La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 20 de 52 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre décroissant Année

Acceptabilité par le consommateur de jambon sec issu de porcs mâles entiers, de femelles ou de mâles castrés

Consulter le resumé

Poster.
PDF icon Acceptabilité par le consommateur de jambon sec issu de porcs mâles entiers, de femelles ou de mâles castrés
2011

Acceptabilité par le consommateur de saucisses traditionnelles de porcs mâles entiers

Consulter le resumé

Les objectifs de l’étude étaient de tester la perception par le consommateur de l’odeur et du goût de 3 lots de saucisses traditionnelles fabriqués à partir de mâles entiers à niveaux d’androsténone croissants, comparés à un lot de femelles, et de définir un seuil d’androsténone à partir duquel il est risqué de transformer de la matière première de mâles entiers en saucisse traditionnelle juste salée.

Les consommateurs ont préféré la saucisse issue du lot femelle.
PDF icon tp4chevillon10.pdf
2010

Acceptabilité par le consommateur du jambon sec de mâles entiers : rendement de séchage, qualité des gras et composés odorants

Consulter le resumé

Cette étude estime les conséquences pour la filière porcine de la transformation de jambons secs de + de 7 mois issus de mâles entiers caractérisés sur leurs niveaux en androsténone et scatol par rapport à des mâles castrés et femelles.

Le rendement de séchage final du lot de mâles entiers est inférieur de 3.3 points par rapport au lot de mâles castrés et inférieur de 2.2 points par rapport au lot femelles.

Les dégustations n’ont pas mis en évidence de différences de risque d’odeur.
PDF icon tp5chevillon10.pdf
2010

Acceptabilité par le consommateur du rôti de porcs mâles entiers vendu cuit tranché en libre service

Consulter le resumé

Les objectifs de l’étude ont été de :

- tester la perception par le consommateur de l’odeur et du goût et son intention de re-consommer 4 lots de longes cuites dégraissées, fabriqués à partir de viande de mâles entiers présentant des niveaux d’androsténone croissants ;

- définir un seuil sur le critère androsténone à partir duquel il deviendrait risqué de transformer la longe en rôtis cuits LS (sur la base de différences de perception du produit par le consommateur).
PDF icon tp6chevilon10.pdf
2010

Acceptabilité par les consommateurs des viandes de porc mâle entier transformées en saucisse, lardon, saucisson sec et jambon cuit

Consulter le resumé

Poster. A ce jour en Europe, 80 % des porcs mâles sont castrés, cette proportion s’élevant à près de 100 % en France. La justification majeure de cette pratique est de limiter tout risque de mettre sur le marché un pourcentage de viandes fraîches ou produits transformés présentant des défauts d’odeur sexuelle de verrat. L’objectif de cette étude est de comparer, en termes d’acceptabilité par les consommateurs, des charcuteries industrielles produites à partir de viande de porcs mâles entiers, de mâles castrés ou de femelles.
PDF icon Acceptabilité par les consommateurs des viandes de porc mâle entier transformées en saucisse, lardon, saucisson sec et jambon cuit
2010

Acceptabilité par les consommateurs des viandes de porc mâle entier transformées en saucisses, lardons, saucissons secs et jambons cuits

Consulter le resumé

L’acceptabilité de 4 produits de charcuterie (saucisse, lardons, saucisson sec et jambon cuit) fabriqués en France à partir de porcs mâles entiers, femelles et castrats a été testée par un panel de 100 consommateurs.

Les lots de pièces mis en fabrication sont constitués de 25 à 33 porcs mâles entiers caractérisés par leur valeur en androsténone et scatol.

Les composés odorants des pièces de mâles entiers utilisées sont en moyenne élevés en androsténone (> 1 μg/g de gras pur) et relativement faibles en scatol (0,07 μg/g de gras pur).
PDF icon Acceptabilité par les consommateurs des viandes de porc mâle entier transformées en saucisses, lardons, saucissons secs et jambons cuits
2009

Acceptability of entire male pork with various levels of androstenone and skatole by consumers according to their sensitivity to androstenone

Consulter le resumé

Consumer acceptability of entire male pork at eating was assessed in three experiments. The 140 consumers involved in each experiment were classified as insensitive (INSENS) to the odor of pure androstenone or sensitive perceiving it as pleasant (SENS-PLEA) or unpleasant (SENS-UNPL). Entire male pork with very low skatole and androstenone levels (LS-LA) was as well accepted as gilt pork, whatever the consumer category.
2012

Améliorer la qualité sensorielle des viandes fraîches de porc par un tri sur la variabilité du gras intramusculaire de la longe / Improving the sensory quality of fresh pork meats by sorting based on variability in the intramuscular fat of loin

Consulter le resumé

Les Cahiers de l'IFIP, 2(2), 29-35 - La revue R&D de la filière porcine française

