La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 41 à 60 de 196 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Un nouvel outil d’analyse de la morti-natalité

Consulter le resumé

Fiche n° 082 : facteurs de productivité des élevages

Avec en moyenne 20% de pertes sur nés totaux, la mortalité excessive des porcelets en maternité reste une préoccupation majeure, tant pour des raisons économiques que d’acceptation sociétale. La détermination précise du stade et des causes de mortalité sont essentielles pour identifier les axes de progrès propres à chaque élevage.
Ainsi, la contribution des mort-nés est importante (36% des pertes) mais variable selon les troupeaux.
En l’absence de surveillance des mises bas, les erreurs d’enregistrement (sur- ou sous-estimations) peuvent être importantes.

PDF icon fiche_bilan2014_082.pdf
2015

Outils de maîtrise de la reproduction

Consulter le resumé

Fiche n° 081 : facteurs de productivité des élevages

Bien qu’elles représentent moins de 20% du poste de dépenses de santé, les hormones impliquées dans la gestion de la reproduction sont parfois mal utilisées ou remises en cause alors qu’elles sont susceptibles d’optimiser la conduite en bandes et la gestion de la main d’oeuvre.
Les interactions entre leur efficacité et les pratiques d’élevages sont mal connues.
La recherche de méthodes non invasives pour évaluer la reproduction est nécessaire pour tester des techniques alternatives.

PDF icon fiche_bilan2014_081.pdf
2015

Recherche de biomarqueurs salivaires du stade de maturité sexuelle de cochettes pré-pubères

Consulter le resumé

Poster.

Notre objectif est de développer des alternatives aux traitements hormonaux pour la synchronisation des oestrus des cochettes lors de l’entrée dans la première bande.

Les cochettes atteignent précocement un stade physiologique de pré-puberté au cours duquel une stimulation externe est susceptible de déclencher la première ovulation. L’exposition au verrat (appelée effet mâle) pourrait favoriser le déclenchement et la synchronisation de la puberté, s’il est appliqué dans cette période de pré-puberté.

La phase de pré-puberté peut-être détectée par une augmentation des concentrations d’estrone dans l’urine, mais les prélèvements réguliers d’urine ne sont pas envisageables en élevage.

L’objectif de cette étude est de caractériser la phase de pré-puberté et de trouver des biomarqueurs de cette phase dans la salive.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2015

Recherche de biomarqueurs salivaires du stade de maturité sexuelle de cochettes pré‐pubères

Consulter le resumé

Poster.

Notre objectif est de développer des alternatives aux traitements hormonaux pour la synchronisation des oestrus des cochettes lors de l’entrée dans la première bande.

Les cochettes atteignent précocement un stade physiologique de pré-puberté au cours duquel une stimulation externe est susceptible de déclencher la première ovulation. L’exposition au verrat (appelée effet mâle) pourrait favoriser le déclenchement et la synchronisation de la puberté, s’il est appliqué dans cette période de pré-puberté.

La phase de pré-puberté peut-être détectée par une augmentation des concentrations d’estrone dans l’urine, mais les prélèvements réguliers d’urine ne sont pas envisageables en élevage.

L’objectif de cette étude est de caractériser la phase de pré-puberté et de trouver des biomarqueurs de cette phase dans la salive.

 

Search for salivary biomarkers of sexual development in prepubertal gilts.

