La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 20 de 384 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre décroissant
La conduite alimentaire de la truie

La conduite alimentaire de la truie

Consulter le resumé

Couverture : matières premières et limites d'emploi

Fiche 1 : truie gestante
Fiche 2 : truie alllaitante
Fiche 3 : futur reproducteur
Fiche 4 : conduite alimentaire

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1995

Facteurs de variation de l’âge à la puberté, du taux d’ovulation et de la survie embryonnaire précoce chez la cochette : type génétique, poids vif, saison et consanguinité

Consulter le resumé

Les paramètres de reproduction de truies nullipares Large White, Large White hyperprolifique et Meishan utilisées comme donneuses de jeunes embryons (jour 5 à 11 de gestation) produits à l’élevage expérimental de la station de Physiologie de la Reproduction de Nouzilly ont été analysés entre octobre 1994 et octobre 1996; ils concernent l’âge à la puberté, le taux d’ovulation, le nombre d’embryons et la survie embryonnaire très précoce; ils ont été comparés à ceux publiés antérieurement pour le même troupeau.
PDF icon Facteurs de variation de l’âge à la puberté, du taux d’ovulation et de la survie embryonnaire précoce chez la cochette : type génétique, poids vif, saison et consanguinité
1997

Adaptations du métabolisme glucidique chez la truie multipare. Effets de la gestation et du niveau d’alimentation

Consulter le resumé

Une expérience portant sur 4 blocs de 6 truies Large White multipares (numéro de portée: 4,5 ; 212 kg de poids vif) a été effectuée pour rechercher si la gestation affecte la sensibilité à l’insuline chez le porc. Dans chaque bloc, 4 femelles étaient gravides (G) et les deux autres non gravides (NG). La moitié des femelles recevait 2,5 kg/jour (lot B), et les autres (lot H) 4 kg/jour d’aliment en deux repas quotidiens égaux. Des cathéters étaient implantés une semaine environ après le sevrage précédent.
PDF icon Adaptations du métabolisme glucidique chez la truie multipare. Effets de la gestation et du niveau d’alimentation
1997

La «fièvre chez la truie» : un indicateur des problèmes de lactation en néonatalogie porcine ?

Consulter le resumé

Le but de ce travail était de comparer, en période post-partum, la qualité du lait et la température rectale des truies entre celles qui ont des portées normales et celles qui ont des «portées-problèmes». Ces dernières sont définies comme celles qui ont plus de 40% des porcelets avec soit une faible croissance ou des mortalité pendant les 5 premiers jours après la parturition. Cent onze (111) truies (57 nullipares et 54 pluripares) provenant de deux élevages ont été suivies. La température rectale des truies a été mesurée aux jours -5, 0, 1, 2 et 5.
PDF icon La «fièvre chez la truie» : un indicateur des problèmes de lactation en néonatalogie porcine ?
1997

Étude des moments d’ovulation et d’insémination chez la truie et de leurs conséquences sur la taille de la portée en élevages

Consulter le resumé

L’expérience avait pour but de dater le moment d’ovulation dans des élevages et de préciser les conséquences des moments d’ovulation et d’insémination sur la taille de la portée. L’étude a porté sur 222 truies croisées dans 5 élevages conduits en bandes toutes les 3 semaines. De une à trois bandes par élevage sont suivies. Une bande est constituée de truies taries, de cochettes et de truies détectées vides à l’échographie. La détection des chaleurs est réalisée à l’aide d’un verrat, trois fois par jour; les femelles sont inséminées de 2 à 5 fois au cours de l’œstrus .

PDF icon Étude des moments d’ovulation et d’insémination chez la truie et de leurs conséquences sur la taille de la portée en élevages
1997

Valeur énergétique comparée de onze matières premières chez le porc en croissance et la truie adulte

Consulter le resumé

Quinze régimes ont été préparés de façon à pouvoir calculer l’utilisation digestive de l’énergie et des nutriments et les teneurs en ED et en EM de 11 matières premières (blé, 2 orges, maïs, pois, tourteau de soja, corn gluten feed, Corex M100®, son de blé, pulpe de betterave et huile de soja) à l’aide de la méthode par différence. Ces régimes ont été distribués à des porcs en croissance pesant en moyenne 62 kg et à des truies adultes d’un poids moyen de 220 kg. Les coefficients de digestibilité de l’énergie, de la matière organique et des nutriments tels que les matières azotées et
PDF icon Valeur énergétique comparée de onze matières premières chez le porc en croissance et la truie adulte
1997

La sous-nutrition explique-t-elle les effets d’une température ambiante élevée sur les performances des truies ?

