La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 19 de 19 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre décroissant

Quelles sont les pratiques d'utilisation des pompes doseuses en élevages de porcs ?

Consulter le resumé

Parmi les différentes voies d'administration des médicaments, l'administration par voie orale via l'eau de boisson permet de traiter précocement et efficacement une pathologie dès l'apparition des premiers symptômes. Cependant, elle nécessite que les élevages soient équipés d'un matériel adapté et que les éleveurs maîtrisent les bases de l'utilisation et de l'entretien de ce matériel. Afin de faire un premier bilan de la situation deux enquêtes ont été menées dans des élevages équipés de pompe doseuse. Le modèle de pompe le plus répandu est la pompe hydraulique.
PDF icon Quelles sont les pratiques d'utilisation des pompes doseuses en élevages de porcs ?
2008

L’Ifip teste les pompes doseuses à Romillé

Consulter le resumé

L’Ifip réalise un travail en station et sur le terrain pour préciser les conditions d’utilisation des pompes doseuses en élevage à des fins de médication.
2008

Précision du dosage des pompes doseuses : influence du type de pompe et de la maintenance

Consulter le resumé

PDF icon Précision du dosage des pompes doseuses : influence du type de pompe et de la maintenance
2009

Homogénéité d'une solution d’oxytétracycline administrée via l’eau de boisson par pompe doseuse

Consulter le resumé

Poster. En élevage porcin, les traitements collectifs peuvent être réalisés via l’eau de boisson par des pompes doseuses. Un facteur clé de la réussite thérapeutique est l’homogénéité de la solution médicamenteuse disponible à l’abreuvoir, qui garantit que des animaux consommant la même quantité d’eau reçoivent la même posologie.
PDF icon Homogénéité d'une solution d’oxytétracycline administrée via l’eau de boisson par pompe doseuse
2010

Précision du dosage des pompes doseuses : influence du type de pompe et de la maintenance. Accuracy of dosing pumps: influence of type and maintenance.

Consulter le resumé

PDF icon Précision du dosage des pompes doseuses : influence du type de pompe et de la maintenance.<br /><br /><br />Accuracy of dosing pumps: influence of type and maintenance.
2010

Homogénéité d'une solution d'oxytétracycline administrée via l'eau de boisson par pompe doseuse.

Consulter le resumé

Poster.
PDF icon Homogénéité d'une solution d'oxytétracycline administrée via l'eau de boisson par pompe doseuse.
2010

Synthèse de quelques travaux présentés lors du 21ème congrès vétérinaire de l'IPVS

Consulter le resumé

Cette synthèse est une sélection de présentations intéressantes pour leur caractère innovant, la pertinence des questions posées et les implications pratiques en élevage apportées par les conclusions.

La consultation du proceeding complet est possible sur le site : http://www.ipvs2010.com

Lors de ce congrès, l’Ifip a présenté 3 publications.
PDF icon tp4hemonic10.pdf
2010
Utilisation des pompes doseuses en élevage de porcs : recommandations pratiques

Utilisation des pompes doseuses en élevage de porcs : recommandations pratiques

Consulter le resumé

Cette brochure apporte aux prescripteurs et éleveurs des informations sur une utilisation optimale du médicament et du matériel lors de traitement via l'eau de boisson par pompe doseuse.

Etapes chronologiques de la préparation d'un traitement médicamenteux via l'eau de boisson - Prix indicatifs de matériels et pratiques recommandées - Fiches techniques des étapes en images du traitement par pompe doseuse et de l'entretien du matériel.

48 pages couleurs

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2010

Bonnes pratiques d’utilisation des pompes doseuses

Consulter le resumé

En élevage porcin, les traitements médicamenteux collectifs peuvent être réalisés via l’eau de boisson par des pompes doseuses.

