La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 20 de 2583 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Dimensionner correctement la gaine d’extraction

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 286, février-mars, p. 24

Avec un double système de ventilation partagée,..

PDF icon Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 286, février-mars, p. 24
2021

Ventilation partagée et lavage, un duo gagnant

Consulter le resumé

Nadine Guingand, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n°286, février-mars, p. 22-24

À la station expérimentale de l’Ifip à Romillé, un nouveau concept de ventilation et de lavage permet un investissement et des frais de fonctionnement moins important pour une efficacité équivalente à un laveur classique.

PDF icon Nadine Guingand, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n°286, février-mars, p. 22-24
2021

Reducing environmental impacts of feed using multiobjective formulation: What benefits at the farm gate for pig and broiler production?

Consulter le resumé

Bertrand Méda (Inrae) et al., Animal, 2021, volume 15, n° 1, janvier, 9 pages

Feed production is the main contributor to several environmental impacts of livestock. To decrease environmental impacts of feed, those of feedstuffs should be considered during formulation. In particular, multiobjective feed formulation (MOF) can help reduce several environmental impacts simultaneously while keeping any increase in feed price moderate. The objective of this study was to assess environmental benefits of MOF at the farm gate for fattening pigs and broilers. For pigs, three feeding strategies were tested: classic 2-phase (2P), 2-phase with lower net energy content (2P −), and multiphase (MP). For broilers, two strategies were tested: classic 3-phase (3P) and 3-phase with higher digestible amino acid contents and lower metabolisable energy content (3P +). Diets were formulated using both least-cost formulation (LCF) and MOF, yielding six pig scenarios and four broiler scenarios. Environmental impacts at the farm gate were estimated using a modelling approach based on life cycle assessment. Indicators for six impact categories were then calculated: climate change (CC), cumulative non-renewable energy demand (CEDNR), acidification (AC), eutrophication (EU), land occupation (LO), and phosphorus demand (PD). As expected, MOF had lower farm-gate impacts than LCF (as much as − 13%), but the degree of decrease varied by feeding strategy and impact. For pigs, MOF was equally effective in all strategies at reducing PD (− 6 to − 9%) and AC (− 2%). In contrast, MOF was more effective in 2P and 2P − at decreasing CC (− 5% to − 7%), LO (− 9% to − 13%) and EU (− 6% to − 8%) than in MP (CC: − 2%; LO: − 4%; EU: − 3%). The benefit of MOF was found greater in 2P (− 7%) than in other pig strategies for CEDNR (− 3 to + 0%). For broilers, MOF was equally effective in both strategies tested at decreasing PD (− 12%), AC (− 2%), and EU (− 4%). For CC and CEDNR, MOF was more effective in 3P (CC: − 9%; CEDNR: − 11%) than 3P + (− 6% for both impacts), but not for LO (+ 3% in 3P vs − 1% in 3P +). These differences were due mainly to differences in animal performance (especially feed conversion ratio) among the strategies tested. Finally, in all scenarios, gross margin at the farm gate decreased with MOF comparatively to LCF (pigs: − 3% to − 11%); broilers: − 7% to − 11%). These results demonstrate the importance of comprehensive economic and environmental optimisation of feeding strategies by simultaneously considering feed impacts, animal performance, and manure management. To do so, further research is therefore required to develop new modelling tools.

Source : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1751731120300240/pdfft?md5=6073f5f360dd45a54064b0301408a5b4&pid=1-s2.0-S1751731120300240-main.pdf

2021

Human–animal relationship influences husbandry practices, animal welfare and productivity in pig farming

Consulter le resumé

Françoise Pol (Anses) et al., Animal, 2021, volume 15, n° 2, 10 pages

The nature of the relationship between humans and farm animals has multiple repercussions on the animals and the farmers and varies with farmers attitudes towards their animals. In particular, this relationship influences animal welfare and human working conditions. The present study, part of a larger research project investigating human–animal relationship (HAR) in pig farming and ways to improve it, had two objectives: 1) to investigate the HAR in a diversity of pig farming situations and to evaluate the possible correlation between farmer attitudes, pigs' reactions to humans, husbandry practices, animal health, welfare and productivity and 2) to find a way to rapidly assign a farmer to a profile, in order to better adapt course content during training sessions on HAR. The study focused on 52 farrow-to-finish farms and consisted of a semi-structured interview with the farmer, observations of the farmer in contact with his/her livestock, two human approach tests conducted on sows and growers and productivity data. Finally, a questionnaire was left at the farm to be filled out by all stockpersons on the farm. Interviews, analyzed using a thematic analysis followed by multiple correspondence analysis and ascendant hierarchical clustering, showed that some farmers develop husbandry practices to improve their HARs and identified three farmer profiles that have been named in relation to the place of the HAR in their profession: Profile 1 farmers for whom HAR is secondary in their work with their pigs, Profile 2 for whom the HAR is useful in their work with their pigs and Profile 3 for whom HAR is central in their work with their pigs. Logistic regression models of the relationships between behavioral tests and productivity data showed that confident sows produce and wean more piglets than fearful sows and that sows of Profile 3 farmers trust more humans than those of Profile 1 or 2 farmers. Farmers' responses to the questionnaire did not predict their profile assignment. Our results confirm the main role of the farmer's attitude towards animals on their farming practices, animal welfare and productivity. The farmers who have more confident pigs and better productivity are those for whom the farm animal is central to their profession, express the most pleasure in working with them and convey empathy for them.

