La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 21 à 40 de 346 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre décroissant Année

Analyse du risque lié à Escherichia coli O157:H7 et aux Escherichia coli verotoxiques (VTEC) dans les abattoirs et les découpes de porc

Consulter le resumé

Aujourd’hui, les Escherichia coli verotoxiques (VTEC), et plus particulièrement le sérotype O157:H7, sont des agents pathogènes d’origine alimentaire considérés comme importants en santé publique.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2001

Analyse en composantes principales de la qualité technologique de la viande de poulet en relation avec le génotype et le stress avant abattage

Consulter le resumé

M. Debut et al., 9es Journées des Sciences du Muscle et Technologie de la Viande, 15 et 16 octobre 2002, Clermont-Ferrand, p. 128-129

La maîtrise de la qualité technologique de la viande est devenue l’une des préoccupations des filières de type chair de dinde et poulet. La consommation de produits transformés à base de volailles est en effet en forte augmentation (Magdelaine et Philippot, Viandes et Produits Carnés, 2000, 21(1), 31-37). La génétique est un des facteurs déterminant la qualité de la viande de poulet, puisque Le Bihan-Duval HW_DO_ (Poultry Science, 2001, 80 : 839-843) ont observé des héritabilités très significatives de la chute du pH, de la couleur et de l’exsudat mesurés en conditions expérimentales. La qualité de la viande est également influencée par les conditions de pré-abattage, certains défauts tels que les viandes pâles et exsudatives n’étant révélés que dans des conditions d’abattage plus stressantes. L’objectif de notre étude était donc d’obtenir, chez le poulet, une première estimation de la variabilité de la qualité technologique en fonction du génotype et des conditions de pré-abattage.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2002

Analysis of juice loss during wet cooking of pork meat - effect of temperature, muscle type and salt on water content

Consulter le resumé

Cooking loss (CL) and water content (X) during wet cooking were measured on 5 mm thick discs, 3x3x3 cm and 5x5x5 cm cubes of five muscles of pork: semimembranosus (SM), biceps femoris (BF), rectus femoris (RF), semitendinosus (ST) and longissimus thoracis (LT). During heating, water content in meat decreased to reach an equilibrium state (XeqCL). Salt content, dimension and muscle type influenced XeqCL but effect of temperature remained preponderant.
PDF icon Analysis of juice loss during wet cooking of pork meat - effect of temperature, muscle type and salt on water content
2012

Analysis of juice loss during wet cooking of pork meat – Effect of temperature, muscle type and salt on water content

Consulter le resumé

Poster. Context In France, the salt content in the highest quality cooked ham is 2.0% on the average. The objective is to reduce it further. This study analyzes the effect of temperature, cooking time and muscle type on cooking loss (CL) in low salted ham.

The control of CL is very important for meat industry because it determines the financial result of the process and it affects product quality (juiciness, tenderness, content in micronutrients…).

Heating meat leads to protein denaturation and meat contraction which explain the CL.
PDF icon Analysis of juice loss during wet cooking of pork meat – Effect of temperature, muscle type and salt on water content
2012

Approches explicative, diagnostique et préventive des viandes destructurées

Consulter le resumé

Depuis une dizaine d'années les salaisonniers sont confrontés à une problématique récurrente, dite des viandes déstructurées. Il est nécessaire de détecter les défauts de la matière première dans le but d'augmenter la qualité de celle-ci. La présente étude décrit les méthodes utilisées pour identifier les facteurs qui pourraient caractériser les quatre catégories de viandes déstructurées.
PDF icon Approches explicative, diagnostique et préventive des viandes destructurées
2004

Appui aux entreprises de transformation pour la sécurité sanitaire des produits

Consulter le resumé

La sécurité sanitaire des procédés de fabrication et des produits qui en sont issus, demeure un enjeu fondamental pour le maintien de l’activité et le développement des industries de transformation de la viande.

