La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 4 de 4 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Un indicateur de compétitivité des filières porcines européennes pour les années 2010, 2011 et 2012 / A competitiveness index for national pig sectors in Europe, for years 2010, 2011 and 2012

Consulter le resumé

Les Cahiers de l'IFIP, 1(1), 29-46 -  La revue R&D de la filière porcine française - numéro 1 en accès libre

L’Ifip a développé, depuis 2010, un indicateur synthétique de la compétitivité des filières porcines européennes. La compétitivité est évaluée à travers 39 variables, regroupées en neuf thèmes représentant les maillons de la filière. L’indicateur de synthèse est la moyenne des indicateurs thématiques. Il est calculé pour l’Allemagne, l’Espagne, la France, le Danemark et les Pays-Bas.

Dans cet article, sont présentés les résultats de 2012, comparés à ceux de 2010 et 2011. Chaque variable est réduite en un indicateur adimensionnel, compris entre 0, minimum des pays pour cette variable, et 1, le maximum. L’indicateur de synthèse est lui-même compris entre 0 et 1. La France est en 2012 la moins compétitive (0,29), le Danemark obtenant le score le plus élevé (0,71). Les trois autres pays ont des résultats intermédiaires.

La France souffre d’un déficit de compétitivité dans l’industrie de la viande, qui se reflète dans les faibles performances commerciales. Elle est plutôt bien positionnée en élevage, mais avec des investissements faibles, de mauvais augure pour l’avenir. Les performances commerciales et industrielles allemandes compensent la légère baisse des performances économiques en abattage-découpe. 

Le Danemark bénéficie de structures d’élevages performantes et d’une industrie de l’abattage-découpe très structurée autour d’un leader qui valorise bien ses produits à l’exportation.

La baisse de la rentabilité d’exploitation des entreprises d’abattage-découpe, notamment celle de Vion, pèse sur la compétitivité des Pays-Bas.

L’Espagne poursuit depuis 2010 sa croissance à l’export grâce à une filière organisée et des produits compétitifs. Les performances économiques des principales entreprises et de la distribution soutiennent la filière. 

PDF icon Version française , PDF icon English version
2014

Les élevages de porcs demain : trois archétypes pour répondre aux exigences

Consulter le resumé

Les structures d'élevage sont le résultat de choix d'éleveurs, mais dans un cadre imposé par la réglementation et des attentes sociétaires. Trois types d'élevages porcins sont identifiés pour répondre aux attentes qui évoluent.
2009

Analyse de la structure de la saucisse

Consulter le resumé

Les effets de la teneur en sel, de la taille des trous du hachoir, et de la température sur la structure de la chair à saucisse sont étudiés. La structure cellulaire est étudiée en suivant la solubilité des protéines et l'ultrastructure des myofibrilles. Les résultats sont comparés à ceux obtenus avec la myofibrille isolée. Les résultats vont permettre de classer les saucisses en fonction de la viande qu'elles contiennent.

2001

Produit à base de viandes ou préparations de viandes ? Caractérisation et modification de la structure cellulaire de la viande en fonction de son traitement.

Consulter le resumé

La discrimination entre les produits à base de viande et les préparations de viandes repose sur la réglementation européenne et française.

Ces textes réglementaires font une différenciation entre ces deux types de produits sur la base de notion du "traitement insuffisant pour modifier à coeur la structure cellulaire de la viande".

Par conséquent, un produit carné dont la structure cellulaire n'est pas modifiée par le traitement de fabrication est considéré comme une préparation de viande.
PDF icon Produit à base de viandes ou préparations de viandes ? Caractérisation et modification de la structure cellulaire de la viande en fonction de son traitement.
1999