Effective methods for synchronizing estrus in gilts are crucial for strict implementation of batch management and optimum reproductive performances. Altrenogest treatments are used on a routine basis in pig farms, but there is growing demand for alternative non‐hormonal breeding tools. Before puberty, gilts exhibit a “waiting” period, related to ovarian development and gonadotrophin secretions, during which external stimulation, such as boar exposure, could induce the first ovulation. As noninvasive tools are required to increase knowledge about the waiting period, the aim of this work is to search for specific biomarkers of this period in saliva. Trans‐abdominal ultrasonography was carried out for 5 weeks in six 140‐day old Large White gilts until puberty detection (week ‐5 to week ‐1 before puberty). We collected saliva samples as well as urinary samples for estrone assay to detect the waiting period. Gilts were then slaughtered 7 days after puberty detection for puberty confirmation. The salivary metabolome was analyzed using 1H Nuclear Magnetic Resonance. Urinary estrone assays are in progress. The concentrations of some saliva metabolites significantly increased (propionate and butyrate for example) or decreased (pyruvate and fumarate for example) between week ‐5 and week ‐1 before puberty. The identification of other metabolites whose salivary concentration significantly varied is in progress. These results suggest that some salivary metabolites could be biomarkers of the pre‐pubertal stage in gilts. Salivary monitoring may help to investigate optimal time for application of boar effect and could contribute to decreasing the number of females mated while they are pre‐pubertal.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2015

Avortements dans l'espèce porcine : quelques spécificités à connaître

Consulter le resumé

La production porcine se caractérise par une extraordinaire prolificité et par un rythme de reproduction très soutenu. Les avortements constituent des troubles de la reproduction spectaculaires et anxiogènes pour les éleveurs. Toute étude analytique des avortements nécessite la maîtrise par le praticien d’un certain nombre de paramètres physiologiques, techniques et sanitaires. La gestion technique des troupeaux de truie est un outil simple et utile pour analyser la gravité des avortements et bien prendre en compte l’ensemble du déroulement de la gestation et des troubles éventuellement associés.

2014

Ultrasonographic diagnosis of intra-partum death in stillborn piglets; preliminary results

Consulter le resumé

High rate of pre-weaning mortality (20% total born) remains problematic in many herds, especially in large litters.
-> Stillborn contribution is high (30% total pre-weaning mortality ) and may be mis-diagnosed.
-> Precise determination of stillborn requires time consuming necropsies and lung flotation test.
-> Possible use of lung ultrasonography as a rapid alternative to necropsies or lung flotation test ?

PDF icon boulot2014esdar.pdf, PDF icon boulot2014esdar-rda.pdf
2014

Mâles entiers et femelles mélangés : plus actifs mais moins agressifs

Consulter le resumé

L’arrêt de la castration permet d’alimenter les porcs mâles à volonté sans affecter ni l’indice de consommation, ni l’adiposité des carcasses. Sexer les animaux par case n’est donc plus nécessaire pour des raisons zootechniques. Le mélange des sexes est également bénéfique pour limiter les agressions.

PDF icon techporc_courboulay_n18_2014.pdf
2014

Maîtrise pharmacologique de la reproduction

Consulter le resumé

Fiche n° 67 : Facteurs de productivité en élevage

Bien qu’elles représentent moins de 20% du poste de dépenses de santé, les hormones impliquées dans la gestion de la reproduction sont parfois mal utilisées ou remises en cause alors qu’elles sont susceptibles d’optimiser la conduite en bandes et la gestion de la main d’œuvre.
L’augmentation de prolificité doit-elle conduire à modifier l’usage de certaines pratiques telles que l’induction des mises bas ?
Les contraintes sociétales et réglementaires peuvent-elles remettre en cause certains produits ?

PDF icon fiche_bilan2013_67.pdf
2014

Weaning management associated with reproductive performances in French pig farms

Consulter le resumé

Though multi-factorial determinants of reproductive performances are well established, few studies investigated weaning management at farm levels (1, 2), with more frequent focus on insemination and semen (3).

The aim of this study was to make an inventory of the different weaning practices in farms and to investigate possible relationships with fertility and litter size.

PDF icon boulot-p.669-2014.pdf
2014

Ovulation variability in sows and gilts

Consulter le resumé

To achieve good reproductive performance, adequate timing of insemination close to ovulation is needed (1).