Consulter le resumé

Dans cette étude, nous avons comparé des truies Piétrain x Large White réparties en trois lots expérimentaux caractérisés par une température ambiante incluse dans la zone de thermoneutralité (20AL n=6, 20RA n=6) ou supérieure à la température critique d’évaporation (30AL, n=12). Pendant la lactation, toutes les truies ont reçu un aliment standard. Celles des lots 20AL et 30AL ont été nourries à volonté tandis que celles du lot 20RA ont été rationnées d’après les quantités consommées à 30°C.
PDF icon La sous-nutrition explique-t-elle les effets d’une température ambiante élevée sur les performances des truies ?
1997

Effets d’une incorporation de parois végétales dans la ration alimentaire sur l’activité comportementale des truies gestantes

Consulter le resumé

L’étude vise à mesurer l’effet du taux de parois végétales dans l’aliment (CB 3,3 - 10,6 - 18,14%) sur le comportement de truies gestantes. Une procédure en carré latin est appliquée entre 30 et 100 jours de gestation en moyenne, à 12 truies multipares Large-White, logées en stalle bloquée. Chaque aliment expérimental est distribué sur une période de 21 jours à raison de 2,4 kg (B), 2,7 kg (M) et 3,0 kg (H).

PDF icon Effets d’une incorporation de parois végétales dans la ration alimentaire sur l’activité comportementale des truies gestantes
1997

L’hypoxie de parturition, fréquence et incidence sur la viabilité du porc nouveau-né

Consulter le resumé

Les relations entre le degré d’hypoxie, la viabilité à la naissance et la vitalité postnatale précoce estimée par l’intervalle naissance-premier contact avec la mamelle, la température rectale à 24h de vie, le gain de poids et la survie jusqu’à 10j, sont étudiées sur 117 porcelets. Le degré d’hypoxie à la naissance est évalué par la mesure de la pCO2, du pH et de la lactatémie du sang ombilical.
PDF icon L’hypoxie de parturition, fréquence et incidence sur la viabilité du porc nouveau-né
1997

Prédiction de la composition chimique des truies reproductrices à partir du poids vif et de l’épaisseur de lard dorsal. Application à la définition des besoins énergétiques

Consulter le resumé

Des équations de prédiction de la composition chimique ont été déterminées à partir de résultats de dissections et d’analyses chimiques de truies reproductrices primipares et multipares, à différents stades physiologiques (saillie, mise bas, sevrage). Au total, 189 truies ont été disséquées et 23 d’entre elles ont été analysées chimiquement. Les équations ont été calculées par la technique de la double régression, le poids vif vide (PVV, kg) et l’épaisseur de lard dorsal (P2, mm) étant utilisés pour prédire la composition chimique.

PDF icon Prédiction de la composition chimique des truies reproductrices à partir du poids vif et de l’épaisseur de lard dorsal. Application à la définition des besoins énergétiques
1997

Facteurs associés à un taux de mortalité élevé des truies

Consulter le resumé

L’objectif de cette étude était d’identifier les facteurs de risque d’un taux élevé de mortalité de truies. Une enquête castémoins a été effectuée dans 102 élevages de Bretagne d’avril à août 1995. L’influence de la prévalence de certains troubles de santé et des pratiques d’élevage sur le risque pour un élevage de présenter un taux élevé de mortalité de truies a été étudiée au moyen de la méthode de régression logistique. Un élevage a été considéré comme ayant un taux élevé de mortalité lorsque son taux annuel de mortalité dépassait 5%.

