La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 20 de 21 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Le registre des traitements se numérise avec Gvet

Consulter le resumé

Anne Hémonic, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 276, février-mars, p. 23

Dans une enquête réalisée en 2018 auprès de 104 éleveurs,..

PDF icon Anne Hémonic, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 276, février-mars, p. 23
2020

Des outils numériques pour prévenir les maladies

Consulter le resumé

Anne Hémonic, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 276, février-mars, p. 19

La prévention des maladies est aujourd’hui facilitée par des outils numériques disponibles sur le web et les smartphones. Ils évaluent la biosécurité de l’élevage, mais aussi les mouvements de personnes.

PDF icon Anne Hémonic, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 276, février-mars, p. 19
2020

Réalité augmentée auditive en élevage porcin : développement d’un prototype pour le suivi des performances en maternité

Consulter le resumé

Alexia Aubry et Michel Querné, 52e Journées de la Recherche Porcine (FRA), 4 et 5 février 2020, Paris, p. 397-398, poster

Poster.

L’enregistrement à l’élevage des performances des animaux est indispensable au suivi de l’atelier et à l’évaluation de ses résultats. Les éleveurs doivent alors enregistrer de nombreuses données, dont la collecte peut être parfois contraignante en conditions d’élevage. Or, les nouvelles technologies apportent des solutions et ouvrent de nouvelles perspectives, tant pour un monitoring en temps réel de l’atelier que pour sa gestion ex post. L’enjeu de l’étude est d’évaluer en élevage l’intérêt de la réalité augmentée, technologie qui permet d’ajouter en temps réel de l’information à la réalité perçue. Le projet s’intéresse plus particulièrement à la réalité augmentée auditive, et ambitionne d’offrir à l’éleveur la possibilité, par la voix, de collecter les données de son élevage puis de les consulter en temps réel, tout en restant auprès de ses animaux et en gardant les mains libres. Le projet, baptisé Dream (pour « Dispositif de réalité augmentée en maternité »), consistait à développer un prototype dont les fonctionnalités permettent d’enregistrer et de consulter en direct les performances des truies en maternité, en connexion avec des applications et un serveur spécifiques. 

ENG

Augmented reality in pig farming : development of a prototype for monitoring performance in maternity

Poster.

Augmented reality is an innovative technology that deserves to be evaluated in breeding. This project aimed to analyse the interest of augmented auditory reality by developing and testing a specific prototype that can record voice descriptions of the performance of sows in farrowing crates, in connection with specifically developed applications and a server. The device elaborated consists of a box to which several sensors are connected, such as a microphone on a headset and a RFID reading antenna. It allows for live interaction with the farm database by voice recognition: identifying a sow, asking about its last farrowing or recording new data. The benefit of the connected device for the breeder is real: keeping the hands free while recording new data in real time and providing, through the augmented auditory reality, live feedback from the database, which helps in decisionmaking. The prototype developed and tested currently allows breeders to consult and record simple data (sow recognition, consultation and registration of a farrowing), which can over time be supplemented with all useful technical management data. The interface protocol (web service) set up to enable communication between the box and the farm database uses XML exchange formats, thus ensuring compatibility with the management software already used in the field. The proof of concept obtained through the tests provides promising elements for livestock data collection in the future, and shows that voice recognition could play an important role;

2020

Améliorer les performances et le bien être des truies gravides par la mobilisation de nouvelles technologies pour une alimentation de précision et la détection de signaux comportementaux

Consulter le resumé

Michel Marcon et al., Innovations Agronomiques (FRA), 2020, volume 79, janvier, p. 245-256

