La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 81 à 100 de 396 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Résultats 2014 : le technique en progrès mais des marges insuffisantes

Consulter le resumé

Avec une marge sur coût alimentaire insuffisante pour couvrir les autres charges qui progressent d'années en années, les résultats porcins ne bénéficient d'aucune embellie depuis 2006.

2015

Sevrage à trois semaines : attention aux lactations courtes

Consulter le resumé

A la faveur de mises aux normes ou d'agrandissements, beaucoup d'élevages ont modifié leur conduite en bandes. Le sevrage à trois semaines est devenu majoritaire. Cette technique pourrait-elle exposer certaines de nos truies prolifiques à des risques de défaut d'involution utérine et impacter les performances.

PDF icon techporc_boulot_n24_2015.pdf
2015

Impact du rang de portée et de la vaccination des truies sur la prévalence et la sévérité des lésions de rhinite

Consulter le resumé

Fiche n° 070 : facteurs de productivité des élevages

La rhinite atrophique peut entraîner une baisse des performances de croissance des porcs et elle favorise les pathologies pulmonaires.
La vaccination des truies contre la rhinite atrophique vise à protéger les porcelets par une immunité passive transmise par le colostrum.
L’objectif est ici de comparer la prévalence et la sévérité des lésions de rhinite atrophique des porcs selon le statut vaccinal et le rang de portée de leur mère.

PDF icon fiche_bilan2014_070.pdf
2015

Focus sur les maternités collectives

Consulter le resumé

En fort développement ces dix dernières années dans l’Ouest de la France, les maternités collectives présentent de bonnes performances techniques, similaires à celles des élevages de plus de 500 truies ayant les mêmes pratiques de sevrage. Leur coût de revient est comparable à celui des autres ateliers naisseurs, avec des charges de main-d’œuvre inférieures mais davantage de frais divers.

PDF icon techporc_badouard_n23_2015.pdf
2015

Impact du rang de portée et de la vaccination des truies sur la prévalence et la sévérité des lésions de rhinite

Consulter le resumé

Poster.

Comparer la prévalence et la sévérité des lésions de rhinite atrophique des porcs selon le statut vaccinal et le rang de portée de leur mère.

PDF icon jrp2015-sante_animale-correge-poster-1.pdf
2015

Impact du rang de portée et de la vaccination des truies sur la prévalence et la sévérité des lésions de rhinite

Consulter le resumé

Poster.

La rhinite atrophique peut entraîner une baisse des performances de croissance des porcs. Elle favorise également les pathologies pulmonaires et la capacité de filtration des agents pathogènes et des poussières en raison d'une muqueuse nasale réduite. La vaccination des truies contre la rhinite atrophique vise à protéger les porcelets par une immunité passive transmise par le colostrum. La prévalence et la sévérité des lésions de rhinite atrophique sont généralement évaluées par la notation de l’intensité des déformations des cavités nasales sur coupe transversale des groins (Rolland et al., 2012). L'objectif de cette étude est de comparer la prévalence et la sévérité des lésions de rhinite atrophique des porcs selon le statut vaccinal et le rang de portée de leur mère.

Impact of parity and vaccination of sows against Atrophic Rhinitis on the lesion score observed on the snouts of pigs

Vaccination of sows against Atrophic Rhinitis aims to protect piglets by passive immunity transmitted via the colostrum. The prevalence and intensity of Atrophic Rhinitis is often assessed by scoring nasal lesions. The objective of this study was to compare the rhinitis lesions scored on the snouts of pigs according to vaccine status and parity of their mother (primiparous and multiparous; vaccinated or unvaccinated). A total of 283 pigs from one experimental farrow‐to‐finish farm were used. The farm has been vaccinating against Atrophic Rhinitis for many years, and has a level of rhinitis lesions in the low to medium range. Four groups of pigs were defined according to the vaccine status of the sows / gilts: pigs born from unvaccinated gilts, pigs born from unvaccinated sows, pigs born from vaccinated gilts, pigs born from vaccinated sows. The average lesion scores of pigs born from unvaccinated sows or gilts were higher than those born from vaccinated sows or gilts. There was no difference between the lesion scores of pigs born from vaccinated gilts and those of pigs born from vaccinated sows. The average lesion scores of pigs born from unvaccinated gilts are significantly higher than those born from unvaccinated sows. This underlines the need to complete vaccination courses for maximal protection.