PDF icon Facteurs associés à un taux de mortalité élevé des truies
1997

Influence du rationnement alimentaire pendant la lactation sur les paramètres métaboliques et de reproduction de truies primipares

Consulter le resumé

Vingt quatre truies primipares croisées Pietrain x Large White ont été réparties en deux lots expérimentaux. Pendant la lactation, les truies du lot Haut sont nourries selon un plan d’alimentation proche du niveau ad libitum et celles du lot Bas reçoivent environ 50 % de cette ration. Des prélèvements de sang sériés sont effectués la veille du sevrage, dans les heures qui suivent le sevrage et le lendemain. Les truies sont abattues le jour du sevrage ou 48 heures après et leurs ovaires sont prélevés.
PDF icon Influence du rationnement alimentaire pendant la lactation sur les paramètres métaboliques et de reproduction de truies primipares
1997

Incidence du mode de logement et du mode d’alimentation sur le comportement de truies gestantes et leurs performances de reproduction

Consulter le resumé

Afin de mesurer le bien-être des truies gestantes, 41 truies LW x LD (France Hybrides) ont été placées durant les 11 dernières semaines de gestation dans trois logements, par lot de 7 à 8 individus : logement individuel en stalle bloquée (B), logement en groupe avec alimentation en réfectoire fermé pendant le repas (GR), logement en groupe avec distribution d’aliment par chaîne à 120 g/mn dans auges séparées par bat-flanc (GBF). Dans chaque logement, deux aliments sont distribués l’un sans pulpe de betterave et peu fibreux (T), l’autre avec 15% de pulpe (F).
PDF icon Incidence du mode de logement et du mode d’alimentation sur le comportement de truies gestantes et leurs performances de reproduction
1997

Évaluation du bien-être chez la truie gestante bloquée. Relation entre le bien-être et la productivité numérique

Consulter le resumé

L’objet de l’étude est d’analyser le système truie bloquée en gestation afin de déterminer les positions des indicateurs de bien-être en relation avec les critères liés aux animaux et aux conditions de l’environnement. L’observation est conduite sur un échantillon de 692 truies issues de 16 élevages du terrain répartis en 3 groupes selon le paramètre de productivité numérique des truies. Les résultats font apparaître que les indicateurs de bien-être caractérisés par l’activité motrice, et les activités orales non alimentaires sont très liés entre eux.
PDF icon Évaluation du bien-être chez la truie gestante bloquée. Relation entre le bien-être et la productivité numérique
1997

Influence des températures élevées sur les performances et le comportement alimentaire de la truie en lactation

Consulter le resumé

Les effets de la température ambiante (T) et de la teneur en protéines de l'aliment (CP) sont étudiés chez 24 truies multipares Large White. Les animaux sont répartis entre deux traitements thermiques et deux aliments suivant un dispositif factoriel 2x2. La température est maintenue constamment à 25°C ou varie au cours de la journée de ±4°C autour de 25°C. La teneur en protéines est de 14 ou 17%, les teneurs en acides aminés essentiels étant identiques dans les deux aliments. La photopériode est de 14 h de jour et 10 h d'obscurité. Le comportement alimentaire de 11 truies est mesuré.
PDF icon Influence des températures élevées sur les performances et le comportement alimentaire de la truie en lactation
1998

La prolificité des truies françaises en 1995-1996 : un spectaculaire bon en avant

Consulter le resumé

La productivité des truies, mesure en nombre de porcelets sevrés par truie productive et par an, est un des facteurs déterminants de la rentabilité d’un élevage. Cette productivité dépend elle-même de la taille des portées à la naissance, laquelle explique à elle seule la moitié des écarts de productivité observés entre les tiers supérieur et inférieur des élevages suivis en Gestion Technique des Troupeaux de Truies.
1998

Truies en plein air : localisation et performances de reproduction

Consulter le resumé

1998

GTTT : votre élevage a-t-il le bon profil ?

Consulter le resumé

1998

La prolificité des truies françaises en 1995-1996 : un spectaculaire bond en avant

Consulter le resumé

1998

GTTT-GTE : des performances toujours en progrès

Consulter le resumé

1998

Pages