La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 21 à 33 de 33 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Analyse des facteurs de prédiction du poids des porcs en fin de post-sevrage

Consulter le resumé

L’homogénéité du poids à l’échelle de la bande influence la durée d’occupation des salles d’engraissement, la mise en oeuvre des transitions alimentaires, l’organisation des départs pour l’abattoir (nombre de départ, taille de lots, tri des animaux).

PDF icon bilan_2012web_101.pdf
2013

Effet de l’apport de dextrose et d’arginine dans le régime de la truie sur l’hétérogénéité du poids des porcelets à la naissance

Consulter le resumé

L’arginine est efficace pour réduire l’hétérogénéité des porcelets à la naissance. Il n’y a pas d’intérêt particulier à y adjoindre un apport de dextrose avant l’insémination.

PDF icon techporc_roy_n13.pdf
2013

Hétérogénéité des porcs : prédire le poids en sortie de post-sevrage

Consulter le resumé

Le poids vif d'une bande de porcs charcutiers peut-être très hétérogène depuis la naissance jusqu'au départ pour l'abattoir avec des conséquences économiques importantes. En voici les principaux facteurs explicatifs.

2013

Hétérogénéité des porcs : prédire le poids en sortie de post-sevrage

Consulter le resumé

Le poids vif d'une bande de porcs charcutiers peut-être très hétérogène depuis la naissance jusqu'au départ pour l'abattoir avec des conséquences économiques importantes. En voici les principaux facteurs explicatifs.
2013

Effet de l'apport de dextrose avant l'insémination et d'arginine pendant le dernier tiers de gestation sur l'hétérogénéité du poids des porcelets

Consulter le resumé

La mortalité des porcelets avant le sevrage est en partie liée à l'hétérogénéité du poids de naissance intra-portée. Notre étude évalue l'effet de stratégies alimentaires portant sur le dextrose et la L-arginine sur l'hétérogénéité de la portée à la naissance. Dans l'essai 1, trois traitements ont été comparés qui consistaient en une supplémentation de 190 g/j de dextrose pendant la semaine précédant l'insémination et de 25,5 g/j de L-arginine du 77ème jour de gestation jusqu’à la mise bas (lot DEXA, n = 26), une supplémentation de L-arginine en fin de gestation (lot ARGI, n = 24), ou aucune supplémentation (lot TEM, n = 23). Les traitements n'influencent ni le nombre ni le poids des porcelets nés totaux (NT) ou nés vivants (NV). Le coefficient de variation (CVPV) du poids de naissance intra-portée est réduit dans les lots ARGI et DEXA comparativement au lot TEM (respectivement sur NT : 21,7, 23,1 et 25,9%, P = 0,06 ; sur NV : 21,0, 22,2 et 25,6%, P = 0,03). Les performances des porcelets pendant la lactation ne diffèrent pas entre traitements. Dans l'essai 2, conduit dans un autre élevage expérimental avec différents modes de logements, seuls les traitements TEM et ARGI ont été comparés. L'effet positif de l'apport de L-arginine n’a pas été observé (CVPV de 20,7 et 21,8% respectivement pour ARGI, n = 16, et TEM, n = 13). L'impact de la supplémentation en L-arginine sur l’hétérogénéité des portées à la naissance pourrait dépendre des élevages et de la conduite des truies.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2013

Analysis of factors to predict piglet body weight at the end of the nursery phase

Consulter le resumé

In pig (Sus Scrofa) production, within-batch variation in bw gain of piglets during the nursery period (up to 10 wk of age) can be high and is of high economic importance. Homogeneity of BW within batches of animals is important as it influences the efficiency of use of the grower and finisher facilities, and provides an extra value for the fattening farms. In the current study, factors for a light BW at the end of the nursery period of pigs were determined by analyzing datasets from 3 different swine research centers in the Netherlands and France.
2012

Variabilité inter-races des poids des pièces de carcasse et corrélations génétiques avec les critères de qualité de la viande chez le porc

Consulter le resumé

Les poids de longe, jambon, poitrine, épaule et bardière ont été enregistrés sur les demi‐carcasses d’animaux contrôlés en stations publiques entre 1999 et 2008. Les données concernent 10 759 animaux Large White femelle (LWF), 6 293 Landrace Français (LF), 2 429 Large White mâle (LWM) et 2 253 Piétrain (PP). Le Piétrain se distingue nettement des autres races avec, en particulier, un poids de bardière inférieur et un poids de jambon supérieur.
PDF icon Variabilité inter-races des poids des pièces de carcasse et corrélations génétiques avec les critères de qualité de la viande chez le porc
2010

