumé

Poster. Cette étude porte sur des populations porcines espagnoles et françaises pour lesquelles un contrôle de filiation est pratiqué de manière systématique sur les verrats. Les objectifs sont : (i) d’étudier les fréquences des 10 marqueurs communs aux analyses espagnoles et françaises dans les différentes populations concernées; (ii) d’appréhender la variabilité génétique intra et inter populations; (iii) de détecter des animaux originaux et (iv) d’assigner un animal à une race, voire à une population.
PDF icon Analyse de la variabilité génétique de populations porcines espagnoles et françaises à partir de données de contrôle de filiation
2009

Evaluation zootechnique d'une stratégie alimentaire biphase établie via le logiciel InraPorc® et appliquée sur des porcs issus de verrats Pietrain ou Large White × Piétrain

Consulter le resumé

Les performances de 184 porcs issus de verrats Piétrain (PP) ou croisés Large White x Piétrain (LWxPP) sont caractérisées en conditions non limitantes d'apports azotés (essai 1). Les performances moyennes obtenues en période de croissance et de finition sont utilisées pour paramétrer le profil de croissance et de consommation de chaque type de porc dans le logiciel InraPorc® et estimer leurs besoins en lysine digestible par unité d'énergie nette (LYSd/EN).
PDF icon Evaluation zootechnique d'une stratégie alimentaire biphase établie via le logiciel InraPorc® et appliquée sur des porcs issus de verrats Pietrain ou Large White × Piétrain
2009

Exploring variation in saleable meat yield

Consulter le resumé

PDF icon Exploring variation in saleable meat yield
2009

Piétrain pur : sur la piste du pH ultime

Consulter le resumé

Les porcs charcutiers issus de croisement verrat terminal Piétrain pur fournissent-ils des viandes de moins bonnes qualités ?
2008

Piétrain pur : quelques pratiques à réviser

Consulter le resumé

Des essais conduits à la station Ifip de Romillé sur l'utilisation du Piétrain pur plaident pour une certaine vigilance en péri-natal et en croissance-finition
2008

Réalisation d'un observatoire des résultats de pH ultime des porcs charcutiers issus de croisement verrat terminal Piétrain pur

Consulter le resumé

La montée récente de l'utilisation du verrat terminal Piétrain pur en production de porcs charcutiers (+50 % des IA en 2006), n'est pas sans lever certaines interrogations : si ce type de lignée mâle est plébiscité pour sa réponse au classement des carcasses (TVM/TMP élevés), des questions se posent quant à la qualité de viande de ces carcasses conformées. L'IFIP a récemment publié les résultats d'une étude comparant la qualité de viande des carcasses issus de différents croisements (Piétrain ou LW*P, LE TIRAN et al., 2003).

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2008

Différenciation de la qualité sensorielle de la viande fraîche : incidence de l'âge à l'abattage et de l'utilisation de lignées Duroc pour la production sous Label Rouge ou porcs lourds. Intérêt d'une maturation post-mortem de la longe

Consulter le resumé

Les acteurs de la filière Porc Label Rouge souhaitent davantage différencier leurs produits par leur qualité organoleptique. Cette filière a suivi un fort développement pour répondre à l’obligation en avril 2007 d’élaborer les charcuteries sous Label Rouge uniquement à partir de porcs issus de la filière Label Rouge.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2008

Actualisation de l'équation CGM pour le classement des porcs en France

Consulter le resumé

Poster. Le CGM (Capteur Gras/Maigre-Sydel) classe plus de 90 % des porcs abattus en France. Les équations en vigueur jusqu’en 2006 étaient basées sur les données de l’essai de dissection réalisé en 1996. Depuis, la percée du verrat terminal Piétrain et un alourdissement des porcs ont conduit à actualiser les équations des méthodes de classement en vigueur en France.

Entre temps, la défi nition européenne du critère de classement a changé. A la TVM (Teneur en Viande Maigre) a succédé le TMP (Taux de Muscle des Pièces).
PDF icon Actualisation de l'équation CGM pour le classement des porcs en France
2008

A comparison of vitality and growth performance before weaning of crossbred piglets obtained from Piétrain or crossbred Large White x Piétrain boars and Large White x Landrace sows

Consulter le resumé

PDF icon A comparison of vitality and growth performance before weaning of crossbred piglets obtained from Piétrain or crossbred Large White x Piétrain boars and Large White x Landrace sows
2007

Résultats du 28e test de contrôle des produits terminaux issus de différentes combinaisons de types génétiques de truies et de verrats parentaux agréés par le Ministère chargé de l'Agriculture.