Depuis la mise en groupe des truies gestantes, les éleveurs observent plus d’hétérogénéité de l’état corporel des truies lors de leur entrée en maternité impliquant plus de pertes de porcelets. Il est également plus difficile d’observer les problèmes d’aplombs dans des grands groupes de truies. La première étape de ce projet avait pour objectif le développement d’un capteur capable d’enregistrer le niveau d’activité individuel des truies logées en groupe conformément à la réglementation bien-être. Cette étude a donc permis la mise au point de l’Acti’Sow. Il s’agit d’un accéléromètre autonome, positionné à l’oreille des truies, qui permet de connaître le temps quotidien passé par les truies à rester couchée, debout ou encore à marcher. Par ailleurs, cette étude offre également une meilleure connaissance du comportement des truies grâce aux nourrisseurs et aux abreuvoirs connectés, à la station de pesée identifiée et aux capteurs d’activité. En moyenne, la consommation d'eau quotidienne d’une truie est de 8,2 l / jour mais ce résultat cache une variabilité conséquente de près de 50% lorsque l'on compare une truie par rapport à une autre et de 38% pour la même truie d'un jour à l'autre. À propos de leur activité, une truie « normale » passe 67% de son temps en position couchée, un peu plus de 28% en position debout sans bouger et moins de 5% en marche. Sachant cela, entre la plus fainéante et la plus active, la dépense énergétique liée à cette activité représente plus de 500 g d’aliment. Le système d'alerte précoce des problèmes de boiterie est l'autre principal objectif de cette étude. En utilisant les comportements alimentaire et hydrique (nombre de visites par jour, heure de chaque visite, quantité d’eau / d’aliments consommée, rang d’accès au nourrisseur / abreuvoirs), le poids individuel et le niveau d’activité, nous avons construit un premier modèle capable de prédire individuellement les boiteries 24 heures avant que l’agriculteur puisse l’observer. La précision est proche de 77%. 

https://www6.inrae.fr/ciag/content/download/6832/49647/file/Vol79-16-Marcon%20et%20al.pdf

ENG

Use of new technologies to improve welfare and technical results of pregnant sows through precision feeding and early abnormal behavioural signals detection 

Since the new welfare regulation, farmers have to breed pregnant sows penned in the group. Thus, breeders observed more heterogeneity in the backfat thickness of sows when they are entering the farrowing units, implying more losses of piglets. It is also more difficult to observe lameness issues in large groups of sows. The objectives of this project are (i) to develop an activity sensor to feed each sow according to the energy it spends and (ii) to create an early detection system for lameness problems. The first step of this project was to develop a sensor able to record the individual activity level of sows penned in a group. As a result, Acti’Sow has been created. It is an ear tag accelerometer offering to know the daily time spent lying, standing and walking by a sow with a global accuracy close to 85 %. This project offers a better knowledge about sow behavior thanks to automatic feeders, connected drinkers, weighing scale and activity sensors. On average, the daily water consumption is 8.2 l/day/sow, but this result hides a huge variability close to 50 % when comparing a sow to another and 38 % for the same sow from a day to the next one. About their activity, an average sow spends 67 % of its time lying down, a bit more than 28 % standing up without moving and less than 5% walking. According to that, between the laziest one and the more active one, energy expenditure represent more than 500 g of feed. It means, with the same fixed objective of backfat thickness with these two sows, a farmer will need to give 500 g more feed/day for the very active sow. Early warning system for lameness issues was the other main result of this study. Through the use of watering and feeding behavior (number of visits per day, time of each visit, quantity of water/feed consumed, access rank to the feeder), individual weight and activity level, we built a first model able to individually predict lameness issue 24 hours before the farmer can observe it. The accuracy is close to 77 %. It means, that a cell phone app can alert farmers when a sow needs to be checked. 

https://www6.inrae.fr/ciag/content/download/6832/49647/file/Vol79-16-Marcon%20et%20al.pdf

2020

Alimentation à la demande en maternité

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 275, janvier, p. 41

L’Ifip a testé sur la station de Romillé un système d’alimentation en maternité permettant de distribuer des petites doses d’aliment frais tout au long de la journée selon la demande de la truie.

PDF icon Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 275, janvier, p. 41
2020

Pesée en marche des truies gestantes

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2019, n° 274, décembre, p. 34

Un dispositif qui pèse automatiquement les truies en mouvement afin d’adapter au mieux leur ration a été testé à la station expérimentale de l’Ifip.

