La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 161 à 180 de 345 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Les techniques de décontamination des pièces (ou carcasses) et leur utilisation dans l’Union Européenne

Consulter le resumé

Différentes techniques de décontamination permettent de réduire la charge microbienne à la surface des produits.

Cette étude vise à réaliser une synthèse des techniques existantes.
PDF icon Les techniques de décontamination des pièces (ou carcasses) et leur utilisation dans l’Union Européenne
2010

Les distorsions sociales et salariales

Consulter le resumé

L’IFIP - Institut du porc met l’accent sur les différentes distorsions en matière fiscale, sociale et environnementale au niveau européen ; avec la mise en lumière notamment des inégalités sur les coûts de main d’oeuvre liées aux différences importantes du droit social selon les pays. L’exemple de l’industrie de la viande en Allemagne qui recourt massivement à des travailleurs étrangers à faible coût est l’un des plusparlant : cette situation résulte entre autre de l’absence de salaire minimum interprofessionnel ou de conventions collectives dans l’industrie de la viande.
PDF icon Les distorsions sociales et salariales
2010

Bilan des zoonoses dans l'Union Européenne en 2008

Consulter le resumé

Un résumé du rapport Européen sur les zoonoses et agents zoonotiques est présenté en nous intéressant plus particulièrement à la partie relative aux salmonelles.

Même si Salmonella Enteritidis et les oeufs et ovoproduits restent les aliments les plus souvent incriminés dans les cas humains, leur diminution entraîne une baisse du nombre total de cas humains mais également une augmentation de la part relative des cas dus à S. typhimurium, et dus aux viandes dont celles de porc.
PDF icon tp2correge10.pdf
2010

Consommation d'eau et d'énergie en abattoir-découpe de porcs : caractérisation des situations actuelles dans 8 outils

Consulter le resumé

En 2009, l’IFIP a conduit des enquêtes et réalisé des campagnes de mesures dans 8 sites d’abattage et découpe de porcs.

L’objectif était d’inventorier les solutions pouvant être mises en place par les industriels afin de réduire leur facture en eau et énergie (électricité et gaz).

Ce travail a permis de recueillir des références et valider les meilleures techniques disponibles pour récupérer ou limiter la consommation d’eau et d’énergie.
PDF icon tp2chevillon10.pdf
2010

Dissection européenne de la carcasse de porc : la poitrine*

Consulter le resumé

Séparation de la poitrine de la carcasse

Crânialement : par une coupe située entre la 4e et la 5e côte, puis au travers du sternum selon cet axe.

Caudalement : par une coupe située 4 cm en arrière de la dernière côte perpendiculairement à la ligne du dos.

Ventralement : selon une coupe droite au ras des tétines (les tétines restent sur la partie ôtée).
11,00 €
2010

Dissection européenne de la carcasse de porc : composition des carcasses de porcs charcutiers

Consulter le resumé

La rentabilité des élevages et des entreprises de première transformation dépend en partie de la qualité des carcasses. Cette qualité est appréciée au travers du classement. Dans la filière porcine, ce classement repose depuis une vingtaine d’années sur la prédiction du % de muscle. La définition de ce % de muscle et la procédure de prédiction sont régies au plan communautaire. La réglementation européenne impose la dissection d’un échantillon représentatif d’une taille minimale de 120 carcasses.
PDF icon tp1daumas10.pdf
2010

Acceptabilité par les consommateurs des viandes de porc mâle entier transformées en saucisse, lardon, saucisson sec et jambon cuit

Consulter le resumé

Poster. A ce jour en Europe, 80 % des porcs mâles sont castrés, cette proportion s’élevant à près de 100 % en France. La justification majeure de cette pratique est de limiter tout risque de mettre sur le marché un pourcentage de viandes fraîches ou produits transformés présentant des défauts d’odeur sexuelle de verrat. L’objectif de cette étude est de comparer, en termes d’acceptabilité par les consommateurs, des charcuteries industrielles produites à partir de viande de porcs mâles entiers, de mâles castrés ou de femelles.
PDF icon Acceptabilité par les consommateurs des viandes de porc mâle entier transformées en saucisse, lardon, saucisson sec et jambon cuit
2010

