La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 5 de 5 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Filières porcs lourds et porcs légers : caractéristiques et débouchés.

Consulter le resumé

L’éleveur ne dirigera sa production vers des porcs plus lourds ou plus légers que s’il peut dégager une plus-value par rapport à une production standard.
PDF icon Filières porcs lourds et porcs légers : caractéristiques et débouchés.
2007

Filières porcs lourds et porcs légers : caractéristiques et débouchés

Consulter le resumé

La filière porcine s'interroge sur l'optimum du poids d'abattage pour la meilleure valorisation économique de la carcasse. Les éleveurs ont-ils un intérêt économique à réduire ou à augmenter la durée de la phase d'engraissement ?
PDF icon Filières porcs lourds et porcs légers : caractéristiques et débouchés
2007

Filières porcs lourds et porcs légers : caractéristiques et débouchés

Consulter le resumé

Le poids d’abattage des porcs est très variable en Europe et tend à augmenter dans la plupart des pays, la France se situant à un niveau intermédiaire. Des valorisations différentes des pièces sont ainsi trouvées selon le poids des carcasses, mais aussi selon le contexte national et les habitudes alimentaires. Des productions de porcs lourds se développent en outre depuis quelques années en France.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2005

Conséquences de l'augmentation du poids d'abattage induit par l'allongement de la durée d'engraissement (14 ou 20 semaines) sur les performances zootechniques des porcs charcutiers

Consulter le resumé

Deux essais sont conduits dans les stations expérimentales de l’ITP (essai 1) et des EDE-Chambres d’agriculture de Bretagne (essai 2) afin de quantifier les performances de croissance de mâles castrés et femelles élevés en groupe après 14 (lot STD : standard) ou 20 (lot LRD : lourd) semaines d’engraissement. La vitesse de croissance (GMQ) et l’indice de consommation (IC) sont calculés entre 28 kg de poids vif (PV) et l’abattage (total) ou pendant les 14 premières semaines d’engraissement (0-14) pour tous les porcs ou seulement pendant les 6 dernières semaines (14-20) pour les porcs LRD.
PDF icon Conséquences de l'augmentation du poids d'abattage induit par l'allongement de la durée d'engraissement (14 ou 20 semaines) sur les performances zootechniques des porcs charcutiers
2004

Comparaison des performances de porcs abattus à 110 kg ou au-delà de 140 kg

Consulter le resumé

Deux essais sont conduits dans les stations expérimentales de l’ITP (essai 1) et des EDE-Chambres d’agriculture de Bretagne (essai 2) afin de quantifier les performances de croissance de mâles castrés et femelles élevés en groupe après 14 (lot S : standard) ou 20 (lot L : lourd) semaines d’engraissement. Les mâles castrés sont alimentés à volonté jusqu’a 70 kg de poids vif (PV), puis ils reçoivent 2,7 kg/j/porc d’aliment jusqu’à 110 kg et 2,9 kg/j/porc ensuite.
PDF icon Comparaison des performances de porcs abattus à 110 kg ou au-delà de 140 kg
2004