PDF icon Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2019, n° 274, décembre, p. 34
2019

Réalité augmentée : un dispositif audio testé en maternité

Consulter le resumé

Alexia Aubry, Porc Mag (FRA), 2019, n° 545, septembre, p. 40

Des technologies innovantes peuvent aider les éleveurs à enregistrer plus efficacement les performances techniques de leurs porcs, indispensables au suivi et  l'évaluation de leurs résultats économiques.

2019

Un dispositif audio de réalité augmentée en maternité : DREAM

Consulter le resumé

Alexia Aubry, Bilan 2018, éditions IFIP, avril 2019, p. 102

Dans un contexte économique toujours exigeant, les éleveurs de porcs doivent maîtriser les performances techniques de leurs animaux ; des outils de suivi et d’évaluation des résultats performants peuvent les y aider, en mobilisant pour cela des technologies innovantes.
L’enjeu du projet DREAM est d’évaluer en élevage l’intérêt d’un procédé de réalité augmentée : il s’agit de développer un boîtier connecté, utilisant la réalité augmentée auditive, permettant à la fois d’enregistrer les performances des truies en maternité et de les consulter en direct, via diverses applications et un serveur spécifiquement développés.
PDF icon Alexia Aubry, Bilan 2018, éditions IFIP, avril 2019, p. 102
2019

Une pharmacie intelligente en élevage : SmartPharm

Consulter le resumé

Michel Marcon, Yvonnick Rousselière et Anne Hémonic, Bilan 2018, éditions IFIP, avril 2019, p. 94

La demande des consommateurs s’exprime fortement pour une meilleure traçabilité des pratiques (jusqu’au produit), notamment en ce qui concerne les traitements vétérinaires. Le projet Smartpharm a pour objectif d’automatiser la collecte des informations relatives aux traitements sanitaires en les associant aux animaux traités. Il s’agit avant tout de proposer à l’éleveur un tableau de bord lui permettant de suivre l’évolution des traitements réalisés et de comparer ses propres pratiques à des références proposées par l’IFIP ; l’objectif étant de faire évoluer ces pratiques pour limiter le recours aux traitements curatifs. Les utilisateurs peuvent également éditer des fiches de traçabilité indiquant, pour un animal ou un lot d’animaux, l’ensemble des traitements reçus ; cette traçabilité, élément de rassurance du consommateur, permettant aussi le cas échéant de valoriser les animaux non traités dans des filières dédiées « sans antibiotiques », par exemple.

PDF icon Michel Marcon, Yvonnick Rousselière et Anne Hémonic, Bilan 2018, éditions IFIP, avril 2019, p. 94
2019

Peser les porcelets jusqu’à 30 kg

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Réussir Porc-Tech Porc (FRA), 2019, n° 267, avril, p. 45

L’Ifip a codéveloppé et testé un dispositif de pesée permettant de récupérer automatiquement le poids des porcelets, de la naissance jusqu’à la mise à l’engraissement, lors de leur passage à l’abreuvoir.

PDF icon Yvonnick Rousselière, Réussir Porc-Tech Porc (FRA), 2019, n° 267, avril, p. 45
2019

Collecter et consulter les données de l’élevage par la voix

Consulter le resumé

Alexia Aubry, Réussir Porc-Tech Porc, 2018, n° 261, septembre, p. 62-63

Un nouveau dispositif de collecte et de consultation des données de gestion technique des troupeaux de truies (GTTT), qui associe reconnaissance vocale et identification automatique, est en test à l’Ifip.

PDF icon Alexia Aubry, Réussir Porc-Tech Porc, 2018, n° 261, septembre, p. 62-63
2018

Smartpharm automatise les saisies des traitements sanitaires

Consulter le resumé

Michel Marcon, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 258, mai, p. 20-21

L’Ifip développe avec Asserva une application pour identifier les médicaments par la lecture de QR code ou de code-barre et affecter ensuite un traitement adapté à la salle, la case ou l’animal porteur d’une puce RFID.

PDF icon Michel Marcon, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 258, mai, p. 20-21
2018

Dac et abreuvoirs connectés, peuvent-ils permettre une détection précoce des problèmes de boiterie des truies gestantes ?