Cette solution présente un certain nombre d’avantages (meilleure maîtrise de la posologie, l’abreuvement des animaux malades étant moins perturbé que l’alimentation).
PDF icon Bonnes pratiques d’utilisation des pompes doseuses
2010

Pompes doseuses et antibiotiques : les bonnes pratiques de Ifip

Consulter le resumé

La pompe doseuse favorise une utilisation raisonnée des antibiotiques prescrits pour la voie orale par les vétérinaires. Le point sur cette question, à travers un guide pratique édité par l'Ifip.
2011

Traitement via l’eau de boisson par pompe doseuse. Une affaire de méthode

Consulter le resumé

L’utilisation des pompes doseuses nécessite de respecter un ensemble de bonnes pratiques, indispensables pour optimiser la réussite thérapeutique. Elles permettent aussi de réduire les consommations d’antibiotiques, limiter les risques d’antibiorésistance et de respecter les limites maximales de résidus dans la viande.
PDF icon Traitement via l’eau de boisson par pompe doseuse. Une affaire de méthode
2011

Water medication with a dosing pump : motivations, obstacles and use practices

Consulter le resumé

Poster.

The reliability of water medication with a dosing pump requires appropriate equipment and good use practices. This study aims to assess the situation in 2014 in terms of motivations and use practices of the dosing pump in a sample of equipped farms. It also aims to understand the obstacles in nonequipped farms.

Abstract.

Introduction: While antimicrobial treatments administered via the feed were largely predominant in France 15 years ago, drinking water is becoming the main administration route, as 51% of treatments are found as oral solutions and powders in 2013 against 22% in 1999. Mostly administered by dosing pump, the reliability of these treatments requires adapted material and correct use practices. This study has for objective to describe the motivation and use practices of the dosing pump in a sample of equipped farms in 2014. It also aims to understand the obstacles for non-equipped farms.

Materials and Methods: A phone survey was conducted in a sample of 109 French farms equipped with a dosing pump and 46 farms which were non-equipped.

Results: One of the main reasons cited by 46% of farmers for acquiring a dosing pump is the higher efficiency and the shorter implementation of treatment administered through water over feed. Regarding the use practices, the best applied recommendations are the preparation of the tank solution for a use up to 24 hours (91% of farms) and the complete water rinsing of the circuit at the end of the treatment (90% of farms). In 26% of farms, calculation of the amounts of water drunk by pigs under treatment is relied on the animals’ real level of water consumption based on the reading of the water meter or the graduations on the tank. Other farmers (40%) give an estimate of water drunk from theoretical values (10% of the live weight of animals to treat), which is more approximate because based on a constant set for healthy pigs. And 30% of farmers did not explain how they do the calculation for they work “from habit”. Other recommendations are seldom followed by the surveyed farmers whereas they can prevent treatment under-dosing and clogging of troughs and pipes. Indeed, throughout the past year, the trough flow was never controlled in 53% of farms. Occasional solubilisation problems of the treatment, which occurred in 41% of farms, can be explained by some risky practices: the absence of a mixing tank in 31% of farms, no solubility test for new drugs with water from the farm in 59% of cases, mixing of two drugs in 18 % of farms. Finally, improvements are expected in equipment maintenance which is implemented in less than 25% of farms. For 43% of non-equipped farmers, the main obstacle is the constraint related to equipment: cost, set up, use. Only 11% of non-equipped farmers plan to purchase a dosing pump in the short-term.

Conclusion: This survey helps to better target communication routes to optimise the reliability of treatments administered by a dosing pump, as well as to assist the non-equipped farmers through the acquiring process. 

PDF icon Poster IFIP de Anne Hémonic, 24th International pig veterinary society congress, 7-10 juin 2016, Dublin (Irlande)
2016

Une pompe doseuse, oui ou non ?

Consulter le resumé

Anne Hémonic, Tech Porc (FRA), 2016, n° 30, juillet-août, p. 40-42

La pompe doseuse est un matériel incontournable en élevage. Simple d’utilisation, elle implique quand même une bonne maîtrise de la qualité de l’eau, du matériel et de la préparation de la solution mère. Les éleveurs équipés sont satisfaits. Les autres expriment des réticences qui peuvent être levées par un accompagnement et un appui technique.