Consulter le resumé

Le contrôle des produits terminaux a pour but de fournir des références publiques objectives sur les performances de croissance, de carcasse et de qualité de la viande des produits terminaux issus de différentes combinaisons de types génétiques de truies et de verrats parentaux, produits par les Organismes de Sélection Porcine agréés.
PDF icon Résultats du 28e test de contrôle des produits terminaux issus de différentes combinaisons de types génétiques de truies et de verrats parentaux agréés par le Ministère chargé de l'Agriculture.
2007

Impact du type génétique du verrat sur la vitalité des porcelets et leurs performances en maternité

Consulter le resumé

L’essai porte sur l’étude de la durée de gestation (pas d’induction des mises bas) et sur le déroulement de la mise bas et de la lactation lorsque les truies sont inséminées avec de la semence de verrat croisé Large White×Piétrain (lot LW×PP, n=47) ou Piétrain pur (lot PP, n=46) homozygote sensible à l'halothane (nn). Dans chacune des quatre bandes de l’essai, les truies sont réparties entre les deux lots sur la base de leur rang de portée et de leur état d’embonpoint.
PDF icon Impact du type génétique du verrat sur la vitalité des porcelets et leurs performances en maternité
2007

Impact de la durée de mise à jeun, du mode d'alimentation et d'élevage sur la qualité technologique des jambons cuits

Consulter le resumé

Un intervalle de 24 heures d’ajeunement entre le dernier repas et l’abattage semble être optimum pour les pH ultimes moyens du jambons, sans pénaliser financièrement l’éleveur en terme de rendement carcasse.

Dans ces essais, le % de jambons au pHu compris entre 5,6 et 6,2 est optimal pour des animaux mis à jeun 24 h.
PDF icon Impact de la durée de mise à jeun, du mode d'alimentation et d'élevage sur la qualité technologique des jambons cuits
2006

Impact de la taille du dispositif de contrôle de performances en station sur l'efficacité du schéma national de sélection en France

Consulter le resumé

L’effet du nombre de porcs contrôlés dans les stations de contrôle de performances sur l’efficacité du schéma national de

sélection en France a été étudié par simulation dans les quatre populations porcines y participant : les Large White

lignée femelle et lignée mâle, le Landrace Français et le Piétrain. Deux approches complémentaires ont été utilisées :

l’une basée sur l’estimation de la précision (coefficient de détermination) des valeurs génétiques estimées des jeunes verrats
PDF icon Impact de la taille du dispositif de contrôle de performances en station sur l'efficacité du schéma national de sélection en France
2006

Gestion de la variabilité génétique au sein des populations collectives porcines : nouveaux outils et premières actions

Consulter le resumé

La variabilité génétique est un paramètre important à prendre en considération par les schémas de sélection. Cette diversité est à la base du progrès génétique à long terme et sa perte augmente la fréquence des anomalies génétiques et dégrade les performances techniques. Auparavant la variabilité était analysée annuellement au sein des quatre races collectives porcines. Depuis 2005, de nouveaux outils comme les bilans de consanguinité par élevage et les notes d’intérêt génétique (NIG) ont été mis en place. Ces outils permettent aux acteurs de la sélection un suivi et une maîtrise plus
PDF icon Gestion de la variabilité génétique au sein des populations collectives porcines : nouveaux outils et premières actions
2006

Diversité génétique des populations porcines françaises dans les régions chromosomiques soumises à la sélection : projet DIVQTL

Consulter le resumé

Le projet DIVQTL avait pour but d'analyser la diversité génétique de la quasi-totalité des populations porcines françaises présente au sein de 8 régions du génome contenant des QTL ou des gènes majeurs. Une première phase a été réalisée sur 1 000 animaux avec 10 marqueurs microsatellites, suivie d'une deuxième phase où une sélection de 300 individus représentatifs des différentes races a été analysée sur 27 microsatellites complémentaires ainsi qu'un premier jeu de 29 SNP.
2006

Pages