La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 221 à 240 de 293 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Gestion des risques, l'assurance revenu au Canada

Consulter le resumé

Au Canada, les gouvernements fédéraux et provinciaux accordent une importance historique à la gestion des risques de l’entreprise agricole. De nombreux programmes associant les agriculteurs et l'État ont été conçus, en l’absence d’une politique de soutien telle que la PAC dans l’Union européenne.

L’ASRA au Québec, et le PCSRA pour tout le pays, sont accessibles aux éleveurs de porcs. Pour stabiliser ou soutenir le revenu des agriculteurs, ces dispositifs bénéficient de financements publics. Ils ont des objectifs et des modalités différents.
PDF icon Gestion des risques, l'assurance revenu au Canada
2005

Teneur en cuivre et zinc des lisiers et des fumiers de porcs charcutiers après réduction de leur concentration dans les aliments

Consulter le resumé

Cette étude a évalué l’efficacité d’un système de racloir en «V», dont l’objectif est de séparer les fèces et l’urine sous le caillebotis. Sur une période de 15 semaines, les essais ont été réalisés dans 2 salles d’engraissement de 144 porcs chacune. Chaque salle était équipée de 4 dalots munis de racloirs en « V » afin d’évacuer les déjections. Les essais ont caractérisé la composition des fractions solides et liquides.
PDF icon Teneur en cuivre et zinc des lisiers et des fumiers de porcs charcutiers après réduction de leur concentration dans les aliments
2005

Canada organisé pour exporter

Consulter le resumé

Avec une production porcine comparable à celle de la France, le Canada vise explicitement l'exportation : 6 porcs sur 10 sont vendus à l’extérieur. Producteur de céréales, de pois et de colza, son bas coût alimentaire le situe en bonne place dans la compétition internationale.

A l'aval, l’organisation de la commercialisation permet à ses entreprises d'aller chercher la valeur ajoutée. Un exemple, qu'une étude récente de l’ITP analyse en détail.
PDF icon Canada organisé pour exporter
2005

Exportations de porc dans l'UE entre carcasses et pièces

Consulter le resumé

L'intégration des nouveaux membres a peu modifié les échanges de porcs de l'Union européenne qui ont atteint en 2004 un niveau record. Un tiers de la viande de porc produite n'est pas consommée dans son pays d'origine. Les échanges sont élevés et contribuent à l'unification du marché. Par contre, les circuits sont devenus plus complexes : plus spécialisés du fait d'une élaboration croissante, ils traduisent aussi la délocalisation de la découpe pratiquée par des entreprises transnationales.
PDF icon Exportations de porc dans l'UE entre carcasses et pièces
2005

Le Programme Canadien d'Amélioration Génétique des Porcs

Consulter le resumé

Sur les marchés d’exportation, le Canada jouit d’une bonne réputation au niveau du sanitaire mais aussi de la qualité du produit. La génétique terminale Duroc confère au porc canadien une excellente qualité de viande, notamment en terme de gras intramusculaire.

Le système de production canadien doit aussi sa force à un schéma d’amélioration génétique reconnu et efficace.

Les progrès importants permis par l’amélioration génétique ont eu, au cours des dernières décennies, un impact considérable sur la productivité des élevages de porcs canadiens.
PDF icon Le Programme Canadien d'Amélioration Génétique des Porcs
2005

Exploitations porcines, conditionnalité des aides

Consulter le resumé

Face à l'élargissement de l'UE et aux négociations de l'OMC, la PAC a été réformée en profondeur en juin 2003 (accord du Luxembourg). Les aides directes attribuées aux agriculteurs sont désormais découplées de l'action de production.

Elles sont de plus liées au respect de directives européennes et au maintien des terres en bon état agronomique. Cette

"conditionnalité" des aides couvrant l'ensemble de l'exploitation, la production porcine est donc concernée.
PDF icon Exploitations porcines, conditionnalité des aides
2005

Technical-economic evaluation of manure management in different types of pig farms

Consulter le resumé

The good practices and, in certain situations European and French regulations, compel animal producers to limit manure spreading on agricultural lands.

In areas with high density of herds, treatment techniques, whose target is to reduce the nutrients charge per acre (mainly nitrogen), can also be necessary. Those practices of manure management lead to different costs levels depending on real herds situations (setting up place, herd size, land surface,...).
PDF icon Technical-economic evaluation of manure management in different types of pig farms
2005

La production porcine française face à ses défis

Consulter le resumé

La production porcine française fait face à des enjeux importants : la compétition internationale s’accroît, les effets de la réforme de la PAC sont difficiles à cerner, l’élargissement de l’Union européenne a ouvert des marchés mais peut faire surgir de nouvelles concurrences...

Dans ce contexte d'incertitude, les élevages français resteront-ils compétitifs par rapport à leurs principaux concurrents européens ? L’analyse des structures de production constitue un préalable indispensable pour répondre à cette question, sous l'éclairage récent des dernières données de 2003.
PDF icon La production porcine française face à ses défis
2005

France : bilan 2004, l'exportation en soutien

Consulter le resumé

Le bilan porcin français poursuit en 2004 les tendances des dernières années : le ressort de la production paraît durablement cassé tandis que la consommation a baissé de façon significative. Par contre, le dynamisme des exportations a permis d'absorber l'excédent de l'offre.
PDF icon France : bilan 2004, l'exportation en soutien
2005

Empleo de coproductos y subproductos en cerdos de engorde.<br /><br />The use of by-products in pig fattening.