La médiatisation des alertes sanitaires a été moins forte en 2011 que l’année précédente. Néanmoins, le nombre de notifications (alertes, informations ou blocages aux frontières) lancées par la DG Sanco a encore augmenté en 2011 par rapport à 2010.
PDF icon Appui aux entreprises de transformation pour la sécurité sanitaire des produits
2011

Appui technique à Célène pour participation française à l'expérimentation européenne de l'empreinte environnementale du produit viande

Consulter le resumé

Christophe LAPASIN (Célène) et al., rapport d'études IDELE-IFIP-CELENE, 8 octobre 2018, 41 pages

L’initiative d’affichage environnemental des produits est inscrite dans le paysage législatif français depuis les lois Grenelle de 2009 et 2010. Elle a gagné le niveau européen avec l’expérimentation européenne depuis janvier 2014. A cette échelle, des référentiels de mise en œuvre de l’affichage, par analyse de cycle de vie (ACV) sont prévus (Product Environnemental Footprint, PEF). Le référentiel est aujourd’hui finalisé mais le Secrétariat technique du projet « viande rouge » a décidé de ne pas le remettre à la Commission européenne.

Cette décision est motivée par le rejet de choix méthodologiques par la Direction Générale de l’Environnement de la Commission européenne (allocation, unité fonctionnelle, prise en en compte du stockage de carbone par les prairies). Cette expérience souligne une nouvelle fois la difficulté pour des acteurs de secteurs différents à trouver un accord méthodologique pour établir des valeurs d’affichage environnemental concernant des produits de consommation.

La mobilisation de la méthode d’ACV et la méthodologie employée pour la mettre en œuvre sont souvent à l’origine de questionnements, pouvant conduire à des situations de blocage.

De ce fait, les instituts techniques, Institut de l’élevage et IFIP, ont choisi de baser leur appui technique à Célène, pilote du secrétariat technique du projet « viande rouge » , sur un tour d’horizon de choix faits dans d’autres cadres que celui du pilote « viande rouge » (norme ISO, ILCD, référentiel BPX, LEAP, Agribalyse et Acyvia, publications internationales), sur les points jugés les plus problématiques. Les instituts ont extrait les choix et surtout les argumentaires associés à ces choix lorsqu’ils étaient explicités. Sur chacun des points méthodologiques, une synthèse est rédigée avec des recommandations pour la filière viande.

http://idele.fr/?eID=cmis_download&oID=workspace://SpacesStore/ddec0695-42ca-403f-9229-39a8fa3292b0

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2018

Aptitude technologique de la longe pour une transformation en salaison : identification des principaux prédicteurs du rendement technologique et tranchage

Consulter le resumé

Sur un marché dynamique (+ 7,5 % en volume sur 2009 pour la charcuterie tranchée – source France AgriMer), la longe cuite tranchée libre service se positionne comme un nouveau produit à fort potentiel de croissance. Les transformateurs font face à un manque cruel de références techniques pour ce produit, aussi cette demande constitue-t-elle l’objectif principal de cette étude.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2011

Aptitude technologique de la longe pour une transformation en salaison : identification des principaux prédicteurs du rendement technologique et tranchage / Technological processability of pork loin for meat-curing: The big predictors of technogical yield

Consulter le resumé

Les Cahiers de l'IFIP, 2(2), 45-55 - La revue R&D de la filière porcine française

La longe cuite tranchée en libre service est un produit à potentiel de croissance. Les transformateurs ont besoin de références techniques. Le modèle du jambon cuit est peut-être transposable à la transformation de la longe, mais les spécificités de celle-ci impliquent de réévaluer l’impact des critères de qualité technologique sur les rendements de transformation et les défauts musculaires. L’IFIP a étudié les relations entre les mesures de qualité de la longe et les rendements de fabrication. L’aptitude à prédire la qualité de la viande par spectroscopie visible proche infrarouge a également été testée. Une cartographie anatomique de ces relations a été proposée. Le pH ultime montre des relations permettant de prédire le rendement technologique et la spectroscopie proche infrarouge a montré une meilleure aptitude à la prédiction du rendement technologique que le pH. Cette étude a révélé qu’environ 30% des longes portaient un défaut de structure musculaire de type « pommade » comme sur le jambon cuit, surtout localisé dans le tiers antérieur de la longe.

