La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 4 de 4 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Effets de la formulation des aliments sur la rétention du cadmium par le porc

Consulter le resumé

Une étude a été entreprise avec des matières premières contaminées en cadmium (blé, tourteau de tournesol) afin de vérifier si certains paramètres de la formulation des aliments (présence ou non de phytase, teneur en cuivre, supplémentation en vitamine C) pouvaient agir sur les concentrations finales dans les reins des porcs.

PDF icon bilan_2012web_19.pdf
2013

Effets de la phytase, de la vitamine C et du cuivre sur la rétention du cadmium chez le porc charcutier

Consulter le resumé

Poster. Le cadmium (Cd) est un contaminant d’origine tellurique dont la présence dans les tissus animaux peut résulter des végétaux et minéraux utilisés pour leur alimentation. Une contamination au cadmium proche de la limite réglementaire dans l’aliment (0,5 mg/kg) peut se traduire par des concentrations dans les reins excédant la limite réglementaire pour la consommation humaine (1000μg/kg).
PDF icon Effets de la phytase, de la vitamine C et du cuivre sur la rétention du cadmium chez le porc charcutier
2013

Effets de la phytase, de la vitamine C et du cuivre sur la rétention du cadmium chez le porc charcutierorc en croissance et ses caractéristiques de carcasse

Consulter le resumé

Poster. Dans les conditions usuelles d’alimentation des porcs, une contamination modérée au cadmium (Cd), proche des limites réglementaires, et pendant la totalité de la période d’élevage, peut provoquer des concentrations en Cd dans les reins supérieures à la limite réglementaire pour la consommation humaine (Royer et Lebas, 2010a, b).
Les objectifs de l’étude sont de mesurer les effets de plusieurs paramètres de la formulation des aliments (présence ou non de phytase, teneur en cuivre, supplémentation en vitamine C) sur les concentrations finales dans les reins des porcs.

PDF icon jrp-2013-alimentation10.pdf
2013

Supplémentation en vitamine C et métabolisme phosphocalcique chez le porc en croissance

Consulter le resumé

Les effets dose-dépendants de la vitamine C sur des ostéoblastes porcins en culture nous ont conduit à évaluer l’impact d’une supplémentation en vitamine C sur le métabolisme osseux in vivo. Vingt et un porcs de 10 kg ont été répartis en 3 lots recevant un aliment de base (témoins) ou supplémenté par 500 (lot 500) ou 1000 mg vitamine C/kg aliment (lot 1000), pendant 4 mois. La vitamine C plasmatique des porcs des lots 500 et 1000 était significativement (p<0,05) supérieure à celle des témoins, tout au long de l’expérience.
PDF icon Supplémentation en vitamine C et métabolisme phosphocalcique chez le porc en croissance
1997