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1751731120301051/pdfft?md5=15c30d0146a25883a027ebd1551c29ab&pid=1-s2.0-S1751731120301051-main.pdf

2021

Développement d’un procédé de pesée par imagerie 3D en élevage de porcs

Consulter le resumé

Yvonnick Rouselière, Michel Marcon et Mathieu Monziols, Innovations Agronomiques (FRA), 2021, volume 82, février, p. 315-324

L’amélioration des processus en élevage présuppose la connaissance du poids des animaux, a minima ponctuellement mais aussi désormais, dans une perspective d’élevage de précision, de manière récurrente. Or, les systèmes de pesée précis sont onéreux et contraignants. Cette étude vise à concevoir un portique de pesée 3D utilisable en élevage porcin sur tous types d’animaux (de 10 à 110 kg) permettant de lever, au moins en partie, ces contraintes. Un portique équipé de 5 caméras Kinect de type TOF a été construit afin de mesurer le volume des porcs sans contention. Puis, sur la base de la mesure de densité réalisée avec un tomographe RX sur 48 animaux allant de 10 à 110 kg, il a été possible de déterminer la masse volumique d’un animal selon son âge et de corriger les imprécisions dans la détermination du volume par le portique. Au final, il est possible avec ce dispositif de portique 3D de déterminer le poids d’animaux de 10, 30, 70 et 110 kg avec une incertitude inférieure à 5% (respectivement de 4 %, 3 %, 2 % et 3 %) ce qui ouvre de nouvelles perspectives aux éleveurs de porcs pour piloter leur élevage de manière plus fine.

Source : https://www6.inrae.fr/ciag/content/download/6911/49975/file/Vol82-22-Rousseliere%20et%20al.pdf

Pour savoir plus, voir un lien vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=Lsm6iMLtcQY

ENG

Development of a 3D imaging weighing process in pig breeding

Information on the animal weight is essential to improve breeding performances, at least occasionally but also, with precision breeding management, more regularly. However, precise weighing systems are expensive and restrictive. This study aims to design a 3D weighing portal that can be used in pig farming on all types of animals (from 10 to 110 kg) and able to overcome, at least in part, these constraints. A portal equipped with 5 TOF-type Kinect cameras was built to measure pig volume without restraint. Then, with density measurement carried out with an X-ray tomograph on 48 animals from 10 to 110 kg, it was possible to determine the animal density according to its age and to correct the inaccuracies in the determination of the volume by the portal. In the end, it is possible with this 3D portal to determine the animal weight of 10, 30, 70 and 110 kg with an uncertainty of less than 5% (respectively 4%, 3%, 2% and 3%) which offers new perspectives for pig farmers to better manage their breeding in the future.

Source : https://www6.inrae.fr/ciag/content/download/6911/49975/file/Vol82-22-Rousseliere%20et%20al.pdf

2021

Reprendre un élevage : Porsim permet maintenant d'analyser son projet en ligne

Consulter le resumé

Alexia Aubry, Porc Mag (FRA), 2021, n° 559, février, p. 46

L'outil Porsim développé par l'Ifip propose de nouvelles applications en ligne pour évaluer sur les plans économiques et financier les projets en élevage porcin. Disponible uniquement sur le web, il permet maintenant de gérer la reprise d'un élevage avec son cheptel.

2021

La méthode RHAPORC : apprécier les facteurs qui modulent la relation homme-animal pour l’améliorer

Consulter le resumé

En élevage, la relation entre l’éleveur et ses animaux est un élément important de la durabilité : en effet, elle influence la production, mais aussi les conditions de travail, le plaisir de travailler, la qualité de vie, la santé et la sécurité des éleveurs. Elle constitue également un élément clé de l’acceptabilité sociale de l’élevage, car elle caractérise en partie l’éthique professionnelle des éleveurs. Enfin, elle participe au bien-être des animaux lors des interactions et des manipulations et elle est un des indicateurs de ce bien-être animal. Ce livret rassemble plusieurs parties.