PDF icon version_francaise.pdf, PDF icon english_version.pdf
2015

ATMO : impact de l’atmosphère modifiée sur la conservation des viandes

Consulter le resumé

A ce jour, les IAA ne disposent pas de méthodes ou d’indicateurs pour optimiser la conservation de leurs denrées sous atmosphères modifiées. Pourtant des interactions existent entre la matrice alimentaire, l’atmosphère modifiée et son emballage. Ils manquent également de recul sur l’emploi de nouveaux mélanges gazeux et sur l’incidence d’une réduction du ratio volume de produit sur le volume de gaz afin de diminuer le volume des emballages dans un souci environnemental et économique.

PDF icon bilan_2012web_21.pdf
2013

ATMO, impact de l'atmosphère modifiée sur la conservation des viandes et des produits de la mer

Consulter le resumé

Fiche n° 42 : Amélioration des qualités technologiques des viandes

Les nouveaux modes conditionnement visent à répondre aux attentes sociétales relatives à la sécurité des aliments, à l’évolution des modes de consommation et a l’impact des pratiques sur l’environnement.

Le conditionnement sous atmosphère modifiée s’inscrit dans cette logique.

Ce procédé apporte des solutions techniques à la conservation et à la distribution des produits frais. Il permet la préservation des qualités microbiologiques et organoleptiques pour mieux répondre aux attentes des consommateurs.

A ce jour, les IAA ne disposent pas de méthodes ou d’indicateurs pour optimiser la conservation de leurs denrées sous atmosphères modifiées.

Pourtant des interactions existent entre la matrice alimentaire, l’atmosphère modifiée et son emballage.

Ils manquent également de recul sur l’emploi de nouveaux mélanges gazeux et sur l’incidence d’une réduction du ratio volume de produit sur le volume de gaz afin de diminuer le volume des emballages dans un souci environnemental et économique.

Afin d’apporter des réponses aux industriels, un projet de recherche collaboratif entre différentes filières agroalimentaires a été élaboré et visé à avancer sur la thématique « procédé-emballage-aliment ».

Le projet ATMO piloté par l’IFIP fait appel à 3 organismes de recherches et à un organisme d’enseignement et de recherche.

7 partenaires industriels des filières viandes et produits de la mer, ainsi qu’un fournisseur de gaz, sont impliqués.

Cet ensemble d’acteurs permet la mise en commun de moyens humains et techniques pour la conduite d’expérimentations sur 3 viandes (porc, bœuf, volaille) et 3 produits de la mer (saumon et merlan frais, et saumon fumé).

Le véritable enjeu de ce programme de recherche appliqué est d’acquérir suffisamment de connaissances sur le tryptique (matrice alimentaire/ atmosphère modifiée/type d’emballage), afin de piloter au mieux le choix des conditionnements et atmosphère selon la nature de l’aliment.

Les principaux objectifs sont :

• d’évaluer l’incidence des atmosphères modifiées afin de sécuriser et améliorer leurs durées de vie microbiologique et de limiter les phénomènes d’altération

• d’étudier le comportement des viandes et des produits de la mer avec des espaces de tête inférieurs aux recommandations actuelles, afin de pouvoir réduire la taille des barquettes et le volume de gaz.

• de fournir aux industriels des éléments pour les guider dans les choix des atmosphères modifiées et des emballages.

PDF icon fiche_bilan2013_42.pdf
2014

Beef sausage structure affected by sodium chloride and potassium lactate

Consulter le resumé

A histological and ultrastructural study was conducted to characterize changes in the muscle fibre structure of three fresh sausage preparations, depending on meat composition, sodium chloride (NaCl) and potassium lactate (K-lactate) contents. After addition of 0.8% and 1.6% NaCl, 65% and 51%, respectively, of the area observed showed well preserved fibres (histological data). The altered regions presented a large disorganization of the myofilaments and a solubilization of the sarcolemma and of the Z lines. K lactate addition had no marked effects on meat structure.