PDF icon Anne Hémonic, Tech Porc (FRA), 2016, n° 30, juillet-août, p. 40-42
2016

L’administration de médicaments via l’eau de boisson par pompe doseuse : motivations, freins et pratiques d’utilisation

Consulter le resumé

Poster

FR

Les traitements oraux administrés via l’aliment, largement prédominants il y a 15 ans, diminuent régulièrement (36% des traitements antibiotiques chez le porc en 2013 contre 67% en 1999). L’eau de boisson devient la principale voie d’administration orale, avec 51% des traitements antibiotiques sous forme de poudres et solutions orales en 2013 contre 22% en 1999 (Anses-ANMV, 2014). Majoritairement administrés par pompe doseuse, la fiabilité de ces traitements implique que les élevages soient équipés d’un matériel adapté et que les éleveurs maîtrisent les bases de son utilisation (IFIP, 2010). Cette étude a pour objectif de dresser un état des lieux de la motivation, des équipements et des pratiques d’utilisation de la pompe doseuse en 2014 dans un échantillon d’élevages équipés. Elle vise aussi à comprendre les freins dans les élevages non équipés.

ENG

Medication via drinking water by a dosing pump : motivations, restraints and use practices

While treatments administered via the feed were prevalent 15 years ago, drinking water is now the main route of oral administration, with 51% of antibiotics in the form of powders and oral solutions in 2013 as against 22% in 1999 (ANMV, 2014). Mostly administered by dosing pump, the reliability of these treatments requires appropriate equipment and good use practices.
This phone survey aims to compile an inventory of motivations, equipment and practices in the use of the dosing pump in 116 equipped farms located throughout France. It also seeks to understand the restraints in 46 unequipped farms. For 46% of farmers, the main reasons for using a dosing pump were greater efficiency and responsiveness of treatment by water compared to feed. Some practices have improved since 2007: the complete rinsing of the circuit and the presence of an agitator in the tank concerned respectively 90% and 69% of farms in 2014 as against 62% and 52% in 2007. However, improvements are expected particularly in equipment maintenance which is implemented in less than 25% of farms, and on flow adjustment of drinkers, checked in only 47% of farms. For 43% of non-equipped farmers, the main obstacle is the constraint related to equipment: cost, settings, use.
This study underlines the importance of training farmers to optimise the reliability of treatments administered by drinking water.

PDF icon Hémonic et al., 48es Journées de la Recherche Porcine (FRA), 2-3 février 2016, p. 357-358, poster
2016

Administration de médicaments par pompe doseuse : motivations, freins et pratiques d’utilisation

Consulter le resumé

Poster.

La fi abilité des traitements administrés par pompe doseuse implique que les élevages soient équipés d’un matériel adapté et que les éleveurs maîtrisent les bases de son utilisation. Cette étude a pour objectif de dresser un état des lieux de la motivation, des équipements et des pratiques d’utilisation de la pompe doseuse en 2014 dans un échantillon d’élevages équipés. Elle vise aussi à comprendre les freins dans les élevages non équipés.

PDF icon poster ifip d'Anne Hémonic et al., 48es JRP, 2-3 février 2016, Paris
2016

Audit sur la qualité de l’eau d’abreuvement et l’utilisation des pompes doseuses

Consulter le resumé

Anne Hémonic, Bilan 2016, éditions IFIP, mai 2017, p. 73

L’eau est le premier aliment des porcs.

Sa qualité fait donc partie des mesures essentielles pour maîtriser l’état sanitaire d’un cheptel.

Une mauvaise qualité bactériologique est notamment un facteur de risque des pathologies digestives.

Certaines qualités chimiques sont aussi problématiques (eau dure, riche en fer ou en manganèse) en altérant l’efficacité désinfectante de la chloration, en encrassant les circuits d’eau (canalisation, pompe doseuse, compteur d’eau), ou en réduisant la solubilité de certains médicaments…

Par ailleurs, la pompe doseuse est aujourd’hui incontournable en élevage pour traiter les animaux, notamment en post-sevrage. Mais la fiabilité des traitements implique que les élevages soient équipés d’un matériel adapté et que les éleveurs maîtrisent son utilisation.

Une enquête a été réalisée dans un échantillon de 109 élevages équipés pour dresser un état des lieux des équipements, de la motivation et des pratiques d’utilisation de la pompe doseuse.

Dans 46 élevages non équipés, l’enquête visait aussi à comprendre les freins.