PDF icon Document complet Rhaporc
2021

Guide du formateur pour l’utilisation de la mallette pédagogique Rhaporc

Consulter le resumé

Dans le cadre du projet RHAPorc (Relation Homme-Animal en élevage porcin), une mallette pédagogique a été construite afin d’aider les enseignants à aborder cette thématique. Une mallette pédagogique est un ensemble d’outils pédagogiques qui peuvent être utilisés de manière différente par le formateur en fonction des publics. Différents supports sont utilisés pour la création de ces outils pédagogiques : vidéos, diaporama, activité, témoignages, quizz, etc.

PDF icon Guide du formateur Rhaporc
2021

Journées de la Recherche Porcine 2021

Consulter le resumé

Le recueil des JRP permet la diffusion rapide des résultats de la recherche francophone sous forme d’articles de 6 pages ou 2 pages, comprenant tous un résumé en anglais. L’ouvrage 2021 de 440 pages en format numérique est organisé selon les sessions thématiques du congrès :
• génétique porcine et qualité des viandes de porc,
• bien-être animal, reproduction porcine et conduite de l'élevage,
• alimentation animale,
• économie et sociologie,
• environnement, 
• santé animale,
Au total, 121 restitutions d’études provenant de plus de 70 organismes (INRAE, IFIP, ANSES, Chambres d'agriculture...) et d'entreprises françaises ainsi que d'une vingtaine de pays étrangers (Belgique, Canada, Espagne, Pays Bas, Italie, Allemagne, Danemark, Brésil...)

Fichier en format PDF à télécharger.

107,00 €
2021

Observatoire des pH ultimes et du défaut «viande déstructurée» des jambons de porc abattus en France / Observatory on ultimate pH and the PSE-like ham defect in pigs slaughtered in France

Consulter le resumé

Les Cahiers de l'IFIP, 7(1), 25-33 - La revue R&D de la filière porcine française

L’IFIP - Institut du porc a réalisé près de 25 000 mesures de pH et 10 000 notations du défaut déstructuré dans 5 entreprises du secteur abattage découpe au cours des saisons été et hiver de 2019. Ces cinq entreprises représentent environ 30% des porcs abattus en 2019 (zone Uniporc). Le niveau de pH moyen obtenu est de 5,69, avec un écart de type 0,16. La proportion de viandes normales (pH entre 5,6 et 6,0) est de 63 %, 32 % des viandes avaient des pH inférieurs à 5,6, et 5 % des pH supérieurs à 6,0. Nos données montrent une grande variabilité entre abattoirs ou entre jours de mesure pour un abattoir, ce qui suppose des marges de progression pour la filière. Nos résultats mettent en évidence une différence significative des résultats de pH entre les deux saisons étudiées et moyennés sur les 5 entreprises. Nous avons confirmé une meilleure qualité des viandes en saison hiver. La proportion moyenne dans l’étude de viandes touchées par le défaut déstructuré est de 19,3 %. Parmi les lots de jambons évalués, les lots triés pour une borne de tri de pH de 5,5 ou 5,6 présentaient des taux de viandes déstructurées de l’ordre de 15 à 17 %. Ce tri est donc peu efficace au regard des taux de viandes déstructurées de la population globale. En revanche, malgré le petit nombre de lots évalués, nous constatons qu’il y a un vrai apport de la sélection avec une borne de pH de 5,7 (7 à 9 % de viandes déstructurées), et que la sélection à une borne de pH de 5,8 n’apporte pas plus pour la sélection des jambons non déstructurés.

IFIP–Pig and Pork Science performed almost 25,000 pH measurements and collated almost 10,000 PSE-like scores at 5 pig slaughterhouses over the course of winter and summer 2019. These 5 slaughterhouses together represent around 30% of pigs slaughtered in France in 2019 (Uniporc coverage zone). Mean ham pH level was 5.69 with 0.16 standard deviation. The proportion of normal-pH meat (i.e. in the range pH 5.6–pH 6.0), was 63%, while 32% were pH < 5.6 and 5% were pH > 6.0. Our data shows huge variation between slaughterhouses and day-to-day variation in a given slaughterhouse, which points to significant scope for improvement across this commodity chain. Our results find a significant between-season difference in pH-measurement results averaged across the 5 slaughtering companies studied. This study confirms that winter-season meat is better quality. Mean proportion of the PSE-like destructured meat defect found in hams sampled for this study was 19.3%. Among the full sample of batches of ham assessed, batches sorted at a pH cut-off of pH 5.5 or 5.6 had a 15%–17% case-rate of PSE-like defect, which we find to be ineffective given the destructuration case-rate in the global population here. However, despite a relatively small number of batches assessed, we find that selective grading at a pH cut-off of pH 5.7 brings a real performance benefit (7%–9% PSE-like case-rate) that is not further improved by selective grading at a pH cut-off of 5.8.