2008

Bilan des zoonoses dans l'Union Européenne en 2008

Consulter le resumé

Un résumé du rapport Européen sur les zoonoses et agents zoonotiques est présenté en nous intéressant plus particulièrement à la partie relative aux salmonelles.

Même si Salmonella Enteritidis et les oeufs et ovoproduits restent les aliments les plus souvent incriminés dans les cas humains, leur diminution entraîne une baisse du nombre total de cas humains mais également une augmentation de la part relative des cas dus à S. typhimurium, et dus aux viandes dont celles de porc.
PDF icon tp2correge10.pdf
2010

Bilan du travail réalisé pour la mise à jour des références techniques et réglementaires dans le cadre de la Certification de Conformité de la viande de porc : Socle minimum pour la Certification et Plan de Contrôle associé

Consulter le resumé

Les signes d’identification de la qualité et de l’origine sont définis par la loi d’orientation agricole de 1999. Parmi l’ensemble des signes officiels, la certification de conformité de produit (CCP) est la plus récente, le décret de 1990 précise que le référentiel peut être élaboré par une entreprise, un groupe d’entreprises ou une structure associative sur des caractéristiques «objectives, traçables, mesurables et significatives pour le consommateur».
Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2007

Bilan porcin français 2007 : baisse du solde extérieur

Consulter le resumé

En 2007, la production porcine française a augmenté de 1%, à 2,3 millions de tonnes et la consommation de 2%. Le taux de couverture des besoins intérieurs a peu évolué, stabilisé depuis plusieurs années autour de 106%. Le poids des échanges est important. En valeur, le solde des viandes est devenu négatif, compensé par les exportations d’animaux vifs.
PDF icon Bilan porcin français 2007 : baisse du solde extérieur
2008

Bilan porcin français 2008

Consulter le resumé

L'indépendance alimentaire française en viande de porc varie peu, à 106% de couverture des besoins intérieurs par la production nationale. Depuis 10 ans, la production évolue sur un plateau, avec des écarts réduits d'une année à l'autre. 2008 n'échappe pas à ce constat, mais le solde en valeur du commerce extérieur se réduit.
PDF icon Bilan porcin français 2008
2009

Braviporc - Retardateurs de flammes bromés dans produits avicoles et porcins : état des lieux, modalités de transfert et facteurs de risques

Consulter le resumé

Travel et al., Innovations Agronomiques (FRA), 2018, volume 63, janvier, p. 115-137

Les retardateurs de flamme bromés (RFB) sont des additifs destinés à limiter l’inflammabilité de certains matériaux, notamment les polystyrènes (PS). Parmi eux, les polybromodiphényléthers (PBDE) et l’hexabromocyclododécane (HBCD) peuvent s’accumuler dans les tissus animaux. Leur concentration dans les denrées alimentaires d’origine animale (DAOA) est généralement faible, mais elle atteint de l’ordre 100 à 1000 fois la médiane dans certains rares échantillons d’oeuf et de viande de volaille ou de porc. Des prélèvements et des enquêtes de terrain menées dans le cadre du projet BrAviPorc (CASDAR, n°1256) ont permis (1) de confirmer la faible concentration de PBDE et d’HBCD dans les produits avicoles et porcins français, (2) d’établir que les isolants contenant des PS sont des sources d’HBCD en élevage qui, accidentellement ingérés par les animaux, conduisent à des DAOA très contaminées. Pour les trois productions, des expérimentations in vivo montrent que l’α-HBCD s’accumule préférentiellement dans les tissus les plus riches en lipides neutres. Ainsi, la cuisse de poulet est 10 fois plus concentrée en α-HBCD que le filet. Pour la première fois, un modèle mathématique, commun aux trois productions et prenant en compte leurs dynamiques lipidiques respectives, a été calibré. Il pourra être adapté à d’autres polluants lipophiles et apolaires.