Genetic correlations between carcase length, fat and muscle depths and primal cut weights in the French Large White sire line

Consulter le resumé

Records for the French national Large White sire line were collected between 1999 and 2008 for 65,082 pigs on farm and for 2,429 carcases of siblings measured in three test stations. Ultrasonic measures of backfat and muscle depth were recorded in vivo on farm. In addition, fat and muscle depth as well as length were recorded on carcases of littermates. Weights of primal cuts included back leg, loin with the skin and fat trimmed as well as shoulder and belly weights.
PDF icon Genetic correlations between carcase length, fat and muscle depths and primal cut weights in the French Large White sire line
2009

Valeurs nutritionnelles de la viande fraîche de porc : incidence de la cuisson ménagère

Consulter le resumé

Les données concernant la composition des viandes sont nombreuses (VAUTIER, 2005 - synthèse bibliographique), mais ne sont que partiellement exploitables notamment parce que la représentativité des matières premières analysées en regard de la viande parée telle que consommée n'est pas assurée : viandes issues d'animaux en situation expérimentale, choix des morceaux prélevés (muscles parés), écart entre pièces anatomiques et pièces bouchères, mode d'échantillonnage pour le prélèvement, etc.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2008

Comment la sélection génétique peut améliorer la survie des porcelets en allaitement ?

Consulter le resumé

Le défi de la sélection aujourd'hui est d'améliorer la survie des porcelets. Pour ce faire, la connaissance des paramètres génétiques est nécessaire pour proposer des objectifs et critères de sélection optimaux. Cette étude a permis d'obtenir à partir de données récoltées à grande échelle et en conditions d'élevage, des estimations de la variabilité génétique de la survie des porcelets en allaitement. Un effet défavorable de la prolificité sur la mortinatalité a été confirmé. Le taux de survie en allaitement est négativement corrélé avec l'hétérogénéité des poids à la naissance.
PDF icon Comment la sélection génétique peut améliorer la survie des porcelets en allaitement ?
2008

Effet de la durée de mise à jeun et du système d'alimentation sur les paramètres de qualité de viande des porcs issus de trois types génétiques

Consulter le resumé

Face à la demande des salaisonniers du cuit qui recherchent toujours des pH ultimes plus élevés sur les jambons et les longes, l’ITP a conduit une étude visant à mesurer l'incidence de trois durées de jeûne (18, 24 et 30 heures) selon deux systèmes d'alimentation (au nourrisseur à volonté ou en soupe deux repas) sur les rendements carcasse des porcs payés aux éleveurs, la qualité technologique de la viande et son aptitude à la transformation en jambons cuits tranchés supérieurs ainsi que le poids des estomacs des porcs qui constitue de plus en plus une méthode de contrôle de l’ajeunement au st

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2005

Influence des réserves corporelles de la jeune truie sur sa carrière future

Consulter le resumé

Des mesures de composition corporelle (poids, épaisseur de lard dorsal) sont réalisées sur 829 jeunes truies, dans 15 exploitations, à leur livraison (110 kg), leur sortie de quarantaine et leurs premières mise bas et sevrage. Leur carrière est analysée à partir des résultats enregistrés en Gestion Technique des Troupeaux de Truies (GTTT). Le niveau de réserves corporelles à la livraison a peu d’effet sur la carrière de l’animal.
PDF icon Influence des réserves corporelles de la jeune truie sur sa carrière future
2004

Les différents muscles de la cuisse de porc entrant dans la composition du jambon

Consulter le resumé

Cet article étudie la liaison entre trois lignées génétiques mâles (LW x P ; P ; P76), l'âge des porcs à l'abattage, le pH et les caractéristiques anatomiques pondérales des tissus et de différents muscles du jambon.

La lignée génétique a une influence sur les caractéristiques pondérales de la couenne, du gras de couverture, des parures internes, des os et de la sous-noix. La liaison pH48 couleur est observée au niveau du semi-membraneux et des fessiers.
PDF icon Les différents muscles de la cuisse de porc entrant dans la composition du jambon
1998

Pages