Consulter le resumé

RMT Bien-Être Animal "de la théorie à la pratique" Rennes, 12, 13, 14 décembre 2017, poster présenté par Valérie Courboulay et al.

Les objets connectés font leur entrée en élevage, distribution d’aliment automatisé (DAC), compteur d’eau connecté (CIE) ou encore pesée en marche. Ces équipements donnent accès à des données traduisant l’expression de certains comportements d’alimentation et d’abreuvement à l’échelle de la truie. Ce poster propose une première approche pour passer des informations collectées à une détection précoce et individuelle des problèmes de boiteries.

PDF icon RMT Bien-Être Animal "de la théorie à la pratique" Rennes, 12-14 décembre 2017, poster présenté par Valérie Courboulay et a
2017

Monitoring of the individual drinking behaviour of healthy weaned piglets and pregnant sows

Consulter le resumé

8e European Conference on Precision Livestock Farming (ECPLF), le 12-14 septembre 2017, Nantes, in : Precision Livestock Farming 17, 2017, par Yvonnick Rousselière, Anne Hémonic et Michel Marcon

Trials were conducted on the experimental station of Ifip in Romillé (Brittany, France) to assess the individual dinking behavior of healthy weaned piglets and pregnant sows. To collect this type of data, a specific connected drinker has been developed. It is composed of an antiwastage bowl drinker surrounded by shoulder partitions, a precision water meter (± 0.01 l for piglets and ± 0.1 l for sows) and a RFID (Radio Frequency IDentification) antenna to detect animals near the drinker thanks to the electronic and individual ear tag on each pig. Observations on animals have been made twice a week to evaluate their health status. This study only focuses on healthy animals. Weaned piglets were bred in pens of 19 animals. On average, the individual water consumption was 10.7% of body weight. Sows were bred in a dynamic group equipped with 6 connected drinkers and automatic feeders. On average, the daily water consumption was 8.2l/day (1.6l during the meal and 6.6l directly to bowl drinker). For the two types of animal, it exists an important inter and intra individual variability on the water consumption (more than 30%). Thus, working only on the health status of piglets or sows only thanks to the drinking behavior seems to be difficult. The next step is to cross this information with other data (feeding system, automatic weighing station, accelerometer…) to determine a behavioral pattern of healthy animals.

PDF icon 8e ECPLF, 12-14 septembre 2017, Nantes, par Yvonnick Rousselière et al.
2017

Suivi individuel du comportement d’abreuvement du porcelet sevré

Consulter le resumé

Poster.

Un animal est susceptible de modifi er son comportement alimentaire et d’abreuvement lors de l’apparition d’une pathologie, parfois quelques heures avant l’apparition des premiers symptômes visibles par un opérateur. Cette étude vise à appréhender les problèmes de santé des porcelets d’une autre façon en validant une technologie capable d’enregistrer individuellement le comportement d’abreuvement des porcs en post-sevrage afi n de décrire les profi ls de consommation de porcs en bonne santé.

PDF icon poster ifip de Yvonnick Rousselière et al., 48es JRP, 2-3 février 2016, Paris
2016

Suivi individuel du comportement d’abreuvement du porcelet sevré

Consulter le resumé

Poster

FR

L’étude de la consommation d’eau et du comportement d’abreuvement des porcs peut permettre de mieux appréhender leur état de santé. En effet, certains auteurs ont déjà démontré qu’un animal modifie son comportement alimentaire et d’abreuvement lors de l’apparition d’une pathologie (Pijpers et al., 1991 ; Andersen et al., 2014), parfois quelques heures avant l’apparition des premiers symptômes visibles par un opérateur (Madsen et Kirstensen, 2005 ; Brumm, 2006). Les objectifs de cette étude sont de mettre au point et de valider une technologie capable d’enregistrer individuellement le comportement d’abreuvement des porcs en post-sevrage et de décrire les profils de consommation de porcs en bonne santé, qui serviront de référence pour interpréter des variations chez des porcs malades.