Homogénéité d'une solution d’oxytétracycline administrée via l’eau de boisson par pompe doseuse

Consulter le resumé

Poster. En élevage porcin, les traitements collectifs peuvent être réalisés via l’eau de boisson par des pompes doseuses. Un facteur clé de la réussite thérapeutique est l’homogénéité de la solution médicamenteuse disponible à l’abreuvoir, qui garantit que des animaux consommant la même quantité d’eau reçoivent la même posologie.
PDF icon Homogénéité d'une solution d’oxytétracycline administrée via l’eau de boisson par pompe doseuse
2010

Validation de l'équation française de prédiction du taux de muscle des pièces (TMP) des carcasses de porc par la méthode CGM

Consulter le resumé

Poster. Les méthodes de classement des carcasses de porcs charcutiers utilisées dans les Etats membres doivent être autorisées au niveau européen. Leur autorisation n’a pas de limite de validité.

En pratique, les Etats membres effectuent de temps à autre une actualisation au gré de l’évolution du cheptel, des matériels ou de la réglementation.

Les acteurs de la filière porcine française ont décidé en 2006 d’un contrôle périodique (tous les 2 à 3 ans) des équations.

PDF icon Validation de l'équation française de prédiction du taux de muscle des pièces (TMP) des carcasses de porc par la méthode CGM
2010

Impact de la cuisson et de la température à cœur sur les valeurs nutritionnelles du rôti filet de porc

Consulter le resumé

Qu’il s’agisse d’allégation nutritionnelle (CE 1924/2006) ou d’étiquetage nutritionnel volontaire (directive 90/496/EEC), la réglementation européenne associe la communication nutritionnelle à des analyses réalisées sur des produits prêts à consommer préparés selon les recommandations du fabricant.

La technique de cuisson (Yang et al., 1993; Ortigues‐Marty et al., 2004) et la température à coeur (Chen et al., 2007) modifient significativement la teneur de certains nutriments.
PDF icon Impact de la cuisson et de la température à cœur sur les valeurs nutritionnelles du rôti filet de porc
2010

Comparaison entre la tomographie à rayons X et la dissection pour mesurer la teneur en muscle des pièces des carcasses de porc

Consulter le resumé

L’imagerie médicale et notamment la tomographie aux rayons X (RX) est utilisée depuis le début des années 1980 chez l’animal (Skerjvold et al., 1981). La mesure de la composition corporelle, notamment, est une des applications principales de cette technologie.
PDF icon Comparaison entre la tomographie à rayons X et la dissection pour mesurer la teneur en muscle des pièces des carcasses de porc
2010

Niveaux d’androsténone et de scatol dans les tissus gras de porcs mâles entiers issus d'élevages de production, et acceptabilité de leurs viandes par les consommateurs

Consulter le resumé

La pratique de la castration des porcs mâles sans anesthésie étant de plus en plus contestée, l’élevage de porcs mâles entiers apparaît comme la solution la plus satisfaisante à long terme, sous réserve de résoudre le problème des odeurs sexuelles des viandes. Dans l’étude portant sur 347 porcs mâles entiers issus de six élevages, 3 % seulement présentent des teneurs en scatol supérieures à 0,2 ppm alors que 50 % et 20 % ont respectivement des teneurs en androsténone au-dessus de 0,5 et 1,0 ppm.
PDF icon Niveaux d’androsténone et de scatol dans les tissus gras de porcs mâles entiers issus d'élevages de production, et acceptabilité de leurs viandes par les consommateurs
2010

Incidence du mode de conditionnement sur la durée de vie de la viande de porc en UVCI

Consulter le resumé

Cette étude propose une démarche originale afin d'évaluer l'impact du conditionnement sur l'altération microbiologique de côtes de porc en UVCI.La comparaison et le suivi de deux modes de conditionnement (sous film et sous atmosphère) a permis de caractériser le comportement de flores d'altérations et d'extrapoler les résultats pour d'autres scenarii thermiques que celui testé expérimentalement grâce au logiciel Sym'Previus.
2010

Détermination de la teneur en maigre des carcasses de porc. Determining the lean content of pork carcasses.