At farm level, multiple inseminations (>2 semen doses) are often recommended to compensate for variable and unknown ovulation time. Efficient prediction or control of ovulation could improve labor costs (Soede et al 2002). The objective of this work was to investigate factors associated with variability of ovulation in different herds and possible impacts on reproduction.

PDF icon salle-p.663-2014.pdf
2014

Adequacy of insemination protocols with weaning day in pig farms

Consulter le resumé

Labor constraints, are strong determinants of sow herd management (1). Changing weaning day is a frequent option to shift major week-end tasks, from farrowing to insemination (2). The aim of this study was to record recent weaning day choices in pig farms and to assess the adequacy of their insemination practices.

PDF icon boulot-p.668-2014.pdf
2014

Rapid ultrasonographic examination of stillborn piglets can provide accurate diagnosis of true intra-partum death

Consulter le resumé

High perinatal mortality in modern pig farms has clear economic and ethical issues. Both stillbirths and post-partum mortality exhibit large increases, with variations according to herds. However due to poor supervision, and few necropsies, true stillborn are often misdiagnosed at farm level. The objective of this work was to investigate possible use ultrasonography as a rapid alternative to lung floatation test.

PDF icon boulot2014esphm.pdf
2014

Contrôle d'ovulation simplifié : un appui dignostique précieux

Consulter le resumé

Guillaume Friocourt, vétérinaire chez Selvet, cabinet du groupe Chêne Vert Conseil, a testé l'intérêt d'un contrôle d'ovulation simplifié dans un élevage souhaitant améliorer ses performances de reproduction. Une expérience très positive.

PDF icon techporc_boulotb_n16_2014.pdf
2014

Les moments d'ovulation : une variabilité à gérer

Consulter le resumé

Une étude récente confirme l'importante variabilité des moments d'ovulation. Les durées et délais de venues en chaleur expliquent une partie de ces variations, mais pas seulement. Ces résultats ont des conséquences directes sur les protocoles d'insémination.

PDF icon techporc_boulot_n16_2014.pdf
2014

Evaluation du moment d'ovulation chez les truies en élevage de production : facteurs de variation et conséquences

Consulter le resumé

Poster. Inséminer 12-24h avant ovulation : facteur-clef pour la fertilité et la prolificité

Mais le moment d’ovulation est inconnu en élevage !

• Application de stratégies libérales d’insémination (> 2 IA)

• Temps, coûts, IA post-ovulatoire ? Risques sanitaires ?

Objectifs : Investiguer les facteurs associés à la variabilité du moment d’ovulation dans 4 troupeaux différents

PDF icon jrp2014-beareproconduite-boulot-ov-poster.pdf
2014

Relations entre les pratiques d'induction de mise-bas et les performances de reproduction des truies en fonction des stratégies de sevrage

Consulter le resumé

Poster. L’induction de mise bas est parfois remise en cause en lien avec le taux élevé de porcelets immatures dans les troupeaux prolifiques.

• Avantages : Meilleure surveillance, ➚ mise bas de jour, ➘ mort-nés, santé des truies, adoptions facilitées, âges et poids de sevrage plus homogènes...

• Inconvénients : En cas de mauvais usage (dose, timing) : ➘ poids naissance et viabilité, perturbation lactogénèse, coûts

PDF icon jrp2014-beareproconduite-boulot-poster.pdf
2014

Evaluation du moment d’ovulation chez les truies en élevage de production : facteurs de variation et conséquences

Consulter le resumé

Poster.  

Bien déterminer le moment optimal pour réaliser les inséminations artificielles (IA) des truies est essentiel à la réussite de la reproduction. La fertilité et la taille de portée sont en effet optimales lorsque les IA sont réalisées dans les 12‐24h précédant l’ovulation (Kemp et Soede, 1996, Terqui et al., 2000). Le moment d’ovulation étant peu prédictible en conditions d’élevage, les truies sont souvent inséminées de façon répétée, 2 à 3 fois pendant toute la durée de l’oestrus.