Une autre étude, intitulé ANTIBI’eau, a permis d’analyser la stabilité des antibiotiques dilués dans une eau désinfectée avec de l’hypochlorite de sodium, du peroxyde d’hydrogène ou de l’eau électrolysée.

Enfin, dans le cadre du plan Ecoantibio2017, une grille d’audit de la qualité de l’eau et de l’utilisation des pompes doseuses a été élaborée et des formations pratiques ont été réalisées.

PDF icon Anne Hémonic, Bilan 2016, mai 2017, p. 73, fiche n° 37
2017

Compatibilité des antibiotiques avec les désinfectants de l’eau d’abreuvement

Consulter le resumé

Anne Hémonic, Tech Porc (FRA), 2017, n° 36, juillet-août, p. 29-31

Est-il possible d’administrer un traitement antibiotique par pompe doseuse quand l’eau est désinfectée par du chlore, du peroxyde d’hydrogène ou de l’eau électrolysée ? Pour le chlore liquide : oui. Par contre, l'amoxicilline et la tylosine sont légèrement sensibles au peroxyde d’hydrogène. Enfin, aucun antibiotique n’est stable dans l’eau électrolysée.

PDF icon Anne Hémonic, Tech Porc (FRA), 2017, n° 36, juillet-août, p. 29-31
2017

La qualité de l’eau en élevage : cas pratiques, retours d’audits

Consulter le resumé

Anne Hémonic, Colloque de l’Association française de médecine vétérinaire (AFMVP), session : la biosécurité : l’alpha et l’oméga, courtes communications, cas pratiques, 30 novembre et 1er décembre 2017, Rennes

La qualité de l’eau d’abreuvement fait partie des mesures de biosécurité essentielles pour maîtriser l’état sanitaire d’un cheptel. En effet, une mauvaise qualité bactériologique et/ou physico-chimique de l’eau peut impacter le statut sanitaire des élevages, soit de façon directe (transmission d’agents pathogènes dans l’eau d’abreuvement), soit de façon indirecte (présence d’éléments interférents, comme le fer, le manganèse ou le calcium qui peuvent réduire la solubilité des médicaments solubles, diminuer l’efficacité désinfectante de la chloration ou entretenir le dépôt d’un biofilm hébergeant des agents pathogènes).
Dix formations, pris en charges par le Plan Ecoantibio, ont été réalisés par l’Ifip sur les 12 derniers mois. Le programme portait sur l’eau d’abreuvement (la qualité bactériologique et physico-chimique de l’eau, la gestion des abreuvoirs) et l’administration de traitement par pompe doseuse. 77 vétérinaires et techniciens ont suivi la formation en salle qui s’est prolongée, à cinq reprises, par un audit en élevage. L’objectif de cet article est de présenter quelques retours d’expérience sur les audits réalisés (constats et recommandations formulées).

PDF icon Anne Hémonic, colloque de l'AFMVP, 30 novembre et 1er décembre 2017, Rennes
2017

Qualité de l’eau de boisson en élevage et incidences sur les traitements administrés par pompe doseuse

Consulter le resumé

Anne Hémonic, bilan 2017, éditions IFIP, mai 2018, p. 103

La qualité de l’eau d’abreuvement fait partie des mesures de biosécurité essentielles pour maîtriser l’état sanitaire d’un cheptel. En effet, une mauvaise qualité bactériologique et/ou physico-chimique de l’eau peut impacter le statut sanitaire des élevages, soit de façon directe (transmission d’agents pathogènes dans l’eau d’abreuvement), soit de façon indirecte : présence d’éléments comme le fer, le manganèse ou le calcium pouvant réduire la solubilité des médicaments, altérer la qualité de la désinfection par chloration ou entretenir le dépôt d’un biofilm susceptible d’héberger des agents pathogènes. Pour aider les acteurs à identifier les pratiques à risque en élevage, l’IFIP propose des formations et des grilles d’audit portant sur les qualités bactériologiques et physico-chimiques de l’eau d’abreuvement, sur la gestion des abreuvoirs ou encore sur l’administration des traitement par pompe doseuse. Ces formations, en salle ou en élevage, comprennent des mises en situation concrètes.

PDF icon Anne Hémonic, bilan 2017, éditions IFIP, mai 2018, p. 103, fiche n° 60
2018