Cette étude fait le constat en France que les longes de porc sont très peu persillées (peu de gras intramusculaire). Selon la saison, entre 5 à 15 % des longes présentent une note de persillé supérieure ou égale à 3 sur la grille visuelle de notation américaine NPPC (échelle de 1 à 10). Un jury expert retrouve visuellement cette échelle de notation du persillé sur la côte présentée en frais. On observe une amélioration gustative très sensible à mesure que les longes passent des notes 1 et 2 à la note 3 (la lipidité en bouche augmente de façon significative, la jutosité et la flaveur ne sont pas significativement augmentées cependant). Faute de longes en note 4 et plus (grille NPPC), nous n’avons vraisemblablement pas pu exprimer un effet marqué du gras persillé sur une perception gustative très supérieure par le jury expert. Les notes sensorielles attribuées par le jury expert sont faibles sur une échelle de 0 à 10, signe que la qualité sensorielle n’est pas mise en avant aujourd’hui dans la filière française, au profit de la qualité nutritionnelle et visuelle pour le consommateur (absence de gras et couleur homogène de la longe). L’utilisation de la technologie NIR (sonde proche infrarouge) mise au point par l’IFIP pour trier les longes les plus persillées en salle de découpe est prometteuse moyennant des adaptations.

PDF icon version_francaise.pdf, PDF icon english_version.pdf
2015

Améliorer la qualité sensorielle des viandes fraîches de porc par un tri sur le gras intramusculaire de la longe

Consulter le resumé

Fiche n° 052 : gestion et amélioration des qualités technologiques des produits

La valorisation de la longe de porc par un tri en abattoir des longes de différentes qualités sensorielles est une voie nouvelle à expertiser (Programme IFIP VARSOL).
L’objectif premier de cette étude est de réaliser une évaluation de la variabilité de la présence de lipides intramusculaires (LIM) sur l’offre nationale des produits de la longe et de vérifier les taux de lipides à partir desquels il est possible d’établir une différentiation sensorielle par un jury expert.
Le second objectif s’attache à estimer la faisabilité d’un tri industriel des viandes selon leur taux de LIM à l’aide d’un appareil de type NIRS (spectroscopie en proche infra rouge).
Le troisième objectif vise à analyser des filières porcines espagnoles et canadiennes qui préservent une part de leur production avec des viandes plus persillées.

PDF icon fiche_bilan2014_052.pdf
2015

Androstenone sensitivity of European consumers: the Spanish, French and English case

Consulter le resumé

The aim of this work was to evaluate consumers’ sensitivity to androstenone in three countries in Europe: France, Spain and United Kingdom
PDF icon Androstenone sensitivity of European consumers: the Spanish, French and English case
2010

Caractérisation de la matière première dans deux systèmes de production de poulet : label et standard - Volet 1 : caractérisation sensorielle

Consulter le resumé

La filière volaille est au coeur du processus de mutation qui amène les filières alimentaires à devenir celes du prêt-à-manger. Le consommateur privilègie les produits pratiques, prêts à l'emploi. Jusqu'à ces dernières années, le marché le plus important, pour la filière poulet, était la carcasse entière. La principale différenciation au niveau de ce marché s'est faite par la sélection de souches à croissance lente ou rapide. En effet, chez le poulet, le facteur principal de la qualité sensorielle est l'âge à l'abattage (Rabot et al., 1996).

PDF icon 2006bouttenbul3-1_1.pdf
2006

Caractérisation de la matière première dans deux systèmes de production de poulet : label et standard - Volet 2 : caractérisation technologique et physico-chimique

Consulter le resumé

Les travaux ici présentés ont consisté à étudier le comportement en situation industrielle de poulets standard et label blancs abattus le même jour, dans un même outil d'abattage, destinés à une production de type blanc cuit saumuré de poulet. L'introduction de cette étude ainsi que la partie concernant l'analyse sensorielle ont été présentées dans le volet 1 de l'étude (cf. pages précédentes de ce numéro).

PDF icon 2006bouttenbul3-2_1.pdf
2006

Comment définir une « Bonne viande de porc » sur le plan organoleptique

Consulter le resumé

Visuels d'intervention présentés par Gilles Nassy, à Space 2018 (Matinales de l'Ifip), le 11-14 septembre 2018, Rennes

PDF icon Visuels de Gilles Nassy, Matinales au Space IFIP, le 11-14 septembre 2018, Rennes
2018

Comment évaluer les fonctionnalités d'un ingrédient pour les produits carnés ?

Consulter le resumé

Présentation de différentes étapes possibles pour l'appréciation des qualités fonctionnelles des ingrédients et des additifs dans les produits carnés : caractérisation des composés fonctionnels par des méthodes de laboratoire, validation sur des produits modèles, approfondissement et adaptation au processus de fabrication.
PDF icon Comment évaluer les fonctionnalités d'un ingrédient pour les produits carnés ?
2000

Comment relier les préférences au "goût" des produits. Evaluation sensorielle (2ème partie) : les attentes des distributeurs et celles des consommateurs

Consulter le resumé

Présentation de la 2ème partie du colloque "évaluation sensorielle : nouvelles exigences pour l'innovation et la qualité" ayant pour objectif de faire partager les derniers acquis technologiques de l'évaluation sensorielle. Sont traités le gôut des consommateurs, le bon usage des tests consommateurs, les préférences des enfants et la relation entre les préférences et de goût des produits.