Ceci augmente les coûts et les risques associés aux interventions tardives post‐ovulatoires telles les petites portées, ou les infections génitales (Rozeboom et al., 1997).

Les études portant sur l’ovulation en élevage sont relativement anciennes (Martinat‐Botté et al. 1997) ou difficiles à extrapoler aux truies prolifiques françaises (Belstra et al., 2004, Alvarenga et al., 2006). L’objectif de ce travail est

d’évaluer la variabilité du moment d’ovulation spontané en élevage, et d’identifier des facteurs de variation chez les cochettes et les truies sevrées.

PDF icon Poster JRP de Sylviane Boulot et al.
2014

Relations entre les pratiques d’induction de mise-bas et les performances de reproduction des truies en fonction des stratégies de sevrage

Consulter le resumé

Poster. 

L’induction de mise bas est une pratique répandue en raison des bénéfices variés attendus : meilleure organisation du travail et de la conduite en bandes, surveillance accrue des mises bas pendant la journée, réduction des pertes en maternité, gestion facilitée des porcelets surnuméraires, âge et poids des porcelets au sevrage plus homogènes... Par contre, des pratiques inadéquates peuvent affecter le poids de naissance et la viabilité des porcelets (Olson et al., 2009), voire la lactogénèse maternelle (Foisnet et al., 2011). Compte tenu des taux élevés de porcelets immatures chez les truies prolifiques, les risques liés au raccourcissement de la gestation sont souvent évoqués.

L’objectif de cette étude est d’évaluer les pratiques de déclenchement des mises bas dans les élevages (fréquence, modalités) et leur impact sur la durée de gestation et les performances de reproduction, selon les stratégies de sevrage.

PDF icon Poster JRP de Sylviane Boulot et al.
2014

Mémento de l'éleveur de porc (Edition 2013)

Consulter le resumé

Nouvelle version du Mémento de l’éleveur de porcs (7ème Edition) actualisée par les experts de l’Ifip, des nouvelles connaissances acquises ces 10 dernières années. Ouvrage de référence, compilation de connaissances de base, accessible et pédagogique particulièrement adapté aux étudiants (tarif réduit sur demande), apprentis et nouveaux venus du secteur porcin. Indispensable à tous les acteurs et professionnels de l’élevage porcin français. Au sommaire :

95,00 €
2013

Evaluation du coût de variation de performances de reproduction

Consulter le resumé

Le vétérinaire ou le conseiller technique doit pouvoir apporter des réponses en termes de conséquences économiques de variation de performances et pouvoir calculer le retour sur investissement de la mise en place de mesures correctives. Les conséquences économiques de variations des performances techniques d’un élevage peuvent être difficiles à évaluer, en particulier lorsque les paramètres étudiés affectent le troupeau reproducteur. De nombreuses études mettant en évidence des différences de performances techniques, en particulier dans le domaine de la santé, ne calculent pas toujours d’incidence financière ou alors, au moyen de méthodes de calcul non formalisées ou explicitées voire, le cas échéant, contestables.
Une méthode d’évaluation de l’impact financier de troubles de la reproduction est proposée.
L’indicateur économique retenu est la marge sur coût alimentaire et renouvellement, critère synthétique de la GTE qui prend en compte les performances techniques. Dans une première étape, il faut déterminer quels sont les critères techniques impactés par la modification proposée, avec quel écart et pendant quelle durée. L’écart de marge est exprimé globalement sur l’élevage pour un an et, lorsque le nombre de truies présentes n’est pas modifié entre les deux situations avant/après, par truie présente et par an. Pour les calculs, il faut également fixer les valeurs des paramètres économiques (prix de l’aliment et de la vente des porcs) selon la situation (évaluation ponctuelle ou de moyen terme).
Pour faciliter les calculs, un simulateur en accès libre sous forme d’outil Web a été développé.

PDF icon correge2013.pdf
2013

Pages