35,00 €
2021

Un label bas carbone pour accompagner les démarches

Consulter le resumé

Sandrine Espagnol, Réussir Porc / Tech Porc (FRA), 2021, n° 286, février-mars, p. 35

Le label bas carbone a été créé par le ministère de la Transition écologique et solidaire...

PDF icon Sandrine Espagnol, Réussir Porc / Tech Porc (FRA), 2021, n° 286, février-mars, p. 35
2021

Une rémunération pour les élevages bas carbone

Consulter le resumé

Sandrine Espagnol, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2021, n° 286, février-mars, p. 34-35

Un élevage porcin peut réduire ses émissions de gaz à effet de serre jusqu’à près de 20 %, et pourrait à terme prétendre à être rémunéré pour cela. C’est une bonne nouvelle pour la filière qui a des atouts à faire valoir sur le marché du carbone.

PDF icon Sandrine Espagnol, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2021, n° 286, février-mars, p. 34-35
2021

Hausse de la production mondiale en 2021

Consulter le resumé

Elisa Husson, Réussir Porc / Tech Porc (FRA),n° 285, janvier, p. 8-9

La production mondiale de porcs devrait rebondir en 2021 par rapport à 2020.
Mais la reprise ne permettra pas de retrouver les niveaux de production connus avant la fièvre porcine africaine en Chine.

PDF icon Elisa Husson, Réussir Porc / Tech Porc (FRA),n° 285, janvier, p. 8-9
2021

Sim'prej évalue les préjudices en élevage

Consulter le resumé

Alexia Aubry, Réussir Porc / Tech Porc (FRA), 2021, n° 285, janvier, p. 25

L’application Sim’prej de l’Ifip permet d’évaluer en quelques clics le coût de la perte d’un porc, d’une truie gestante ou d’un problème de reproduction.

PDF icon Alexia Aubry, Réussir Porc / Tech Porc (FRA), 2021, n° 285, janvier, p. 25
2021

Une application disponible sur smartphone ToolBox par Ifip

Consulter le resumé

Alexia Aubry, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n°  285, janvier, p. 25

Sim’prej est une application accessible au sein de la ToolBox de l’Ifip..

PDF icon Alexia Aubry, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 285, janvier, p. 25
2021

Optimiser la santé des porcs avec PorciSanté

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Réussir Porc / Tech Porc (FRA), 2021, n° 285, janvier, p. 26

Mathilde Aresi, conseillère porc pour la Chambre d’agriculture Alsace, nous livre ses impressions après avoir testé en condition terrain l’outil PorciSanté développé par l’Ifip.

PDF icon Yvonnick Rousselière, Réussir Porc / Tech Porc (FRA), 2021, n° 285, janvier, p. 26
2021

Une application basée sur un quizz visuel

Consulter le resumé

 

Yvonnick Rousselière, Réussir Porc / Tech Porc (FRA), n° 285, janvier, p. 27

L'outil PorciSanté se décompose...

PDF icon Yvonnick Rousselière, Réussir Porc / Tech Porc (FRA), n° 285, janvier, p. 27
2021

2019, année faste pour le porc dans le monde

Consulter le resumé

Lisa Le Clerc, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 285, janvier, p. 6-7

L’année 2019 a imprimé une forte hausse des prix perçus qui a profité à la plupart des producteurs de porcs du monde entier. Les résultats des exploitations sont très globalement positifs.

PDF icon Lisa Le Clerc, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 285, janvier, p. 6-7
2021

Spécial Plan de Relance "structuration de filières" : définir un schéma de construction de prix en filière porcine

Consulter le resumé

Lisa Le Clerc, Porc Mag (FRA), 2020, n° 558, décembre, p. 28

Dans le cadre du Plan de Relance, les entreprises de la filière porcine peuvent bénéficier d'aides pour leurs projets de "structuration filières". L'Ifip propose son expertise pour accompagner les groupes souhaitant mettre en place des indicateurs de prix de vente prenants en compte les coûts de production.

2020

Optimiser la relation homme-animal

Consulter le resumé

Valérie Courboulay et Céline Tallet, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2020, n° 284, décembre, p. 26-27

Toutes les situations en proximité avec l’animal contribuent à construire une relation entre l’éleveur et ses animaux.
 Le projet Rhaporc (relation homme-animal en élevage de porcs) apporte des outils pour optimiser cette relation.

PDF icon Valérie Courboulay et Céline Tallet, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2020, n° 284, décembre, p. 26-27
2020

Pages