ENG0

Individual monitoring of the drinking behavior of weaned piglets

Scientific publications show that the individual drinking behavior of piglets is an interesting indicator to predict the apparition of a disease. A specific drinker has been developed by Ifip in association with an equipment manufacturer to collect this kind of individual data. It includes an anti-wastage bowl drinker with shoulder partitions, a RFID antenna to detect and identify piglets and a precision water meter (± 0.01 l). A computer collects all the individual data generated such as number, frequency, duration of visits and amount of water consumed at each visit. In the Ifip experimental farm, preliminary results were obtained from 95 weaned piglets between 47 and 69 days of age. On average, individual daily water consumption of piglets is 10.7 % of body weight. At each visit, the average amount of water consumed per piglet was 104 ml (SD 133). Many inter and intra-individual variations of water drinking behavior were observed within each pen. The automatic drinker designed has a great potential to perform early individual disease detection and can offer new perspectives in the management of health issues in pig farms.

PDF icon Yvonnick Rousselière et al., 48es Journées de la Recherche Porcine (FRA), 2-3 février 2016, p. 355-356, poster
2016

Alimentation de précision des porcs charcutiers rationnés

Consulter le resumé

Fiche n° 039 : mise au point des technologies innovantes

La réduction des apports protéiques est une voie de progrès qui peut être réalisée à l’échelle des aliments distribués à tous les porcs ou à celle de
 l’animal par un ajustement quotidien des apports en nutriments.
L’alimentation de précision est une voie prometteuse pour améliorer le bilan environnemental, tout en préservant les résultats économiques. C’est un concept qui intègre l’estimation des besoins et la mise en oeuvre de techniques d’alimentation de pointe. Au Canada, un système est développé pour les porcs alimentés à volonté. Dans le cadre du projet RERALIM, un prototype a été développé par l’IFIP en partenariat avec la société Asserva pour le porc alimenté de façon rationnée.

PDF icon fiche_bilan2015_039.pdf
2016

L’abreuvement, des informations qui coulent de source

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Tech Porc (FRA), 2016, n° 29, mai-juin, p. 42-43

Dossier Santé animale : maîtrise sanitaire : des fondamentaux aux techniques de pointe

La collecte d’informations sur la consommation d’eau et sur le comportement d’abreuvement individuel des porcs se présente comme un nouveau levier pour mieux appréhender l’état de santé des animaux. Le développement d’un automate capable d’enregistrer ces données ouvre de nouvelles perspectives, notamment sur la détection précoce de pathologie.

PDF icon Yvonnick Rousselière, Tech Porc (FRA), 2016, n° 29, mai-juin, p. 42-43
2016

Détection précoce et automatisée des problèmes sanitaires

Consulter le resumé

L’IFIP travaille sur le développement d’alertes à partir de différents signaux: sur l’eau (Gestantes, Engraissement, Post-sevrage), sur l’aliment (Gestantes, Engraissement) et sur l’activité (Gestantes, engraissement) : RFID, activité ... pour améliorer le suivi technique et sanitaire.

PDF icon visuels d'intervention de Michel Marcon Space 2015
2015

Premiers résultats issus d'une station d'alimentation innovante pour la mise en œuvre de l'alimentation de précision des porcs en croissance élevés en groupe et alimentés de façon rationnée

Consulter le resumé

Poster.

Le concept d’alimentation de précision est à l’interface entre les domaines de compétence des nutritionnistes et des équipementiers. Il implique non seulement l’estimation dynamique des besoins nutritionnels de chaque animal élevé dans un groupe mais également la mise en œuvre de techniques permettant d’adapter la quantité et la qualité de l’aliment apporté à cet animal jour par jour. Les systèmes déjà disponibles fonctionnent en condition d’alimentation à volonté. Afin de fonctionner dans des conditions de rationnement alimentaire, un nouveau système a été conçu en collaboration avec un équipementier, puis testé à la station IFIP de Romillé.

PDF icon jrp2015-bea-repro-conduite-marcon-poster.pdf
2015

Pages