Consulter le resumé

Un rendement en viande maigre de la carcasse est défini comme la proportion de tissus d'intérêt d'une carcasse obtenu selon une méthode de référence. Le rendement en viande maigre des carcasses est associé à la valeur de la carcasse commerciale. Ce chapitre passe en revue la définition de tous les pays de la carcasse de porc, le rendement en viande maigre, les technologies qui sont disponibles aujourd'hui pour les deux, la détermination en ligne de ces rendements maigre et la mesure précise du poids des tissus d'intérêt.

2009

Effet du génotype halothane sur les performances de croissance, qualités de carcasse et de viande

Consulter le resumé

L’allèle de sensibilité à l’halothane n’est en ségrégation dans la population collective française Piétrain. Les données relatives à 1557 femelles Piétrain contrôlées en stations publiques ont été analysées. Les performances de production, de qualités de carcasse et de viande des trois génotypes (128 NN, 334 Nn et 1 095 nn) ont été comparées. Les animaux nn présentent des carcasses plus conformées mais pour lesquelles les indicateurs de qualité de viande sont fortement affectés. Cette étude confirme l’impact négatif majeur de l’allèle n sur la capacité de rétention en eau de la viande.
PDF icon Effet du génotype halothane sur les performances de croissance, qualités de carcasse et de viande
2009

Essais interlaboratoires : composition chimique de produits à base de viandes - Résultats CIL Chimie 2se 2009

Consulter le resumé

L'IFIP a organisé en septembre - décembre 2009 le circuit d'intercomparaison n° IC_2009_2, sur la composition chimique de produits à base de viandes. 76 laboratoires dans 4 pays ont participé à ce circuit.
PDF icon Essais interlaboratoires : composition chimique de produits à base de viandes - Résultats CIL Chimie 2se 2009
2009

Topical trends in the French pig carcass grading

Consulter le resumé

PDF icon Topical trends in the French pig carcass grading
2009

Noircissement des os : quels sont les facteurs de risques ?

Consulter le resumé

L’augmentation de la DLC des côtes de porc en UVCI n’est pas sans conséquence sur la qualité organoleptique de la viande.

Bien que la couleur de la viande soit préservée, le noircissement des os occasionne des méventes.

Lors de l’étude, l’évaluation visuelle des barquettes par le jury a confirmé la bonne préservation des viandes au sein de leur emballage.

En revanche, le noircissement des os influence fortement l’acte d’achat après 8 jours de conservation.
PDF icon Noircissement des os : quels sont les facteurs de risques ?
2009

Acceptabilité par les consommateurs des viandes de porc mâle entier transformées en saucisses, lardons, saucissons secs et jambons cuits

Consulter le resumé

L’acceptabilité de 4 produits de charcuterie (saucisse, lardons, saucisson sec et jambon cuit) fabriqués en France à partir de porcs mâles entiers, femelles et castrats a été testée par un panel de 100 consommateurs.

Les lots de pièces mis en fabrication sont constitués de 25 à 33 porcs mâles entiers caractérisés par leur valeur en androsténone et scatol.

Les composés odorants des pièces de mâles entiers utilisées sont en moyenne élevés en androsténone (> 1 μg/g de gras pur) et relativement faibles en scatol (0,07 μg/g de gras pur).
PDF icon Acceptabilité par les consommateurs des viandes de porc mâle entier transformées en saucisses, lardons, saucissons secs et jambons cuits
2009

Cartographie des flux à l’aval de la filière porcine de la sortie des abattoirs à la mise à disposition du consommateur final

Consulter le resumé

Entre l’abattage et la mise à disposition du consommateur final, la viande de porc transite par différents opérateurs industriels et commerciaux, suivant de nombreux circuits, pour se retrouver sous forme de produits finis frais et transformés dans les circuits de vente au détail.

PDF icon Cartographie des flux à l’aval de la filière porcine de la sortie des abattoirs à la mise à disposition du consommateur final
2009

Pages