La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 161 à 180 de 203 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Les variations saisonnières des performances de reproduction chez la truie

Consulter le resumé

Bien que la truie ne connaisse pas d’anoestrus saisonnier, une diminution des performances de reproduction est observée en été et au début de l’automne dans de nombreux pays. La proportion de truies qui tardent à revenir en oestrus après le tarissement augmente tandis que la proportion de truies inséminées qui mettent bas baisse de 5 à 15 %. Ces échecs de gestation sont liés, pour une grande part, à des avortements.

Cette baisse des performances peut s’accompagner d’un taux de réforme accru, notamment chez les jeunes femelles.
2005

Infertilité des truies en été, les fondamentaux oubliés

Consulter le resumé

Propositions de mesures, telles que l'adaptation de la conduite alimentaire ou la gestion de l'ambiance, pour maîtriser la chaleur d'été dans les porcheries, responsable de l'infertilité des truies.
2005

L’infertilité des truies en été - Enquête sur les pratiques d’élevage

Consulter le resumé

Cette étude détermine une trentaine de pratiques susceptibles de moduler l’effet néfaste de la saison sur les performances de reproduction. Sensibilisation sur l’importance de certains points de conduite. Grille d’analyses de risques comme guide pour faire le point en élevage et déterminer les priorités d’action.
20,00 €
2005

Produire ou acheter ses doses. Le prélèvement pas obligatoirement automatique

Consulter le resumé

2004

Hétérogénéité des portées - Les petits porcelets ne sont pas les seuls responsables

Consulter le resumé

2004

Impact économique de l'hyperprolificité en élevage : comparaison de 13 scénarios

Consulter le resumé

Avec l’augmentation de la taille de portée, le nombre de porcelets pesant moins de 1 kg augmente et leur mortalité périnatale est élevée. Différentes adaptations de la conduite d’élevage ont été chiffrées. En maternité, tous les porcelets sont supposés rester sous la mère ou certains sont sevrés précocément. A 8 ou 25 kg, les places supplémentaires sont construites ou les surnuméraires sont vendus ou engraissés à façon. L’effectif truie est soit constant, soit réduit. Les niveaux d’investissement des places à construire et les coûts de main d’œuvre sont pris en compte.
PDF icon Impact économique de l'hyperprolificité en élevage : comparaison de 13 scénarios
2004

Impact de la canicule 2003 sur les performances de lactation et reproduction à la station de l'ITP

Consulter le resumé

Quand la température ambiante en maternité est en permanence supérieure à 25°C, le stress thermique ressenti est tel que la production de lait et la consommation d'aliment de la truie chutent. Cela entraîne une dégradation des performances de lactation voire même de reproduction. La dégradation de la situation est encore pire quand la température reste supérieure à 27°C. De telles conditions ont été observées au cours de l'été 2003, en particulier pendant la période de canicule de la première quinzaine du mois d'août.
PDF icon Impact de la canicule 2003 sur les performances de lactation et reproduction à la station de l'ITP
2004

Longévité et prolificité : les truies hyperprolifiques font-elles carrière ?

Consulter le resumé

2004

Influence des réserves corporelles de la jeune truie sur sa carrière future

Consulter le resumé

Des mesures de composition corporelle (poids, épaisseur de lard dorsal) sont réalisées sur 829 jeunes truies, dans 15 exploitations, à leur livraison (110 kg), leur sortie de quarantaine et leurs premières mise bas et sevrage. Leur carrière est analysée à partir des résultats enregistrés en Gestion Technique des Troupeaux de Truies (GTTT). Le niveau de réserves corporelles à la livraison a peu d’effet sur la carrière de l’animal.
PDF icon Influence des réserves corporelles de la jeune truie sur sa carrière future
2004

L’infertilité des truies en été - Avant-propos et étude bibliographique

Consulter le resumé

État des connaissances concernant l’infertilité des truies en été. Pistes de travail et de réflexion. Rappel des différentes étapes de la vie d’une truie reproductrice, effets de la saison sur les performances de reproduction, mécanismes physiologiques impliqués dans ces effets et facteurs de variation de ces effets.

20,00 €
2004

L'hyperprolificité en 2002 : quels résultats, quel impact sur la longévité des truies ?

Consulter le resumé

Les niveaux de prolificité obtenus par les élevages de production français en 2002 sont analysés à partir de données extraites des bases de données nationales de Gestion Technique des Troupeaux de Truies et de Gestion Technico-économique.
PDF icon L'hyperprolificité en 2002 : quels résultats, quel impact sur la longévité des truies ?
2004

Gestion pharmacologique de la reproduction : le point sur les pratiques des éleveurs

Consulter le resumé

Une enquête a été conduite en 2004 auprès de 200 troupeaux français, afin de préciser les pratiques en matière de gestion pharmacologique de la reproduction.

Ces élevages avaient un niveau d’efficacité technico-économique global élevé.

82 % des éleveurs pratiquent la synchronisation hormonale des cochettes lors de leur introduction, mais sans contrôle préalable de la puberté pour 40 % d’entre eux. Plus de 45 % des éleveurs utilisent occasionnellement des traitements hormonaux en cas de non venue en chaleur des cochettes ou truies sevrées.
2004

Rentabilité et hyperprolificité : 100 % gagnant

Consulter le resumé

2003

Estimation, par utilisation de semence congelée, du progrès génétique réalisé en France entre 1977 et 1998 dans la race porcine Large White : résultats pour quelques caractères de reproduction femelle

Consulter le resumé

Une expérimentation destinée à estimer le progrès génétique réalisé entre 1977 et 1998 en race porcine Large White (LW) est en cours dans les unités expérimentales INRA. Des truies LW ont été saillies avec de la semence de verrats LW nés en 1977 (semence congelée) ou en 1998 (semence fraîche). 30 portées issues de pères de 1977 et 33 portées issues de pères de 1998 (portées A77 et A98, respectivement) ont été produites.
PDF icon Estimation, par utilisation de semence congelée, du progrès génétique réalisé en France entre 1977 et 1998 dans la race porcine Large White : résultats pour quelques caractères de reproduction femelle
2003

Gérer l'hyperprolificité : quelle rentabilité ?

Consulter le resumé

2003

Vieilles truies et grandes portées en cause : l'hypermortinatalité peut être réduite

Consulter le resumé

2001

Résultats GTTT 2000 : la barre des vingt-cinq porcelets est franchie

Consulter le resumé

2001

GTTT 1er semestre 2000 : 24,9 sevrés/truie productive

Consulter le resumé

2001

Etude de l'évolution des tétines d'apparence douteuse chez la cochette au cours de sa carrière

Consulter le resumé

L’objectif de cette étude était d’estimer le risque lié à la commercialisation de cochettes présentant des tétines douteuses.
PDF icon Etude de l'évolution des tétines d'apparence douteuse chez la cochette au cours de sa carrière
2001

Importance et origine des porcelets morts nés : truies nées en 1994 et 1995 suivies en Gestion Technique des Troupeaux de Truies et observations en stations expérimentales

Consulter le resumé

La mortinatalité concerne chaque année plus de 2,5 millions de porcelets en France, correspondant à un manque à gagner estimé à 300 millions de FF. L’introduction de truies hyperprolifiques et sino-européennes dans les élevages risque d’amplifier encore ce phénomène.
PDF icon Importance et origine des porcelets morts nés : truies nées en 1994 et 1995 suivies en Gestion Technique des Troupeaux de Truies et observations en stations expérimentales
2001

Pages