PDF icon bulletin de Liaison du CTSCCV, avril 2000, p. 162, par Françoise Siret
2000

Développement d'un haché de porc précuit

Consulter le resumé

La consommation de la viande fraîche en France est en recul significatif depuis plusieurs années.

Des débouchés modernes pour les produits de la filière sont à trouver sur de nouveaux segments de marché.

Cette étude vise à mettre au point un haché de porc précuit assurant une bonne saveur et une bonne tendreté.

Ainsi préparé, le haché de porc peut rentrer dans de nombreux produits traiteurs, snacking, prêt à consommer.

PDF icon Développement d'un haché de porc précuit
2011

Différenciation de la qualité sensorielle de la viande fraîche : incidence de l'âge à l'abattage et de l'utilisation de lignées Duroc pour la production sous Label Rouge ou porcs lourds. Intérêt d'une maturation post-mortem de la longe

Consulter le resumé

Les acteurs de la filière Porc Label Rouge souhaitent davantage différencier leurs produits par leur qualité organoleptique. Cette filière a suivi un fort développement pour répondre à l’obligation en avril 2007 d’élaborer les charcuteries sous Label Rouge uniquement à partir de porcs issus de la filière Label Rouge.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2008

Effects of halothane genotype and pre-slaughter treatment on pig meat quality. Part 2. Physico-chemical traits of cured-cooked ham and sensory traits of cured-cooked and dry-cured hams

Consulter le resumé

Meat science (GBR), 2002, V 62, n° 4, décembre, p.439-446, 8 p., en anglais, par Fernandez X et al.

Effets du génotype halothane et de traitement pré-abattage sur la qualité de la viande de porc. Partie 2 : caractéristiques physico-chimiques du jambon cuit et caractéristiques sensorielles des jambons cuit et sec

ABSTRACT

Forty-eight castrated F2 offspring of Piétrain and Large White pigs were allocated to a 3×2 factorial design in order to study the interactive effect of halothane genotype (NN, Nn and nn) and pre-slaughter treatment (referred to as ’Experimental’ (EXP) and ’Commercial-like’ (COL) conditions; the latter involving short transportation, mixing unfamiliar pigs and slaughtering shortly after transport) on the qualities of cured-cooked and dry-cured hams. At 24 h post mortem, the hams were collected and assigned to cured-cooked (right ham) and dry-cured (left ham) ham processing. A sample of M. semimembranosus (SM) was collected before cooked ham processing, was used for chemical composition analysis, cured and then cooked at various temperatures. Cooking losses and compression tests were carried out after cooking on these SM samples. The water and collagen content of SM muscle was significantly higher in nn pigs compared with the two other genotypes. At all cooking temperatures (60, 65 and 70 °C), SM muscles from nn pigs showed higher cooking losses and instrumentally assessed toughness than the other genotypes, the heterozygous pigs being intermediate. The technological yield of cured-cooked ham processing was lower in nn, compared with NN and Nn animals. Cooked hams from nn pigs were drier, tougher, stringier and less smooth than NN and Nn pigs. The heterozygous pigs were similar to normal pigs for all texture characteristics with the exception of toughness for which they got a significantly higher score than NN pigs. The pigs slaughtered under the COL conditions had a better slice cohesiveness and a significantly lower dryness, than pigs slaughtered under the EXP conditions. The effect of HAL genotype on slice cohesiveness was significant only when pigs were slaughtered under the EXP conditions. Dry-cured hams from nn pigs showed significantly more visual defects, but were less tough, smoother and more fondant (softer) than NN and Nn pigs. The dry-cured hams from pigs slaughtered under the COL conditions had a better cohesiveness between muscles and a more intense yellow colour of fat than those from pigs slaughtered under the EXP conditions. COL pigs were also judged significantly less tough, smoother and more fondant than EXP ones. Overall, the effects of pre-slaughter treatment were small compared with those of the HAL genotype. The effects of HAL genotype on the sensory traits of cured-cooked ham were similar to those reported for fresh meat. However, the good textural characteristics of dry-cured ham processed from HAL positive pigs are somewhat surprising and need to be confirmed.

2002

Étude des caractéristiques organoleptiques du jambon cuit. Relations avec la matière première et le traitement technologique

Consulter le resumé

Thèse de doctorat de Anne-Sophie Guillard.

110 pages + Figures, Tableaux et Annexes



Version électronique, fichier pdf
50,00 €
1997

Etude des composés de l'arôme du jambon cuit

Consulter le resumé

Différents produits expérimentaux sont fabriqués afin d'étudier l'influence de la matière première sur la flaveur du jambon cuit. Les produits sont évalués par dégustation et les composés volatils responsables de l'arôme sont analysés en parallèle à la composition en matière première. Les phospholipides semblent avoir une influence sur la formation de la flaveur.
PDF icon Etude des composés de l'arôme du jambon cuit
2000

Pages