PDF icon Poster JRP de Isabelle Corrégé et al.
2015

Nouveaux objectifs de sélection des lignées femelles

Consulter le resumé

Les objectifs de sélection des lignées collectives Large-White femelle et Landrace ont été récemment réactualisés par France Génétique Porc. Ils répondent aux objectifs fixés par les éleveurs et la filière et intègrent de nouveaux caractères de qualités maternelles.

PDF icon techporc_bidanel_n21_2015.pdf
2015

Condición coporal de las cerdas en maternidad

Consulter le resumé

Durante la lactatión, la cerda es incapaz de consumir el alimento suficiente para cubrir sus necesidades productivas. Por este motivo, un punto crucial es que llegue a este periodo con las adecuadas reservas corporales.

2014

Impact de la vaccination des porcelets vis-à-vis du PCV2 sur les performances des porcs en croissance dans un contexte subclinique

Consulter le resumé

L’objectif de cet essai est d’étudier l’impact, sur les performances des porcs en engraissement, de la vaccination vis-à-vis du PCV-2 des truies et des porcelets, en comparaison à la seule vaccination des truies, dans un contexte subclinique et en lien avec la circulation démontrée du virus.

PDF icon correge2014.pdf
2014

Alimentation de la truie à fort potentiel : mise en oeuvre de quelques concepts clés / Feeding the high potential sow: Implementation of some key concepts

Consulter le resumé

Les Cahiers de l'IFIP, 1(1), 57-68 - La revue R&D de la filière porcine française - numéro 1 en accès libre

La truie d’aujourd’hui met bas beaucoup de porcelets qui n’atteignent hélas pas tous le sevrage. L’un des enjeux économiques et sociétaux de la conduite d’élevage - et plus particulièrement de l’alimentation - est de faire en sorte que ces porcelets soient vigoureux à la naissance et que leur mère produise beaucoup de lait et se reproduise longtemps. La synthèse proposée a pour objectif de faire un point sur les connaissances disponibles qui permettent de raisonner des apports alimentaires optimisés pour atteindre ces objectifs. 

Pour la période de gestation, des focus sont réalisés sur la pertinence des critères d’évaluation des réserves corporelles, le choix de la ration moyenne, la mise en oeuvre d’un plan d’alimentation en «U», et quelques voies nutritionnelles explorées expérimentalement.

Pendant la lactation, les conséquences du déroulement de la lactation sur l’état des truies au sevrage et leurs conséquences sont abordées, ainsi que les éléments permettant de choisir la gamme d’aliment en termes de teneur en acides aminés.

Dans la mesure du possible, les conséquences sur les porcelets des choix de conduite réalisés sur les truies sont mentionnées. 

PDF icon Version française , PDF icon English version
2014

Mâles entiers et femelles mélangés : plus actifs mais moins agressifs

Consulter le resumé

L’arrêt de la castration permet d’alimenter les porcs mâles à volonté sans affecter ni l’indice de consommation, ni l’adiposité des carcasses. Sexer les animaux par case n’est donc plus nécessaire pour des raisons zootechniques. Le mélange des sexes est également bénéfique pour limiter les agressions.

PDF icon techporc_courboulay_n18_2014.pdf
2014

De nouveaux objectifs de sélection en lignée collective Piétrain

Consulter le resumé

Les objectifs de sélection de la lignée collective Piétrain ont été récemment réactualisés. Ils intègrent désormais de nouveaux caractères, notamment pour affiner le travail de sélection sur les aspects de qualité de viande.

PDF icon techporc_bouquet_n17_2014.pdf
2014

Optimiser la fertilité et les performances des truies

Consulter le resumé

Fiche n° 68 : Facteurs de productivité en élevage

Malgré l’amélioration régulière des performances de reproduction, les éleveurs sont toujours confrontés à des problèmes de reproduction variés : anoestrus, venues en chaleurs tardives, truies vides, avortements, petites portées, momifiés...
Bien que l’hypothèse sanitaire soit toujours à explorer, l’origine est le plus souvent multifactorielle et dépendante de la conduite d’élevage. L’impact des modalités de conduite des truies gestantes en groupe suscite encore des interrogations.
La forte prolificité des truies modernes pose des problèmes de conduite spécifique, d’où une demande de solutions permettant de limiter la mortalité néonatale et l’hétérogénéité à la naissance.