Consulter le resumé

Las alimentacion liquida està muy extendida en varios paises europeos particularmente en Francia, donde se utiliza en dos terceras partes de las plazas de engorde. Esta situacion se explica, al menos parcialmente, por el interés economico del empleo de productos ricos en agua, como los coproductos liquidos suministrados por las industrias agroalimentarias.
2005

Guide pratique de la dissection européenne de la carcasse de porc

Consulter le resumé

2005

Impact of EU regulations on pig production in France

Consulter le resumé

PDF icon Impact of EU regulations on pig production in France
2004

Abattage dans l'UE - Course à la taille

Consulter le resumé

L'abattage des porcs a connu ces dernières années de fortes restructurations dans le nord de l'Europe. La concentration se poursuit, avec l'annonce fin septembre du rattachement de Hendrix Meat (filiale de Nutreco) à Bestmeat Company.

Après ce regroupement, les deux principaux acteurs européens répresenteront presque 16% de l'activité de l'UE à 25.
PDF icon Abattage dans l'UE - Course à la taille
2004

Russie : les aléas d'un marché d'importation

Consulter le resumé

Après trois mois de négociations, l’Union européenne et la Russie se sont mis d’accord début septembre sur de nouvelles modalités d’importation des viandes. A compter du 1er octobre et jusqu’à la fin 2004, un certificat sanitaire unique va progressivement remplacer ceux en vigueur, tandis que s’appliquera le principe de la régionalisation en cas de problème sanitaire.
PDF icon Russie : les aléas d'un marché d'importation
2004

Union Européenne, une nouvelle configuration

Consulter le resumé

Le 1er mai, l’Union européenne est passée à 25 membres.

Au-delà des problèmes d’organisation politique que le changement d’échelle impose, c’est l’élargissement le plus important de l’Histoire de l’UE, par l’importance des nouveaux entrants, leur vécu, leurs cultures, les fondements et la nature même de leurs économies.

Une nouvelle configuration pour le marché euorpéen du porc.
PDF icon Union Européenne, une nouvelle configuration
2004

Réforme de la PAC : le porc aussi est concerné

Consulter le resumé

La réforme de la PAC va modifier profondément les aides agricoles et touchera l'orientation des exploitations. Les attentes de société, environnement, bien-être, qualité et sécurité alimentaires, pèseront davantage sur l'agriculture. Le porc, parce qu'il est produit au sein d'exploitations agricoles, sera concerné, avec de probables évolutions de compétitivité ou des déplacements de productions entre systèmes et régions de l'UE. Les perspectives de la production et des élevages sont à évoluer dans ce nouveau cadre.

PDF icon bp2004n329.pdf
2004

France : bilan 2003, la croissance est cassée

Consulter le resumé

Le bilan porcin français 2003 ressemble à celui de l'année précédente : stabilité de la production, de la consommation, légère croissance de l'exportation.

Il confirme cependant des tendances engagées : dépendance accrue vis-à-vis de l'extérieur, baisse du solde en valeur.

PDF icon bp2004n328.pdf
2004

La consommation des viandes dans l'Union Européenne - Situation et évolutions récentes

Consulter le resumé

Perturbée par les crises sanitaires en 2000 et 2001 (ESB, fièvre aphteuse) la consommation de viandes dans l’UE a retrouvé un rythme de croisière en 2002. Le porc reste la première espèce consommée mais la viande de volailles a confirmé son dynamisme ces dernières années. Les niveaux de consommation carnée et la répartition selon les viandes sont variables selon les pays de l’UE, comme dans les Etats qui vont rejoindre l’Union.
PDF icon La consommation des viandes dans l'Union Européenne - Situation et évolutions récentes
2003

Economie et avenir de la filière porcine

Consulter le resumé

La production porcine a pour cadre le marché très concurrentiel et très intégré de l’Union européenne. Au fil des années, elle s’est concentrée dans des élevages plus compétitifs, plus professionnels et moins nombreux et dans les régions et filières européennes les mieux organisées économiquement.

La réglementation environnementale vient rebattre les cartes, conduisant au blocage ou au recul dans certaines régions spécialisées comme la Bretagne. Partout en France, les contraintes de société freinent ou bloquent le développement des élevages de porcs, empêchent les indispensables adaptations ou génèrent des charges nouvelles.

Avec l’élargissement de l’UE, en production porcine, les risques sont d’abord pour les nouveaux adhérents. Mais en cas d’ouverture des frontières par l’OMC, l’UE court un risque majeur. Face au modèle familial, dominant en Europe, l’intégration se développe et pourrait se répandre dans le monde.

Dans ce contexte, pourra-t-on concilier le haut niveau des contraintes de société en Europe et la rentabilité des exploitations ? Quel modèle de production porcine pourra répondre aux attentes de la société, en restant rentable et en assurant aux éleveurs et aux salariés les conditions de vie et de travail qu’ils attendent ?

2003

Allemagne : un dynamisme retrouvé

Consulter le resumé

Premier producteur de porcs dans l’Union européenne, l’Allemagne est aussi un gros consommateur. Largement déficitaire, ses besoins se sont creusés après l’élargissement et la décapitalisation du début des années 90. Amorcée au mitant de la décennie, la reprise de la reproduction se confirme aujourd’hui. Elle témoigne d’un dynamisme retrouvé, alors que le pays va jouer un rôle central au sein de la future Europe.

PDF icon bp2003n322.pdf
2003

Pages