https://www6.inra.fr/ciag/content/download/6331/46505/file/Vol63-8-Travel.pdf

Brominated flame retardants in poultry and pig products: current situation, modalities of transfer and risk factors

Brominated flame retardants (BFRs) are synthetic substances primarily used as additive in insulating materials, including polystyrenes (PS). Among them, polybrominated diphenyl ethers (PBDEs) and hexabromocyclododecane (HBCD) can accumulate in animal tissues. Overall, their concentrations in animal-derived foodstuffs are low, but some rare samples of eggs, poultry meat and pork display concentrations exceeding 100 to 1000 times the median value. Sampling and field surveys carried out within the BrAviPorc project (CASDAR, n° 1256) allowed i) to confirm the low concentration of PBDE and HBCD in French poultry and pork products, ii) to establish that insulating foams containing PS may be sources of HBCD in livestock buildings, which lead to highly contaminated DAOAs if animals accidentally ingest them. In vivo experiments carried out with laying hens, broilers and growing pigs showed that α-HBCD accumulates preferentially in the tissues richest in neutral lipids. Thus, chicken leg is 10 times more concentrated in α-HBCD than breast. For the first time, a mathematical model, common to the three animal models and taking into account their respective lipid dynamics, was calibrated. It can be adapted to other lipophilic and nonpolar pollutants.

https://www6.inra.fr/ciag/content/download/6331/46505/file/Vol63-8-Travel.pdf

2018

Campylobacter et viande de porc : respecter les règles d'hygiène et maîtriser la chaîne du froid

Consulter le resumé

Le genre Campylobacter est un germe très présent au niveau de l'intestin des porcs. Ce germe est fortement retrouvé dans les prélèvements de fèces, en élevage ou à l'abattoir. Les carcasses, la viande et les produits transformés sont peu contaminés, notamment en raison de la fragilité des Campylobacter à la dessication, au froid et à la cuisson. Cependant, le pouvoir pathogène de Campylobacter peut s'exprimer par l'absorption d'une dose infectieuse faible, ce qui justifie l'importance des mesures préventives mises en oeuvre au cours de l'abattage.
PDF icon Campylobacter et viande de porc : respecter les règles d'hygiène et maîtriser la chaîne du froid
2000

Caractérisation de la qualité technologique de la viande de coche : eff et de son incorporation dans des mêlées de saucissons secs

Consulter le resumé

Thierry Lhommeau et Jean-Luc Martin, bilan 2017, éditions IFIP, mai 2018, p. 74

La qualité de la viande de coche est un enjeu majeur pour les fabricants de saucissons secs, cette viande doit apporter ses qualités technologiques: fonctionnalités des protéines myofibrillaires (liant naturel), capacité de rétention d’eau, et sa couleur soutenue.
Ce travail a eu pour objectif l’étude de la qualité de la viande de coche et de sa variabilité mais aussi l’étude de la qualité de saucissons secs fabriqués avec des proportions variables de maigres de coches. Dans un premier temps, une population de 280 coches a été étudiée par des mesures de qualité de viande et de composition chimiques.
Dans un second temps, des fabrications de saucissons secs ont été réalisées en 4 lots contenant des proportions de maigre de coche croissantes (0, 35, 70 et 100%). La qualité de ces produits a été évaluée par des mesures de poids, de pH, de couleur et de texture.

PDF icon Thierry Lhommeau et Jean-Luc Martin, bilan 2017, éditions IFIP, mai 2018, p. 74, fiche n° 38
2018

Caractérisation et recherche de références sur la filière truies de réforme

Consulter le resumé

Actuellement, la viande issue de truies de réforme n’a fait l’objet que de très peu d’études en termes de qualité technologique et très peu de références existent au niveau qualité bactériologique. Une première enquête réalisée par l’ITP en abattoir et en découpe, permettant de créer une base de données, a montré que l’hétérogénéité entre les animaux était importante et qu’il y avait des différences de qualité évidentes entre la viande de truie et celle issue du porc charcutier.
95,00 €
2004

Pages