PDF icon fiche_bilan2013_68.pdf
2014

Maîtrise pharmacologique de la reproduction

Consulter le resumé

Fiche n° 67 : Facteurs de productivité en élevage

Bien qu’elles représentent moins de 20% du poste de dépenses de santé, les hormones impliquées dans la gestion de la reproduction sont parfois mal utilisées ou remises en cause alors qu’elles sont susceptibles d’optimiser la conduite en bandes et la gestion de la main d’œuvre.
L’augmentation de prolificité doit-elle conduire à modifier l’usage de certaines pratiques telles que l’induction des mises bas ?
Les contraintes sociétales et réglementaires peuvent-elles remettre en cause certains produits ?

PDF icon fiche_bilan2013_67.pdf
2014

Gestion des réserves de muscle et de gras de la truie reproductrice

Consulter le resumé

Fiche n° 64 : Facteurs de productivité en élevage

Pour atteindre des objectifs d’état des réserves à la mise bas, la quantité d’aliment apportée pendant la gestation doit être adaptée au rang de portée de la truie et à ses poids vif et épaisseur de lard dorsal (ELD) en début de gestation.
La mesure de l’ELD est réalisée de façon très courante en élevages tandis que peu d’entre eux sont équipés de bascules.
Récemment, un nouveau critère d’évaluation des réserves corporelles est aussi apparu en élevage de sélection : l’épaisseur de muscle dorsal (EMD).
Des mesures individuelles d’ELD et d’EMD ont été réalisées vers 110 j de gestation et 21 j de lactation en élevage par le groupement Aveltis pour évaluer la relation entre les valeurs prises par ces indicateurs et les performances individuelles des truies intra-troupeau.
L’IFIP a participé, en collaboration avec la Chambre d’Agriculture de Bretagne, à l’analyse des résultats.

PDF icon fiche_bilan2013_64.pdf
2014

Améliorations génétiques des qualités maternelles

Consulter le resumé

Fiche n° 45 : Progrès génétiques

L'accroissement de la prolificité des truies constaté depuis 30 ans a permis d'augmenter le nombre de porcelets par portée. Toutefois, en parallèle, la survie des porcelets a été peu améliorée pendant la phase d'allaitement et la compétition alimentaire au sein de la portée s'est accrue.

De nouveaux critères doivent donc être intégrés dans les objectifs de sélection des lignées femelles pour améliorer à la fois la prolificité des truies et leur capacité à élever des portées homogènes en limitant le taux de mortalité avant sevrage.

Pour cela, le déterminisme génétique des caractéristiques numériques et pondérales de la portée doit être connu à la connaissance et au sevrage.

PDF icon fiche_bilan2013_45.pdf
2014

Ovulation variability in sows and gilts

Consulter le resumé

To achieve good reproductive performance, adequate timing of insemination close to ovulation is needed (1).

At farm level, multiple inseminations (>2 semen doses) are often recommended to compensate for variable and unknown ovulation time. Efficient prediction or control of ovulation could improve labor costs (Soede et al 2002). The objective of this work was to investigate factors associated with variability of ovulation in different herds and possible impacts on reproduction.

PDF icon salle-p.663-2014.pdf
2014

Rapid ultrasonographic examination of stillborn piglets can provide accurate diagnosis of true intra-partum death

Consulter le resumé

High perinatal mortality in modern pig farms has clear economic and ethical issues. Both stillbirths and post-partum mortality exhibit large increases, with variations according to herds. However due to poor supervision, and few necropsies, true stillborn are often misdiagnosed at farm level. The objective of this work was to investigate possible use ultrasonography as a rapid alternative to lung floatation test.

PDF icon boulot2014esphm.pdf
2014

Les motifs des traitements antibiotiques

Consulter le resumé

Dossier spécial : santé de porcs

Dans les élevages de porcs, une part importante des traitements antibiotiques cinble les motifs digestifs des porcs en croissance, les motifs respiratoires en post-sevrage et en engraissement, et les problèmes locomoteurs des porcelets en maternités. Chez la truie, la pathologie urogénitale domine.

PDF icon techporc_hemonicb_n16_2014.pdf
2014

Contrôle d'ovulation simplifié : un appui dignostique précieux

Consulter le resumé

Guillaume Friocourt, vétérinaire chez Selvet, cabinet du groupe Chêne Vert Conseil, a testé l'intérêt d'un contrôle d'ovulation simplifié dans un élevage souhaitant améliorer ses performances de reproduction. Une expérience très positive.

PDF icon techporc_boulotb_n16_2014.pdf
2014

Pages